Carthagène des indes est la ville la plus visitée de Colombie, nous nous doutons donc que nombre d’entre vous comptent aller visiter Cartagena « l’héroïque » et son centre historique colonial préservé, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Lors de notre dernier voyage, nous avons fait le choix de loger au Volunteer Hostal, une hébergement proposé par la fondation FEM qui oeuvre auprès des populations vulnérables noire et indigènes des quartiers pauvres de Cartagena. Cela nous a permis de rencontrer des gens formidables et de pouvoir également découvrir une Cartagena différente dont nous vous parlerons lors d’un prochain article.

En attendant voici un article pour profiter des grands classiques lors d’un séjour à Cartagena.

Flâner dans le centre historique de Carthagène

Les grands classiques de Cartagena

visiter le centre historique de carthagène des indes en colombie

S’il y a bien une chose à faire, à refaire et à re-refaire lors d’une visite de Carthagène des Indes, c’est prendre ses meilleures chaussures et partir parcourir les ruelles du centre historique, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Car malgré un nombre de touristes toujours plus grands, malgré les vendeurs ambulants toujours plus pressants, Cartagena, reste l’une des plus belles villes de toute l’Amérique latine. Si l’on veut bien faire l’effort de passer outre les excès cités précédemment, chaque heure de la journée trouvera son enchantement.

Avec ses murs multicolores, ses balcons de bois, ses bougainvilliers exubérants, avec ses splendides portes en bois vernis, ses belles serrureries, ses détails tout en finesse, avec ses places de village, ses calèches et ses palenqueras, Cartagena sera toujours Cartagena ! Une ville tableau, une romance caribéenne à chaleur tropicale.

Des petites lueurs du matin aux chaleurs écrasantes de l’après-midi, des reflets dorés du coucher du soleil aux illuminations de minuit, le cœur de Cartagena offre de multiples visages. Nos pérégrinations aléatoires nous ont parfois conduits dans des ruelles où le sentiment d’être seul au monde nous a surpris !

Osez le détour !

À la manière d’une Venise étouffée par un tourisme moutonnier, creusant toujours la même ornière dans des ruelles dessinées pour eux, le centre-ville de Cartagena est surtout rongé sur des axes bien dessinés où restaurants et attractions aspirent la masse comme un trou noir. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le pas de côté permet alors de trouver des chemins de traverse illusoires pour touristes en quête de solitude. Si Si ! 😉

Il faut bien comprendre que les murailles de Cartagena, à l’époque coloniale, agissaient comme un ghetto pour riches. Seuls les nobles et les personnages importants y séjournaient. Aujourd’hui, c’est un ghetto pour touristes, une sorte Disneyland colonial où de riches étrangers rachètent les immeubles historiques pour en tirer profit, faisant exploser les prix de l’immobilier. La manne financière du tourisme à Carthagène profite donc principalement aux plus riches et aux étrangers propriétaires, mais quasiment pas au peuple cartagenero.

Alors on peut pester contre ces vendeurs qui nous harcèlent toutes les 2 secondes pour nous vendre leur quincaillerie, on peut pester contre les palenqueras qui demandent quelques pesos pour être photographiées avec leurs robes colorées et leurs fruits sur la tête, mais c’est au final la seule façon pour eux de récupérer quelques miettes des millions de dollars que les touristes viennent dépenser dans leur ville…

Pendant ce temps, le « vrai » Cartagena, celui des cartageneros, celui des gens qui vivent là, se situe bien à l’extérieur des murailles dans des quartiers bien moins sexy, où les problèmes d’accès à l’éducation, à la santé, au travail, sont persistants.

Carthagène de places en places

Les visites incontournables de Cartagena

que voir à carthagène des indes lors d'un voyage en colombie

L’intérieur des murailles de Cartagena est construit comme un grand village avec ses différentes places où, dans des temps plus anciens, il devait faire bon se poser les fesses et siroter un café ou un jus de fruit frais. Aujourd’hui la plupart des places du centre historique de Carthagène sont dévouées à accueillir les touristes. Cela dit chaque place possède son identité et son histoire et certaines sont particulièrement belles et agréables.

La plaza de Santo Domingo est une des plus célèbres de la ville. On y trouve la plus vieille église de Cartagena dont le couvent se visite. L’intérieur de l’église avec ses couleurs blanches et ocre s’anime quand elle est baignée de lumière.

Sur la place trône la fameuse sculpture de Fernando Botero, la « Gorda Gertrudis » dont la légende dit que, au choix, toucher ses fesses porte chance, toucher ses seins assure une longue vie amoureuse à son couple, ou te promet de revenir visiter un jour Cartagena…

Et pour finir la Plaza Santo Domingo est réputée pour ses nombreux restaurants, plutôt chers, mais dans une ambiance romantique, que des musiciens viennent animer à tour de rôle sur les rythmes de la caraïbe en échange de quelques pesos au chapeau.

Comme dans toutes les villes de Colombie et d’Amérique latine, la place Bolivar est centrale et possède la statue du libérateur. C’est plutôt agréable d’y faire un passage avec ces arbres qui offrent une ombre salvatrice quand le soleil commence à taper fort dans la journée. Les petits vieux offrent le café sucré dans des petits gobelets et on peut s’offrir une petite pause à regarder la frénésie touristique alentour. Anciennement place de l’inquisition puisque c’est là que l’Église catholique pratiquait les exécutions et les autodafés, elle a été rebaptisée fin 19e en l’honneur de Simon Bolivar.

Sur la Plaza Bolivar de Cartagena on trouve de nombreux monuments important de la ville, la cathédrale de Cartagena, la banque de la république, le musée de l’or Zenu, et donc le tribunal de l’Inquisition, transformé en musée… on l’avait visité il y a quelques années, plutôt pour rechercher la fraîcheur que par intérêt à vrai dire. Pour la fraîcheur, bonne pioche, pour l’intérêt, on découvrir comment l’homme sous couvert de religion a battu des records d’invention dans les techniques de torture toutes plus folles les unes que les autres..

Le soir venu les danseurs de Mapalé viennent faire le spectacle, un incontournable !

Le musée de l’or de Cartagena se distingue en proposant une collection d’artisanat et d’objets en or issus de la culture indigène Zenú datant de l’époque préhispanique.

On y trouve toutes sortes d’objets aux ornementations splendides, bijoux, colliers, boucles d’oreille, jars, céramiques et vêtements… notamment le célèbre « Sombrero Vueltiao », ce chapeau au large bord et aux dessins noir et blanc, un des symboles nationaux de la Colombie.

On ne peut que vous recommander de prendre les services d’un guide pour faire la visite et obtenir toutes les informations sur les Zenús et leur culture indigène millénaire.

→ Horaires : 8h – 12h / 14h – 16h
→ Tarifs : gratuit

Les grandes icônes de Cartagena

Les lieux à ne pas manquer à Carthagène

visiter le castillo de san felipe lors d'un voyage à Carthagène des indes en colombie

Cartagena est LA ville la plus visitée de Colombie et c’est également une des villes les plus photographiées de Colombie. Elle possède des monuments symboliques, qui font l’image de la ville. En tant que voyageur on veut immortaliser ces icônes de Carthagène, celles qui nous ont fait rêver en préparant le voyage, celles qui ont déclenché notre désir de découvrir « l’Héroïque ».

C’est un des symboles de la ville de Carthagène qui, avec l’ensemble des murailles de la vieille ville représente la plus grande fortification jamais construire aux « Amériques », autrement dit : un passage obligé d’une visite de Cartagena.

Les murailles courent autour du centre historique sur plusieurs kilomètres et peuvent faire l’objet d’une balade romantique au coucher du soleil 😉 . En tous cas, évitez de vouloir vous y promener en plein après-midi, car sans un cm2 d’ombre, vous risquez de regretter la balade.

Le Castille de San Felipe se visite comme un labyrinthe de couloirs et de passerelles, de galeries souterraines et des ponts-levis, de passage secret et de tunnels d’évacuations. Sa situation, sur une colline, dominant la ville, offre une vue splendide sur la mer et les différents quartiers de Cartagena.

De notre côté, de rendez-vous manqués en rendez-vous manqués, nous ne connaissons pas encore tous ses secrets, mais le Castillo de San Felipe vaut clairement le détour. Des audioguides en français sont disponibles et vous permettront de connaître toute l’histoire de sa construction et par là l’histoire de Carthagène des Indes.

→ Tarifs : 25 000 pesos (≈ 7.0€)
→ Horaires : 8h à 18h

C’est l’un des symboles de Cartagena et cela en fait l’un des monuments les plus photographiés de la ville. Sa situation à l’entrée principale des fortifications en fait le passage obligé lorsque vous logez à l’extérieur du centre historique ou que l’on souhaite se rendre à Getsemani ou ailleurs en ville.

C’était d’ailleurs historiquement la seule entrée possible à l’intérieur des murailles.

La Torre del Reloj (tour de l’horloge) donne à l’intérieur des murailles sur la Plaza de los Coches, anciennement Plaza de los esclavos où se déroulait le cruel marché aux esclaves. Cartagena était considéré comme le plus grand port négrier du continent sud-américain. Aujourd’hui, on y trouve les calèches qui proposent la balade romantique typique à la nuit tombée et le Portal de los dulces

Le Portal de los dulces, littéralement le portail des confiseries, consiste en une série d’arcades où l’on trouvera toutes sortes de vendeurs de confiseries traditionnelles. L’occasion de goûter aux saveurs sucrées colombiennes : Cocada (coco sucrée ou avec de l’ananas ou de la goyave), Conservitas de Leche (lait et cannelle), Cabellito de ángel (Papaye, cannelle et panela), Panelas de Ajonjolí (nougat de sésame), Bola de Tamarindo (Tamarin et panela), Panderos (sablé à l’aguardiente), Muñeca de leche, Arequipe… l’occasion pourquoi pas de ramener des souvenirs et des cadeaux de Cartagena pour les gourmands 😉

Le soir l’endroit à la réputation de devenir un nid à problèmes, vendeurs de drogues, prostitution, évidemment alimenté par les touristes en mal de sensations, une plaie.

C’est sans aucun doute le monument le plus emblématique de Carthagène. Magnifique avec son dôme coloré, elle s’offre au regard sous différents angles selon la rue depuis laquelle on l’admire. Alors on la prend en photo dans tous les sens, on vient à sa porte pour la découvrir têtes renversée, on cherche la perspective qui la mettra en valeur, de face, de côté, de dos, on cherche son meilleur profil, depuis les murailles son dôme appelle l’attention…

L’intérieur de la cathédrale est de son côté assez simple, mais élégant avec ses colonnades blanches et son plafond en bois. Lorsque nous y sommes passés, il y avait un mariage avec un groupe de musiciens traditionnels attendant les mariés à la sortie de la messe.

Les petits coins qu'on a aimé à Cartagena

Les lieux à visiter de Carthagène

voir le théâtre lors d'une visite de Cartagena

Il est des petits plaisirs qui ne s’expliquent pas, des petites choses qui nous restent après un voyage, des choses peut-être insignifiantes pour certains, mais qui resteront gravées pour d’autres… ce ne sera pas forcément les choses les plus attendues, pas forcément les lieux les plus instagramables, pas forcément les lieux les plus connus… mais ils garderont un goût prononcés dans la bouche qui persistera pour longtemps.

En se baladant le soir après un bon repas sur la place Fernandez Madrid non loin du Volunteer Hostal où nous avons eu la bonne idée de loger, les ruelles de Cartagena se sont offertes à nous, silencieuses et désertes, loin du tumulte des restaurants et des bars des places les plus courues. Quelle surprise de sentir un semblant de calme, dans ces rues pourtant si fréquentées dans la journée. Voilà un de nos meilleurs souvenirs de Carthagène. 😉

En vous dirigeant vers la Plaza de la Aduana, ou plaza de Rafael Nuñez, la plus grande place de Cartagena, vous trouverez la mairie de Cartagena et, chose utile, l’Office du tourisme de Carthagène 😉 Et un peu plus loin se trouve la place San Pedro Claver et son église du même nom.

On y trouve des sculptures contemporaines rigolotes réalisées par l’artiste Edgardo Carmona. On a aimé ces sculptures qui reprennent les métiers traditionnels et des scènes de vie.

On découvre également une autre statue moins drôle, celle du prêtre San Pedro Claver qui parle avec un esclave. Cette statue représente le rôle qu’a joué ce prêtre pour faire libérer des esclaves africains. L’église se visite.

Visite de l’église possible
→ Horaires : 8h – 17h30

Nous n’avons fait que passer devant et il nous a surpris par sa beauté, avec sa couleur pastel et ses lettrages à l’ancienne. Construit en 1911 pour commémorer l’indépendance de Cartagena il est considéré comme l’un des plus beaux théâtres de Colombie et lorsqu’on a la chance de pouvoir le visiter on découvre une splendeur de théâtre à l’italienne à la sublime décoration intérieure, avec ses balcons sculptés comme de la dentelle et ses escaliers en marbres…

Nous n’avons pas d’informations sur des horaires éventuels de visites, mais peut-être que la meilleure façon d’en profiter est encore de réserver une place pour les concerts qui s’y déroulent comme par exemple lors du célèbre festival de musique classique de Cartagena durant le mois de décembre.

Visites possibles
→ Du lundi au vendredi
→ Horaires : 9h – 12h et 14h30 – 17h
→ Tarif : 11 000 pesos
Sujet à fermeture si des événements y sont organisés.

Getsemani, devenu incontournable

Les choses à voir à Cartagena

visiter getsemani et les oeuvres de street art lors d'un voyage à cartagena en colombie
Getsemani, Gartagena

Quartier historique de Carthagène des indes, c’est dans ce quartier qu’habitaient les esclaves à l’époque coloniale. Gestemani est situé à la sortie même des murailles et il est aujourd’hui considéré comme le quartier bohème de Cartagena. On y trouve des tarifs un peu moins élevés qu’à l’intérieur des murailles, une ambiance plus jeune et festive, des restaurants pas chers et d’autres, plutôt « tendance », des bars pour faire la fête, et une place très animée en soirée.

Sur la place de la Santisima Trinidad, on trouve l’église du même nom, érigée au 17e siècle sur le modèle de la Cathédrale de Carthagène.

Autrefois appeler la place de la Liberté en l’honneur des habitants du quartier Getsemani qui lancèrent le « grito de Independencia en 1811 », autrement dit, c’est de ce quartier que sont partis les mouvements qui conduiront à l’indépendance de ce qui était alors la Nouvelle Granada. Rien que ça…

Aujourd’hui c’est une des places les plus vivantes de Getsemani où le soir la jeunesse se retrouve pour boire des bières achetées aux vendeurs ambulants et profiter des performances artistiques.

Le quartier a depuis longtemps été investi par les artistes et Getsemani est devenu un des temples du street art de Colombie. On vous en parlera plus longuement dans un prochain article dédié à Getsemani. Mais en sortant un peu des rues les plus touristiques, on trouve une ambiance locale pour ne pas dire « authentique » 😉

Il faut savoir que Getsemani a vu sa population lutter pour garder ses maisons et ne pas céder à la vente au plus offrant touristique et cela se ressent tout de même. Comme si le quartier gardait depuis l’époque coloniale ce caractère d’indépendance, un caractère bien trempé que ne se laissera pas acheter. En tous cas nous, comme beaucoup, on y ressent une ambiance village bien plus agréable qu’à l’intérieur des murailles.

Les petits plaisirs de Cartagena

Les choses à faire à Carthagène

coucher de soleil sur Carthagène depuis le café del mar

Se faire plaisir à Cartagena, c’est bien la moindre des choses !

Même si Carthagène est certainement la ville la plus chère de Colombie, en tous cas dans sa partie historique, tant par le prix des hébergements, que les tarifs des restaurants, les occasions de craquer un peu et de profiter ne manquent pas.

Vous l’aurez compris à Carthagène, tout à une « ancienne vie » ;-), las Bovedas de Santa Clara sont des anciens entrepôts de munitions, anciennes cellules de prison également, elles sont aujourd’hui une série de petites boutiques d’artisanats, d’antiquités et d’objets typiques de la région. C’est un endroit sympa à visiter pour l’ambiance qui s’en dégage et les nombreuses trouvailles qu’on peut y faire même si au final les prix sont un peu élevés.

Normalement la qualité est là et vous trouverez des choses que vous ne verrez pas ailleurs en ville. Mais pensez éventuellement pour certains objets typiques à comparer les prix avec d’autres boutiques du centre-ville. En tous cas si vous cherchez à faire quelques emplettes, acheter quelques souvenirs de Cartagena, ou simplement vous balader tranquillement, c’est par ici que cela se passe.

→ Adresse : Plaza de Las Bóvedas

Classique parmi les classiques, et pourtant… siroter un verre en profitant du coucher du soleil sur Carthagène est un must que tous les guides conseils. Bien sûr il est possible d’admirer les couleurs du couchant depuis les remparts sans pour autant se ruiner avec les prix excessifs des boissons au Café del Mar, mais s’offrir le luxe de s’assoir à une table et de prendre le temps de profiter en sirotant un mojito ou une petite bière fraîche n’a pas de prix. Soit dit en passant on est sur des tarifs similaires aux tarifs français… donc on peut s’offrir ce petit plaisir. 😉

Et quand le ciel s’embrase, que les toits de Cartagena s’éclairent et que les buildings de Boca Grande s’illuminent, on sait pourquoi on est venu.

→ Horaires : 17h – 00h

Lors d’un voyage loin de chez soi, on a parfois le mal du pays et la gastronomie fait partie de ces petites choses qui font plaisir à retrouver. Faire une petite pause dans la cuisine colombienne peut faire du bien, surtout quand comme au Montmartre, on mange bien ! Valérie, la chef, est installée à Cartagena depuis plusieurs années et à décider de proposer une cuisine d’inspiration française avec un petit twist colombien. Un régal à découvrir absolument !

→ Adresse : Calle del Santisimo #8-08 Calle 38 #808

Faire de la plongée sous marine - Islas del Rosario

Les choses à faire à Carthagène

Plongée sous marine au parc naturel Islas del Rosario à Cartagena en Colombie
crédit : Dive CUE

Lorsqu’il s’agit de chercher la détente au soleil, comme nous vous en parlons dans notre article dédié aux plages où se baigner à Cartagena, las Islas del Rosario se retrouvent tout en haut du palmares avec son décor paradisiaque et ses eaux cristallines.

Et bien figurez-vous que les îles du Rosaire au large de Carthagène sont aussi un super spot pour faire de la plongée sous marine ! Mais pas avec n’importe qui…

Dive CUE est un centre de plongée sous-marine porté par une équipe de professionnels certifiés, passionnés et travaillant à l’étude scientifique, à la sensibilisation et à la protection du monde sous-marin sur les deux océans en Colombie.

Depuis plusieurs années le centre de plongée fait un travail de sensibilisation auprès des communautés des îles du Rosaire pour y développer et y encourager des projets éco-responsable.

Aujourd’hui une prise de conscience a lieu, et les communautés locales des îles tentent de mettre en place des projets de conservations du récif, de pratiquer une pêche plus respectueuse et de favoriser un tourisme plus responsable, et cela notamment grâce au travail de ce centre de plongée.

En plus de leur passion et de leur professionnalisme c’est une des raisons qui nous pousse à vous conseiller ce centre de plongée sous-marine à Cartagena.

La Colombie est un des pays les moins chers au monde pour passer ses diplêmes de plongée, alors il serait dommage de ne pas en profiter ! 🙂 Un passage à Cartagena est la bonne occasion pour les débutants de passer votre baptême de plongée ou votre diplôme de PADI Open water, et pouvoir ensuite plonger sans surveillance à travers le monde sans devoir à chaque fois perdre son temps à refaire une initiation !

En plus d’être une équipe engagée dans la protection de l’environnement et le tourisme responsable, Dive CUE est un centre de plongée sous-marine parmi les plus sérieux et professionnels de Colombie, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Si vous êtes certifiés, partez plonger voir les récifs et la faune sous-marine du Parc naturel Islas del Rosario au large de Cartagena.

  • Pour faire un baptême de plongée, passer votre diplôme PADI ou pour faire une simple sortie plongée sous marine avec Dive CUE, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux. Merci de votre soutien !

    ATTENTION  : Pas de cours possibles en Juillet

    Toute l'équipe de Dive CUE part pendant 1 mois en Juillet en expédition avec des enfants pour un stage éducatif pour aller créer un banc de corail à Palomino. On les excuse ! ;-)

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA

NOTER CET ARTICLE
4.5/5

Partager cet article

Newsletter

que voir que faire lors d'une visite de carthagène en Colombie
que voir que faire lors d'une visite de cartagena de indias

Newsletter

que voir que faire lors d'une visite de carthagène en Colombie
que voir que faire lors d'une visite de cartagena de indias

Notre blog contient des liens affiliés