8 destinations hors des sentiers battus à découvrir en Colombie

Publié le
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Nous faisons régulièrement la veille de la presse colombienne pour avoir des infos locales en rapport au tourisme pour être au courant des dernières tendances. 😉

Aujourd’hui on vous parle de nouvelles destinations qui s’ouvrent au tourisme depuis peu, en en partie grâce à l’accord de paix signé l’année dernière. Ces 8 destinations en Colombie hors des sentiers battus ont été inaccessibles pendant longtemps à cause du conflit armé. Paradoxalement, cette situation a également permis de préserver ces endroits.

Aujourd’hui, ces destinations s’offrent à nous avec leurs merveilles et il est tout à fait possible de les visiter en sécurité. Le tourisme redonne une deuxième chance à ces territoires, pour la plupart, éloignés des grandes villes et une opportunité de développement économique et communautaire.

Nous aimerions donc vous proposer ces destinations hors des sentiers battus, mais qui s’intègrent parfaitement sur des itinéraires un peu plus classiques. Cela pour vous donner des idées et vous inviter à découvrir ces territoires un peu moins mis en avant jusqu’à présent mais qui gardent des trésors aussi bien naturels que culturels.

Alors, si vous êtes un peu aventuriers, si vous aimez aller à la rencontre des populations locales et vivre des expériences différentes et authentiques, ces destinations pourront vous plaire 😉 Voici donc les 8 destinations hors des sentiers battus à découvrir en Colombie.

Casanare

Au coeur des llanos

Découvrir le Casanare et son Safari llanero en Colombie

Nous avons visité le Casanare, cette région à l’est de Bogota en septembre 2019 et cela a été l’un de nos coups de cœur du voyage ! Nous y avons découvert des paysages et une culture vraiment différents du reste de la Colombie.

Le Casanare a longtemps été isolé, par la présence de groupes paramilitaires et par un manque de moyens de communication, mais depuis une dizaine d’années la région est redevenue fréquentable et le tourisme commence à se développer tout doucement. C’est l’occasion idéale d’être parmi les premiers visiteurs de cette nouvelle ère qui on l’espère verra le Casanare s’ouvrir de plus en plus aux voyageurs.

Lors de notre séjour de 4 jours sur place nous avons fait ce qu’ils appellent localement un « Safari Llanero« . Cela consiste à partir découvrir la faune locale en visitant des Hatos, ces immenses fermes traditionnelles du llano colombien. Nous y avons observé une quantité ébouriffante d’animaux (Crocodiles, Chigüiros, Singes hurleurs, Fourmiliers, Oiseaux en tous genres, Iguanes, Tortues, Échassiers, etc.).

Le Casanare est aussi l' »occasion de découvrir la culture llanera, une culture vraiment à part qui prend racine dans la tradition de l’élevage des bovins, c’est la terre des Cow-boys colombiens ! Ces 4 jours ont été l’occasion pour nous d’échanger avec notre super guide Heiler sur les traditions locales, les chants, la musique, la danse, la gastronomie, et les travaux de la ferme… une expérience inoubliable que l’on vous conseille vivement !

Infos pratiques Casanare

San José del Guaviare

Aux portes de l’Amazonie

bilan de l'itinéraire de notre voyage en colombie 2019

Ce département aux portes de l’Amazonie cachait bien ses trésors jusqu’à présent. C’est un des territoires qui a été fortement pénalisé par la violence, mais qui se réveille aujourd’hui grâce au tourisme.

Entre plaines et forêts, collines et rivières, ce territoire a beaucoup de richesses à offrir. On y trouve Tranquilandia, la petite sœur du fameux Caño Cristales, on y admire également des formations rocheuses surprenantes, et on y trouve des trésors, comme Cerro Azul, qui nous rappelle la présence des populations indigènes dans ce territoire. Cerro azul est une colline où l’on trouve près de 4000 peintures rupestres qui, selon les études, pourraient avoir près de 10 000 ans. Ces peintures témoignent du quotidien des anciennes communautés qui habitaient la zone : un des patrimoines archéologiques les plus importants du pays.

Ces sites sont restés très longtemps méconnus et leur conservation dépend entre autres d’une bonne gestion du tourisme dans la zone. On vous encourage donc à de faire appel à des agences locales et engagées dans un tourisme responsable pour vous rendre à ces lieux.

Nous sommes partis visiter le Guaviare avec Aventure Colombia qui de notre point de vue effectue un bon travail en faisant appel aux meilleurs prestataires locaux dans le respect des prix justes et la conservation de l’environnement.

Plusieurs initiatives locales sont présentes sur le territoire pour accompagner les touristes. On vous recommande particulièrement le projet Playa Guio, un beau projet de tourisme communautaire qui propose des hébergements en pleine nature et la possibilité de visiter les sites touristiques de la région. Citons également Geotours del Guaviare et Biodiverso Travel des agences locales développées par des jeunes entrepreneurs de la Région.

Infos pratiques Guaviare

Côte Pacifique du Choco

UN COIN DE PARADIS RICHE EN BIODIVERSITÉ

utria les plus belles plages de colombie

La côte pacifique colombienne est encore une destination peu connue même pour les Colombiens. C’est une des régions les plus pauvres du pays économiquement parlant, mais, l’une des plus riches de la planète en termes de biodiversité !

Entre la mer et la jungle, le Parc National Naturel Utria, par exemple, regroupe 4 écosystèmes dans un environnement exceptionnel : la forêt tropicale, les mangroves, les récifs coralliens, et l’écosystème marin.

Une des principales attractions de cette destination est la possibilité d’observer les baleines qui viennent mettre au monde leurs bébés à l’abri des courants. Ce parc offre une réelle connexion avec la nature. Pas d’internet, pas de réseaux, juste ces paysages majestueux (regardez la vidéo, vous allez voir que j’ai raison héhé ;))

La pratique du surf est également possible à la plage de Guachalito, au sud de Nuqui.

Au nord, un peu plus loin, on trouve Bahia Solano et surtout El Valle avec sa plage de l’Almejal, avec également de beaux paysages, des plages et une richesse culturelle et gastronomique. Cette région du pays a également un héritage africain énorme, mais avec une culture bien différente à celle de la côte caraïbe.

Infos pratiques Côte Pacifique

Les lacs de Tarapoto en Amazonie

OBSERVER LES DAUPHINS ROSES

Lago Tarapoto à Puerto Nariño en Amazonie colombienne
crédit : Daniel Echeverri

Il s’agit d’un endroit exceptionnel regroupant 30 lacs avec une biodiversité incroyable ! Plus de 883 espèces de plantes, 244 d’oiseaux, 201 de mammifères, 176 de poissons, 57 d’amphibiens et 30 de reptiles habitent dans cet écosystème. Cette destination est surtout connue pour être l’endroit idéal pour observer les dauphins roses dans son milieu naturel.

Les lacs de Tarapoto se trouvent en Amazonie, à 80 km de Leticia. Il faudra 1h30 de parcours sur le fleuve Amazonas pour joindre cet endroit magique.

Il y a encore 3 communautés indigènes qui habitent cette zone : les Tikuna, les Yagua et les Cocama.

Voilà donc une belle destination à découvrir en Amazonie colombienne.

Infos pratiques Lago Tarapoto

Bahia de Cispata dans le Cordoba

PLAGES TRANQUILLES DES CARAÏBES

San Antero dans la Bahia de Cispatá en Colombie
crédit : Nicolas Diez Cruz

La baie de Cispata, se situe dans le département de Cordoba au nord de la Colombie, à 3 h 30 de Cartagena en voiture. Elle fait partie de San Antero, un petit village de pêcheurs. C’est un endroit peu connu des touristes, mais petit à petit cette destination devrait attirer les curieux.

En plus de ses plages, c’est un lieu particulier, car les eaux douces du marécage rencontrent la mer, on peut donc profiter des deux.

Parmi les attraits touristiques de la zone, on trouve des mangroves et deux villages qui valent le détour : Tuchin, le berceau du chapeau traditionnel le plus connu en Colombie :  » Le sombrero vueltiao » et Lorica, un des villages patrimoine du pays, que nous avons eu la chance de visiter lors de notre voyage en 2018. Un villageo où l’influence libano-syrienne se remarque dans son architecture et sa gastronomie. Son marché face au fleuve Sinu est un des endroits à ne pas manquer.

Infos pratiques Bahia de Cispata

Le Putumayo et la cascade de la fin du monde

DES PAYSAGES ÉPOUSTOUFLANTS AUX PORTES DE L’AMAZONIE

Cascade de la fin du monde près de Mocoa dans le Putumayo
crédit : Léo Tisseau

Cette région de la Colombie est aux portes de l’Amazonie colombienne du côté sud-ouest. Visiter ces cascades est une belle manière de s’immerger dans la jungle et d’admirer la diversité de la faune et la florequ’elle abrite.

Il faut savoir que cette zone a été aussi pendant longtemps pénalisée par la guerre, mais, heureusement pour nous tous, cette merveille s’offre à nous aujourd’hui et il est possible de la visiter en sécurité.

Imaginez arriver à la bien nommée « cascade de la fin du monde » et admirer sa chute de 75 m de hauteur, cela doit être impressionnant. Dans le même lieu, vous pouvez visiter également la cascade nommée l’ojo de dios (l’œil de Dieu), car l’eau traverse un trou ovale dans un rocher et qui est parfaite pour pratiquer des activités comme le rappel.

Parmi les autres activités possibles dans ce lieu on trouve l’observation d’oiseaux et de papillons ainsi que la visite d’un observatoire naturel dédié à la recherche et à la conservation des espèces typiques de l’Amazonie.

Infos pratiques Putumayo

Les Cerros de Mavecure

DANS LE DÉPARTEMENT DU GUAINIA À L’EST DU PAYS

Cerros de Mavecure dans le Guainia en Colombie
crédit : Luis Alveart

C’est aux portes de l’Amazonie, dans le département du Guainia, que nous pouvons admirer ces 3 grands rochers en granite qui surgissent au milieu des plaines, tels des totems. On les appelle « Tepuyes » en langue indigène, cela signifie « maison des dieux ». Elles font partie du bouclier guyanais, une des formations rocheuses des plus anciennes de la planète ! Ce qui rajoute, à mon sens, un petit truc supplémentaire à cette visite.

Il est possible d’escalader ces 3 rochers, le Mavecure (170m), le Mono (480m), et le Pajarito (750m) pour profiter ainsi d’une vue surprenante sur la jungle et sur l’imposant fleuve Inirida. Ses paysages se sont fait connaître dans le film « l’étreinte du serpent », (un film colombien, nominé aux Oscars en 2016 comme meilleur film étranger et qu’on vous invite à regarder, car il est simplement sublime 😉 ).

C’est une destination hors des sentiers battus qui nous donne bien envie ! Des activités comme l’observation des oiseaux, la navigation sur le fleuve, rencontre avec les communautés indigènes qui habitent ces territoires, font partie des options.

Infos pratiques Cerros de Mavecure

La région de l’Uraba

AU NORD-EST DU DÉPARTEMENT D’ANTIOQUIA

Necocli Voyage en Colombie

La région de l’Uraba, tout au nord du département d’Antioquia, renaît également aujourd’hui grâce au tourisme. C’est dans cette zone que se trouve Necocli, cette petit ville qui nous a bien charmés. Nous vous parlions dans un précédent article de notre expérience là-bas et des propositions de Tourisme durable qu’offre Necocli. 😉

L’Uraba offre des parcours historiques et archéologiques, une immersion dans la nature avec de superbes mangroves, ainsi que la possibilité de connaître un peu plus sur les cultures bananières et de visiter les plantations. Mais il y a aussi la mer (certes pas si turquoise qu’ailleurs dans les caraïbes, mais sympa quand même) et les plages avec une ambiance tranquille et familiale.

Si vous allez à Carpurgana, vous passerez sans doute par ce territoire, profitez-en, et prenez peut-être une ou deux journées de plus pour y faire une pause. Notamment à Necocli. Nous avons adoré notre expérience là-bas. 🙂

Infos pratiques Uraba

Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

15 réflexions au sujet de “8 destinations hors des sentiers battus à découvrir en Colombie”

  1. Bonjour et bravo pour ton blog.
    Nous avons déjà été en contact l’an dernier, mais finalement un décès dans la famille nous a obligé à rentrer en France, alors que nous étions au Chili, encore loin de la Colombie. Nous n’avions donc même pas commencé l’exploration de la Colombie.
    J’ai un peu cherché sur ton blog particulièrement bien fait, des renseignements pour visiter la Cienaga Grande et notamment me rendre en bateau de pêcheur vers Venecia nueva, mais je trouve peu de renseignements pratiques, sinon ceux donnés par une agence du côté de
    san Marta qui te demande près de 200 € pour une ballade d’une journée sur la Cienaga.
    As tu de ton côté, des infos pour faire ce type de visite en utilisant un pêcheur ou un guide local avec sa barque qui serait un peu plus raisonnable au niveau des prix?
    Merci encore à toi pour l’aide que tu apportes aux futurs visiteurs, et la qualité de ton blog.
    GP

    Répondre
    • Bonjour, merci pour ton message. Malheureusement nous n’y sommes pas encore allés par nous même donc difficile de te donner ce genre d’info. On sait qu’il y a la possibilité d’y aller depuis Sitio Nuevo d’où il faut prendre un motocarro jusqu’au « muelle » de la Cienaga d’où partent des barques « transports publics » qui s’appelle une « johnson » et qui passent à Nueva Venecia. Attention aux horaires car il n’y en a pas toute la journée. Bref, le faire par ses propres moyens demande un peu de recherche, de temps sur place pour parler avec les locaux et organiser tout ça, mais c’est possible. On peut également y dormir, pas de réservation possible sur internet mais là encore en discutant tu trouveras quelqu’un qui t’hébergera.

      Répondre
  2. Bravo, pour votre site très complet et ces splendides videos. vous donnez vraiment envie de découvrir tous ces lieux magiques.
    Merci pour tous les amoureux de la Colombie

    Répondre
  3. Bonjour,

    Quel site magnifique !! Le seul point négatif: il me deprime de n’avoir que trop peu de vacances à ma disposition, car vous vendez du rêve !

    J’ai une amie colombienne qui vit à Leticia en Amazonie et j’ai une vingtaine de jours de libre en janvier (juste après Noel). Avec mon compagnon, nous pensons atterrir à Bogota puis visiter la ville un ou deux jours (on aime moins les villes) puis prendre l’avion pour Leticia.
    Nous ne savons pas vraiment comment allouer notre temps très restreint (en considérant les journées perdues en transports). Nous pensons: une semaine ou une dizaine de jours en Amazonie et ensuite 5 jours (avec jours de transports inclus) quelque part d’autre? Un conseil sur une autre zone de la Colombie que nous pourrions glisser dans notre itinéraire, sachant qu’on prendre vol a-r de Bogota et notre objectif principal est Leticia. Ou, considérant notre temps limité, faire à fond l’Amazonie car il y a déjà tellement à faire là-bas…

    Merci d’avance !!!!!!!!!!!!!

    Répondre
    • Salut, merci pour ton message 🙂 Oui c’est sûr que la Colombie a beaucoup à offrir et c’est impossible de tout faire un seul voyage, à moins d’y passer 6 mois ou plus ;-). 20 jours en Amazonie c’est sûr que vous auriez le temps de bien approfondir la découverte, mais en effet en 10 jours déjà vous allez bien profiter et si vous voulez voir un autre visage de la Colombie le plus simple pour vous serait peut-être de faire un circuit en bus depuis Bogota vers le Boyaca / Santander, vous aurez un petit aperçu de la culture andine et des villages coloniaux.

      Répondre
  4. Bonjour Angelica et samuel. Nous partirons en Colombie entre janvier et juin 2020 ( entre 2 et 3 mois sur place). Nous sommes une famille de 4 , nous, mathias et moi et nos filles âgées de 6 et 10 ans. Nous partons depuis 15 ans entre 2 et 5 mois tous les 3 ans. Nous voyageons en transports locaux sans le net et donc sans réservation. Forts de nos expériences en volontariat orphelinat, wwofing…nous souhaitons renouveler car ces moments de partage ont toujours fait parti voire été la base de nos voyages. J’ai trouvé le site workaway qui propose des contacts…en auriez vous d’autres…nous aimons la nature, la rencontre, l’authenticite( oui je sais c’est très banal!)…avez des lieux chouettes et simples à nous conseiller? Y a t’il des hospedaje avec des chambres à 2 lits doubles et connaissez vous les tarifs ( nous dormons dans des lieux avec le minimum…)

    Un grand Merci pour vos réponses

    Bien à vous
    Gaelle

    Répondre
    • Bonjour Gaelle, merci pour ton message 🙂 Nous avons un avis un peu mitigé sur le volontourisme et c’est pourquoi nous ne donnons pas d’informations sur le sujet sur le blog. Bien entendu chacun est libre de voyager à sa manière, mais du coup nous ne pourrons pas beaucoup t’aider sur ce volet-là à part te conseiller de te mettre en relation avec la fondation FEM à Cartagena qui oeuvre auprès des populations vulnérables et qui propose des places de volontariat sur la durée. De notre côté nous essayons de « voyager responsable » et de mettre en avant des initiatives de tourisme qui vont dans ce sens. C’est pourquoi nous avions logé au Volunteers Hostal dont une partie des bénéfices est directement reversée à la fondation FEM et nous avions pu rencontrer les équipes et en savoir plus sur ce beau projet dont nous parlerons bientôt sur le blog. Sinon oui le site Workaway est en effet une des bases les plus connues pour la Colombie, nous n’avons pas vraiment d’autres sites à te conseiller. Pour les lieux chouettes et simples, globalement tu peux te dire qu’en sortant des circuits traditionnels, tu trouveras très vite cette « authenticité » que tu recherches. Nous en tous cas, c’est comme cela, en « allant voir » sans trop savoir à quoi s’attendre, que nous avons eu nos meilleures expériences en Colombie (Necocli, Lorica, Jerico, Punta de los remedios, etc.) Enfin pour les hébergements c’est difficile comme ça à l’échelle d’un pays de savoir quels hostals ou hotels proposent des chambres à 2 lits doubles. Mais par exemple notre hotel fétiche à Necocli, ambiance familiale, hotel propre et bien tenu, propose une chambre quadruple à 160 000 pesos. Sachant que Necocli n’est pas une destination très courue par les touristes pour le moment. Sinon pour les tarifs les plus bas il faudra peut-être compter sur des nuits en dortoirs dans des petits hostels. Voilà ! On ne t’aide pas trop pour le coup, mais n’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

      Répondre
  5. Bonjour, nous sommes Michèle et Frédéric de Metz…enchanté. Nous préparons un séjour de 15 jours en Colombie en février 2020 …. Ouiii c est encore loin et peut être un peu cour, mais c est en colombie que nous souhaitons aller.
    Nous souhaiterions nous rendre sur quelques destinations dite hors des sentiers battus décrites dans votre magnifique blog. Pourriez vous nous transmettre une esquisse de trajet sur 13 jours en partance de Bogota.
    Salutations de Metz

    Répondre
  6. Bonjour,
    Nous partons en Colombie en février 2019 pour revoir le pays avec notre fils adopté en 2002.Nous avons envie d’aller sur des iles pas trop touristiques et pas loin de Carthagène.Mon mari ne peut pas faire vacciner contre la fièvre jaune.Pouvez-vous me donner des infos.

    Merci

    sandrine

    Répondre
    • Bonjour, Février c’est une chouette période pour aller dans les caraïbes. Vous pouvez y aller du côté de l’archipel de San Bernardo relativement près de Cartagena. Isla Mucura ou Tintinpan un peu moins connue des touristes étrangers de ce que l’on sait. Pour ces zones là le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas requis obligatoirement donc il ne devrait pas avoir de problème. Vous pourrez faire une halte à rincon del mar, un petit village des pêcheurs. ça commence à être connu, mais loin du tourisme de masses. Voilà les infos que l’on peut te donner. Merci et bonne préparation de voyage !:)

      Répondre
  7. Hello Samuel,

    J’ai découvert ton blog il y a maintenant quelques jours en voulant préparer notre voyage en Colombie avec ma femme et mon fils d’un an. Tout d’abord, chapeau doublé d’un merci pour ce site extraordinaire et très complet. Il est d’une grande aide et très bien réalisé. C’est un vrai plaisir de s’y balader en parcourant vos articles.

    De notre côté, nous partons du 19 janvier au 9 février 2019. Nous avons des amis Colombiennes de ma femme qui nous hébergeront les quelques jours à Bogota, puis nous irons quelques jours également à Cartagena pour que les filles profitent de la plage. Pour ma part, grâce à ton article sur la vallé de Cocora, j’ai déjà décidé et convaincu ma femme qu’il faudrait que l’on aille faire ce trek et que l’on profite de ces supers paysages.

    Voici maintenant mes 2 questions, en espérant que tu puisses m’aide 🙂 :
    1. As tu des conseils en général à nous donner concernant des endroits à privilégier plus que d’autre, en prenant surtout en compte le facteur le plus important qui est que nous avons notre fils qui aura 17 mois seulement. Dois t-on éviter des endroits ?
    2. Ma femme aimerait peut être passer également quelques jours sur l’ile de San Andres, je n’ai pas trouvé d’article à ce sujet sur ton blog. Nous conseille tu cette destination ?

    Je te souhaite une bonne journée, et un grand merci encore pour toutes ces informations.
    Max

    Répondre
    • Salut Max et merci beaucoup pour tes compliments sur notre blog, tu peux pas savoir comment ça fait du bien à entendre ! 🙂 Ravis si on peut t’inspirer à découvrir différentes desti en Colombie, c’est l’idée du blog.

      Par rapport à Cartagena et d’y aller pour la plage, et pour tout dire de notre point de vue ce n’est pas la destination idéale pour profiter de la plage… les plages de Cartagena ne sont pas très belles, celle de playa blanca est belle mais très très touristique et les islas Rosario sont un peu compliqué d’accès car beaucoup de plages privées.

      Sinon pour répondre à tes questions, je t’avoue que n’ayant pas d’enfants c’est compliqué d’anticiper quel type de voyageurs vous êtes avec votre fils, mais j’imagine que si vous avez décidé de partir avec lui c’est que vous êtes des parents ouverts.

      1. Pour des conseils en général je dirais que déjà si vous faite Bogota, Salento / Vallée de Cocora, Cartagena + destination plage, et si vous prenez le temps à chaque endroit pour ne pas accumuler des trajets de transports trop fréquents pour le petit, vous êtes pas loin du compte au niveau temps.

      2. San Andres, nous vous la déconseillons, c’est devenu hyper touristique, si vous avez le temps et les moyens préférez Providencia. Il faudra prendre 1 vol vers San Andres, puis un autre vol pour Providencia. Sinon y’a l’option Isla Mucura, c’est 2h30 de route depuis Cartagena, puis 50min en lancha mais je ne sais pas si vous avez envie de faire de la lancha avec votre fils, en soit c’est pas dangereux, mais ça peut secouer selon l’état de la mer, mais ce n’est pas très long et ça peut faire des souvenirs 😉 Ou sinon vous pouvez aller à Santa Marta et profiter des plages autour du parc Tayrona, comme Buritaca qui pour le coup est un endroit familiale, simple, pas forcément « paradisiaque ». On a écrit un article dessus.

      Voilà rapidement !

      Répondre
  8. Merci pour tes vidéos. Elles sont vraiment jolies. La Colombie est un pays splendide avec une culture très riche. J’ai hâte de découvrir ces 7 destinations hors des sentiers battus.

    Répondre

Laisser un commentaire