Lorsqu’on vient dans cette région de la caraïbe colombienne, autour de Santa Marta, il ne faut pas se raconter d’histoire, on vient pour aller découvrir le Parc Tayrona, le Parc Naturel le plus célèbre de Colombie, auquel nous avons dédié un post à part entière : Lire notre article visiter le Parc Tayrona.

Mais figurez-vous que si vous avez envie de sortir des sentiers battus, il y a énormément d’autres choses à faire autour de Santa Marta entre mer et montagne : Buritaca, Los Angeles, Palomino, Minca… des plages qui n’attendent que vous, des petites randonnées dans des forêts montagneuses magiques, des rencontres incroyables avec les véritables protecteurs de ces terres, les indigènes Kogis, Arhuacos, Wiwa, Kankuamo, tous descendants des Tayronas… et bien sûr le plus incroyable des treks, celui de la Ciudad Perdida !

Visiter la ville de Santa Marta elle-même est quelque chose que peu de voyageurs étrangers font, alors qu’elle a aussi son charme. C’est pourquoi nous vous invitons à commencer par là. 😉

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
Instagram & Facebook

Santa Marta

La perle des Amériques

Santa marta ville autour du parc tayrona voyage en colombie
crédit : Magalie L'Abbé
Plongée sous marine dans les eaux du Parc Tayrona

Depuis la Marina de Santa Marta, vous pourrez vous offrir un cours de plongée sous-marine avec Laurent, français et moniteur certifié pour un prix défiant toute concurrence !
Pour en savoir plus lisez notre article pour faire de la plongée à Santa Marta.

Si peu de touristes prennent le temps de rester et de visiter Santa Marta, la ville a pourtant des atouts à faire valoir. Avec ses 500 000 habitants, elle fait partie des grandes villes de Colombie, mais offre un cadre de vie agréable, définitivement tourné vers la mer.

Loin de la splendeur d’une Cartagena, Santa Marta vaut tout de même la promenade. Son centre-ville en cours de rénivation garde une trace importante du passé colonial colombien. Des jolies maisons colorées jusqu’à sa magnifique cathédrale blanche et sa place centrale, le centre historique de Santa Marta a définitivement des atouts à faire valoir.

Le chemin du cerro Zirumala qui conduit du centre historique jusqu’à la plage du Rodadero, offre une drôle de balade semi-urbaine où l’on croisera de nombreuses espèces animales.

Où dormir à Santa Marta

Autrefois mal aimée et de mauvaise réputation, Santa Marta est en train de se refaire une beauté, en tout cas dans son centre historique, et attire de plus en plus de voyageurs. On l’aime ou on la déteste, mais Santa Marta est un point névralgique et il peut être pratique d’y séjourner notamment pour partir faire un petit cours de plongée avec Laurent !

Voir les hébergements que nous recommandons à Santa Marta

Cienaga

Beau village patrimoine

cienaga beau village de colombie que faire autour de santa marta
crédit : red de pueblos patrimonio de colombia
Fête locale

Fête du Caiman cienaguero, c’est la fête populaire, le « carnaval » du village qui a lieu tous les 20 janvier. Musique, couleurs, danses, traditions et joie. Sans doute un bon moment pour visiter ce village.

On dit de Cienaga qu’elle a inspiré le célèbre écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez pour son livre Cent ans de solitude. Pour ceux qui connaissent ce chef-d’œuvre de la littérature, le village de Macondo, l’un des « personnages » centraux du bouquin, serait donc un miroir imaginaire du village de Cienaga… alors rien que pour cela la visite de Cienaga vaut le détour !

Cienaga fait aujourd’hui partie du réseau des villages patrimoine de Colombie et la légende liée au livre Cent ans de solitude en a fait la capitale du « réalisme magique », ce mouvement littéraire dont Gabo a été le fer de lance.

Cienaga est un beau village colonial, calme et tranquille où il fait bon se balader pour y chercher les belles maisons qui font le patrimoine historique du village. Cienaga est aussi un point d’entrée pour découvrir la Cienaga grande, ses mangroves (ou ce qu’il en reste) et Nueva Venecia : ce petit village de pêcheurs sur pilotis, où les gens vivent péniblement avec très peu, est un endroit à découvrir en espérant que la venue de touristes puisse un jour aider à améliorer leur qualité de vie.

Cienaga est définitivement un plan hors des sentiers battus à mettre sur votre carnet de route !

Hôtel boutique Casa de Remedio La bella

hotel cienaga casa de remedio la bellaPour continuer le rêve de vivre comme dans un livre de Garcia Marquez, voilà un hébergement dans une superbe maison coloniale tout droit sortie d’un autre temps !

Voir les tarifs de la Casa de Remedio La Bella

Taganga

La mal aimée

taganga village autour du parc tayrona voyage en colombie

Taganga a deux visages : celui d’un simple village de pêcheurs sur une superbe baie entourée de végétation luxuriante et celui d’un centre de fêtes déjantées où drogue et prostitution sont au rendez-vous. Nous y avons d’ailleurs consacré un article qui revient sur ces deux facettes de Taganga, agrémenté de jolis photos.

Qu’on se le dise, en Colombie, Taganga a plutôt mauvaise réputation. Mais nous nous concentrerons ici sur l’autre visage de Taganga, celui qui nous a été donné de connaître et celui qui, on l’espère, restera dans les années à venir.

Il est tout à fait possible de séjourner à Taganga en restant totalement à l’écart de ce Taganga de pacotille et d’y passer des moments doux et mémorables. Mes deux séjours là-bas le prouvent : plongée sous-marine, excursion à Playa Cristal, soirée d’orage sur la terrasse de la Casa de Felipe, match sur le terrain municipal, bière fraîche dans l’un des bars du bord de l’eau, couleurs exceptionnelles d’un coucher de soleil sur la mer des caraïbes… voilà le Taganga qui existe bel et bien et que l’on préférera retenir !

Casa de Felipe

hostel taganga casa de felipeUn super hostal à Taganga, vraiment. J’adore le lieu, les filles à l’accueil sont super sympas et super serviables, les chambres sont propres et agréables, l’ambiance est cool, la terrasse est géniale avec vue sur la baie et il y a un restaurant « français » à l’intérieur qui est vraiment bon. (Wifi disponible)

Voir les tarifs de la Casa de Felipe
Casa Relax

hostal taganga casa relaxAuberge avec sa piscine et des superbes vues sur la mer. (Wifi disponible) Recommandé par plusieurs de nos connaissances, dont Magali « la BlogTrotteuse » dans son interview voyageur.

Voir les tarifs de Casa Relax

Minca

Pour chercher un peu de fraîcheur

Minca montagne sierra nevada que faire autour de santa marta voyage en colombie
crédit : Sailing Nomad
Plus d’infos sur Minca

Lisez notre article dédié à Minca pur avoir plus d’infos

Envie d’autre chose que des plages paradisiaques, de l’eau turquoise à 30° et du sable dans vos chaussures ? Alors pour trouver de la fraîcheur autour du parc Tayrona, direction Minca, sur les hauteurs de Santa Marta : Ici, rendez-vous avec la nature, bienvenue dans la capitale écolo de la Sierra Nevada !

Minca, à 650 m d’altitude, offre de l’oxygène au voyageur et l’occasion de belles balades alentour et notamment du birdwatching à ne pas manquer ! Forêt luxuriante, observation d’animaux et surtout d’oiseaux donc, baignade dans l’eau fraîche et douce d’une source de montagne… Minca est une oasis de repos pour le voyageur.

Minca est également porteur d’une atmosphère particulière qui a vu beaucoup initiatives alternatives et écoresponsables se développer depuis de nombreuses années. Ce qui en fait aujourd’hui un des hauts lieux des démarches d' »éco-tourisme » autour du Parc Tayrona, Minca s’est même autoproclamée capitale de l’écotourisme ! (Même si dans les faits on se rend compte sur place qu’il y a encore beaucoup de boulot pour faire de la sensibilisation à la pollution notamment plastique, comme partout en Colombie).

Il est possible de trouver un hostal dans le centre du village ou d’aller se perdre dans la montagne où se construise régulièrement des hostals tenus par des étrangers avec des vues toujours plus belles sur la Sierra Nevada et la vallée. À savoir, ces lieux sont souvent ouverts à la journée pour verni y boire un verre et profiter de la vue.

Voir les logements que nous conseillons à Minca

Playa Los Angeles

Le petit paradis

que faire autour de santa marta playa los angeles tayrona voyage en colombie

Lorsque vient le moment de trouver des plages autour du parc Tayrona, playa Los Angeles est certainement l’une des plus citées. Voici une autre plage recommandée par un ami d’Angélica et qui se trouve sur la route principale qui va/vient au Parc Tayrona. Vous montez dans une buseta sur cette route et vous demandez à vous arrêter à la playa Los Angeles.

Los Angeles est une plage semi-privée, dans le sens où il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée pour y accéder : 8.000 pesos aux dernières nouvelles.

Une fois déposés au bord de la route, un superbe chemin fleuri et luxuriant nous emmène vers la mer, la balade est féérique, les cocotiers, les palmiers, les énormes fleurs rouges, tout est foisonnant de beauté !

Lors de notre passage (c’était début novembre) nous n’avons pas eu de chance, car suite à une tempête les courants avaient ramené quantité de déchets sur la plage… Le gardien nous a laissé aller voir par nous même avant de décider de payer l’entrée. Plutôt honnête ! À en croire le gardien, c’est quelque chose qui arrive de temps en temps et qui s’en va avec le vent et les courants, dommage pour nous !

Cela dit, l’endroit est clairement paradisiaque avec un bosquet de palmiers luxuriant, une petite offre d’hébergement (cabanes et tentes), un petit bar – restaurant, et donc un peu plus loin une belle plage de sable blanc.

Finca Los Angeles

Il est donc aussi possible de dormir dans cet endroit magique pour un budget relativement élevé certes, mais dans un cadre exceptionnel. On peut également y manger et y boire un verre. Tout est là pour passer un bon moment au bord de la mer.

Voir les tarifs de Los Angeles

La Cité perdue / Ciudad Perdida

Le trek mythique

trek à la cité perdue parc tayrona que faire autour de santa marta voyage en colombie
crédit : PoirPom
Plus d’infos sur le trek à Ciudad Perdida

Lire notre article dédié au Trek à Ciudad Perdida avec une agence indigènes.

C’est l’une des activités que de nombreux voyageurs marquent d’une croix blanche sur leur carnet de voyage. Le trek à la Cité Perdue est un trek à part, une expérience inoubliable pour la plupart de ceux qui s’y sont lancés. Alors si l’on cherche l’aventure autour du parc Tayrona, c’est certainement pas ici que cela se passe…

C’est une plongée au cœur d’une curiosité naturelle, la Sierra Nevada, une chaîne de montagnes au bord de la mer des Caraïbes culminant à plus de 5700m d’altitude !

Mais le trek de la Ciudad Perdida c’est également une plongée sur les terres sacrées du peuple Tayrona jusqu’à cette ancienne cité construire an l’an 800 de notre ère…

Enfin le Trek de la cité perdue est une épreuve physique qui vous fera marcher pendant 4 à 6 jours dans une atmosphère torride, chaude et humide, véritable parcours initiatique qui ne rendra la destination que plus exceptionnelle. Mais monter à la Ciudad Perdida c’est également une expérience humaine, car vous serez en contact avec les indigènes, les gardiens de la terre, nos « Grands frères » comme ils s’appellent eux-mêmes, pour comprendre un peu plus leur manière de voir le monde.

Vous l’aurez compris la Sierra Nevada est une terre sacré pour les peuples indigènes, nous vous conseillons donc vraiment de faire appel à une agence indigène pour réaliser le trek à Ciudad Perdida dans le respect de leur monde et leurs traditions. Ce sera pour vous une expérience plus riche et intéressante et c’est aussi ça le tourisme responsable.

Pour faire le trek à la Cité Perdue avec Wiwa Tour, contactez l’agence de notre part en utilisant le formulaire ci-dessous :

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA

Buritaca

Où la mer rencontre la rivière

buritaca plage parc tayrona que faire autour de santa marta voyage en colombie
En savoir plus

Litre notre article consacré à Buritaca qui vous donnera un bel aperçu de l’ambiance sur place.

Buritaca se situe à quelques km du parc Taryona, on y accède facilement en bus sur la route principale. Buritaca est un petit village sans grand intérêt, mais offrant une plage qui a été pour nous un vrai coup de cœur ! Loin de la fame touristique de Palomino, on est là dans un endroit simple comme on les aime. Une fois arrivés en bord de rivière, vous verrez quelques barques pour traverser la rivière et quelques restaurants pour vous rassasier. On vous amène les poissons frais du jour afin de choisir lequel vous souhaitez voir terminer dans votre assiette. Assis tranquillement face à la rivière et la mer, on profite d’un moment de tranquillité sur cette plage calme et familiale.

Ici comme à Palomino, la rivière rencontre la mer des Caraïbes. Le genre d’endroit qu’on aime tellement ! Il est temps d’aller faire trempette ! Pour rejoindre la mer, il faut traverser la rivière, en barque ou à la nage, au choix. On est surpris par la différence de température en la rivière fraîche et la mer des Caraïbes si chaude !

À Buritaca même, il y a peu d’hébergements et le « village » est très calme le soir. Il est possible de loger à quelques km, soit dans la forêt au plus près de la nature ou se faire plaisir avec des hotels splendides à même la plage !

Voir les hébergements recommandés à Buritaca

Seydukwa, rencontrer les indigènes Arhuacos

Sierra Nevada de Santa Marta

visiter village indigene de la sierra nevada lors d'un voyage en colombie

Plus d’infos sur le Tour à Seydukwa

Lire notre article qui relate notre expérience de 2 jours à Seydukwa

Le saviez-vous ? Oui si vous avez regardé le « Rendez-vous en terre inconnue » consacré aux indigènes Koguis, la Sierra Nevada de Santa Marta est le territoire sacré pour les communautés indigènes locales. Ces montagnes magiques sont le coeur du monde pour les quatre peuples qui les habitent depuis la nuit des temps : les Koguis, les Wiwas, les Kankuamos, et les Arhuacos.

C’est à une rencontre avec une communauté Arhuaca que nous vous convions ici au travers d’une immersion à Seydukwa, village sacré, puisque c’est un village de Mamo, le maitre spirituel de la communauté. Nous avons eu la chance de vivre cette expérience unique et si vous avez décidé de venir dans la région nous vous conseillons vivement d’en faire de même !

Vous passerez un ou deux jours auprès de la communauté, à 2h de marche de Palomino, perdu dans la montagne au bord de la rivière. Avec un guide indigène vous en apprendrez un peu plus sur les traditions, les savoirs ancestraux, et la façon unique de vivre des indigènes Arhuacos dans une simplicité et une communion profonde avec la nature.

Cette expérience est à vivre avec une agence de tourisme responsable créé par la communauté indigène elle-même pour reprendre possession de son territoire et son identité longtemps bafoués par des tours organisés par des étrangers à leur culture.

Grâce à ce formulaire, vous entrez en contact direct avec Adrian de Sierraventur Travel pour faire le tour à Seydukwa. Les échanges devront se faire en espagnol.

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • ATTENTION
    Distributeurs de billet

    Il n'y a pas de distributeurs de billet à Palomino, prévoyez le coup avant d'arriver !

Costeño Beach

Faire du surf dans la mer des caraïbes

Surf à costeño beach près de Santa Marta voyage en Colombie
crédit : Gemma Armit

Si c’est sur la côte pacifique que l’on trouve les meilleurs spots de surf de Colombie, la côte caraïbe permet également de s’adonner au sport de glisse. Les vagues n’y sont toujours très consistantes et sont dépendantes des swells entrants mais il est tout de même possible de se faire plaisir, et c’est notamment un lieu idéal pour une initiation et pour les débutants. Pour avoir les meilleurs conditions de surf sur la côte caraïbe, il faudra tenter sa chance pendant les mois de Novembre à Mars, période durant la quelle souffle un vent d’Est qui vient creuser les rouleaux.

Costeño beach est un des hauts-lieux du surf sur la côte caraïbe du côte de Santa Marta. Au point qu’une hostal du même nom est entièrement dédiée à cette activité. Vous pourrez y profiter d’une ambiance détendue, les pieds dans le sable, avec prêt de matériel et cours de surf en suppléments. Le lieu est idyllique, la mer est chaude, de quoi passer un super moment !

Costeño Beach Hostal

costeno beach hostel guachacaCosteño Beach est un des spots pour pratiquer le surf en Colombie, et cet hostal est totalement dédié à cette activité dans un lieu paradisiaque…

Voir les tarifs de Costeño Beach Hostal

Palomino

Porte d'entrée de la Guajira

palomino plage autour du parc tayrona que faire autour de santa marta voyage en colombie
crédit : florent mechaint / Travelmag.com

Palomino est, autour du parc Tayrona, une des destinations en plein boom dans la région de Santa Marta. Porte d’entrée vers le désert de la Guajira, Palomino fait face aujourd’hui à un développement un peu anarchique que les autorités veulent commencer à contenir. Depuis quelque temps on signale également pas mal de problèmes dans certains hostales où les vols de touristes étrangers sont signalés.

Lors de notre passage aucun problème à signaler, mais l’ambiance ne nous a pas convaincu et nous sommes restés juste une nuit pour pouvoir faire le trek avec Sierraventur le lendemain.

Reste que Palomino est une belle plage de la côte, un peu à la manière de Buritaca, entre mer et rivière. D’ailleurs l’activité phare consiste à descendre la rivière en pneumatique jusqu’à la mer. Rien de bien aventureux on vous rassure, c’est tranquille et tout le monde vous proposera cette activité.

Palomino est devenue une des destinations les plus touristiques de la côte proche de Santa Marta. Ancien petit village tranquille, les hostals ouverts par des étrangers ont poussé comme des champignons et c’est aujourd’hui le paradis des backpackers qui veulent boire des coups et fumer des pétards sur la plage.

Voir les hébergements conseillés à Palomino

NOTER CET ARTICLE
5/5

Partager cet article

Newsletter

Que faire autour de Santa Marta
Que faire autour de Santa Marta

Newsletter

Que faire autour de Santa Marta
Que faire autour de Santa Marta