Capurgana est une perle des caraïbes où il fait bon profiter de la nature et de ce qu’elle a à offrir de plus brut et précieux : des couleurs, des odeurs, une forêt luxuriante, une mer enivrante et des animaux sauvages… vous trouverez dans cet article les idées d’activités à faire à Capurgana.

C’est à Capurgana que j’ai vu et entendu pour la première fois de ma vie des singes hurleurs, des ouistitis farceurs et les immobiles paresseux… J’y ai croisé des grenouilles mortellement venimeuses, des bernard-l’hermite hésitants, des aigles majestueux… J’ai plongé dans une mer si claire et si douce, où des crabes de 50 cm de diamètre, des poissons multicolores et des coraux ancestraux jouaient la sérénade… J’ai bu l’eau fraîche des noix de coco, savouré les meilleures limonades de panela, dévoré les patacones pisao comme un ogre… J’y ai passé les 10 jours les plus doux si tant est qu’il puisse en être autrement à Capurgana, ma perle des Caraïbes.

Depuis mon passage en 2013, Capurgana a fait son apparition dans les guides touristiques et accueille de plus en plus de touristes, mais sa situation géographique la protège encore du tourisme de masse.

Capurgana est un petit village de pêcheur au bord de la mer des Caraïbes perdu au creux de la forêt du Darien, ce bouchon de l’Amérique du Sud qui empêche toute traversée de la frontière avec la Panama. Au point que c’est le seul endroit où s’arrête la fameuse route Panaméricaine qui s’étend de l’Alaska à la Patagonie. Aucune route ne traverse cette immense forêt tropicale et c’est pourquoi il n’est possible de rejoindre Capurgana que par la mer. À ce sujet, rien de mieux que de lire notre article qui explique comment se rendre à Capurgana.

Lors de mon séjour en 2013, le village vivait au rythme des aller-retour des lanchas (petits bateaux à moteur) qui amenaient habitants, touristes et vivres à la fréquence d’un trajet par jour. Le week-end le village se remplissait, dans la majorité de touristes nationaux et de quelques backpackers venus traverser la frontière en bateau. En semaine le village se vidait de ses voyageurs, et nous étions les derniers spécimens touristiques à rester sur place. L’électricité n’était disponible qu’en journée, et coupait le soir à partir de 21h. Il n’y avait pas d’accès à internet à part à de rares exceptions, encore moins au wifi.

Ce qui a changé ?

L’électricité est disponible 20h sur 24 en moyenne, internet est proposé dans beaucoup de restaurants et d’hôtels, il y a 7 tiendas, 4 boulangeries et une dizaine de restaurants. Le village est bien plus organisé et prêt à accueillir d’avantage de touristes.

Ce qui n’a pas changé ?

Capurgana reste un endroit magique pour déconnecter. Il n’y a toujours pas de distributeurs de billets ni de banques à Capurgana. Il n’y a toujours pas de routes, donc toujours pas de voitures. Il y a toujours cette atmosphère de bout du monde, de coin perdu inaccessible. Il y a toujours la Bohemia Hostal de mon amie Victoria pour vous accueillir en famille. Il y a toujours cette mer émeraude à 30°c, cette météo immuable faite de chaleur et d’humidité.Il y a toujours sa plage et ses cocotiers et il y a toujours cette jungle dense et sauvage.

Bien que maintenant Capurgana ait une existence sur la carte de la Colombie et dans les guides touristiques, malgré l’affluence grandissante, malgré l’attirance que la destination revêt pour tous ceux qui souhaitent prendre du bon temps ou simplement passer la frontière avec le Panama, la relative difficulté pour s’y rendre lui permet de garder encore une certaine authenticité. Pour plus d’infos, on vous conseille de lire notre guide pratique pour préparer son séjour à Capurgana.

Alors avec la difficulté pour arriver sur place, est-ce que ça vaut vraiment le coup d’aller à Capurgana ? À part la plage, pas de quoi rester 1 semaine sur place si ? Ok, c’est bien si on vient ou si on veut aller au Panama mais sinon ?

Voilà les questions que l’on m’a déjà posée et auxquelles cet article va tenter de répondre. Capurgana est un petit paradis perdu, loin de tout, sans routes d’accès… alors à part rien, qu’est-ce qu’on peut bien faire à Capurgana ?

Sol del darien

Tourisme responsable

Mon amie Victoria a créé l’agence Sol del Darien, qui propose un tourisme responsable pour découvrir tous les trésors cachés autour de Capurgana. Installée là-bas depuis de nombreuses années elle connait la région comme sa poche et offre des tours à faire saliver les moins aventureux d’entre vous !

Vous voulez découvrir les rivières d’eau douce du Darien ou les plus belles plages désertes autour de Capurgana ? Vous souhaitez rencontrez les indiens Kunas et ? Faire du snorkelling dans les plus beaux spots ou vous initier à la biodiversité locale ? En gros toutes les activités citées ci-dessous et bien plus, Sol del Darien peut vous y amener !

Infos : Pour en savoir plus et réserver une activité avec Sol del Darien c’est par ici

Profiter de la plage

Farniente à Capurgana

profiter de la plage à capurgana en colombie

Capurgana, comme je le disais, c’est une perle, un petit paradis lové entre une jungle luxuriante et une mer turquoise à 28°c.

La vie est alors simple : on sort de sa chambre, sa serviette sur l’épaule, direction la plage du village où l’on trouvera cocotiers, petits bars de plage où se restaurer, et sable fin pour étendre sa serviette (à ne pas poser sous les cocotiers si on veut rester vivant.)

Capurgana = farniente, farniente = Capurgana.

Faire de la plongée sous marine à Capurgana

Profitez d'une eau limpide à 30°c !

C’est à Capurgana que j’ai eu la chance de faire de la plongée sous-marine pour la première fois. Et je peux vous dire que ce ne sera pas la dernière. La sensation, bien qu’inhabituelle au départ, s’avère être exceptionnelle une fois la confiance établie. Les fonds marins de Capurgana sont sublimes, coraux, et poissons multicolores de toutes tailles surprennent de leur beauté. Il paraît même qu’avec de la chance on peut croiser tortues, raies mantas et petits requins selon les saisons.

Recommandation : Capurgana, et la Colombie en général, est une base parfaite pour passer ses brevets PADI, car les prix y sont bien plus accessibles qu’en Europe. Pour ma part, pour faire mon baptême, j’ai fait appel au centre de plongée Dive and Green, et je recommande tout à fait, ils sont pros et amicaux !

Bahia el Aguacate

Passer du bleu au vert émeraude

bahia aguacate capurgana voyage colombie

La « baie de l’avocat » est un super plan pour sortir de Capurgana, qui lorsque le monde vient à s’installer peut devenir assez bruyant. Ici vous retrouvez le calme caribéen, à la rencontre d’une petite baie aux eaux émeraudes qui change de ce bleu turquoise qui commençait à vous lasser un peu ;-).

On peut y loger, y dormir, et y manger dans une ambiance totalement buccolique. On y a passer un après-midi super agréable, l’aller à pied par le sentier côtier, et retour en lancha.

→ s’y rendre à pied : il faut compter une bonne heure de marche pour se rendre à El Aguacate. Il y a une petite montée à prendre en compte, sinon rien de difficile.

→ s’y rendre en lancha : il faut 15 minutes et compter 7 000 COP. (≈ 2€)

Plage paradisiaque de La Miel

50 nuances de bleu

plage de la miel au panama activites autour de capurgana colombie

Voilà une des définitions possibles de la plage paradisiaque : sable blanc, cocotiers, mer aux infinies nuances de bleu… « La Miel », une plage digne de tous les fantasmes !

Et pour ne rien gâcher, le corail est accessible depuis la plage en quelques brasses. Alors, pensez à apporter ou à vous faire prêter masque et tuba, car il serait dommage de vous priver du spectacle subaquatique 😉 Sans être totalement fou, cela en vaut la peine, personnellement je sais que je pourrais passer des heures à regarder les poissons multicolores !

→ S’y rendre en lancha : La Miel se trouve à une petite demi-heure de Capurgana en lancha et le trajet coûte environ 25 000 COP(≈ 7€). À coupler avec une pause à Sapzurro.

→  S’y rendre à pied : Sachez que comme pour Sapzurro il y a un sentier pédestre qui permet d’atteindre la plage de la Miel, il faut compter un peu plus d’1h30 de marche avec beaucoup de montée bien physique. Si vous êtes chargés il est possible de faire amener vos gros sacs par une lancha pour les récupérer une fois sur place. (ce que nous vous conseillons vivement !)

Curiosité locale : « La Miel » se trouve au Panama ! Oui oui ! Aucune formalité ne vous sera demandée pour vous y rendre, simplement un militaire armé d’une mitraillette vous accueillera de son plus charmant sourire, notera votre nom et numéro de passeport sur son petit cahier d’écolier, et vous devrez pointer en repartant pour être sûr que vous n’étiez que de passage par ici.

Sapzurro

Un village tranquille

sapzurro à visiter village autour de capurgana en colombie

Tout proche de Capurgana se trouve un village bien plus paisible encore, j’ai nommé Sapzurro. Pour le côté un peu mythique, il s’agit de l’ultime village habité d’Amérique du Sud ! J’aime bien ces histoires de bouts du monde, ces caps qui marquent la fin d’un continent, ces bouts de quelque chose représentent un imaginaire plus fantasmé que réel qui m’attire toujours.

Sur la petite place près de l’embarcadère, sous l’arbre on cherche l’ombre, on discute autour d’une glace artisanale au miel et au lait de coco vendu par une dame dont la réputation s’étend jusqu’à Capurgana… véritable personnage ses glaces sont absolument excellentes.

Bon plan resto : los Cangrerales, une hostal mais surtout une cuisine fusion péruano-colombienne de toute beauté, à 10 minutes d’une belle balade à pied depuis le centre de Sapzurro

Vous l’aurez compris, à Sapzurro, il faut prendre le temps de prendre le temps.

→ S’y rendre à pied : un chemin pédestre permet de se rendre à Sapzurro, il faut compter une grosse 1h de marche avec de la montée très physique avec cette chaleur. Nous vous conseillons de ne pas vous charger de trop.

→ S’y rendre en lancha : pour environ 6 000 COP (≈ 2€) et 15 minutes de lancha vous pouvez être déposé à Sapzurro depuis Capurgana.

Monter au Ciel

Se baigner dans la jungle

el cielo baignade dans la jungle à capurgana colombie

Cette cabane dans la jungle où l’on peut manger un patacon pisao mais surtout où l’on peut se baigner dans une rivière fraîche et douche se déversant en quelques vasques et cascades. Par cette chaleur tropicale, il fait bon se ressourcer

La balade pour s’y rendre depuis Capurgana nous enfonce dans la jungle, avec ses ouistitis qui vous lancent des fruits sur la tronche, ses myriades d’essences d’arbres et de plantes, son odeur et la chance peut-être d’apercevoir un paresseux, qui nous rappelle ce que veut dire l’immobilité. Autant vous le dire, on a adoré !

Curiosité : « Las niñas buenas van al cielo y las malas a toda partes » : « Les braves filles vont au ciel, les autres un peu partout », cette citation de Mae West, c’est avec cet hymne à la liberté, qui appelle à sortir du moule, que l’on nous accueille au « Cielo » !

→ Prix d’entrée à El Cielo : 2 000 COP (≈ 1€)

Playa Soledad

La plage vierge par excellence

playa soledad capurgana voyage colombie

Playa Soledad est la plage perdue par excellence, celle où l’on se sentira seul on monde, la plage de la solitude… On y passe un moment suspendu à ses eaux cristallines, son sable blanc, ses mangroves tout autour, la beauté sauvage de la caraïbe résumée en un seul et même lieu paradisiaque.

Un jour de chance, vous aurez votre masque et votre tuba pour voir le corail, les petits poissons multicolores et d’un coup une raie manta vous saluera l’air de rien…

Il est possible de s’y rendre à pied via un belle balade de 4h qui vous fera notamment passer par Bahia Aguacate.

Piscine naturelle à La Coquerita

Entre eau douce et eau de mer

la coquerita piscine naturelle capurgana colombie

C’est une petite balade le long de la côte, en partant depuis la plage centrale de Capurgana, suivez le chemin pour vous émerveiller du paysage et des Bernard-l’hermite, frissonnez en croisant les grenouilles venimeuses et mortelles, et préparez-vous à un moment de pure détente et de joie en arrivant à la Coquerita.

La Coquerita, c’est une maison perchée la tête dans la jungle et les pieds dans la mer des caraïbes. Ici, on vous offre hamacs, petits repas et des bassins aménagés à base d’eau de source fraîche descendant de la montagne pour la douceur et d’une piscine naturelle d’eau de mer chaude pour vous faire secouer par les vagues et retourner en enfance ! Vous l’aurez compris, voilà un incontournable des activités à faire autour de Capurgana.

→ Prix d’entrée à la Coquerita : 2 000 COP (≈ 1€)

Voir les tortues à Acandi

Un moment privilégié

Quelque part sur les plages proches d’Acandi (à 1h de lancha de Capurgana), le respectueux visiteur pourra avoir la chance d’assister à un des « spectacles » les plus magiques de la nature : la ponte des œufs par l’une des plus grosses tortues du monde, la tortue Caná.

Cette espèce protégée est un des trésors de la région, et les pêcheurs de Capurgana et de la région en sont quelque part ses gardiens. Il est possible d’aller assister à ce phénomène en respectant scrupuleusement les instructions des locaux et des centres écologiques responsables de leur protection.

Durant les dernières décennies, les tortues Caná ont été chassées pour leur viande et leurs œufs et les plages d’Acandí sont donc un des derniers refuges, comme certaines plages au nord de Necocli dans ce même golf d’Uraba.

→ La saison de ponte se situe entre Février et Juin, le mois le plus propice serait le mois d’Avril.
→ C’est plutôt la nuit que le spectacle à lieu, les tortues ne seront pas forcément pile à l’heure alors attendez-vous à patienter 😉

Important : Les tortues qui viennent pondre sont très sensibles à la présence humaine, et peuvent rebrousser chemin si elles ne se sentent pas en sécurité, c’est pourquoi il est très important d’être accompagné pour assister à ce genre d’événement afin de ne rien faire qui pourrait déstabiliser l’équilibre fragile de la ponte des tortues.

En résumé

Une vidéo en drone de la région de Capurgana

Pour terminer, si vous souhaitez bien préparer votre séjour à Capurgana, n’oubliez d’aller consulter notre guide pratique à Capurgana. Voici une vidéo qui résume assez bien les possibilités de visites et l’ambiance qui règne dans cette fabuleuse région de la Colombie, entre Necocli et Capurgana.

On reste en contact ?

Envie d'épingler cet article sur Pinterest ?

Inscris-toi à notre Newsletter !

capurgana perle des caraibes en colombie
capurgana perle des caraibes en colombie