Du 16 août au 7 sept. 2023
    Découvrez un autre visage de la Colombie ¡avec nous!

    On organise un circuit de 16 jours pour partager avec vous nos destinations coups de cœur.

    Vallée de Cocora : un trek incontournable

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Vous souhaitez faire appel à une agence de voyage pour partir en Colombie ?
    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    S’il y a bien un incontournable en Colombie, c’est le Parc Tayrona la vallée de Cocora !

    Qui n’a pas vu ces images incroyables de palmiers immenses et majestueux trônant au milieu d’une vallée de montagne verdoyante ? Hein Qui ? Je vous le demande. Et bien la réponse est : personne.

    Enfin j’espère bien qu’ici personne n’a pu ignorer ce véritable monument national qu’est la vallée de Cocora ! Dénoncez-vous en commentaire si c’est le cas que la plèbe 2.0 vous condamne pour faute grave.

    Toujours est-il que nous vous proposons ici une des plus belles balades à faire lors d’un voyage en Colombie, relativement facile et parfaite pour un plan sur une journée depuis Salento.

    Bienvenue à la vallée de Cocora

    ET SES IMMENSES PALMIERS DE CIRE

    Vallée de Cocora : un trek incontournable

    La vallée de Cocora se trouve à quelques kilomètres du village typique et coloré de Salento, à l’intérieur du Parc Naturel National Los Nevados, dans le département du Quindio. La région est réputée pour son café et ses paysages typiques de la zona cafetera mêlant montagne, plantation et petits villages tranquilles.

    La vallée de Cocora est une curiosité naturelle, pourquoi ? Par la présence d’une espèce unique de palmier : Le palmier de cire ! Ce palmier incroyable peut mesure jusqu’à 60 m de haut, ce qui en fait le plus haut palmier du monde. Il est appelé ainsi, car l’on peut extraire de la cire de son écorce pour en faire des bougies par exemple. Il est endémique à la région du Quindio et sa splendeur en a fait un des symboles officiels de la Colombie. Menacé d’extinction, il a été depuis quelques années classées espèce protégée par le gouvernement colombien.

    Tout cela pour vous dire que vous êtes là en présence d’un véritable trésor de la nature, quelque chose que vous ne pourrez voir qu’une seule fois dans votre vie, et ce sera ici, à cet endroit, dans la vallée de Cocora.

    Je ne sais pas vous, mais personnellement je suis assez sensible à la symbolique des choses, et ce genre d’information ajoute un caractère émotionnel, voir mystique lors de mes découvertes en voyage. Cela permet lorsque l’on est là, sur place, de mesurer la chance que l’on a, de prendre l’ampleur de ce qui nous entoure, et de nous remettre nous, petits humains, à une place de simple observateur, respectueux et reconnaissant.

    Lorsque l’on arrive à l’entrée de la vallée, la magie n’est pas de suite au rendez-vous, je vous rassure. Un parking, quelques cabanes pour manger, acheter quelques babioles, des randonneurs du dimanche, des fous du VTT en tenue complet-shampoing-barbe, des familles en mocassin venues uniquement pour se rendre au bosque de las palmas, du classique.

    Il faut savoir que le tourisme national en Colombie est assez important, mais relativement récent, et les colombiens ont plutôt un rapport consommateur au tourisme, ils viendront en voiture au plus près du point d’intérêt, un petit saut pour voir ce qu’il y a à voir et hop, on repart. Mais je suis certain que vous aurez une tout autre envie, comme nous, de prendre le temps et de faire une vraie randonnée dans la vallée de Cocora. Une boucle de 15 km qui vous permettra de vous immerger dans cette merveille naturelle, faire monter étape par étape l’émerveillement, jusqu’au bouquet final qui conclura votre journée.

    Randonnée dans la vallée de Cocora

    UN PETIT TREK D’UNE JOURNÉE DE TOUTE BEAUTÉ

    trek dans la vallée de cocora incontournable de colombie

    Venons-en à ce qui nous intéresse, la randonnée en elle-même. Car vous l’aurez compris, je vous recommande fortement de ne pas vous contenter d’aller voir le bosque de las palmas (accessible directement depuis l’entrée du parc), mais bien de prendre la journée pour effectuer la boucle en démarrant par le fond de la vallée, en montant jusqu’à la maison des colibris puis en revenant par le chemin à flanc de montagne qui vous mènera tout droit vers le Graaaaaal : le fameux bosque de las palmas, donc.

    La boucle fait environ 15 km, ce qui fait une bonne marche, mais cela dit en prenant le temps, ce n’est vraiment pas très difficile. Il y a une difficulté principale : la montée à la finca la Montaña, qui est assez intense, mais relativement courte.

    Ce qui est génial dans cette petite randonnée de quelques heures c’est qu’elle nous fait traverser plein de paysages et d’ambiances différentes. On démarre dans un esprit alpin, champêtre, où l’on devine quelques palmiers de cire sur les hauteurs. Le chemin par temps de pluie peut-être boueux, mais tout le début est en pente douce et très facile. Puis on va rentrer dans la cloud forest, ce biotope bien particulier des forêts tropicales de montagne. La végétation est luxuriante, on passe des ponts de singe au-dessus de la rivière, c’est Indiana Jones quoi !

    Le chemin commence peu à peu à s’élever et arrivé à un croisement il faudra faire le choix entre continuer un peu pour aller à la maison des colibris ou bifurquer vers la finca la montaña. Je vous conseille si vous avez le temps de faire l’aller-retour à Acaime, la maison des colibris. La Colombie possède une des plus grandes diversités de Colibris au monde avec plus de 120 espèces différentes. Alors même si vous aurez sûrement la chance de voir des colibris durant votre balade (plutôt vers la finca montaña), la maison des colibris vous assurera de découvrir de manière privilégiée cet incroyable petit oiseau aux multiples couleurs.

    De retour à la bifurcation vers la finca la montaña vous allez entamer la partie la plus difficile, une montée intense, mais relativement courte. Prenez votre temps, allez-y tranquille et cela va passer tout seul. Levez les yeux, les essences d’arbres, la végétation est en train de changer, quand s’ouvrira une clairière vous apercevrez la finca la montaña où vous pourrez prendre un verre le temps de souffler un peu si besoin. Les VTTistes ont souvent rendez-vous ici puisque la route qui monte depuis l’entrée du parc arrive ici.

    À partir de là vous avez terminé les efforts ! Le reste de votre randonnée ne sera que descente jusqu’à votre objectif final, el bosque de las palmas. Profitez du retour pour mesurer la beauté du chemin parcouru, en dessous de vous la vallée d’où vous arrivez s’étire, vous êtes enfin à hauteur des palmiers de cire, voyez comme ils viennent scander le paysage dans une photogénie impossible. Sur le chemin il y a plein d’endroits pour s’arrêter et profiter de la vue, faites durer le plaisir !

    Puis viendra le moment tant attendu. Au loin, comme un aimant, ils sont là, comme des totems millénaires et pourtant si fragiles, le bosque de las palmas nous ouvre ses portes. Le vert de la prairie invite l’épicurien à se rouler dans l’herbe de joie, la majesté des palmiers de cire, comme des petits vieux au regard doux, nous donnent envie de les embrasser et qu’ils nous content leurs secrets. La sagesse règne ici, on s’assoit, on s’assoit et on contemple. Shhhhhhhhhh.

    Le Palmier de cire, espèce en voie d’extinction

    Prenez conscience que ce paysage a été sculpté par l’homme pour l’élevage et que c’est cette déforestation pour laisser place à des pâturages, qui a provoqué la perte de plus de 70% des palmiers de la vallée de Cocora depuis 1985… de quoi rester pensif !

    La vallée de Cocora ne compterait aujourd’hui plus qu’environ 2000 palmiers de cire, quasiment tous à un âge avancés et donc en train de mourir sur pied.

    Pour se reproduire le palmier de cire a besoin de l’ombre d’une forêt où la plante va pouvoir se développer lentement, durant plusieurs dizaines d’année avant de percer le ciel et atteindre les 60m de hauteur et les 150 ou 200 ans…

    Or dans une prairie dégagée comme celles de la vallée de Cocora, les graines du palmier de cire vont tomber au sol sans pouvoir germer ni se développer car elles vont être soit mangés soit piétinées par les vaches, ou si elles ont la chance d’y échapper les jeunes plants seront brulés par le soleil.

    Depuis quelques années, des programmes de replantation sont en cours, mais tout est rendu difficile par les spécificité et la croissance lente du palmier de cire. Il est fort à parier que d’ici quelques dizaines d’année la vallée de Cocora ne sera malheureusement qu’un simple paysage de prairie sans palmiers de cire.

    La Carbonera, l’alternative moins connue

    Plus grande concentration de palmiers de cire

    C’est un secret de polichinelle, il y a plein d’autres endroits autres que la vallée de Cocora où l’on peut observer les palmiers ! Et la vallée de la Carbonera fait partie des plus connues de ces lieux moins connus.

    La Carbonera est réputée comme regroupant même la plus grande concentration de palmiers de cire au monde ! La vallée de la Carbonera c’est 80 % de tous les palmiers de cire présents entre le Pérou et le Venezuela… donc on peut dire 80 % de tous les palmiers de cire du monde, puisque cette espèce est quasiment endémique à la région. C’est fou.

    Pourtant, comme pour la vallée de Cocora, le palmier de cire y est là-bas également en danger. Des programmes sont en cours pour protéger la Carbonera et on espère que le tourisme ne viendra pas accélérer le problème.

    En attendant, si vous voulez sortir des sentiers battus, on vous conseille de réfléchir à cette option alternative à la vallée de Cocora et de partir découvrir la Carbonera et ses paysages spectaculaires.

    Guide local pour la vallée de Cocora

    (ou pour la vallée de la Carbonera)

    trek dans la vallée de cocora incontournable de colombie

    Notre partenaire local est certainement la meilleure agence de Salento pour réaliser un trek dans la région, que ce soit pour faire la vallée de Cocora, celle de la Carbonera ou partir plusieurs jours le Parc naturel Los Nevados.

    Nous n’avons que des retours positifs sur la qualité des services de cette agence, la qualité des guides et de l’expérience que les voyageurs ont pu avoir avec eux. Nous vous conseillons donc de faire appel à cette agence pour sa réputation et son sérieux.

    C’est une agence située à Salento, créée par un groupe de jeunes passionnés et connaisseurs des montagnes, devenue aujourd’hui LA référence sur les treks dans la région.

    L’agence offre la possibilité de faire des treks de 1 à plusieurs jours sur différentes destinations autour de Salento.

    Faut-il un guide pour faire le trek de la vallée de Cocora

    Le chemin est bien balisé, reste à une altitude raisonnable, un guide n’est pas forcément nécessaire pour faire ce trek.

    Cela dit, avoir un guide avec soi est l’occasion de pouvoir échanger avec un local passionné pour en apprendre davantage sur l’écosystème particulier de la vallée de Cocora.

    À noter : L’agence propose également de découvrir le site de La Carbonera, une sublime alternative à la vallée de Cocora puisqu’on peut y admirer la plus grande concentration de palmier de cire au monde !

    Contacter un guide local

    Si vous souhaitez être accompagnés, nous vous conseillons de passer par notre partenaire local pour réaliser ce trek d’une journée.

    Paramo Trek

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    IMPORTANT : Si vous n’avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

    Tourisme responsable

    Vous le savez, la question du tourisme responsable est une question qui nous préoccupe et nous sommes toujours à la recherche d’initiatives en ce sens. Notre partenaire est le premier opérateur de trek en Colombie à avoir reçu le certificat TOURCERT et travaille au développement d’une politique de tourisme responsable selon les normes certifiées au niveau national (calidad turística y sostenibilidad NTS-TS-003 (Icontec)). Voici ce qu’ils font concrètement :

    • Guides certifiés en premiers secours en haute montagne
    • Emploi de personnes originaires de la zone avec un salaire juste
    • Apport à l’économie locale avec l’objectif d’améliorer les conditions de travail
    • Engagement auprès des communautés locales (programmes de collecte d’outils scolaires)
    • Application des principes du “Leave no trace” (ne laisse pas de traces)
    • Travail conjoint avec les autorités du Parc National pour développer un tourisme responsable

    Où loger proche de la Vallée de Cocora

    Le plus simple est de dormir dans Salento ou à Filandia. Voici quelques propositions testées et approuvées :

    Salento

    Hotel Salento Plaza

    Hotel

    Hotel Salento Plaza

    $200.000 à $250.000

    Un superbe hôtel à Salento dans une belle maison coloniale tout proche de la plaza principal.Nous aurions aimé rester là pour tout vous dire! La déco est superbe, il y a un petit jardin intérieur qui invite au repos. Les chambres sont spacieuses et la literie a l’air confortable.Il est très bien noté

    Salento

    Hospedaje Vista hermosa

    Hotel

    Hospedaje Vista hermosa

    $0 à $100.000

    Un hôtel sympa et surtout très attractif au niveau des prix pour une ville comme Salento! C’est là que nous avons logé lors de notre dernier voyage en février 2022Chambres basiques mais confortables, propreté parfaite, bon service.

    Salento

    hostal salento el viajero

    Hostal

    El Viajero Hostel

    $150.000 à $200.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

    Une chaine d’hostal que l’on retrouve à Cartagena, Cali et San Andres. Nouvellement installé à Salento, El viajero propose une grande variété de chambres pour tous les budgets et pouvant accueillir jusqu’à 90 personnes. Cela dit on avoue que l’emplacement qu’ils ont choisi a tout pour séduire !

    Salento

    hotel salento ciudad de segorbe

    Hostal

    Hostel Ciudad Segrobe

    $150.000 à $200.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

    Entre l’hotel et l’hostal, voici un lieu où la déco est particulièrement soignée ! On adore l’ambiance de cette superbe maison coloniale. L’emplacement est central, à quelques pas de la place principale de Salento. Attention tout de même, toutes les chambres ou presque donnent sur la rue.

    Salento

    hotel salento la cabana

    Finca (Maison d’hôtes)

    La Cabaña Eco Hotel

    $250.000 à $300.000

    Un hotel dans une sublime finca traditionnelle colombienne. Une vraie valeur sûre située à l’extérieur du village, dans la campagne. Ils proposent notamment plein d’activités (balades à cheval et birdwatching).

    Salento

    Yambolombia Hostal à Salento

    Hostal

    Yambolombia Hostal

    $0 à $100.000/Dortoir : $0 à $25.000

    C’est l’hostal où nous sommes restés lors de notre premier passage à Salento. C’est une maison à l’écart du village, environ 20mn du village à pied, 5mn en Jeep. L’accueil est super chaleureux, Gabriel est un personnage attachant et l’ambiance est à la cool. Tout est entretenu avec soin.

    Comment se rendre à la Vallée de Cocora

    Tout d’abord il faudra vous rendre dans la région de Pereira et Armenia et aller loger dans un village du Quindio, le plus proche est bien sûr Salento, mais d’autres options comme Filandia sont tout aussi intéressantes.

    Depuis Salento
    Ce sont les fameuses Jeep Willis qui vous emmèneront à la vallée de Cocora. Rendez-vous sur la place centrale du village où vous verrez les engins plus colorés les uns que les autres qui n’attendent que vous pour décoller. Demandez à un chauffeur, et il vous dira quand sera le prochain départ.

    • Partez le plus tôt possible afin d’éviter l’affluence !
    • Tarif Salento — Cocora : entre $3400 et $5000 / pers. selon l’humeur
    • Durée du trajet : environ 30 minutes,
    • Distance de Salento : 12 km

    Repartir de Cocora vers Salento
    La dernière Jeep Willis part à 17h ! Prenez vos précautions. Mais si vous nous avez écoutés et êtes partis tôt, vous n’aurez aucun souci. Si jamais vous ratez la dernière Jeep, des services de voiture privée pourront vous ramener.

    Matériel pour le trek ?

    Même si c’est pour une journée, il faut tout de même se préparer pour un trek dans la vallée de Cocora. Tout d’abord parce que mine de rien on part pour une journée de marche, et ensuite parce que’on part en montagne, départ à 2400 m pour monter jusqu’à 2900 m d’altitude. La météo peut-être très changeante et s’il pleut le chemin très boueux !

    • Bonnes chaussures (rando si possible, et imperméable) ou carrément des bottes (location sur place)
    • Veste imperméable / Coupe-vent
    • Pull en laine ou Polaire pour le froid
    • Crème solaire ou chapeau pour le soleil
    • Collation pour pic niquer sur le chemin
    • Beaucoup d’eau !
    • Il est interdit de camper dans la vallée de Cocora. Il existe cependant autour du site des endroits pour planter la tente moyennant un petit prix.

    Topo Vallée de Cocora

    Topo : On démarre dans le creux de la vallée pour s’enfoncer jusqu’au bout dans la forêt, on a alors le choix de pousser jusqu’à la maison des colibris et revenir au croisement vers la Finca la montaña ou monter directement jusqu’à la Finca pour retrouver le chemin à flanc de montagne qui redescend vers le Bosque de Palmas.
    Distance pour faire la boucle : 15 km
    Dénivelé : + 540 m (2400 m — 2940 m)

    Une fois à l’intérieur du parc vous aurez deux endroits pour vous rafraichir (manger et boire) : Acaime la maison des colibris et la Finca la montaña. L’occasion de goûter aux spécialités locales (agua panela avec un bout de fromage frais par exemple), car c’est compris dans le prix d’entrée.

    Acaime : la maison des colibris se situe au fond de la vallée, un peu après l’embranchement pour monter vers la Finca la montaña. L’entrée à la maison des colibris coûte $5.000

    Finca la montaña : cette auberge se situe au sommet de la montée courte, mais intense qui permet ensuite de redescendre par les contreforts de la vallée et d’avoir cette vue spectaculaire sur la vallée de Cocora jusqu’au Bosque de Palmas.

    Bosque de Palmas : C’est le site le plus connu de la vallée de Cocora, avec ses prairies parsemées de Palmier de cire. Pour les feignants qui voudront s’éviter de faire le trek, il est possible d’aller directement voir le Bosque de Palmas depuis l’entrée du parc, suivez les panneaux. Il y a un prix d’entrée affiché de $3.000 dans ce sens (gratuit pour les moins de 5 ans)

    Balade à cheval : Il est possible de faire une balade à cheval dans la vallée de Cocora. Renseignez-vous à l’entrée du parc. Le restaurant Donde Juan B propose différents circuits par exemple. Pour les contacter : bosquesdecocora@live.com

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !