Les transports font partie intégrante d’un voyage en Colombie… Les paysages volés depuis la fenêtre d’un hublot, les bruits de carlingues d’un vieux bus de ville, les heures d’attentes dans les aéroports, les km qui défilent sous les rues d’un bus grande ligne, le vent sur le visage à l’arrière d’une Jeep Willis…

Les transports sont souvent les lieux privilégiés pour se créer des souvenirs, bons ou mauvais, mais des souvenirs !

Et la Colombie ne fait pas exception, il vous faudra parfois vous armer de patience, mais globalement les transports en Colombie sont finalement assez pratiques.

Alors, à quoi s’attendre avec les compagnies aériennes en Colombie ? Quelle est l’étendue du réseau de bus du pays ? Peut-on louer une voiture en Colombie ? Comment se déplacer dans les pays, entre les grandes villes, à l’intérieur des régions, en centre-ville ?

La Colombie mérite son guide pratique des transports, le voici !

Plus d’infos : Cet article fait partie de la catégorie Avant de partir, dans laquelle vous retrouverez notamment notre guide pratique pour un voyage en Colombie

Prendre l'avion en Colombie

Les infos à retenir

la zone du café vue de l'avion transport colombie

Les grandes villes de Colombie sont très bien connectées entre elles. Toutes les compagnies aériennes sur le territoire proposent des liaisons vers la capitale Bogota et les principales grandes villes du pays : Baranquilla, Bucaramanga, Cali, Cartagena, Medellin et Santa Marta.

Les compagnies aériennes

Les compagnies nationales / internationales

Avianca : la compagnie nationale colombienne, l’équivalent de notre Air France à nous, dessert la plupart des villes de Colombie.
Latam / Lan : bonne alternative à Avianca avec un site en français. Compagnie chilienne la plus importante sur l’Amérique latine, ayant rachetée LAN (compagnie colombienne).
Copa Airlines : compagnie panaméenne qui dessert toutes les plus grandes villes de Colombie.

Les compagnies low cost

Viva Colombia : compagnie low cost lancée en Colombie en 2009, filiale de Ryan Air, ne dessert que certaines grandes villes de Colombie.
Wingo : nouvelle concurrente de Viva Colombie créée en 2016, dessert seulement quelques villes de Colombie et quelques pays voisins.
Easyfly : crée en 1999, cette compagnie low cost est intéressante, car elle dessert des villes moins importantes de Colombie.

Les compagnies régionales

La compagnie Satena proposent des vols à l’intérieur des régions et desservent les zones les plus reculées du pays. Ces vols sont appelés Charter vous permettent de vous rendre facilement dans des régions reculées et si vous voulez un peu d’aventure dans votre voyage, c’est par là qu’il faut passer ;-).

La compagnie ADA a annoncé en Mars 2019 avoir suspendu toutes ces activités.

Connexion au site de Satena: site inaccessibles depuis la France et pourtant nous vous recommandons de réserver vos billets à l’avance, alors comment faire ? La solution : utiliser un VPN (réseau internet privé), un petit logiciel très simple à utiliser, qui vous protège contre le piratage et qui vous permet de vous connecter comme si vous étiez dans un autre pays et donc de contourner les restrictions de zones géographiques. Très utile dans notre cas donc ! Abonnez-vous pour un mois ou plus, installez-le logiciel et connectez-vous dans un autre pays que la France et magie : vous accédez au site de Satena ! 😉

Combien coûte un vol interne en Colombie ?

Quelques exemples de vols depuis Bogota :

Bogota – CartagenaBogota – MedellinBogota – Cali
Prix

moyen

90 000 à 300 000 COP
(≈ 24.5€ à ≈ 81.5€)
selon les compagnies et la période
90 000 à 225 000 COP
(≈ 24.5€ à ≈ 61.2€)
selon les compagnies et la période
100 000 à 180 000 COP
(≈ 27.2€ à ≈ 48.9€)
selon les compagnies et la période

Comment réserver son billet d’avion en Colombie

Réserver un vol directement sur les sites des compagnies aériennes

Il est possible de réserver vos billets d’avion directement en ligne depuis les sites web des compagnies aériennes colombiennes. Cela dit il faudra vous armer de votre meilleur espagnol ou anglais selon les sites et faire bien attention notamment sur les compagnies low cost à tous les frais cachés.

Réserver un vol interne via un moteur de recherche

Même pour des vols internes il est possible d’utiliser des moteurs de recherche de vols pour trouver les meilleures offres. Il existe de nombreux moteurs de recherche, tous se valent plus ou moins, sont plus ou moins pratique.

Nous pouvons vous conseiller de comparer Skyscanner (pratique pour les filtres) et Liligo (plus transparent sur les prix), qui ont chacun leurs avantages et inconvénient, avec une préférence pour Liligo par rapport à la transparence sur les prix. Ces deux moteurs de recherche offrent l’avantage de comparer les compagnies nationales opérant en Colombie : Avianca, LAN/Latam, Viva Colombia et même Satena pour Skyscanner ;-). Ce qui déjà est un plus par rapport à d’autres moteurs. Par ailleurs nous aimons l’ergonomie de ces moteurs et leurs options.

Informations utiles

Retards et Annulations

Il faut savoir qu’en Colombie il est plus fréquent d’avoir des vols retardés ou annulés plutôt que des vols qui décollent à l’heure. Cela fait partie du charme de l’Amérique latine ! ;-).

Sécurité

Les compagnies nationales sont aussi sécuritaires que les compagnies européennes, pas de souci de ce côté-là.

Le réseau des bus en Colombie

Les infos à savoir

Transport pour San Agustin voyage en Colombie

Pourquoi utiliser le bus en Colombie

Il faut savoir que les distances en Colombie sont très grandes et donc les trajets peuvent être très longs. Mais le réseau de bus en Colombie, qu’il soit de moyenne ou longue distance, est bien développé et bien organisé. Les bus longues distances sont modernes et confortables, pas de quoi s’en faire de ce côté-là.

Le bus est clairement la bonne option si vous avez le temps et que vous souhaitez voir du pays. Il peut aussi vous permettre entre deux grandes villes de faire des étapes, d’aller voir des petits villages, de s’arrêter. Il est aussi a priori le moyen de transport le moins cher en Colombie.

Tourisme responsable : si vous choisissez de faire des trajets directs d’une grande ville à une autre, il peut s’avérer difficile de faire le choix entre le bus et l’avion. Le bus est simple d’accès, les gares routières sont souvent en centre-ville, c’est un moyen de transport lent, mais moins polluant que l’avion, il permet de voir du paysage, de prendre le temps de penser, de rêver… Bien sûr il arrive aussi que l’avion soit le seul moyen pour rejoindre des régions reculées sans parler du tarif parfois attrayant sur certains trajets. À vous de choisir ce qui vous convient le mieux en fonction de votre éthique, votre budget et vos plans de voyage.

Comment trouver les informations : tarifs, horaires, durées…

Nous avons publié un article totalement dédié à la question du voyage en bus en Colombie ! Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions et des astuces pour trouver les tarifs, horaires et durées pour vos trajets en bus.

Combien coûte un trajet en bus en Colombie ?

Voici quelques exemples de trajets entre les grandes villes de Colombie pour se donner une idée des tarifs

Bogota – CartagenaBogota – MedellinBogota – Cali
Duréeentre 21h et 23hentre 9h et 11henviron 11h
Prixautour de 100 000 COP
(≈ 27.2€) selon la période
63000 à 80 000 COP
(≈ 17.1€ à ≈ 21.7€)
selon la période
60000 à 86 000 COP
(≈ 16.3€ à ≈ 23.4€)
selon la période.

Louer une voiture en Colombie

Les infos pratiques

prendre le bus en colombie guide des transports en voyage

Avec le développement récent du tourisme, la location de voiture en Colombie commence juste à se développer. Cela est dû au passé trouble du pays dans lequel certaines zones du pays n’étaient pas sûres pour les automobilistes. Si les tarifs étaient hors de prix dans le passé, depuis peu les prix d’une location de voiture sont globalement en train de baisser à des niveaux équivalents aux prix européens.

L’avantage de la voiture est certain et tous les amateurs de road-trip le savent bien. La voiture apporte une certaine liberté, permet l’improvisation et d’aller dans des endroits insolites que l’on n’aurait peut-être pas découvert si on avait utilisé d’autres moyens de transport.

Particularité du réseau routier en Colombie

Le réseau routier n’est pas hyper développé dans le sens où dès qu’on sort des grands axes principaux il arrive fréquemment que les routes ne soit pas asphaltées et s’apparentent plutôt à des pistes en terre. Attention donc à bien prendre une assurance qui couvre tous les éventuelles rayures portées à la carrosserie.

Il faut aussi se rendre compte qu’une grande partie du pays est traversé par la cordillère des Andes. Les routes sont particulièrement tournantes par endroits, rendant les temps de trajets extrêmement longs et la conduite assez fatigante.

Les limitations de vitesse en Colombie sont particulièrement basse par rapport à nos habitudes, pour autant la conduite des colombiens est plutôt anarchique et les accidents de la route sont fréquents.

À quoi faut-il faire attention avant de louer une voiture en Colombie ?

Comme ailleurs nous vous conseillons vivement de parcourir toutes les conditions de location de l’agence à laquelle vous faites appel :

  • L’âge minimum du conducteur (souvent plus de 23 ans)
  • Papiers nécessaires (passeport, permis de conduire, permis de conduire international…)
  • Kilométrage
  • Assurances tous risques
  • Bris de glace
  • Rayures et chocs carrosserie
  • Deuxième conducteur
  • Montant de la franchise
  • Montant de la caution (même s’il n’est pas débité, il vous faut les fonds sur votre compte et il faut savoir que le montant sera décompté de votre quota maximum de dépenses hebdomadaires)
  • Moyens de paiement acceptés (la plupart du temps les agences n’acceptent pas les « cartes de débit » mais seulement les « cartes de crédit » et cf. ci-dessous)

Quel est le prix moyen d’une location de voiture en Colombie ?

Difficile de donner un prix moyen, cela va dépendre de l’agence avec laquelle vous allez louer votre voiture. Cela va aussi être en fonction du type de véhicule que vous allez choisir, une citadine, une routière, un 4×4 ou un van et des options d’assurances que vous allez ajouter à votre contrat de location.

Ce qui est certain c’est que la plupart des agences de location de voiture colombiennes ne proposent pas de couvertures d’assurance dans leur prix de base. Ce sont des options à rajouter en plus et nous vous conseillons vivement de prendre le maximum d’assurance possible pour vous éviter toutes surprises si jamais il arrive quelque chose à vous, ou à la voiture.

Utiliser un moteur de recherche pour trouver les meilleurs prix

Rental Cars est un bon moyen de chercher les meilleurs offres, le moteur de recherche regroupe divers agences dont la plus connue Localiza :

 

Important

Vérifiez bien le type de CB qui sera demandé pour déposer la caution lors d’une réservation sur une plateforme en ligne. La plupart du temps seules les cartes de type « crédit » sont acceptées. Pour plus d’informations lisez cet article qui expliquer parfaitement ce détail important.

Comment fonctionne le réseau local de transport ?

Buseta, taxis, tuk tuk, jeep, etc.

transport salento guide pratique comment s'y rendre colombie

Buseta / Collectivo

C’est le système de transport le plus utilisé par les habitants des villes, il s’agit de petits bus aux formes plutôt rigolotes, il y’en a des plus ou moins grands. Le système est relativement simple en apparence, vous êtes quelque part, vous voyez une buseta, vous levez la main et le bus s’arrête vous prendre. Vous donner l’adresse à laquelle vous voulez aller, le chauffeur vous dira si oui ou non il passe par là. Si oui, vous montez, vous payez directement au chauffeur en liquide le montant demandé. Là vous allez stresser un peu, vous ne connaissez pas la ville, vous ne savez pas où il faut s’arrêter, le chauffeur va-t-il se rappeler, etc. N’hésitez pas à lui redemander en cours de route s’il se rappelle bien de là où vous voulez aller. Une fois arrivé, le chauffeur vous fera signe de descendre, il vous arrêtera au coin de la rue. Et voilà !

→ Prix moyen d’un trajet court type taxi : 2 000 COP (≈ 0.5€)

Le Transmilenio à Bogota (existe aussi à Cartagena)

Le système de bus de Bogota s’apparente à un métro avec ses lignes de bus réservées qui évitent le trafic intense de la capitale. Il fonctionne sur la base de plusieurs lignes qui traversent la ville, des stations d’arrêts bien définies, et d’un système de carte prépayée. Aux heures de pointe, le Transmilenio à Bogota est complètement saturé, et vous aurez du mal à entrer dans le premier bus arrivé.

→ Prix de la carte rechargeable : 3000 COP (≈ 0.8€)
→ Prix du trajet : 2 200 COP (≈ 0.6€)

Métro à Medellin

Medellin est la ville la plus moderne de Colombie. Elle a connu ces dernières années un développement spectaculaire qui en fait l’un des modèles de transformation citadine au niveau mondial. Medellin propose un système de transports en commun complet et relié entre eux (métro, télécabine, tramway, bus…).

→ Carte rechargeable Civica : gratuite, à récupérer avec son passeport à la station San Antonio.
→ Prix du trajet : 2 000 COP (≈ 0.5€) avec la carte (tous les transports) ; 2 300 COP (≈ 0.6€) le trajet unique (valable seulement pour le métro et le tramway),

Taxi

Les taxis sont un autre moyen de transport très répandu en ville. C’est la manière la plus simple de se déplacer. Comparé à la France les courses ne sont pas chers mais il vaut mieux se renseigner avant (hostels, hotels, etc.) des prix pour une course histoire de ne pas trop vous faire arnaquer. Le chauffeur vous voyant étranger aura toujours tendance à gonfler un peu ses prix, c’est de bonne guerre, si 1000 ou 2000 pesos de plus ne sont pas grand chose, il arrivera parfois que le chauffeur abuse et c’est alors qu’il sera intéressant de pouvoir négocier en connaissance de cause !

Aujourd’hui il est plus sécuritaire qu’avant de prendre un taxi directement dans la rue. Cela dit il faut rester vigilant et si vous ne le sentez pas, faite confiance à votre instinct et ne montez pas. Par ailleurs prenez toujours un taxi officiel, avec une plaque officielle et un numéro de référence. Notez-le si besoin, cela pourra vous être utile si vous oubliez quelque chose à l’intérieur ou s’il y avait un souci.

Bien entendu pour plus de sécurité, on vous conseille de commander les taxis au téléphone ou en ligne. Votre hôtel/hostal aura toujours un chauffeur de confiance à vous appeler. Il existe également des applications mobiles pour les commander depuis votre téléphone. L’une des plus utilisées est Easy Taxi.

Précautions importantes :
– Prenez toujours un taxi officiel (Jaune) avec un numéro d’identification visible
– Vérifiez toujours avant de monter que le compteur fonctionne
– Demandez le prix avant de monter dans le taxi, cela vous donnera une bonne idée des intentions de votre chauffeur 😉

→ Voir les tarif des Taxis à Bogota
→ Voir les tarif des Taxis à Cartagena

Uber

Uber s’est très bien développé dans les grandes villes, et parfois les Colombiens préfèrent uber aux taxis quant à la qualité du service. Cela dit nous n’avons jamais utilisé ce service et n’avons pas rencontré de problème avec les taxis. En tout cas Uber a l’avantage d’une réservation via l’application mobile avec un paiement à l’avance, vous saurez donc exactement combien vous allez payer.

Les transports locaux dans les zones rurales

Bien sûr vous trouverez également souvent des busetas et des taxis classiques, mais dans les zones rurales les transports locaux peuvent être plus exotiques et sympas que dans les grandes villes. On trouvera selon les régions :

  • Les motos taxis : comme son nom l’indique le chauffeur vous embarque sur sa moto, et le plus souvent sans casque 😉 avis aux amateurs. Attention à bien négocier le tarif avant de partir.
  • Les Tuk Tuk : vous avez l’image du Rickshaw en Inde ? de l’APE en Italie ? Ces tout petits véhicules à trois roues, un guidon de moto et deux places couvertes à l’arrière ? Et bien en Colombie aussi ce moyen de transport est utilisé pour vous amener où vous souhaitez.
  • Les Jeeps « Willis » : un moyen de transport répandu en montagne, les « Willis » bien colorées, avec une bâche en guise de toit, deux bancs à l’arrière pour s’asseoir et la possibilité de se mettre debout sur les marches pied à l’arrière en se tenant à la carlingue.
  • Les 4L découpées : à Guatape, on vous proposera peut-être de vous emmener dans de superbes 4L sans toit ni portières conduites par un gamin qui semble avoir 12 ans.
  • Les lanchas : véritables taxis des mers, dans certaines zones de la côte caraïbes le bateau à moteur s’avère être le moyen le plus pratique de vous rendre d’un point A à un point B.

NOTER CET ARTICLE
5/5

On reste en contact ?

Envie d'épingler cet article sur Pinterest ?

Inscris-toi à notre Newsletter !

guide pratique des transports en colombie pinterest
guide pratique des transports en colombie