Getsemani, Histoire et Street Art à Cartagena

Publié le
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Lors de notre voyage de 2018, nous sommes retournés 5 ans après visiter Cartagena et forcément, qui dit Cartagena dit Getsemani ! Notre quartier préféré dans le centre historique.

Getsemani est un quartier situé à l’extérieur de la ville fortifiée  : vous passez la Torre del Reloj, vous traversez le Parque del Centenario et vous êtes à Getsemani. C’est un quartier avec une histoire forte qui a toujours été en lien avec des mouvements de contestation, de révolution et d’alternative.

Aujourd’hui, Getsemani est devenu plus touristique notamment grâce à la présence de nombreuses œuvres de street art qui attirent les voyageurs. Cet article est l’occasion de vous y amener faire une petite balade !

Infos pratiques en bas

Vous trouverez en bas de cet article toutes les informations pratiques relatives au quartier de Getsemani :
Comment se rendre à Getsemani
Où loger à Getsemani
Les bonnes adresses à Getsemani

Histoire de Getsemani

QUARTIER HISTORIQUE DE CARTAGENA

Histoire du quartier populaire de Getsemani à Cartagena, Colombie

Getsemani est certainement, comme pour beaucoup, la partie du centre historique que préférons à Cartagena. Il y règne une ambiance plus sympa que dans la ville fortifiée, et le quartier a une histoire qui nous plaît beaucoup ! C’est notamment en discutant avec nos amis du Volunteer Hostal que nous avons appris qu’aujourd’hui encore Getsemani reste un quartier à part, avec son caractère bien trempé.

À l’époque coloniale Getsemani est le quartier où vont habiter une grande partie des esclaves transportés de force du continent africain (principalement d’Afrique de l’Ouest) vers le port de Cartagena. La situation du quartier situé à l’extérieure de la ville fortifiée et sûrement d’autres raisons (mais les spécialistes sauront nous éclairer sur le sujet) vont permettre à une partie de la population noire du quartier de s’émanciper de l’esclavage.

Usant d’intelligence pour se faire une place dans cette société esclavagiste, certains vont profiter du besoin de main-d’œuvre locale pour se rendre indispensables, offrir leur service, devenir artisans… Ces populations noires « émancipées » et rebelles vont occuper une place de plus en plus importante dans la « hiérarchie » du quartier jusqu’à faire partie des éléments moteurs du fameux « Grito de la independencia », le 11 novembre 1811. Ce mouvement révolutionnaire, initié dans le quartier de Getsemani, va libérer Cartagena du joug des colons espagnols puis embraser tout le pays pour enclencher une guerre d’indépendance qui marquera la fin de la colonisation.

Getsemani a gardé cet héritage contestataire et son lien avec la culture afrocolombienne. Les habitants n’ont jamais voulu se laisser voler leur quartier et essayent de lutter contre les promoteurs immobiliers qui aimeraient y installer plus d’hôtels et de commerces comme cela a été le cas dans la ville fortifiée où plus aucun vrai Carthaginois ne vit plus.

C’est dans ce quartier, aux portes des murailles que se trouvaient auparavant le marché populaire de Getsemani, déplacé dans les année 1970 à Bazurto, pour « nettoyer » les abords du centre historique. Au passage on vous conseille vivement de faire une visite guidée du marché de Bazurto !

Aujourd’hui Getsemani est devenu un quartier tendance où les cafés et restaurants à la mode essayent de se faire une place. La gentrification du quartier est en route et bientôt il est fort probable que ce quartier encore populaire ne le soit plus du tout d’ici quelques années !

En se baladant, nez au vent, en dehors des ruelles les plus animées, on sent encore battre la vie des gens qui sont fiers d’habiter ce quartier historiquement irréductible.

Héritage colonial de Getsemani

QUARTIER HISTORIQUE DE CARTAGENA

Mur de couleurs à Getsemani, quartier historique de Carthagène en Colombie

Vous l’aurez compris Getsemani c’est un peu le côté face du centre historique de Cartagena. Même si on est très loin de la vie des quartiers pauvres des faubourgs de Carthagène, Getsemani garde une ambiance bien à lui, plus populaire, rebelle, alternative, frondeuse…

Pourtant cela ne l’empêche pas d’être un des plus vieux quartiers de la ville et d’y trouver quantité de témoignages de l’architecture coloniale, ainsi que la même exubérance colorée que l’on peut retrouver dans la très chic ville fortifiée.

On se surprend à découvrir des maisons décorées de bougainvilliers aussi jolies que dans la ville fortifiée, de belles fenêtres aux barreaux en bois colorés typique de Cartagena, et de vieilles maison aux murs couleurs du temps qui a passé.

Encore une fois, on a adoré nous balader à Getsemani, et redécouvrir ce témoignage architectural, ces murs colorés qui ont souvent une patine du temps, un côté vrac qui sied bien à l’identité de Getsemani…

Street art à Getsemani

QUARTIER HISTORIQUE DE CARTAGENA

Street art à Getsemani, quartier historique de Carthagène en Colombie

Lors de nos premiers passages à Cartagena, Getsemani n’était pas encore le quartier à la mode qu’il est devenu aujourd’hui.

C’est en 2013 avec le 1er festival des cultures urbaines de Cartagena qu’a eu lieu une transformation artistique du quartier de Getsemani. En lien avec les habitants et dans une idée de développer le tourisme à Getsemani d’une façon différente, ce festival a réuni 25 artistes colombiens et internationaux pour venir inscrire l’identité, l’histoire culturelle et sociale de Cartagena et de Getsemani sur les murs.

À l’époque un des directeurs du festival racontait : « Ici on cherche, en plus d’embellir les murs détériorés, à communiquer des messages pertinents qui touchent à la réalité de la communauté et de ses préoccupations. Nous croyons profondément en l’importance du dialogue comme mécanisme de développement collectif et personnel. L’art mural est un outil de tolérance parce qu’il nous invite à reconnaître que l’autre a une opinion et qu’elle peut être différente de la sienne. »

Pari gagné ! Au même titre que pour la Comuna 13 à Medellín, Getsemani est reconnu aujourd’hui comme LE quartier street art de Cartagena, de la côte caraïbe et un des temples de l’art de rue de la Colombie. Getsemani attire les touristes, mais aussi les jeunes carthaginois qui viennent animer les rues le soir, notamment sur la Plaza de la Trinidad.

La rue la plus connue de Getsemani pour son foisonnement d’œuvres de street art de tous les formats, du plus petit détail, aux immenses formats, c’est la Calle 9 qui part de la Plaza de la Trinidad.

Mais n’hésitez pas à vous promener partout dans le quartier au gré du vent, d’un détour, d’un coin de rue qui vous donne envie… c’est la meilleure façon de profiter de l’ambiance, de se retrouver dans des petites ruelles plus tranquilles, profiter de la vie du quartier et découvrir des œuvres de street art emblématiques, mais un peu cachées 😉

Informations pratiques

Getsemani

Où loger à Gestemani

Bonnes adresses à Getsemani

Comment se rendre à Cartagena

Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire