Que faire à San Agustin

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    Quand on pense à San Agustin, la première chose qui vient dans la tête est sans doute l’image des statues précolombiennes du parc archéologique.

    Mais San Agustin offre énormément de possibilités pour les amateurs d’histoire, des cultures précolombiennes, de nature et aventure. Nous avons passé 10 jours à San Agustin en mode “slow travel” et nous avons adoré !

    Dans cet article on vous raconte ce qu’on a fait et tout ce que vous pourrez faire à San Agustin pour bien profiter de cette destination magnifique.

    Infos générales San Agustin

    • Fondation : 1790
    • Population : 35 000 hab
    • Gentilés : Agustinenses
    • Quand y aller : toute l’année (mais il pleut souvent)
    • Saison sèche : peu marquée (décembre à février)
    • Température moyenne : 18 °C
    • Climat : Semi-humide tempéré
    • Altitude : 1730 m
    • Région : Andes
    • Département : Huila

    Le village de San Agustin

    Que faire à San Agustín

    Que faire à San Agustin

    San Agustín se trouve dans le département du Huila au sud-est de la Colombie, au milieu des magnifiques paysages du massif colombien, là où la cordillère des Andes se divise en deux.

    Même si San Agustín n’est pas forcément le village le plus joli, il a son charme. Il y a quelques ruelles jolies avec de l’architecture coloniale. Nous avons aimé nous balader et chercher ces petites rues et les œuvres de street art que l’on trouve par ici et par là.

    Le tourisme à San Agustín s’est bien développé, vous trouverez donc sans souci tous les services et une offre assez diverse de restaurants (végétariens aussi) et petits cafés pour déguster un bon café de la région, qui est d’ailleurs considéré comme un des meilleurs du pays.

    On vous recommande aussi de faire un tour au marché (La galeria) il y a des œuvres de street art autour et c’est toujours sympa d’aller sentir l’âme des villages dans les marchés locaux, vous ne trouvez pas ?

    la rue des parapluies

    C’est un effet de mode dans beaucoup de villes du monde et San Agustín n’est pas l’exception : Depuis quelques années, la rue de La Loceria, une des plus anciennes rues de la ville s’est transformée pour attirer les touristes, et ça marche héhéhé. Les parapluies tout au long de la rue donnent un charme particulier à cette petite rue historique de San Agustín.

    El Purutal, El Tablon y La Chaquira

    Que faire à San Agustin

    Que faire à San Agustin

    Les traces de la mystérieuse civilisation précolombienne ne s’arrêtent pas aux trois parcs emblématiques de San Agustin et Isnos. Il y a d’autres endroits intéressants du point de vue archéologique à découvrir qui se trouvent en pleine nature.

    Il s’agit de trois sites archéologiques qui sont aussi emblématiques de San Agustin. Chacun a sa particularité et nous avons profité des trois avec une petite préférence pour la Chaquira ! On vous dira pourquoi plus bas.

    Il est possible de faire un circuit à pied pour visiter les 3 sites : La Chaquira, el Tablon y la Pelota-Purutal. Mais il est possible de le faire à cheval aussi. Dans tous les cas vous apprécierez les magnifiques paysages de la région. C’est vraiment beau !

    Nous avons fait le circuit en 2 jours. Un jour on a fait la balade La Pelota-Purutal/El Tablón et un autre jour la balade jusqu’à la Chaquira qui était vraiment proche de notre hôtel (que d’ailleurs on vous recommande).

    La Pelota y el Purutal

    Il s’agit d’une colline avec un beau paysage et une énergie spéciale. Nous sommes partis à pied depuis ola Finca El Cielo où nous logeons, et environ 2h plus tard nous arrivons sur le site de la Pelota et de Purutal.

    L’entrée est payante, mais pas chère et quelques centaines de mètres plus loin, on tombe sur trois premières statues avec le fameux aigle qui tient un serpent dans sa bouche entouré de deux gardiens.

    Un peu plus loin on découvre un complexe funéraire avec deux tombes protégées par deux gardiens impressionnants. C’est un des seuls lieux archéologiques de San Agustin à abriter des sculptures colorées !

    El Tablón

    On continue notre balade pour nous diriger vers El Tablon. On n’est pas du genre à se presser et on se rend compte que les distances sont relativement importantes pour notre rythme. Sur le chemin on a la chance de voir une voiture avec des Colombiens que l’on avait rencontrés qui, nous voyant marcher au bord de la route, s’arrêtent pour nous prendre en stop… bénédiction ! Ils nous déposent au croisement d’El Tablon et nous descendons jusqu’au site.

    Sur le site d’El Tablon on peut observer quatre statues associées à trois pavillons funéraires. La sculpture principale représente la Diosa Luna. (La déesse lunaire).

    El Tablon est situé sur une propriété privée, on descend une colline pour atteindre la série de sculpture. Nous y sommes arrivés en fin de journée, la lumière était très belle !

    LA DIOSA LUNAR/La déesse lunaire

    On dit que pour les peuples précolombiens de la région la lune et les figures féminines étaient très importantes. La déesse lunaire, qu’on peut observer sur le site du Tablon, représente une de ses figures sacrées. Cette divinité permettrait les transformations intérieures…

    Nous en gardons un bon souvenir, car nous avons eu la chance de rencontrer la famille qui vit là, dans la maison colorée et qui a créé un petit musée ethnographique. Nous avons eu la chance d’être les premiers à le visiter après la pandémie de la main de don Pedro, son fondateur.

    Depuis 40 ans Don Pedro collectionne des objets qui rappellent les 3 cultures qui ont constitué la population actuelle de San Agustin. En effet, cette région s’est peuplée avec des personnes venues des départements du Huila bien sûr, mais aussi du Cauca et de Nariño.

    Avec ce musée et ses objets centenaires, Don Pedro souhaite maintenir la mémoire historique et rendre hommage aux métiers traditionnels de ces 3 régions qui ont laissé sa trace dans le San Agustin qu’on connait aujourd’hui.

    La fin d’après-midi approchant, nous nous dépêchons de rentrer à l’hôtel, la nuit nous attrapera à peine arrivés, après une riche et belle journée de rando ! On n’a pas trop parlé des paysages, mais la région est vraiment sublime, on en a pris plein les mirettes.

    INFO PRATIQUE EL TABLON

    On y accéder par la route à l’Estrecho del Magdalena. Arrivés à la vereda El Tablon, on suit le panneau pour descendre jusqu’au site archéologique.

    • Prix d’entrée pour les statues : gratuit
    • Prix d’entrée au musée : $10. 000 avec la visite guidée

    La Chaquira

    Le lendemain, nous partons vers La Chaquir, le dernier de ces trois sites emblématiques de San Agustín et qui mérite largement le détour.

    C’est l’endroit qu’Angélica a préféré, pas vraiment pour le côté archéologique, mais plutôt pour la splendide vue sur le canyon du Magdalena ! C’est vraiment impressionnant et rien que pour ça la balade vaut la peine.

    La sculpture de la Chaquira surprend par son emplacement et par la façon dont la roche a été sculptée. On se pose la question, pourquoi ici ? Pourquoi comme cela ?

    On dit que ce lieu était un observatoire astronomique et que les peuples anciens s’en servaient comme calendrier solaire pour régir leur activité agricole.

    Les figures qui ont été taillées sur des pierres volcaniques à flanc de montagne au-dessus du canyon du fleuve Magdalena, sont-elles des gardiennes ? La pierre est sculptée sur trois faces, pourquoi ? Y’a-t-il un lien avec les points cardinaux ?

    Mais comme pour toutes les statues de San Agustin, le mystère reste entier !

    Vue sur le canyon du Magdalena

    Comme on vous l’a dit, au final on vient surtout à la Chaquira pour sa vue exceptionnelle sur le canyon du fleuve Magdalena.

    La vallée encaissée est impressionnante, le fleuve Magdalena encore une rivière naissante et l’imaginaire fonctionne à plein lorsque l’on sait qu’il ira se jeter à Barranquilla dans la mer des Caraïbes après avoir traversé tout le pays. Le Magdalena est le plus long fleuve de Colombie.

    INFOS PRATIQUES LA CHAQUIRA

    Le site a été aménagé avec des escaliers pour faciliter l’accès. La descente (et donc la montée) est assez importante.

    • Entrée gratuite

    Pour accéder au site de la Chaquira, il y a deux possibilités :

    Cascades à San Agustín

    quoi faire a San Agustín

    Que faire à San Agustin

    Cascada el cinco

    À seulement 20 minutes du village en voiture, vous trouverez un lieu facile d’accès et sympa pour vous rafraichir : La Cascade el Cinco ! C’est un lieu populaire qui est assez fréquenté les week-ends.

    Nous y sommes allés en taxi et on ne s’attendait pas à ce que cela soit si loin et au final on s’est dit qu’on avait bien fait. (prévoyez le retour avec le taxi !) Il nous a laissés à l’entrée du sentier qui mène à la cascade. Après une petite balade au milieu de la forêt sans difficulté, nous arrivons à la cascade. Plein de monde ! Il faut dire que c’est un week-end de pont férié en Colombie.

    C’est vraiment un plan facile à organiser même à la dernière minute et c’est plutôt agréable. Si vous pouvez, on vous conseille d’y aller plutôt en semaine pour profiter du lieu de façon plus tranquille.

    Infos cascade El Cinco

    • Entrée payante : $3.000
    • Prévoyez des petits encas et de l’eau, il n’y a rien sur place. Vous trouverez juste une petite tienda à l’entrée du lieu.
    • Si vous y allez en taxi ou mototaxi, arrangez-vous avec lui pour qu’il vienne vous chercher aussi. Pas de transport public par là.

    Los 3 Chorros

    Nous n’avons pas réussi à y aller, mais on nous a beaucoup parlé de cette cascade, alors on vous partage l’info.

    La Cascade des 3 Chorros se trouve à 23 km de San Agustín. Pour y aller, il faut se rendre jusqu’à la vereda La Pradera et en suite faire une rando d’une heure environ pour pouvoir y accéder.

    Il paraît que le lieu mérite l’effort ! Comme son nom l’indique, la cascade des 3 Chorros se divise en trois chutes d’eau de 30 mètres de haut. C’est un lieu pour se connecter à la nature et on nous a dit que c’était vraiment beau.

    L’eau est glacée, mais si vous êtes courageux vous pourrez vous baigner sans souci.

    Service de taxi en San Agustin

    Parfois il peut être difficile de trouver des taxis à San Agustin. Par exemple, quand on est revenu de la cascade el Cinco on a décidé de rester un peu au village et il a été presque impossible de trouver un taxi pour retourner à l’hôtel. On a mis 2 heures pour en trouver un !

    Si comme nous, vous décidez de loger loin du centre-ville, et que vous pensez avoir besoin des taxis, souvent voici quelques Tips :

    • Demander toujours les numéros de téléphone des taxis de confiance de votre hôtel, ou demander directement le numéro au taxi qui vous conduit et les garder précieusement.
    • S’arranger avec le taxi qui vous conduit pour qu’il vienne vous chercher aussi.

    Route des saveurs (Ruta Nagacu)

    Que faire à San Agustin

    Que faire à San Agustin

    Ce tour existe depuis très peu de temps à San Agustin et c’est de notre point de vue une très belle initiative. C’est un tour qui permet d’aller à la rencontre des producteurs locaux, en savoir plus sur leur vie et leur savoir-faire, et déguster leurs produits ! C’est une expérience vraiment unique qui mêle balade dans la nature, gastronomie et échange culturel.

    C’est un tour de toute une journée incluant le repas du midi où l’on va découvrir quatre fincas différentes. On a a-do-ré !

    Don Luis Alejandro — Finca la Cabaña

    La visite de cette finca de café d’exception est géniale. Don Luis Alejandro est un producteur de café passionné, qui est un puits de connaissance et qui produit l’un des meilleurs cafés qu’il nous a été donné de goûter. La visite de la finca est super complète, puisqu’on va découvrir le processus de la production du café depuis la graine de semaine jusqu’au produit final.

    Don Alejandro cultive exclusivement des cafés spéciaux de haute qualité, de façon biologique. Il fait également un travail de récupération des semences anciennes.

    La visite débute et termine avec une dégustation de café durant laquelle on va découvrir les différences entre deux variétés de cafés. C’est surement la meilleure visite d’une finca de café que nous avons eu l’occasion de faire jusqu’à aujourd’hui.

    Don Gumer — Proyecto Kutanga

    Don Gumer cultive également le café, mais son travail est totalement différent. Le mot Kutanga signifie “le savoir” en langue Quechua et cela résume la philosophie voulue par Don Gumer : un projet de vie voué à la récupération des savoirs ancestraux.

    Don Gumer a décidé d’utiliser es méthodes de production ancestrales du café et voit le produit plus comme un aliment que comme une boisson. Sa méthode de torréfaction est totalement artisanale et entièrement fabriquée “maison” : un four à bois et une bicyclette !

    Don Gumer est un vrai personnage, la visite de la finca nous permet de découvrir de nombreuse variété des plantes anciennes, et notamment des plantes aromatiques qu’il utilise également pour “aramotiser” le café lors du séchage. Toute une expérimentation !

    L’une des surprises de cette visite aura surement été la dégustation d’une infusion de coquille de café, on n’avait jamais goûté ça et c’est étonnant, proche du goût d’un thé.

    Doña Aminta — Finca San Juan Bosco

    Doña Aminta nous a reçus dans sa finca qui produit également du café avec un grand sourire. Mais ici, nous ne sommes pas venus pour le café, mais pour faire une dégustation de fruits !

    La finca est gigantesque et possède un véritable sentier des saveurs où l’on découvrira différentes variétés d’arbres fruitiers et un point de vue assez unique sur le canyon du Magdalena. Chaque arrêt permet d’en apprendre plus sur des fruits comme l’orange, la pitaya, l’ananas, la banane, la mangue, le citron vert, etc.

    C’est ici que nous avons mangé le repas du midi, un fiambre vraiment délicieuse qui est inclus dans le tour. Le fiambre colombien est une combinaison de plusieurs aliments, enveloppés dans une feuille de bananier. Il contient généralement du riz, du poulet, de la viande, des œufs, des pommes de terre, des bananes plantains et du chorizo.

    James y Jose Ignacio — Casa Waina

    James et son père fabriquent un produit original pour la Colombie : des vins de fruits ! Sa spécialité est le vin d’orange, mais on découvrira qu’ils sont en train de tester le procédé avec d’autres fruits.

    Cette idée est née en cherchant à écouler une surproduction d’orange lors d’une année où ils n’avaient pas réussi à tout vendre. La finca est très jolie et agréable et le tour termine évidemment par une dégustation de trois vins de fruits différents.

    La touche finale parfaite à cette expérience vraiment géniale que nous vous recommandons à 100 % !

    Réserver la route des saveurs (ruta nagaCu)

    Pour vivre cette expérience unique à San Agustin, on vous laisse les contacts de James qui s’occupe d’organiser les tours. En plus de profiter d’une journée vraiment différente, vous soutenez un projet de tourisme communautaire et l’activité de quatre familles de paysans locaux !

    Contact

    • James — WhatsApp : (+57)305 723 6076
    • Mail : tournagacu@gmail.com

    Parc archéologique de San Agustin

    Que faire à San Agustin

    Que faire à San Agustin

    Évidemment, un des plans incontournables de San Agustin c’est bien sûr de visiter les parcs archéologiques !

    Il s’agit de la zone archéologique la plus connue de Colombie. Dans ce parc on trouve environ 150 statues sculptées par une civilisation dont on ne connait pour ainsi dire rien. En tous cas aucune certitude. Il y a tant de choses à dire sur les différents sites archéologiques de San Agustin que nous en avons fait un article à partir entière.

    Les trois secteurs du parc de San Agustin

    Le parc principal de San Agustin se situe tout proche du village, on y accède en 10 minutes en taxi. Il se divise en trois secteurs distincts :

    • El bosque de las esculturas
    • Las mesitas
    • El alto de lavapatas.

    IL faut au minimum 3 ou 4 heures pour parcourir le parc dans sa totalité. Nous vous conseillons vraiment de le faire accompagné d’un guide local pour apprendre sur ce que l’on sait de la signification des statues et des complexes funéraires. Sans ces informations c’est comme regarder en film sans les dialogues.

    L’entrée au parc donne également accès aux deux autres parcs archéologiques qui se situent à Isnos : Alto de los idolos et Alto de las piedras.

    Infos pratiques Parc Archéologique de San Agustin

    • Où : à 3 km du village de San Agustin
    • Entrée : $35 000 (colombiens)/$50.000 (étrangers) donne également à l’accès à Alto de los idolos et Alto de las piedras (Isnos)
    • Durée de la visite : minimum 3h (jusqu’à 5h)

    Le meilleur guide pour visiter le parc archéologique de San Agustin

    On vous conseille de contacter Don Oscar Ceron pour réaliser la visite du parc. C’est un guide qui connait beaucoup de choses et possède un savoir général sur les cultures précolombiennes et les cultures indigènes en générale. Nous sommes restés 5h avec lui à discuter et c’était super intéressant.

    • Oscar Cerón (+57) 310 759 4409
    • Tarif : $100.000 (pour 2 personnes)

    Atelier “fabrique ta chiva” à Pitalito

    Que faire en San Agustin

    san agustin 189

    L’une des choses que nous apprécions le plus lorsque nous voyageons en Colombie est de visiter les ateliers des artisans. Ce sont des moments privilégiés et uniques où l’on apprend beaucoup non seulement sur leur savoir faire, mais aussi à apprécier le travail qui se cache derrière chaque pièce à sa juste valeur.

    Pendant ce séjour à San Agustin, nous nous sommes rendus à Pitalito, ville très proche à juste 45 min de route. Nous avions rendez-vous avec Doña Rubiela, maître artisane qui fabrique une des pièces les plus représentatives de la Colombie : La Chiva ! Ces bus colorés qui parcourent encore les zones rurales du pays.

    Nous avions voulu faire un atelier avec elle pour apprendre plus sur cette pièce que l’on voit partout et fabriquer la notre !

    Saviez-vous que cet artisanat est originaire de Pitalito et qu’il s’agit d’un produit protégé par une appellation d’origine ? Nous n’en avions aucune idée et c’est l’une des choses qu’on a appris avec Doña Rubiela…

    Pendant cet atelier de 3 heures, Doña Rubiela nous a raconté beaucoup de choses intéressantes sur l’histoire de la Chiva, les caractéristiques qui en font un produit avec appellation d’origine. Nous avons également appris comment ces pièces uniques sont fabriquées et entre rires et empanadas, nous avons pu peindre et assembler nôtre propre Chiva guidés par la main experte de Doña Rubiela.

    Nous avons réellement adoré cette expérience, c’est un de nos moments préférés de notre séjour dans cette région. C’est très facile d’y aller et de revenir en une journée pour vivre cette expérience fantastique que nous vous recommandons 100%.

    faire l’atelier “fabrica tu chiva” avec doña rubiela

    Pour faire cet atelier vous pouvez contacter directement Doña Ruebiela por whatsaap o a través de su asociation d’artisans Coarpi.

    Prix de l’atelier par personne : 35.000 pesos

    Tél /Whatsapp : 313 8706534
    Mail : coarpiartesanos@gmail.com

    Pour aller à Pitalito vous pouvez prendre le transport public sans souci à San Agustin. Pour le retour juste attention aux horaires, le dernier part à 19h.

    Anillo turístico

    Que faire en San Agustin

    Que faire à San Agustin

    L’anillo turístico (boucle touristique) est un autre plan classique à faire lors d’un passage à San Agustin, surtout si vous ne restez pas trop longtemps. Il s’agit d’un tour d’une journée qui permet de connaitre les sites emblématiques des alentours de San Agustin : le fameux Estrecho del Magdalena, l’Alto de los ídolos, l’Alto de las piedras, le salto de Bordones et le salto de Mortiño.

    Vous verrez que tout le monde le propose à San Agustin, les guides officiels comme les guides moins officiels… attention les guides non officiels n’ont pas le droit de rentrer aux parcs archéologiques d’Isnos…

    Estrecho del Magdalena

    Situé à une demi-heure de San Agustin, il s’agit d’une particularité géologique assez surprenante, l’Estrecho du Magdalena, autrement dit le “rétrécissement” du rio Magdalena, le plus long fleuve de Colombie.

    Ici, ce fleuve immense qui parcourt plus de 1500 km à travers la Colombie jusqu’à la mer des Caraïbes se retrouve comprimé entre deux formations rocheuses formant un goulet d’étranglement d’à peine deux mètres de largeur et un kilomètre de long. C’est un arrêt obligatoire pour les Colombiens, et c’est le premier arrêt de l’Anillo touristique.

    N’hésitez pas à vous installer à l’entrée pour manger une arepa grillée sur la pierre, la spécialité locale.

    INFOS PRATIQUES ESTRECHO DEL MAGDALENA

    Si vous souhaitez vous y rendre en dehors du Tour organisé d’une journée l’incluant dans les visites, il “suffit” de prendre la route du même nom depuis San Agustin. Cela dit il faut compte 10 km de marche pour s’y rendre, mais avec un peu de chance vous pourrez soit trouver un bus qui vous dépose sur le chemin (attention au retour, plus difficile de trouver un bus) ou prendre un taxi (voir avec lui pour le retour). L’entrée est gratuite.

    Alto de los ídolos et Alto de las Piedras

    Ce sont les deux autres parcs archéologiques de la région, situés à Isnos, à 30 km de San Agustin. Les deux parcs sont plus petits, mais complètent de manière intéressante le parc de San Agustin. On pense que ces sites sont plus récents, et on peut se rendre compte de l’évolution dans la technique de la taille des statues.

    El Alto de los ídolos est un des complexes funéraires les mieux conservés dans son environnement originel. Sur ce site, la richesse et le détail des représentations humaines et animales, et les dimensions des statues sont impressionnants.

    Sur l’autre site, El Alto de las piedras, on peut admirer une des stations les plus représentatives de la culture précolombienne de San Agustin : le “doble yo” (le double je). Il s’agit d’une sculpture tridimensionnelle très bien conservée qui représente la dimension spirituelle de ces peuples précolombiens.

    L’entrée à ces deux parcs est incluse dans le prix de l’entrée au parc de San Agustin.

    BONUS : visiter un Trapiche

    Sur la route de l’anillo turistico, entre Isnons et Obando, vous verrez qu’on cultive principalement la canne à sucre. Tous le long de la route vous verrez ce que l’on appelle des “trapiches” ou “moliendas” : c’est ici que l’on fabrique de panela, ce sucre de canne brut très utilisé en Colombie.

    On vous conseille vraiment de demander à votre chauffeur de vous arrêter pour comment se fabrique la panela. Il faudra avoir un peu de chance, car les tropiques sont uniquement ouverts quelques jours par semaine, la plupart du temps juste avant le week-end, les jeudis et les vendredis.

    N’hésitez pas à acheter une panela pour remercier les travailleurs qui vous auront dédié un peu de leur temps, ou à laisser un pourboire.

    Salto de Bordones

    À 15 km d’Isnos se trouve la cascade de Bordones, qui avec ses 400 m de hauteur est une des plus hautes cascades de Colombie. Depuis le mirador, on profite d’une vue plongeant sur la cascade au loin. Il y a un chemin qui descend dans le canyon pour se rapproche de la cascade, mais pour cela il faudra plus de temps que la journée ne le permet. C’est un plan à prévoir sur une journée entière pour pouvoir en profiter (voir dormir sur place, il y a un hôtel).

    Salto de Mortiño

    Avec ses 200 m de hauteur, cette cascade est le deuxième plus importante du secteur. Cette cascade se situe en fait à l’intérieur d’un parc d’attractions pour les familles et les enfants.

    On y trouve une avancée en verre pour admirer la cascade et se faire un peu peur, divers jeux, etc. Nous ne sommes pas fans de ce genre d’endroits, mais si vous avez des enfants ça peut clairement leur plaire !

    Où loger à San Agustin

    Finca El Cielo

    Hotel Finca El Cielo à San Agustin

    La Finca El Cielo est l’endroit où nous avons logé à San Agustin et nous recommandons à 100% ! L’hotel est très beau, le jardin magnifique, l’accueil est parfait, et même s’il est un peu éloigné du village, on peut accéder à différent sites archéologiques à pied.

    Autres options

    San Agustin

    Casa de François

    Hostal

    Casa de François

    $150.000 à $200.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Comme son nom l’indique, il s’agit d’un hôtel qui est tenu par un Français et il paraît que c’est très sympa. L’hôtel se trouve en haut d’une colline d’où l’on peut profiter d’une belle vue panoramique. Il s’agit d’une propriété entourée de jardins avec tout le confort et une offre pour plusieurs budgets. Du dortoir à la petite cabane.

    San Agustin

    Finca Ecológica El Maco

    Eco Lodge

    Finca Ecológica El Maco

    $100.000 à $150.000

    El Maco est une finca écologique situé au milieu de la nature et qui offre un très bon rapport qualité-prix. La finca dispose également d’un sauna et d’un restaurant.

    Comment se rendre à San Agustin

    Rejoindre San Agustin depuis Bogota

    BUS | Bogotá — San Agustin

    • Compagnies : Coomotor, Taxis Verdes, Cootranshuila…
    • Durée du trajet : environ 10h
    • Départs tout au long de la journée

    VOL | Bogotá — Pitalito

    • Compagnies : Satena
    • Durée du trajet : environ 1h20
    • Tarif : environ $300.000

    Une fois à Pitalito, prendre une buseta vers San Agustin (45 min)

    Rejoindre San Agustin depuis Neiva

    BUS | Direct Neiva — San Agustín
    Direction le module bleu du Terminal Neiva pour prendre le bus qui emmène directement à San Agustin. Attention, les départs sont moins fréquents que ceux vers Pitalito.

    • Compagnies : Coomotor, Cootranshuila…
    • Durée du trajet : environ 5h

    Les bus de Neiva vers Pitalito sont plus fréquents, il faut ensuite prendre une buseta pour rejoindre San Agustin.

    BUS | Neiva — Pitalito

    • Compagnies : Coomotor, Cootranshuila, Cootrans Laboyana, Flota Huila…
    • Durée du trajet : environ 4h

    BUS | Pitalito — San Agustín

    • Compagnies : Coomotor, Cootrans Laboyana…
    • Durée du trajet : environ 45 min
    • Dernier départ à 19h

    BUS NOCTURNE
    Si vous décidez de prendre un bus de nuit, choisissez une compagnie avec de grands bus confortables. Attention à l’air conditionné qui peut-être très froid, prévoyez de quoi vous couvrir.

    VOL | Bogota — Neiva

    On peut rejoindre Neiva en avion depuis Bogota. C’est une option qui demande un budget plus élevé, permet de gagner du temps, mais augmente drastiquement votre empreinte carbone.

    • Compagnies : Avianca, Easyfly, Satena
    • Durée du trajet : environ 1h

    Rejoindre San Agustín depuis Cali

    Depuis Cali différentes compagnies proposent le trajet irect vers San Agustin, mais les départs sont peu fréquents.

    BUS | Cali — San Agustín

    • Compagnie : Coomotor, La Gaitana}
    • Durée du trajet : environ 8h

    L’autre option plus commune c’est de rejoindre Popayan, puis de prendre un bus direction Pitalito, puis San Agustin. Dans ce cas-là, on vous conseille de rester quelques jours à Popayan !

    Rejoindre San Agustín depuis Popayan

    BUS | Popayan — Pitalito

    • Bus : Depuis le Terminal de bus de Popayan jusqu’à Pitalito
    • Durée : environ 6h
    • Tarif : environ $50.000
    • Compagnies : Cootranshuila
    • Départs : régulier toute la journée

    BUS | Pitalito — San Agustín

    Arrivés à Pitalito, de nombreuses buseta font le trajet jusqu’à San Agustin

    • Compagnies : Coomotor, Cootrans Laboyana…
    • Durée du trajet : environ 45 min
    • Dernier départ à 19h

    Rejoindre Pitalito en Avion

    Cette dernière option vous amène au plus près de San Agustin via le petit aéroport de Pitalito desservi par la compagnie régionale Satena. Les vols directs décollent depuis Bogota. Pour cette option il vous faudra un budget plus important. Ensuite toujours la même histoire, depuis Pitalito vous prendrez un bus pour San Agustin comme nous vous l’expliquons plus haut.

    AVION | Bogota — Pitalito

    • Compagnies : Satena
    • Prix du billet : Autour de $300.000
    • Durée : 1h20

    AVION | Medellin — Pitalito

    • Compagnies : EasyFly
    • Prix du billet : Autour de $300.000
    • Durée : 1h30

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

    Le meilleur de la Colombie

    Une fois par mois dans votre boite mail

    Cadeau de bienvenue :
    -15% sur notre shop !