Vallée de Cocora : un trek incontournable

Publié le

S’il y a bien un incontournable en Colombie c’est le Parc Tayrona la vallée de Cocora ! 

Qui n’a pas vu ces images incroyables de palmiers immenses et majestueux trônant au milieu d’une vallée de montagne verdoyante ? Hein Qui ? Je vous le demande. Et bien la réponse est personne.

Enfin j’espère bien qu’ici personne n’a pu ignorer ce véritable monument national qu’est la Vallée de Cocora ! Dénoncez-vous en commentaire si c’est le cas que la plèbe 2.0 vous condamne pour faute grave.

Toujours est-il que nous vous proposons ici une des plus belles balades à faire lors d’un voyage en Colombie, relativement facile et parfaite pour un plan sur une journée depuis Salento.

Infos pratiques en bas

Tout les informations pratiques relatives à la vallée de Cocora sont à retrouver en bas de cet article :
Comment se rendre à Cocora
Où loger près de Cocora
Infos générales sur la randonnée
Trouver un guide

Bienvenue à la Vallée de Cocora

ET SES IMMENSES PALMIERS DE CIRE

La vallée de Cocora se trouve à quelques kilomètres du village typique et coloré de Salento, à l’intérieur du Parc Naturel National Los Nevados, dans le département du Quindio. La région est réputée pour son café et ses paysages typiques de la zona cafetera mêlant montagne, plantation et petits villages tranquilles.

La vallée de Cocora est une curiosité naturelle, pourquoi ? Par la présence d’une espèce unique de palmier : Le palmier de cire ! Ce palmier incroyable peut mesure jusqu’à 60m de haut, ce qui en fait le plus haut palmier du monde. Il est appelé ainsi car l’on peut extraire de la cire de son écorce pour en faire des bougies par exemple. Il estendémique à la région du Quindio et sa splendeur en a fait un des symboles officiels de la Colombie. Menacé d’extinction il a été depuis quelques années classé espèce protégée par le gouvernement colombien.

Tout cela pour vous dire que vous êtes là en présence d’un véritable trésor de la nature, quelque chose que vous ne pourrez voir qu’une seule fois dans votre vie, et ce sera ici, à cet endroit, dans la vallée de Cocora.

Je ne sais pas vous, mais personnellement je suis assez sensible à la symbolique des choses, et ce genre d’information ajoute un caractère émotionnel, voir mystique lors de mes découvertes en voyage. Cela permet lorsque l’on est là, sur place, de mesurer la chance que l’on a, de prendre l’ampleur de ce qui nous entoure, et de nous remettre nous, petits humains, à une place de simple observateur, respectueux et reconnaissant.

Lorsque l’on arrive à l’entrée de la vallée, la magie n’est pas de suite au rendez-vous, je vous rassure. Un parking, quelques cabanes pour manger, acheter quelques babioles, des randonneurs du dimanche, des fous du VTT en tenue complet-shampoing-barbe, des familles en mocassin venues uniquement pour se rendre au bosque de las palmas, du classique.

Il faut savoir que le tourisme national en Colombie est assez important, mais relativement récent, et les colombiens ont plutôt un rapport consommateur au tourisme, ils viendront en voiture au plus près du point d’intérêt, un petit saut pour voir ce qu’il y a à voir et hop, on repart. Mais je suis certain que vous aurez une toute autre envie, comme nous, de prendre le temps et de faire une vraie randonnée dans la vallée de Cocora. Une boucle de 15km qui vous permettra de vous immerger dans cette merveille naturelle, faire monter étape par étape l’émerveillement, jusqu’au bouquet final qui conclura votre journée.

Randonnée dans la Vallée de Cocora

UN PETIT TREK D’UNE JOURNÉE DE TOUTE BEAUTÉ

trek dans la vallée de cocora incontournable de colombie

Venons-en à ce qui nous intéresse, la randonnée en elle-même. Car vous l’aurez compris, je vous recommande fortement de ne pas vous contenter d’aller voir le bosque de las palmas (accessible directement depuis l’entrée du parc), mais bien de prendre la journée pour effectuer la boucle en démarrant par le fond de la vallée, en montant jusqu’à la maison des colibris puis en revenant par le chemin à flan de montagne qui vous mènera tout droit vers le Graaaaaal : le fameux bosque de las palmas, donc.

La boucle fait environ 15km, ce qui fait une bonne marche, mais cela dit en prenant le temps, ce n’est vraiment pas très difficile. Il y a une difficulté principale : la montée à la finca la Montaña, qui est assez intense, mais relativement courte.

Ce qui est génial dans cette petite randonnée de quelques heures c’est qu’elle nous fait traverser plein de paysages et d’ambiances différentes. On démarre dans un esprit alpin, champêtre, où l’on devine quelques palmiers de cire sur les hauteurs. Le chemin par temps de pluie peut-être boueux, mais tout le début est en pente douce et très facile. Puis on va rentrer dans la cloud forest, ce biotope bien particulier des forêts tropicales de montagne. La végétation est luxuriante, on passe des ponts de singe au-dessus de la rivière, c’est Indiana Jones quoi !

Le chemin commence peu à peu à s’élever et arrivé à un croisement il faudra faire le choix entre continuer un peu pour aller à la maison des colibris ou bifurquer vers la finca la montaña. Je vous conseille si vous avez le temps de faire l’aller-retour à Acaime, la maison des colibris. La Colombie possède une des plus grandes diversités de Colibris au monde avec plus de 120 espèces différentes. Alors même si vous aurez sûrement la chance de voir des colibris durant votre balade (plutôt vers la finca montaña), la maison des colibris vous assurera de découvrir de manière privilégiée cet incroyable petit oiseau aux multiples couleurs.

De retour à la bifurcation vers la finca la montaña vous allez entamer la partie la plus difficile, une montée intense mais relativement courte. Prenez votre temps, allez-y tranquille et cela va passer tout seul. Levez les yeux, les essences d’arbres, la végétation est en train de changer, quand s’ouvrira une clairière vous apercevrez la finca la montaña où vous pourrez prendre un verre le temps de souffler un peu si besoin. Les VTTistes ont souvent rendez-vous ici puisque la route qui monte depuis l’entrée du parc arrive ici.

À partir de là vous avez terminé les efforts ! Le reste de votre randonnée ne sera que descente jusqu’à votre objectif final, el bosque de las palmas. Profitez du retour pour mesurer la beauté du chemin parcouru, en dessous de vous la vallée d’où vous arrivez s’étire, vous êtes enfin à hauteur des palmiers de cire, voyez comme ils viennent scander le paysage dans une photogénie impossible. Sur le chemin il y a plein d’endroits pour s’arrêter et profiter de la vue, faites durer le plaisir !

Puis viendra le moment tant attendu. Au loin, comme un aimant, ils sont là, comme des totems millénaires et pourtant si fragiles, le bosque de las palmas nous ouvre ses portes. Le vert de la prairie invite l’épicurien à se rouler dans l’herbe de joie, la majesté des palmiers de cire, comme ces petits vieux au regard doux, nous donne envie de les embrasser et qu’ils nous content leurs secrets. La sagesse règne ici, on s’assoit, on s’assoit et on contemple. Shhhhhhhhhh.

Prenez enfin conscience que ce paysage a été sculpté pour l’élevage et que c’est cette activité humaine et la déforestation pour laisser place aux pâturages qui a provoque le début d’extinction du palmier de cire… de quoi rester pensif !

Paramo trek

TREK AVEC UN GUIDE

trek dans la vallée de cocora incontournable de colombie

L’agence Paramo Trek est certainement la meilleure agence de Salento pour réaliser un trek dans la région du Parc naturel Los Nevados. Nous n’avons que des retours positifs sur la qualité des services de cette agence, la qualité des guides et de l’expérience que les voyageurs ont pu avoir avec eux. Nous vous conseillons donc de faire appel à cette agence pour sa réputation et son sérieux.

Paramo Trek est une agence située à Salento, créé par un groupe de jeunes passionnés et connaisseurs des montagnes, devenue aujourd’hui LA référence sur les treks dans le PNN Los Nevados. Possibilités de faire des treks de 1 à plusieurs jours sur les différentes destinations du parc Los Nevados mais également des expéditions jusqu’au sommet du Nevado del Tolima et Nevado Santa Isabel.

FAUT-IL UN GUIDE POUR FAIRE LE TREK DE LA VALLÉE DE COCORA ?

Le chemin est bien balisé, reste à une altitude raisonnable, un guide n’est pas forcément nécessaire pour faire ce trek. Cela dit, avoir un guide avec soi est l’occasion de pouvoir échanger avec un local passionné pour en apprendre d’avantage sur l’écosystème particulier de la vallée de Cocora.

À noter : L’agence propose également de découvrir le site de La Carbonera « Tochecito », une sublime alternative à la Vallée de Cocora puisqu’on peut y admirer la plus grande concentration de palmier de cire au monde !

TOURISME RESPONSABLE

Vous le savez la question du tourisme responsable est une question qui nous préoccupe et nous sommes toujours à la recherche d’initiatives en ce sens. Paramo Trek est le premier opérateur de trek en Colombie à avoir reçu le certificat TOURCERT et travaille au développement d’une politique de tourisme responsable selon les normes certifiées au niveau nationale (calidad turística y sostenibilidad NTS-TS-003 (Icontec))

  • Guides certifiés en premiers secours en haute montagne
  • Emploi de personnes originaires de la zone avec un salaire juste
  • Apport à l’économie locale avec l’objectif d’améliorer les conditions de travail
  • Engagement auprès des communautés locales (programmes de collecte d’outils scolaires)
  • Application des principes du « Leave no trace » (Ne laisse pas de traces)
  • Travail conjoint avec les autorités du Parc National pour développer un tourisme responsable

Contact Paramo Trek

Informations pratiques

Vallée de Cocora

Où loger proche de la Vallée de Cocora

Comment se rendre à la Vallée de Cocora

Quoi prendre pour le trek ?

Topo Vallée de Cocora

Guide pour la vallée de Cocora

Si vous souhaitez être accompagnés nous vous conseillons de passer par l’agence Paramo Trek pour réaliser ce trek d’une journée.

À noter : L’agence propose également de découvrir le site de La Carbonera « Tochecito », une sublime alternative à la Vallée de Cocora puisqu’on peut y admirer la plus grande concentration de palmier de cire au monde !

  • Pour contacter Paramo Trek, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, vous ne paierez pas plus cher mais cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux. Merci de votre soutien !

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

23 réflexions au sujet de “Vallée de Cocora : un trek incontournable”

  1. Bonjour Angelica & Samuel !
    Votre blog est vraiment extra ! Nous prévoyons notre voyage en Colombie pour cet été (août) où nous avons prévu d’y passer 16 jours ! Votre blog nous est réellement d’une grande aide et nous nous inspirons beaucoup des idées / conseils pour organiser notre itinéraire, merci pour cela 🙂
    J’avais une petite questions sur le trek d’un jour que vous avez fait dans la Vallée de Cocora : j’ai contacté l’agence PARAMO TREK pour avoir des informations : ils proposent 3 trek d’un jour, nous hésitons entre 2 options :
    – 1/ 1 Day Trek Cocora Valley, Acaime : The iconic Cocora Valley, found within the Colombian central Andean mountain range, deep in the ‘eje cafetero’ (coffee region), outside of Salento. We will stand at the door to the ‘Los Nevados’ National Park, at the foot of the mountains. This particular valley has a distinctly unique cultural history, internationally renown for the 60 meter wax palms, the national tree of Colombia. Ideal for travellers with just a day to explore the region, but want to learn about the importance of this area of stunning natural beauty.

    – 2/ 1 Day Trek Carbonera : The La montaña del Quindío (Quindío mountain) was the obligatory pass for the Spanish colonial forces, looking to exploit the trading routes of the indigenous tribes. Originally known as Camino de los Indios (Road of the Indians), then changed to the Camino Nacional during the colonial period before now being known as the Camino Nacional- this route has a deep, varied history that helped shape modern, Colombian culture as well as found the many individual towns in the local area. There are around 600,000 adult palms, a figure 600 times higher than the total number of palms there are in the iconic Cocora Valley. This day is our ideal for travelers and families short on time, but want to see and learn as much as about rural Colombia.

    Lequel aviez vous fait ?

    Merci pour votre aide et réponse !

    Elisabeth

    Répondre
  2. Bonjour! Merci pour ce blog magnifique qui nous suis pour tout votre voyage en Colombie.
    Je suis actuellement à Salento et j’ai vu que sur la place principale les prix et les heures pour aller à la vallée Cocora sont inscrits! 4000 pesos l’aller et pareil le retour. Les Jeep partent toutes les heures à partir de 6h30 jusqu’à 17h30. Depuis la vallée jusqu’à Salento, pareil toute les heures de 7h30 jusqu’à 18h30 🙂
    J’y vais demain, j’ai hâte de voir ça !

    Merci encore et bonne continuation!

    Répondre
  3. Bonjour Angelica & Samuel,
    Votre blog est extra! Nous partons un mois en Colombie cet été avec nos 2 enfants (7ans et 10ans) et nous nous inspirons beaucoup d’idées et infos sur votre site pour organiser le voyage. Merci déjà donc!
    A ce stade, nous avons effectué des réservations de logement uniquement pour notre arrivée à Bogota et dans le Choco car nous y allons en pleine saisin des baleines et que nous préférons donc nous y prendre à l’avance pour éviter de devoir passer notre temps sur place à chercher un logement sympa et abordable. A part ça, nous aimerions également aller quelques jours dans la région du café, sur la côte Caraibe et terminer dans la Siera nevada. Mais nous aimerions savoir si il est recommandé de réserver les logements à l’avance pour ces régions là aussi? Dans l’absolu, notre idée serait de ne pas tout booker à l’avance de manière à nous laisser un peu de liberté en terme de planning mais aussi de nous laisser porter par des rencontres ou des envies que nous pourrons mieux juger sur place plutôt qu’à l’avance devant notre écran. Mais comme nous sommes avec nos enfants, nous ne voulons pas non plus nous mettre dans des situations compliquées. Votre avis nous intéresse. Nous avons la m^me question pour les vols intérieurs par exemple. Pour aller de Medellin à Nuqui, est ce qu’on peut réserver nos vols sur place ou est ce qu’il est vraiment recommandé de faire cela longtemps à l’avance? Pour les bus, je m’inquiète moins, j’imagine que c’est assez facile d’acheter sur place.

    Répondre
    • Bonjour Stéphanie, merci pour ton message 🙂 Pour les réservations d’hôtel, en dehors des hautes saisons tu peux les faire sur place, et c’est vrai qu’avec les enfants cela peut-être mieux de les réserver au fur et à mesure avant d’arriver sur place et de devoir trouver un logement à l’arrache avec le risque que l’hôtel que vous auriez choisi n’a plus de chambre adaptée à votre famille. Pour les vols, c’est toi qui voit, mais nous pour le Choco on les a réservé depuis la France, les avions sont petits, les tarifs peuvent flamber à l’approche de la date… on a préféré la jouer safe ! Mais parfois avec Satena c’est bizarre les vols ne sont pas tous disponibles longtemps à l’avance… On s’était rapatrié sur ADA du coup. Pour les bus tu as raison, tu peux faire ça sur place, juste attention sur certains trajet si tu arrives trop juste au terminal de bus il se peut que le prochain départ soit complet et que tu sois obligée d’attendre 1h ou plus un prochain départ.

      Répondre
  4. Bonjour!
    Merci pour tes précieux conseils!
    Je me prépare pour mon voyage semaine pro.

    Je logerais à Pereira le mercredi soir. Compte donc partir le plus tôt possible le jeudi matin direction Salento, puis Vallée.
    Combien d’heures faut il prévoir pour la rando?
    Entre 10h et 15h cela est faisable?

    Pour avoir le temps de repartir sur Filandia (y as -tu été? tu recommande? ou plutôt rester la fin de journée pour apprécier Salento?)
    Puis lendemain nous voudrions faire quelque chose sur le café. tu recommandes un endroit/ finca?

    MErci beaucoup!

    Répondre
    • Salut Clémence, En fin d’article tu as la carte du trek, tu verras que c’est tout de même 15km avec une belle montée à un moment. NE sachant pas l’allure à laquelle tu as l’habitude de marche en montagne, difficile de te donner une idée du temps, mais à priori en 5h ça doit passer pour en profiter oui.
      Filandia on y a pas été, mais on recommande, c’est une alternative à Salento, moins touristique, tu peux lire notre article sur les plus beaux villages de la région du café
      Concernant le tour du café, nous n’avons fait que celui de Don Elias dont on parle dans notre article sur Salento Apparemment il a changé et il est devenu plus touristique mais tu peux tester un autre, à priori quoi qu’il arrive tu apprendras des choses intéressantes où que tu ailles le faire. Si tu en fais à Filandia on est preneur d’infos 😉

      Répondre
  5. Bonjour vous,

    Merci de votre blog qui es vraiment super 👍 dans les détails, la mise en page et les textes au top. Bonne continuation.

    Flavien

    Répondre
  6. Bonjour, un grand merci pour ce blog de grande qualité qui a été une vraie mine d infos pour préparer notre trip en Colombie. Départ demain pour la découverte de ce pays en 15 jours.
    Delphine et Julien

    Répondre
  7. Bonjour à tous les deux,
    Je commence à préparer notre voyage en Colombie pour mai 2019 et j avoue que j avais un grand stress pour l organisation et je tombe sur votre site, je n ai qu un mot à dire Merveilleux
    Il y a tout en large et en travers, une véritable mine d’or les guides du routard et les lonely planet peuvent prendre modèle ou plutôt non gardez l exclusivité car je pense que C est un gros gros travail et pour nous C est gratuit alors un grand grand merci

    Une seule petite question de Jardin à Salento, peux t on trouver un moyen de locomotion qui nous éviterait de remonter sur Medelin ?
    Peut être que je reviendrais vers vous plus tard mais votre site est tellement complet que je doute devoir vous poser d autres questions
    Mille merci encore
    Valerie

    Répondre
  8. Salut Samuel ! Hola Angelica ! Jolie découverte de votre blog !
    Moi Adriana (une colombienne qui habite en France depuis 11 ans) avec mon mari Maxime (un chti originaire de Cambrai) envisageons d’aller à la zona cafetera lors de notre prochain voyage en Colombie en mars de l’année prochaine. Vos articles vont certainement nous aider à préparer notre voyage !
    Hâte de découvrir l’intégralité votre blog qui a l’air bien intéressant ! Merci et Félicitations !

    Répondre
  9. Ton blog est beaucoup trop stylé ! On part ce soir en Colombie et notre première étape est Salento 🙂 Nous hésitons encore entre le bus et l’avion depuis Bogota, tu avais choisi l’option avion si j’ai bien compris ? 🙂

    Répondre
  10. Le palmier à cire est hors du commun. Jusqu’à maintenant, je ne connaissais pas l’existence de cet arbre. Pourtant, ce type de palmier est même l’emblème national de la Colombie. A+

    Répondre

Laisser un commentaire