Du 16 août au 7 sept. 2023
    Découvrez un autre visage de la Colombie ¡avec nous!

    On organise un circuit de 16 jours pour partager avec vous nos destinations coups de cœur.

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Vous souhaitez faire appel à une agence de voyage pour partir en Colombie ?
    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    Entre mer et montagne, il y a énormément de choses à faire aux alentours de Santa Marta.

    Des plages qui n’attendent que vous, des petites randonnées dans des forêts montagneuses magiques, des rencontres incroyables avec les véritables protecteurs de la Sierra Nevada de Santa Marta, les indigènes Kogis, Arhuacos, Wiwa, Kankuamo.

    Et bien sûr les grands classiques : le trek de la Ciudad Perdida et le parc naturel Tayrona.

    Visiter la ville de Santa Marta elle-même est quelque chose que peu de voyageurs étrangers font, alors qu’elle a aussi son charme. C’est pourquoi nous vous invitons à commencer par là.

    Santa marta

    LA PERLE DES AMÉRIQUES

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Si peu de touristes prennent le temps de rester et de visiter Santa Marta, la ville a pourtant des atouts à faire valoir. Avec ses 500 000 habitants, elle fait partie des grandes villes de Colombie, mais offre un cadre de vie agréable, définitivement tourné vers la mer.

    Loin de la splendeur d’une Cartagena, Santa Marta vaut tout de même la promenade. Son centre-ville en cours de rénovation garde une trace importante du passé colonial colombien. De jolies maisons colorées jusqu’à sa magnifique cathédrale blanche et sa place centrale, le centre historique de Santa Marta a définitivement des atouts à faire valoir.

    Le chemin du cerro Zirumala qui conduit du centre historique jusqu’à la plage du Rodadero, offre une drôle de balade semi-urbaine où l’on croisera de nombreuses espèces animales.

    Où loger à Santa Marta

    Santa Marta

    Hotel Casa Mia à Santa Marta

    Hotel

    Hotel Casa Mia

    $300.000 à $350.000

    C’est l’hotel où nous avons logé lors de notre séjour à Santa Marta. On recommande de loger au dernier étage, les chambres y sont plus lumineuses. Belle déco, bon service, et bien situé en plein centre historique.

    Santa Marta

    el cactus boutique hotel santa marta

    Hotel

    Hotel Cactus

    $300.000 à $350.000

    Un hotel vraiment sublime pour ceux qui veulent profiter d’un des meilleurs hôtels de Santa Marta et notamment de la chambre loft sur le toit avec accès direct à la piscine et vue sur la Sierra Nevada…

    Santa Marta

    Catedral Plaza Hotel à santa marta

    Hotel

    Catedral Plaza Hotel

    $250.000 à $300.000

    Rien que pour cette piscine sur le toit avec vue sur la Cathédrale… un hotel haut de gamme aux prestations soignées mais qui propose des tarifs intéressants selon les époques de l’année. Pour se faire plaisir et profiter d’un coucher de soleil sur les toits de Santa Marta.

    Santa Marta

    Casa de Isabella hotel à Santa Marta

    Hotel

    Casa de Isabella Hotel

    $250.000 à $300.000/$300.000 à $350.000

    Un très bel hotel dans une superbe maison coloniale, avec des chambres immenses et un rooftop avec petite piscine et la vue… le tout à un prix tout à fait abordable ! On comprend les lecteurs qui nous le recommandent.

    Santa Marta

    La Guaca Hostal à Santa Marta

    Hostal

    La Guaca Hostal

    $0 à $100.000/Dortoir : $0 à $25.000

    Un hostal recommandé par nos lecteurs, super accueillant, belle ambiance et possédant un beau patio pour se rafraichir. Un peu excentré il se situe à 20 min à pied du centre historique et du Mercado Publico, rien de bien méchant et le tarif est intéressant.

    Santa Marta

    republica hostal logement santa marta

    Hostal

    Republica Hostel

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $0 à $25.000

    Un nouveau concept dans le centre de Santa Marta, tout beau tout neuf, à la déco particulièrement soignée et bien sûr la piscine qui va bien. Dortoirs et chambres doubles.

    Santa Marta

    masaya hostel santa marta

    Hostal

    Masaya Hostal

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Ouvert à Bogota par une bande d’amis français, le succès de Masaya est tel qu’ils ont ouvert le même concept à San Agustin et Santa Marta. Le cadre est idéal dans une magnifique maison coloniale avec piscine et rooftop.

    Immersion culturelle dans une famille indigène Arhuaco

    SIERRA NEVADA DE SANTA MARTA

    Alentours de Santa Marta : Village indigene de la sierra nevada, que faire autour de Santa Marta

    Le saviez-vous ? Oui si vous avez regardé le “Rendez-vous en terre inconnue” consacré aux indigènes Koguis, la Sierra Nevada de Santa Marta est le territoire sacré pour les communautés indigènes locales. Ces montagnes magiques sont le cœur du monde pour les quatre peuples qui les habitent depuis la nuit des temps : les Koguis, les Wiwas, les Kankuamos, et les Arhuacos.

    C’est à une rencontre avec une communauté Arhuaca que nous vous convions ici au travers d’une immersion à Seydukwa, village sacré, puisque c’est un village de Mamo, le maitre spirituel de la communauté. Nous avons eu la chance de vivre cette expérience unique et si vous avez décidé de venir dans la région nous vous conseillons vivement d’en faire de même !

    Vous passerez deux jours auprès de la communauté, à 2h de marche de Palomino, perdu dans la montagne au bord de la rivière. Avec un guide Arhuaco vous en apprendrez un peu plus sur les traditions, les savoirs ancestraux, et la façon unique de vivre dans une simplicité et une communion profonde avec la nature.

    Cette expérience est à vivre avec une agence créée par la communauté Arahuaca elle-même pour reprendre possession de son territoire et son identité longtemps bafoués par des tours organisés par des étrangers à leur culture.

    Contacter Adrian pour faire le tour à Seydukwa

    Sierraventur

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    FIN DU TOUR À SEYDUWKA : À partir du 1er mars il ne sera plus possible de se rendre à Seydukwa, la famille Arhuaca a décidé d’arrêter de recevoir des touristes. Si vous restez intéressés pour découvrir la culture indigène de la Sierra Nevada, l’immersion culturelle Kogui est une très bonne alternative.

    Plongée sous-marine à Santa Marta

    Que faire autour de Santa Marta

    Alentours de Santa Marta : Plongée sous-marine, que faire autour de Santa Marta

    Si là encore la côte pacifique du Choco est certainement le plus fantastique des endroits pour faire de la plongée sous-marine en Colombie, Santa Marta reste le spot le plus connu par les touristes étrangers. Un filon bien exploité par les prestataires locaux qui s’adonnent à une lutte sans merci pour proposer les prix les plus attractifs du marché.

    Mais attention à vous ! Nous ne vous conseillons pas de céder au chant des sirènes du toujours moins cher, car en matière de plongée, bas prix riment souvent avec prestations de mauvaises qualités et dieu sait qu’à Santa Marta (et Taganga) les mauvais centres de plongée sont légions !

    En tous cas, si vous choisissez de faire de la plongée à Santa Marta, sachez que vous irez découvrir les fonds sous-marins au large du Parc Tayrona. Des eaux riches en faunes et flores marines dues notamment à l’apport d’eau froide venu tout droit des montagnes de la Sierra Nevada et des courants descendant de la Guajira.

    Plonger à Santa Marta c’est profiter des paysages classiques de la mer des Caraïbes, coraux et poissons multicolores seront au programme. Des rencontres plus impressionnantes pourront arriver, comme des tortues, mais il faudra avoir beaucoup de chance ce jour-là !

    Contacts pour faire de la plongée à Santa Marta

    Buceo Santa Marta

    Pour contacter directement notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Cienaga

    BEAU VILLAGE PATRIMOINE

    Alentours de Santa Marta : Cienaga, que faire autour de Santa Marta
    crédit : red de pueblos patrimonio de colombia

    On dit de Cienaga qu’elle a inspiré le célèbre écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez pour son livre Cent ans de solitude. Pour ceux qui connaissent ce chef-d’œuvre de la littérature, le village de Macondo, l’un des “personnages” centraux du bouquin, serait donc un miroir imaginaire du village de Cienaga… alors rien que pour cela la visite de Cienaga vaut le détour !

    Cienaga fait aujourd’hui partie du réseau des villages patrimoine de Colombie et la légende liée au livre Cent ans de solitude en a fait la capitale du “réalisme magique”, ce mouvement littéraire dont Gabo a été le fer de lance.

    Cienaga est un beau village colonial, calme et tranquille où il fait bon se balader pour y chercher les belles maisons qui font le patrimoine historique du village. Cienaga est aussi le point d’entrée pour découvrir la Cienaga grande et Nueva Venecia  : ce petit village de pêcheurs sur pilotis, un endroit à découvrir en espérant que la venue de touristes puisse un jour aider à améliorer leur qualité de vie.

    Cienaga est définitivement un plan hors des sentiers battus à mettre sur votre carnet de route !

    Où loger à Cienaga

    Cienaga

    El Habitante Casa Cultural & Hostal

    Hostal

    El Habitante Casa Cultural & Hostal

    $150.000 à $200.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Un joli hostal dans le centre historique de Cienaga géré par la fondation Tiempo de Juego qui oeuvre à des projet d’empowerment social avec les communautés locales. À soutenir !

    Cienaga

    hotel cienaga casa de remedio la bella

    Hotel

    Casa de remedio Hotel Boutique

    $150.000 à $200.000

    Pour continuer le rêve de vivre comme dans un livre de Garcia Marquez, voilà un hébergement dans une superbe maison coloniale tout droit sortie d’un autre temps !

    Comment se rendre à Cienaga

    En bus depuis Santa Marta
    Depuis le terminal de transporte de Santa Marta, prendre un bus direction Cienaga, il y en a toute la journée.

    • Tarif : environ 5 000 $

    Nueva Venecia et Buenavista

    Que visiter autour de Santa Marta

    Nueva Venecia et Buenavista, Alentours de Santa Marta, que faire autour de Santa Marta
    crédit : Samuel Ioannidis

    Nueva Venecia et Buenavista sont deux villages “palafittiques” de la Cienaga Grande de Santa Marta. C’est-à-dire deux villages aux maisons sur pilotis construit sur l’eau en plein milieu de la lagune. Les maisons colorées et la culture unique liée à l’eau et la pêche des populations vivant dans ces deux villages en fait une destination insolite à découvrir les yeux grands ouverts !

    Une visite guidée à la journée vous permettra de découvrir l’écosystème unique de la Cienaga Grande, en lien direct avec la mer des Caraïbes et alimentée en eau douce par le rio Magdalena et la Sierra Nevada. Cette journée sera aussi l’occasion de rencontrer les populations locales des villages flottants de Nueva Venecia et Buenavista pour en apprendre plus sur leur mode de vie et leur culture, que l’on appelle ici “culture amphibie”.

    Pour faire cette visite, nous vous conseillons vivement de contacter ci-dessous notre partenaire local, une association de tourisme communautaire qui travaille main dans la main avec les habitants afin de développer une alternative économique et travailler à la protection de la Cienaga Grande.

    Contacter notre partenaire local pour visiter Nueva Venecia

    Asoguitour Cienaga

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Envoyer votre demande minimum 3 jours avant la date de voyage ! Sinon il ne sera pas possible de vous accueillir.

    Parc Tayrona

    Que faire autour de Santa Marta

    Alentours de Santa Marta : parc Tayrona que faire autour de Santa Marta

    Le parc Tayrona est surement le parc naturel le plus connu de Colombie et la raison principale pour laquelle les voyageurs se rendent dans la région de Santa Marta. Quand on parle des “choses à faire à Santa Marta”, pour beaucoup cela se résume souvent à passer deux jours à l’intérieur du parc Tayrona.

    Les plages du parc Tayrona son sublimes. Surement parmis les plus belles plages de Colombie. Ce que l’on ne sait pas forcément c’est que pour accéder à ses plages, il va falloir marcher. Et pour accéder au Cabo San Juan, considéré comme la plus belle plage du parc Tayrona, il va falloir marcher plusieurs heures.

    C’est pourquoi on conseille toujours de prévoir au moins une nuit à l’intérieur du parc pour pouvoir en profiter ou alors de voir ça comme un trek dans la jungle avec des arrêts baignades !

    Journée au PArc Tayrona avec un guide

    Si vous souhaitez être accompagné par un guide local pour découvrir le parc Tayrona, en savoir plus sur son écosystème unique, sa faune et sa flore, vous pouvez contacter notre partenaire local.

    Sierraventur

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    FIN DU TOUR À SEYDUWKA : À partir du 1er mars il ne sera plus possible de se rendre à Seydukwa, la famille Arhuaca a décidé d’arrêter de recevoir des touristes. Si vous restez intéressés pour découvrir la culture indigène de la Sierra Nevada, l’immersion culturelle Kogui est une très bonne alternative.

    Comment se rendre au Parc Tayrona

    Bus de Santa Marta à Tayrona (entrée Zaino)

    • Prix : environ $8.000
    • Durée : 1h
    • Départs fréquents et toute la journée depuis le Mercado Publico (Carrera #11 et Calle #9) 

    Attention : il y a des horaires pour accéder au parc au delà desquels il n’est plus possible d’entrer.

    Taxi de Santa Marta au parc Tayrona

    • Prix : $120 000 
    • Durée : 1h

    Où loger à l’intérieur du PArc Tayrona

    Intérieur, Parc Tayrona

    Posada Yachay Tayrona

    Eco Lodge

    Posada Yachay Tayrona

    $200.000 à $250.000

    Un hébergement de luxe à l’intérieur du Parc Tayrona. Situé à 1km de l’entrée El Zaino mais sur les hauteurs, il offre une vue sublime sur les montagnes environnantes.

    Intérieur, Parc Tayrona

    Wachakyta Hostal au Parc Tayrona

    Hostal

    Hostal Wachakyta

    $250.000 à $300.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

    Attention l’hostel est accessible uniquement en bateau. Prestations type camping et dortoir à des prix assez élevé, cadre idyllique et isolé oblige. On peut manger sur place bien entendu.

    Intérieur, Parc Tayrona

    hostal parc tayrona playa brava teyumakke

    Eco Lodge

    Hostal Teyumakke

    $150.000 à $200.000

    L’hostal Teyumakke est situé à l’intérieur du parc, en entrant par Calabazo, après une marche de 8km assez exigeante (possibilité d’y aller à cheval). Cabanes en bois et toits de palmes, sur la plage, rudimentaires mais parfait pour la déconnexion ! (Pas de wifi)

    Intérieur, Parc Tayrona

    Posada Jasayma Parc Tayrona

    Eco Lodge

    Posada Jasayma

    $100.000 à $150.000

    Une des rares options d’hébergement “en dur” à l’intérieur du Parc Tayrona à 15 minutes à pied de l’entrée El Zaino. Le personnel est aux petits soins, un havre de paix en pleine jungle qui propose également les repas, avec option veggies.

    Intérieur, Parc Tayrona

    camping castillete hebergement parc tayrona

    Camping, Hotel

    Camping Castilletes

    $100.000 à $150.000

    La Camping Castillete fait partie des options pour camper à l’intérieur même du Parc Tayrona proche des Cañaveral. Mais on y propose aussi des lit en bungallow. On est à l’intérieur du parc, y’a du Wifi et l’électricité. What else ?

    Où loger proche de l’entrée du PArc Tayrona

    Parc Tayrona, Proche entrée

    hostal tayrona eco hostal yukula

    Hostal

    Yuluka Hostel

    $150.000 à $200.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Situé à environ 5 minutes de bus de l’entrée principale « El Zaino » du Parc Tayrona (bus toutes les 15 minutes), l’Eco hostal Yukula est un écrin de verdure : piscine, hamacs, dortoirs ou chambres dans des cabanes types lodge.

    Parc Tayrona, Proche entrée

    hotel tayrona manigua hostel

    Hostal

    Hostal Manigua

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Au niveau de l’entrée Calabazo, un superbe hostal, un peu plus cher que le camping mais encore relativement accessible. Hébergements allant du dortoir jusqu’à de très jolies chambres doubles, ambiance jungle et piscine.

    Parc Tayrona, Proche entrée

    Ecolodge Playa Los Angeles

    Camping, Eco Lodge

    Playa Los Angeles

    $150.000 à $200.000

    Une plage semi-privée à 5 minutes de l’entrée du Parc Tayrona proposant des ecolodges et des tentes type Glamping sur la plage… On recommande.

    Taganga

    LA MAL AIMÉE

    Alentours de Santa Marta : Taganga, que faire autour de Santa Marta

    Taganga a deux visages : celui d’un simple village de pêcheurs sur une superbe baie entourée de végétation luxuriante et celui d’un centre de fêtes déjantées où drogue et prostitution sont au rendez-vous. Nous y avons d’ailleurs consacré un article qui revient sur ces deux facettes de Taganga, agrémenté de jolies photos.

    Qu’on se le dise, en Colombie, Taganga a plutôt mauvaise réputation. Mais nous nous concentrerons ici sur l’autre visage de Taganga, celui qui nous a été donné de connaître et celui qui, on l’espère, restera dans les années à venir.

    Il est tout à fait possible de séjourner à Taganga en restant totalement à l’écart de ce Taganga de pacotille et d’y passer des moments doux et mémorables. Mes deux séjours là-bas le prouvent : plongée sous-marine, excursion à Playa Cristal, soirée d’orage sur la terrasse de la Casa de Felipe, match sur le terrain municipal, bière fraîche dans l’un des bars du bord de l’eau, couleurs exceptionnelles d’un coucher de soleil sur la mer des caraïbes… voilà le Taganga qui existe bel et bien et que l’on préférera retenir !

    Comment se rendre à Taganga

    En bus depuis Santa Marta (15 min)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction Taganga, il y en a toute la journée.

    • Tarif : environ $1.800

    En taxi depuis Santa Marta (15 min)

    • Tarif : $10.000

    Où loger à Taganga

    Taganga

    hostal casa de felipe à taganga en colombie

    Hostal

    Casa de Felipe Hostal

    $0 à $100.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Un super hostal à Taganga, vraiment. Les gens à l’accueil sont super sympas et super serviables, les chambres sont propres et agréables, l’ambiance est cool, la terrasse est géniale et il y a un restaurant « français » à l’intérieur qui est vraiment bon.

    Minca

    POUR CHERCHER UN PEU DE FRAÎCHEUR

    Alentours de Santa Marta : Minca, que faire autour de Santa Marta

    Envie d’autre chose que des plages paradisiaques, de l’eau turquoise à 30° et du sable dans vos chaussures ? Alors pour trouver de la fraîcheur autour du parc Tayrona, direction Minca, sur les hauteurs de Santa Marta : Ici, rendez-vous avec la nature, bienvenue dans la capitale écolo de la Sierra Nevada !

    Minca, à 650 m d’altitude, offre de l’oxygène au voyageur et l’occasion de belles balades alentour. Baignade dans les cascades, forêt luxuriante, observation d’animaux et surtout d’oiseaux, la zone est un bon endroit pour faire du birdwatching en Colombie.

    Minca est également porteur d’une atmosphère particulière qui a vu beaucoup initiatives alternatives et écoresponsables se développer depuis de nombreuses années. Ce qui en fait aujourd’hui un des hauts lieux des démarches d’“écotourisme” autour du Parc Tayrona, Minca s’est même autoproclamée capitale de l’écotourisme ! (Même si dans les faits on se rend compte sur place qu’il y a encore beaucoup de boulot pour faire de la sensibilisation à la pollution notamment plastique, comme partout en Colombie).

    Journée à Minca avec un guide

    Si vous avez envie de passer la journée pour découvrir Minca avec un guide vous pouvez contacter notre partenaire local qui propose un joli programme :

    • Découverte du village
    • Visite d’une finca de café et du processus de fabrication
    • Balade en forêt jusqu’à une cascade où se baigner
    • Repas
    • Découvert de l’utilisation du Bambou et des savoirs faire locaux
    • Dégustation de cacao local
    Sierraventur

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    FIN DU TOUR À SEYDUWKA : À partir du 1er mars il ne sera plus possible de se rendre à Seydukwa, la famille Arhuaca a décidé d’arrêter de recevoir des touristes. Si vous restez intéressés pour découvrir la culture indigène de la Sierra Nevada, l’immersion culturelle Kogui est une très bonne alternative.

    Comment se rendre à Minca

    En bus depuis Santa Marta (1h)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction Minca, il y en a toute la journée.

    • Tarif : $8.000

    En taxi depuis Santa Marta (40 min)

    • Tarif : $60.000

    En bus depuis Palomino (2h + 1h)
    Prendre une buseta de Palomino jusqu’au Mercado publico de Santa Marta

    • Tarif : $10.000

    Puis prendre une buseta depuis le Mercado publico de Santa Marta jusqu’à Minca

    • Tarif : environ $8.000

    Où loger à Minca

    Minca

    Casas Viejas Masaya

    Hostal, Hotel

    Casas Viejas Masaya

    $300.000 à $350.000

    Comme tous les hostels signés Masaya il est situé dans un superbe endroit pour profiter de la beauté de la Sierra. Un Mix entre l’hôtel et l’hostal, avec un bon service et tout le confort.

    Minca

    Minca Glamping

    Eco Lodge

    Minca Glamping

    $200.000 à $250.000

    À la recherche d’un nid douillet pour une nuit romantique ? C’est peut-être par ici que vous trouverez votre bonheur, décor de charme et accueil en français. Des chambres type ecolodge dans un décor de rêve sur les hauteurs de Minca !

    Minca

    mundo nuevo hostal minca

    Hostal

    Mundo Nuevo

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Vous avez certainement entendu parlé de ce belge et son projet de permaculture à Minca, et bien c’est ici ! Un autre hébergement parmi les plus à la mode sur les hauteurs de Minca. Pour le calme, la vue sur le Sierra, la découverte d’un projet alternatif, la nourriture végétarienne.

    Minca

    finca san rafael hotel minca

    Finca (Maison d’hôtes)

    Finca San Rafael

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Bienvenue dans une finca de production de cacao et café biologique. C’est ici que nous avons séjourné lors de notre passage à Minca. Demandez la chambre avec vue sur la Sierra Nevada, juste sublime. Le tarif de la chambre inclut le tour café/cacao.

    Minca

    casa blanca hostal minca

    Hostal

    Casa Blanca Hostal

    $0 à $100.000/Dortoir : $0 à $25.000

    Un petit hostal recommandé par notre amie Sarah. Situé à quelques pas de l’église de Minca, pour loger au coeur du village. On a pas la vue sur les montagnes mais on est dans une ambiance familiale et l’hostal est très bon marché !

    Playa Los Angeles

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Lorsque vient le moment de trouver des plages autour du parc Tayrona, playa Los Angeles est certainement l’une des plus citées. Voici une autre plage recommandée par un ami d’Angélica et qui se trouve sur la route principale qui va/vient au Parc Tayrona. Vous montez dans une buseta sur cette route et vous demandez à vous arrêter à la playa Los Angeles.

    Los Angeles est une plage semi-privée, dans le sens où il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée pour y accéder : $8 000 pesos aux dernières nouvelles.

    Une fois déposés au bord de la route, un superbe chemin fleuri et luxuriant nous emmène vers la mer, la balade est féérique, les cocotiers, les palmiers, les énormes fleurs rouges, tout est foisonnant de beauté !

    Lors de notre passage (c’était début novembre) nous n’avons pas eu de chance, car suite à une tempête les courants avaient ramené quantité de déchets sur la plage… Le gardien nous a laissé aller voir par nous même avant de décider de payer l’entrée. Plutôt honnête ! À en croire le gardien, c’est quelque chose qui arrive de temps en temps et qui s’en va avec le vent et les courants, dommage pour nous !

    Cela dit, l’endroit est clairement paradisiaque avec un bosquet de palmiers luxuriant, une petite offre d’hébergement (cabanes et tentes), un petit bar – restaurant, et donc un peu plus loin une belle plage de sable blanc.

    Comment se rendre à Playa Los Angeles

    En bus depuis Santa Marta (1h)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction “P. Tayrona, Guachaca, Buritaca, Palomino”, il y en a toute la journée jusqu’à 17h30. Demander au chauffeur de vous laisser à “Los Angeles”.

    • Tarif : environ $8.000

    En taxi depuis Santa Marta (1h)

    • Tarif : environ $100.000

    Où loger à Playa Los Angeles

    Parc Tayrona, Proche entrée

    Ecolodge Playa Los Angeles

    Camping, Eco Lodge

    Playa Los Angeles

    $150.000 à $200.000

    Une plage semi-privée à 5 minutes de l’entrée du Parc Tayrona proposant des ecolodges et des tentes type Glamping sur la plage… On recommande.

    La Cité perdue / Ciudad perdida

    LE TREK MYTHIQUE

    Alentours de Santa Marta : Trek Ciudad Perdida, que faire autour de Santa Marta

    C’est l’une des activités que de nombreux voyageurs marquent d’une croix blanche sur leur carnet de voyage. Le trek à la Cité Perdue est un trek à part, une expérience inoubliable pour la plupart de ceux qui s’y sont lancés. Alors si l’on cherche l’aventure autour du parc Tayrona, c’est certainement par ici que cela se passe…

    C’est une plongée au cœur d’une curiosité naturelle, la Sierra Nevada, une chaîne de montagnes au bord de la mer des Caraïbes culminant à plus de 5700 m d’altitude !

    Mais le trek de la Ciudad Perdida c’est également une plongée sur les terres sacrées du peuple Tayrona jusqu’à cette ancienne cité construire en l’an 800 de notre ère…

    Enfin le Trek de la cité perdue est une épreuve physique qui vous fera marcher pendant 4 à 6 jours dans une atmosphère torride, chaude et humide, véritable parcours initiatique qui ne rendra la destination que plus exceptionnelle. Mais monter à la Ciudad Perdida c’est également une expérience humaine, car vous serez en contact avec les indigènes, les gardiens de la terre, nos “Grands frères” comme ils s’appellent eux-mêmes, pour comprendre un peu plus leur manière de voir le monde.

    Contacts pour faire le trek à Ciudad Perdida

    Sierraventur

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    FIN DU TOUR À SEYDUWKA : À partir du 1er mars il ne sera plus possible de se rendre à Seydukwa, la famille Arhuaca a décidé d’arrêter de recevoir des touristes. Si vous restez intéressés pour découvrir la culture indigène de la Sierra Nevada, l’immersion culturelle Kogui est une très bonne alternative.

    Buritaca

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Alentours de Santa Marta : Buritaca, que faire autour de Santa Marta

    Buritaca se situe à quelques km du parc Taryona, on y accède facilement en bus sur la route principale. Buritaca est un petit village sans grand intérêt, mais offrant une plage un peu similaire à Palomino, dans le sens où il y a une rivière qui vient se jeter dans la mer.

    Loin de la fame touristique de Palomino, on est là dans un endroit plus populaire qui, s’il était vraiment tranquille il y a quelques années, s’est développé (comme partout) au fil des ans.

    Une fois arrivés en bord de rivière, vous verrez quelques barques pour traverser la rivière et quelques restaurants pour vous rassasier. On vous amène les poissons frais du jour afin de choisir lequel vous souhaitez voir terminer dans votre assiette.

    Ici comme à Palomino, la rivière rencontre la mer des Caraïbes. Il est temps d’aller faire trempette ! On est surpris par la différence de température en la rivière fraîche et la mer des Caraïbes si chaude !

    Comment se rendre à Buritaca

    En bus depuis Santa Marta (1h20)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction “P. Tayrona, Guachaca, Buritaca, Palomino”, il y en a toute la journée jusqu’à 17h30. Demander au chauffeur de vous laisser à “Los Angeles”.

    • Tarif : environ $10.000

    Une fois que le bus vous dépose au bord de la route, le village de Buritaca est à 20 minutes à pied. Il y a aussi des mototaxis qui peuvent vous y amener moyennant $3.000.

    En taxi depuis Santa Marta (1h10)

    • Tarif : environ $120.000

    Où loger à Buritaca

    Buritaca

    hotel paradisiaque buritaca playa bonita

    Eco Lodge, Hostal

    Playa Bonita

    $200.000 à $250.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

    Toujours aux alentours de Buritaca, toujours dans le concept Hostel / Ecolodge avec plage privé, voici un autre lieu paradisiaque qui propose chambres doubles, villa et une option dortoir, à quelques mètres de la plage…

    Buritaca

    Viajero Tayrona hostal Buritaca

    Eco Lodge, Hostal

    Viajero Tayrona Hostal

    $250.000 à $300.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

    Un hostal aux alentours de Buritaca un peu particulier puisqu’il offre à la fois des lits en dortoir et des ecolodges de luxe, le tout à même la plage… pleins d’activités proposées, une ambiance à la fois festive et détente, au choix !

    Surfer aux alentours de Santa Marta

    Que faire autour de Santa Marta

    Alentours de Santa Marta : pCosteño Beach, que faire autour de Santa Marta
    crédit : Gemma Armit

    Si c’est sur la côte pacifique que l’on trouve les meilleurs spots de surf de Colombie mais la côte caraïbe permet également de s’adonner au sport de glisse.

    Les vagues n’y sont toujours très consistantes et sont dépendantes des swells entrants mais il est tout de même possible de se faire plaisir, et c’est notamment un lieu idéal pour une initiation et pour les débutants.

    Pour avoir les meilleures conditions de surf sur la côte caraïbe, il faudra tenter sa chance pendant les mois de Novembre à Mars, période durant laquelle souffle un vent d’Est qui vient creuser les rouleaux.

    On retrouve différents spots de surf autour de Santa Marta entre Los Naranjos et Riohacha, on pense à Costeño beach ou Palomino.

    Comment se rendre à Costeño Beach

    En bus depuis Santa Marta (1h20)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction “P. Tayrona, Guachaca, Buritaca, Palomino”, il y en a toute la journée jusqu’à 17h30. Demander au chauffeur de vous laisser à “Costeño Beach”.

    • Tarif : environ $10.000

    Une fois que le bus vous dépose au bord de la route, Costeño Beach se situe à 20 minutes à pied environ. Il y a aussi des mototaxis qui peuvent vous y amener moyennant $3.000.

    En Taxi depuis Santa Marta (1h10)

    • Tarif : environ $120.000

    Où loger à Costeño Beach

    Costeño Beach

    costeno beach hostel guachaca

    Hostal

    Costeño Beach Hostal

    $0 à $100.000/Dortoir : $0 à $25.000

    Costeño Beach est un des spots pour pratiquer le surf en Colombie, et cet hostal est totalement dédié à cette activité dans un lieu paradisiaque… Attention réservation pour 2 nuits minimum !

    Palomino

    Que faire aux alentours de Santa Marta

    Alentours de Santa Marta : Palomino, que faire autour de Santa Marta

    Palomino est, autour du parc Tayrona, une des destinations en plein boom dans la région de Santa Marta. Porte d’entrée vers le désert de la Guajira, Palomino fait face aujourd’hui à un développement un peu anarchique que les autorités veulent commencer à contenir. Depuis quelque temps on signale également pas mal de problèmes dans certains hostales où les vols de touristes étrangers sont signalés.

    Lors de notre passage, aucun problème à signaler, mais l’ambiance ne nous a pas convaincus et nous sommes restés juste une nuit pour pouvoir faire partir à la rencontre d’une famille indigène Arhuaca le lendemain.

    Reste que Palomino est une belle plage de la côte, un peu à la manière de Buritaca, entre mer et rivière. D’ailleurs l’activité phare consiste à descendre la rivière en pneumatique jusqu’à la mer. Rien de bien aventureux, on vous rassure, c’est tranquille et tout le monde vous proposera cette activité.

    TUBING à Palomino

    Si vous avez envie de descendre la rivière Palomino depuis la montagne jusqu’à la mer vous pouvez contacter Adrian notre partenaire local qui propose cette activité.

    Sierraventur

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    FIN DU TOUR À SEYDUWKA : À partir du 1er mars il ne sera plus possible de se rendre à Seydukwa, la famille Arhuaca a décidé d’arrêter de recevoir des touristes. Si vous restez intéressés pour découvrir la culture indigène de la Sierra Nevada, l’immersion culturelle Kogui est une très bonne alternative.

    Comment se rendre à Palomino

    En Bus depuis Santa Marta (2h)
    Depuis le Mercado Publico de Santa Marta, prendre une buseta direction “P. Tayrona, Guachaca, Buritaca, Palomino”, il y en a toute la journée jusqu’à 17h30.

    • Tarif : environ $15.000

    En Bus depuis Riohacha (1h)
    Depuis le Terminal de bus de Riohacha, prendre le premier bus direction Santa Marta, demandez l’arrêt Palomino, il y en a toute la journée jusqu’à 18h30.

    • Tarif : environ $15.000

    Où loger à Palomino

    Palomino

    Coco Beach Palomino

    Eco Lodge

    Coco Beach Palomino

    $200.000 à $250.000/$250.000 à $300.000

    Nous avons testé cet hotel un peu à l’écart du village et qui possède sa propre plage. Pour ceux qui veulent la tranquillité et le luxe de descendre de sa chambre pour plonger une tête dans l’eau ou siroter un cocktail à l’ombre des cocotiers c’est parfait.

    Palomino

    Media Luna Hostal à Palomino

    Hostal

    Hostal Media Luna

    $0 à $100.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Un hostal recommandé par une lectrice situé côté Sierra Nevada, de l’autre côté de la route donc un peu loin de la plage mais rien de bien méchant. L’avantage de sa situation : le calme ! Profitez de la danse des colibris dans le jardin 😉 Au passage c’est le point de départ idéal pour partir découvrir Seydukwa.

    Palomino

    Finca Escondida Hostal à Palomino

    Hostal

    Finca Escondida

    $200.000 à $250.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

    Un hôtel bien connu pour qui veut se réveiller les pieds dans le sable et les yeux dans l’eau turquoise de la mer des caraïbes… ambiance détente et surf et un lieu de rendez-vous pour boire un verre ou manger un bout !

    Palomino

    coc sankala hostal palomino

    Hostal

    Coco Sankala Hostel

    $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Un hostal au coeur du village de Palomino, donc pas tout à coté de la plage non plus, dans une ambiance bambou et toits de chaume. Dortoirs et chambres doubles.

    Palomino

    chez oliv hostal palomino

    Hostal

    Chez Oliv

    $0 à $100.000

    Si vous cherchez un endroit calme à Palomino (ce qui peut être compliqué), alors c’est l’endroit qu’il vous faut ! Dans une ambiance typique des huttes traditionnelles de la Sierra Nevada, Olivier, français, a créé ce havre de paix où il fait bon se relaxer.

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

    Laisser un commentaire

    32 réflexions au sujet de “Que faire aux alentours de Santa Marta”

    1. Bonjour,
      Merci pour ce site vraiment bien fait et riche d’une multitude d’informations…
      2 commentaires au sujet du parc Tayrona et de Buritaca

      1) Nous n’avons pas aimé notre visite dans le parc Tayrona :
      A moins d”aimer la grosse foule il faut absolument éviter la haute saison… (visite le 1er Décembre 2022)
      Nous marchions à la queue leu leu.. 30 personnes derrière , 30 personnes devant… arrivés à la petite plage Cabo San Juan c’est de la folie ! restaurant bondé et la foule dans l’eau !
      Si l’on aime la tranquillité ce n’est pas là qu’il faut aller … et avec le bruit généré difficile de voir des animaux… il y a d’autres endroits autour du parc tout aussi agréables… la plage Los Angeles par exemple…

      2) Idem pour Buritaca : A l’arrivée on doit payer 10000 pesos par personne.
      Des bus remplis à ras bord (plus de 10 lors de notre passage ) déversent leurs touristes.
      Les vendeurs nous sollicitent dès l’arrivée.. un va et vient continuel vers la plage..

      Ou est la tranquillité d’antan ? ce n’est pas une plage calme… Ce n’est plus un endroit simple !!!!
      Dommage , le tourisme de masse détruit beaucoup de choses…

      Répondre
      • Bonjour à vous et merci pour ce retour ! Et oui, Tayrona est très touristique et on essaye de prévenir nos lecteurs tant que faire se peu, tout en admettant que c’est un endroit unique. Mais oui si on aime la tranquillité il faut soit y aller vraiment hors saison, soit ne pas y aller ! En effet la plage de Los Angeles est une option (payante) que nous recommandons également. Concernant Buritaca, on note ton retour, c’est vrai que nous y sommes allés il y a 10 ans et nous savons que les choses ont changé. Mais nous ne savons pas à quel point. Nous y retournerons pour voir cela de notre propres yeux, et en attendant nous avons pris en compte tes retours. Pour ce qui est des vendeurs, c’est un peu la norme en Colombie, à l’époque c’était surtout les restaurants qui se battaient pour attirer les touristes, mais c’était bienveillant, on te montre le poisson du jour et tu choisis, nous on y voit pas d’inconvénient mais peut-être là aussi cela a changé.

        Répondre
    2. Bonjour,
      Quel site magnifique, une mine d’informations sur les sujets les plus divers!
      On peut passer des heures à vous lire, c’est riche, très instructif et très bien rédigé. Chapeau!
      Je prépare un road trip aux environs du mois de février et souhaite visiter le parc de Tayrona. Je voudrais caler mes dates en fonction de la période d’ouverture de celui-ci. Problème, je n’arrive pas à trouver, même sur le site du parc, la période de fermeture pour l’année 2023: du 1er au 15 février, du 1er au 28 février ou …..? Est-ce que les dates changent chaque année?
      Pour Nueva Venecia, faut-il réserver de France ou attendre d’être sur place?
      À Guadalupe, en février, est-on certains d’avoir de l’eau dans les jacuzzis de Las Gachas?
      Nous avions également prévu faire le “trek” le long du Rio Ancho vers le village kogui de Tungueka. Votre agence locale organise-t-elle ce “trek”?
      Merci pour les réponses que vous pourrez apporter et un grand merci pour les informations que vous partagez.
      Cordialement

      Répondre
    3. Bonjour,
      Je pars en Colombie pendant 10 jours au mois d’Août.
      J’ai choisis d’aller à Santa Marta plutôt que Cartagène pour des raisons financières car apparemment à Santa Marta c’est moins cher.
      J’aurais besoin d’aide car je ne sais pas si je réserve un Airbnb ou une chambre d’hôtel. Et quel est le quartier le plus économique mais pas trop éloigné du centre et de la plage surtout!

      Répondre
      • Salut, en fait tout dépend ce que tu cherches, si tu veux la nature et les plages (pas forcément la ville) alors autant aller se poser du côté des plages après le Parc Tayrona (Guachaca, Buritaca, Palomino).

        Si en revanche tu souhaites absolument loger dans le centre historique de Santa Marta, sache que certains quartiers sont clairement à éviter (notamment le soir). On te conseille de trouver un hébergement entre la Calle 21 et la Calle 13 (et entre la Carrera 1 et 5), mais deux choses à savoir concernant ce secteur : c’est un lieu de fête donc c’est super bruyant toutes les nuits et la plage du centre historique est déconseillée à la baignade (pollution).

        Si tu souhaites une plage où se baigner en ville alors c’est vers le quartier Rodedadero que tu devras te tourner pour trouver ton logement.

        Dans tous les cas, un coup de bus ou de taxi et tu peux te déplacer dans la ville, comme pour aller aux alentours.

        Répondre
    4. Bjr, merci pour ces beaux articles 🙂 est ce qu il est possible de faire cienaga y la nueva venesia en un seul jour suivant l horaire des bus et la distance ?
      Merci 🙂

      Répondre
      • Salut Charlotte, merci pour ton message 🙂 Alors on est pas sûr de bien comprendre ton message mais en fait pour aller visiter Nueva Venecia, le lieu de rendez-vous idéal serait de se rendre au village de Cienaga. Par exemple, le village de Cienaga c’est le point de rencontre des tours vers les villages sur pilotis (Nueva Venecia) que propose notre partenaire local. Après le truc c’est que ces tours durent toute la journée donc il est difficile de pouvoir en plus visiter le village de Cienaga… j’espère que c’est clair ? 😬

        Répondre
    5. Depuis 20 ans on en rêve, et cette année on va enfin le faire ce voyage en Colombie ! Avec mes deux filles de 24 et 23 ans, escales obligées à Cali chez mon cousin et dans la région de Medellin chez mon frère, nous avons 1 mois pour découvrir ce magnifique pays. J’avais les coordonnées de wiwa tour pour la Ciudad Perdida et je cherchais un trek dans la Guajira, depuis je suis scotchée sur votre site, très complet. Je crois que je vais trouver la réponse à beaucoup de mes questions et des infos pratiques précieuses ! Je vous contacterai peut-être à nouveau mais déjà Grand Merci !

      Répondre
        • J’ai visité Minka le 10 février 2020
          et très déçu.
          Pour se rendre à la rivière il y a un voyage incessant de motos aller-retour transportant des touristes laissant derrière eux une trainer de poussière sur les feuilles de la végétation avec en prime le bruit des motos polluantes, il fallait à chaque fois se mettre sur le rebord du chemin.
          À l’arrivée à la rivière une foule incroyable de touriste et colombiens locaux il n’y avait presque plus de place pour se baigner, avec des radios sono bruyantes dans tout les coins .
          On se serait cru au Cap d’Agde en plein été sur la plage.
          Bref pour un coin écologique et calme c’est raté.
          Pour moi c’est de la fausse publicité.
          L’écotourisme n’est pas au rendez-vous c’est vraiment un fond de commerce.

          Répondre
          • Salut François, merci pour ton retour d’expérience, comme on le dit dans notre article sur Minca, le village est devenu beaucoup plus touristique ces dernières années, on est d’accord là-dessus et ce n’est pas le village que l’on préfère dans la Sierra. Selon les périodes il peut en effet y avoir du monde, notamment sur les spots les plus connus (Marinka ou au Pozo azul). D’accord aussi sur le côté promotion “écologique” de Minca où il y a encore beaucoup de travail pour en faire un modèle de ce côté là.

            Cela dit il faut remettre les choses dans leur contexte. D’abord Minca est le village le plus facile d’accès de la Sierra Nevada et c’est pour cela qu’il est le plus visité. Reste qu’on est dans les montagnes, au milieu de la forêt et qu’il est possible de trouver le calme et la connexion avec la nature à Minca.

            Après les gens sont nombreux à aller se baigner sur les spots les plus connus de Minca, tout le monde fait pareil que toi donc c’est normal de ne pas se retrouver seul dans un endroit touristique. Et puis tu as vu, les lieux sont relativement petits (comparé aux plages du cap d’agde par exemple) ce qui entraine vite une sensation de monde. Le truc c’est que si le monde est un problème il faut savoir chercher des endroit plus calmes, il en existe aussi à Minca, par exemple nous étions allés nous baigner dans une cascade cachée où nous étions seuls.

            Enfin, la musique, le bruit, voir les repas au bord de la rivière font partie des coutumes colombiennes, il faut à la fois savoir l’accepter tout en s’en écartant si cela ne nous plait pas. Le calme à Minca tu le trouveras en évitant la haute saison et les week-ends, tu le trouveras dans la montagne en faisant des randonnées, tu le trouveras en discutant avec les habitants pour chercher des coins moins connus et moins fréquentés.

            Mais oui Minca est un village touristique avec tous les avantages et les inconvénients que cela provoque. 😉

            Répondre
    6. Bonjour,

      Tout d’abord bravo pour cette source d’inspiration et cette aide à la préparation au voyage que représente votre blog.
      Je pars en Colombie en janvier et février. Surprise il y a quelques jours (même si je m’en doutais), avec l’annonce de la fermeture du Tayrona en février, je dois modifier la fin de notre séjour. Nous aurons une petite semaine seulement sur la côte Caraïbes, je prévois un jour à Cartagena et je souhaiterais passer les deux dernières nuitées du séjour à Minca. Je crains que cela ne soit “short” pour aller sur Mucura ou l’archipel de San Bernardo. J’hésite donc entre Palomino et Barú (la pointe de la péninsule). Sachant qu’une journée sera dédiée au transfert entre Cartagena y Santa Marta. Merci d’avance pour vos recommandations.

      Répondre
    7. Hola!
      Ce vlog est génial, merci pour ce travail et toutes les infos fournies, autant sur la qualité des infos que sur le côté pratique du site.
      Gracias y muchas suerte 🌟

      Répondre
    8. wouah cet endroit a l’air magique merci pour ces renseignement
      mais pour mianca ou est ce que je peux me renseigner pour aller a mianca et faire des choses sympa
      merci encore

      Répondre
    9. Bonjour,
      Je prépare notre voyage d’un mois en Colombie pour cet été du 21 juillet au 16 août. Nous sommes une famille avec une fille de 15 ans et un garçon de 4 ans et arrivons à Bogota où nous sommes logés chez des amis puis partons à Palomino du 24 au 7 (hôtel booké enfin j’espère car ils ne nous ont toujours pas demandé d’acompte pour la réservation). Ensuite, nous souhaitons passer quelques jours à Cartagena et peut-être visiter las islas del Rosario (Barù ou Tolu). Je voudrais savoir comment on peut se déplacer de Palomino jusqu’à Cartagena (taxi ou bus?)? si vous avez une idée du prix? Et ensuite des coûts des transferts depuis Cartagena jusqu’aux iles. Avez-vous une recommandation sur les îles à visiter (je suis allée à Baru il y a une quinzaine d’années mais j’imagine que ça a bcp changé) et celles à éviter?
      Un grand merci de votre aide et bravo pour votre site, il est incontournable pour un voyage en Colombie.

      Répondre
      • Bonjour, il n’y a que 4 agences qui sont autorisées à organiser le trek à la Ciudad Perdida. Toutes les autres revendent les tours de ces 4 agences. On peut donc imagine que chacune d’elle propose à peu près la même chose. Cela dit, Wiwa Tour a le point fort d’être une agence d’initiative indigène, et la Sierra Nevada étant leur territoire, on peut penser que leur tour est du coup un peu plus tourné vers la culture indigène 😉

        Répondre
    10. Partis en famille 5 mois en voyage à travers les Amériques, nous avons posé nos valises pour 1 mois en Colombie. Après quelques jours à Bogota, nous voici pour une semaine entre Palomino et Santa Marta.
      Votre blog est une véritable mine pour nous!
      Merci pour vos avis et conseils, toujours justes et sincères.

      Répondre
    11. Salut et merci pour ce super blog
      Savez vous, s il est possible d aller de santa marta à playa cristal en lancha ? Ceci en arrivant tôt le matin par le bus de nuit de san gil ?
      Merci

      Répondre
      • Bonjour, oui il est possible d’aller de Santa Marta à Playa Cristal en lancha, mais nous ne connaissons pas les horaires de départ. Depuis Taganga elles partent assez tôt, vers 8h de mémoire, donc il te faudra arriver tôt à Santa Marta pour avoir le temps de poser tes affaires et de te rendre au muelle à temps, peut-être tu peux appeler l’hotel où tu vas loger pour voir s’ils ont plus d’infos.

        Répondre
    12. La ville de Santa Marta est magnifique. Je pense passer mes prochaines vacances là-bas. Je te remercie pour la liste des hôtels. Je vais en trouver un qui me convient. A+

      Répondre

    Le meilleur de la Colombie

    Une fois par mois dans votre boite mail

    Cadeau de bienvenue :
    -15% sur notre shop !