Salento, village coloré de Colombie

Publié le

Salento est un des beaux villages de Colombie, certainement l’un des plus connus et des plus visités, situé dans le département du Quindio à quelques km de la sublime Vallée de Cocora.

Le Quindio est un paradis pour l’âme. L’impression qui domine ici est vraiment l’harmonie. Ces paysages verdoyants, ces petits villages, cette montagne majestueuse, cette vallée de cocora, ces plantations de café, ces chevaux, ces chapeaux, ces gens…

Tout ici prête à respirer un grand coup et à laisser tomber les armures.

Je ne vois rien de mieux que marcher, marcher et marcher dans ces paysages fantastiques. Simplement profiter de chaque pas, croiser des jeunes à la descente du bus dans un village western au bord de la route, une chèvre au léger strabisme tranquillement assise attachée à un arbre, un arbre aux fleurs si roses qu’elles vous déposent leurs reflets sur la peau…

Roulez-vous dans l’herbe, buvez le meilleur café du monde, découvrez des gens passionnés, heureux de partager leur amour de leur terre et de leur tradition.

Informations pratiques

Retrouvez en bas de cet article toutes les informations pratiques relatives à Salento :
Comment se rendre à Salento
Où loger à Salento
Bonnes adresses à Salento

Salento, village devenu incontournable

POURQUOI DÉCOUVRIR CE VILLAGE COLORÉ DE COLOMBIE

salento voyage colombie

Salento est un de ces nombreux villages colorés typiques de la région du café. Pourquoi Salento est apparu sur le devant de la scène plus que d’autres villages tout aussi magnifiques ? Sûrement grâce à la proche Vallée de Cocora, splendeur de la nature qui attire de nombreux quidams. Salento en est le camp de base et le village a su en profiter.

Malgré une augmentation de la fréquentation, le village a su garder un semblant d’authenticité. Le village restant une destination courue par les Colombiens eux-mêmes le week-end, le touriste étranger, malgré l’affluence, pourra profiter d’une ambiance typiquement colombienne sur la place centrale avec « bodegas » remplies à ras bord et musique à fond les ballons.

La rue principale, malgré son orientation clairement commerciale, n’a pourtant rien perdu de son charme, et les maisons rivalisent de couleurs et de beauté. L’artisanat proposé y est souvent de qualité, quelques bars et restaurants encore dans leur jus, mais le tourisme commence à apporter son lot de concepts à destination des étrangers et l’âme de Salento pourrait bien commencer à prendre un coup dans l’aile.

La balade traditionnelle vous mènera sur la place centrale, ses bars, ses restaurants, ses jeeps Willis et son petit marché. Au coin, des hommes en poncho enchapeautés discutent le bout de gras dans une image d’Épinal de l’Amérique du Sud rêvée. Sur la place, au rythme des heures qui passent, on pose son dévolu au choix sur un immense jus de fruit frais, un cafe negro, ou une bière bien fraîche. Le week-end et pendant les vacances colombiennes, la place prend des aires de foires, chaque bar proposant sa playlist musicale sur sono extérieure, un classique en Colombie.

Puis vos pas vous mèneront naturellement vers la rue principale de Salento. En remontant cette rue commerçante, on se surprend à des aller-retour pour dénicher les petits cadeaux qu’on ramènera à nos proches, on tire le portrait des portes en bois multicolores, et on réussi à s’arracher pour se préparer à revivre la passion du christ !

Mirador de Salento

Visiter Salento, Quindio

Visiter Salento et son mirador en Colombie

Au bout de la rue, des escaliers invitent le passant gravir la colline, tout en se remémorant le supplice de Jesus. Le catholicisme en Colombie c’est pas pour rigoler. « Gracias a dios » est certainement la phrase la plus populaire de Colombie. Marche après marche, cette montée au ciel mystique, nous mènera au Mirador Alto de la Cruz.

De là-haut, d’un côté le village se découvre sous autre angle, finit l’explosion des couleurs, la géographie des rues se construit et les toits de tuiles et de tôles uniformisent l’ensemble.

De l’autre côté, les paysages chlorophylles s’étendent à perte de vue, avec au loin, indistincte, mais présente, la mythique vallée de Cocora.

De là, assis sur sa balançoire, l’aventurier en herbe pourra décider s’il veut poursuivre sa balade à main droite, en suivant ce petit sentier sur le chemin des crètes ou se diriger à main gauche vers l’officiel Mirador de Salentooffrant un point de vue spectaculaire sur la vallée.

Salento hors cadre

Faire un pas de côté

salento voyage colombie

Dans tous les cas, ne rebroussez pas votre chemin, depuis le Mirador de Salento, vous découvrirez en redescendant vers le village, le Salento « hors des sentiers battus » ! Vrai coup de cœur pour cette balade dans les rues désertes, sans commerces, et ses maisons moins décorées, mais tout aussi charmantes de couleurs et de simplicité. Au bout de la route, vous découvrirez peut-être comme nous, au hasard, cette toute petite boutique de chaussure sans prétention et succomberez peut-être pour une paire made in Colombia !

Salento c’est cela. Il est certain que cela ne vous prendra pas 3 jours pour visiter le village. Salento c’est cela, mais c’est aussi beaucoup plus. Car pour y avoir passé 1 semaine, Salento c’est aussi, se poser sur la place avec un bon jus de fruit frais. Recommencer avec un bon petit café. Réitérer l’expérience avec une Aguila bien fraîche. Salento c’est aussi la découverte des fincas de café, les balades à cheval ou à pied autour du village. C’est bien sûr la vallée de Cocora et ses incroyables palmiers de cire. Salento c’est enfin ses superbes treks de haute montagne dans le Parc national naturel Los Nevados…

Vous l’aurez compris, Salento, on l’aime !

Que faire à Salento

IDÉES D’ACTIVITÉS AUTOUR DE SALENTO

acitivités à salento balade à cheval blog de voyage en colombie

Salento, vous l’aurez compris est un petit village où il fait bon se balader et profiter des couleurs locales. Mais c’est aussi un camp de base pour une tonne (ou à peu près) d’activités à faire autour du village. Un endroit où il est tout à fait possible de rester une semaine ou plus sans s’ennuyer une seule seconde. Alors voici quelques idées d’activités, excursions, visites, randonnées ou balades à faire autour de Salento :

Jouer au Tejo

Le Tejo est un jeu traditionnel colombien issu de la culture indigène qui consiste à lancer un palet en métal sur un cible en terre glaise. Au centre un cercle avec des petit paquet d’explosif qui pètent lorsque le palet vient les percuter, et c’est gagné !

Ce jeu populaire est l’occasion de boire des coups, de discuter et de s’amuser entre amis. Il se trouvent la plupart du temps dans des hangars sans charme aucun, mais ont une atmosphère bien particulière et vous plonge dans une des spécificité de la culture colombienne.

Cancha de Tejo « Los Amigos »
Adresse : Carrera 4 #3-32
Horaires : 15h – 23h (?)

Visiter un finca cafetera

C’est bien sûr l’activité numéro 1 et la plus facile à faire autour de Salento. La plupart des hotels vous proposerons deux options principales présentant l’avantage d’être accessible à pied : la Finca El Ocaso ou la Finca « Las Brisas » Don Elias.

Lors de mes deux passages, je n’ai jamais visité la finca El Ocaso, car j’ai toujours préféré me tourner vers la petite finca de Don Elias, plus modeste, et résolument tournée vers une agriculture biologique que je trouve bien de soutenir.

Finca el Ocaso
D’après nos infos, la finca El Ocaso propose le grand jeu, avec un tour façon immersion dans la peau d’un caféculteur, extrêmement bien pensé pour les touristes. S’ils revendiquent une démarche responsable, on sait que la finca n’est pas dans une démarche biologique. Les tours durent 1h30 et les groupes peuvent compter jusqu’à 20 personnes.
→ Tarif : $20.000

Finca « Las Brisas » Don Elias
On est là dans une demeure et un domaine bien plus modeste. Le tour chez Don Elias vous présentera l’ensemble du processus de fabrication du café depuis la plante jusqu’à la tasse de café. La partie que j’ai trouvé la plus intéressante c’est l’intelligence dans leur façon de cultiver, dans un esprit proche de la permaculture, dans un respect total des plantes et du sol.
→ Tarif : $12.000

[MAJ] Des lecteurs nous ont signalé qu’en haute saison il valait mieux arriver le matin pour faire un tour sinon les groupes sont élargis à 20 personnes l’après-midi, ce qui rend surement l’expérience moins sympa… D’autre part, il se peut qu’en fin de journée il n’aient plus de café à vendre, ils peuvent alors éventuellement vous diriger vers une boutique du village qui revend leur très bon café.

Balades autour de Salento

Il y a des balades à faire autour du village, simplement en prenant ses chaussures et en partant. Par exemple le simple chemin pour aller voir les fincas cafetera est en soi un plan de balade à faire à pied super sympa. Mais il est aussi possible de faire des balades plus longues comme la plus connues jusqu’à la cascade Santa Rita.

C’est la balade classique qu’il est possible de faire à pied, à cheval, ou en VTT ! Personnellement je l’avais fait à cheval, et mon corps en garde encore les séquelles 😀 Il faudra que je comprenne pourquoi les balades à cheval me font tant souffrir… Mais l’expérience était belle.

Sur place, à la cascade, l’eau est fraîche mais il est tout à fait possible de se baigner, alors selon la météo pensez à mettre vos maillots de bain 😉

Vous trouverez toujours des infos sur ces activités dans vos hébergements respectifs mais pour vous donner une idée :
→ Tarif pour un balade à cheval de 3h chez San Pablo  : $45.000

Trek dans la vallée de Cocora

C’est évidemment l’incontournable d’un séjour à Salento ! Vous êtes nombreux à vous rendre dans le village rien que pour aller voir la plus célèbre des vallées colombiennes et une des plus belles au monde (oui bon… on repassera pour l’objectivité…).

Trek au Parc Los Nevados

Amateurs de montagne, vous êtes ici dans un des hauts lieux du tourisme de montagne de Colombie. Le Parc National Naturel de Los Nevados offre une quantité infinie de randonnées de haute montagne qui raviront les amateurs et les passionnés. Des treks de plusieurs jours sont possibles, traversées, ascensions, alpinisme, thermes d’eau chaude… dans des paysages incroyables !

Faire un Trek de plusieurs jours au PNN Los Nevados

Pour faire un trek au PNN Los Nevados vous pouvez vous renseigner auprès de l’agence Paramo Trek

  • Pour contacter Paramo Trek, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, vous ne paierez pas plus cher mais cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux. Merci de votre soutien !

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA

Trek à Tochecito, la vallée de la Carbonera, l’autre Cocora

Et non ! Il n’y a pas que la vallée de Cocora autour de Salento ! Une drôle de « surprise » vous attendra si vous choisissez de découvrir la vallée de la Carbonera, une sorte de grande soeur de la vallée de Cocora.

On y trouve des paysages similaires mais avec avec la plus grande concentration de palmiers de cire du monde ! Beaucoup plus que dans la Vallée de Cocora !

Faire le Trek à la Carbonera « Tochecito »

Pour faire ce trek vous pouvez vous renseigner auprès de l’agence Paramo Trek

  • Pour contacter Paramo Trek, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, vous ne paierez pas plus cher mais cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux. Merci de votre soutien !

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA

Informations pratiques

SAlento

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

12 réflexions au sujet de “Salento, village coloré de Colombie”

  1. Bonjour!
    Nous avons visité la finca de Don Ellias aujourd’hui. Il est possible d’acheter du café sur place pour 12000 pesos. En période de grande affluence ils n’ont parfois plus assez de stock pour la vente directe et redirige vers un magasin dans Salento qui revend leur café (en petite quantité).
    Nous étions que deux avec le guide Matteo pendant une petite heure c’était vraiment super !

    Merci en tout cas pour toutes vos infos 🙂
    Nelly

    Répondre
  2. Bonjour
    Don elias est maintenant 12 000 par personne. Il vaut mieux y aller le matin, sinon la visite se fera en groupe de 20 et il n’y aura plus de café à acheter sur place. Victime de leur succès 🙂

    Répondre
  3. Bonjour Samuel,

    merci beaucoup pour le blog qui me permet de pouvoir faire mon plan de mon prochain voyage . J’ai juste une question j’ai du mal à trouver des transports entre certaines villes. Cali à Salento, salento Medellin( j’ai vu la compagnie flota occidental connaissez vous?) et medellin guatape.
    Merci

    Répondre
    • Bonjour Damien, en effet ce genre de trajet vers ou depuis des villages n’est pas accessible facilement sur internet, et surtout il n’y a pas de directs. Par exemple Salento, tu devras passer par Pereira ou Armenia, donc tu peux chercher depuis/vers ces villes là. Sinon il faut se connecter aux sites internet des terminaux de bus où tu trouves pas mal d’info et parfois il faut appeler… mais d’une façon générale tu peux te dire qu’en Colombie il y a toujours un bus pour t’amener là où tu veux aller. Tu peux gérer ça sur place pendant ton voyage, en te renseigner auprès des locaux, en appelant ou faisant appeler le terminal de bus, ou en te rendant direct sur place. Pour les compagnies là encore pas de soucis en particulier avec telle ou telle compagnie, après si plusieurs compagnies proposent le même trajet tu peux demander à aller voir le type et l’état du bus qui va partir pour faire ton choix.

      Répondre
  4. Salut à tous,

    Je prépare mon échange universitaire en Colombie et évidemment je suis à la recherche de tous les conseils, bons plans, et astuces possibles pour partir sereinement. Vous vous en douterez, je ne vais pas passer tout mon temps sur les bancs de l’université et toutes les pages orientées « ce qu’il faut voir » et « ce qu’il faut savoir » sont d’une grande aide ! Merci !

    Répondre
  5. Salut Samuel. Ton article est juste genial donc merci beaucoup. Je me demandais si tu avais aussi visité des endroits où ils produisaient de la panela. Merci

    Répondre

Laisser un commentaire