Arusi, village tranquille du pacifique dans la région de Nuqui

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    🕊 En mémoire de Margarito Salas 🕊

    Nous avons découvert le village d’Arusí lors de notre deuxième voyage sur la côte pacifique du Chocó colombien. Notre projet était différent des autres voyages, nous voulions simplement passer 10 jours à nous reposer quelque part au bord de l’océan et Arusí s’est imposé comme une évidence.

    Quelques années auparavant, nous avions découvert la zone de Bahia Solano et El Valle et nous étions tombés amoureux de cette région. En plus de cela nous avions des amis sur place à Arusi qui nous tânaient depuis plusieurs années pour qu’on vienne découvrir leur petit coin de paradis !

    Si vous voulez avoir une vision globale de la région, nous vous conseillons de lire notre article sur les différentes choses à faire autour de Nuqui, car dans cet article nous allons nous intéresser spécifiquement au village d’Arusi et à notre semaine passée là-bas. Direction notre côte pacifique du Choco chérie !

    Infos générales sur Arusí

    Nom : Arusí
    Gentilé : Arusiseño
    Région : Pacifique
    Département : Choco
    Habitants : environ 400 
    Distance de Nuqui : 1h en lancha
    Taille : 2 rues, 1 école, 1 centre de santé
    Climat : chaud et humide
    Température moyenne  : 28 °C
    Saison sèche : Décembre à Mars

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    Retour sur la côte pacifique du Choco

    Arusí, village au bord du pacifique

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    C’était avant la pandémie et c’était un voyage un peu différent. Nous avions décidé comme chaque année de venir en Colombie, mais cette fois-ci nous n’avions pas trop envie de vadrouiller partout, de courir les destinations, mais plutôt de nous poser en mode “farniente”. Et pour nous, depuis notre premier voyage là-bas, le meilleur endroit sur terre pour se déconnecter c’est la côte pacifique du Choco !

    Après quelques jours à Chia dans la famille d’Angélica, nous partons donc de Bogota, direction Medellín. Arrivés dans la capitale d’Antioquia, nous prenons un taxi et 30 minutes plus tard, nous voilà à l’aéroport régional de Medellín pour attendre notre vol direction Nuquí. C’est toujours spécial de voyager dans ces régions peu accessibles, car les avions sont souvent de tous petits avions à hélice. On monte, on courbe la tête pour s’assoir, on est une dizaine de personnes, on voit les pilotes, les hélices démarrent, l’avion prend son envol et survole la ville avant de s’élever juste au-dessus des montagnes.

    On restera à basse altitude jusqu’à l’arrivée, à peine 45 minutes de vol. Au-dessus de la forêt, les nuages empêchent de voir le paysage, puis arrive l’océan, les nuages disparaissent et le paysage du Choco, magique, sauvage, se dévoile sous nos yeux. Quel bonheur de revenir dans notre région coup de cœur !

    Direction Arusí, village au sud de Nuqui

    Retour sur la côte pacifique

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    En sortant de l’aéroport, la chaleur et l’humidité nous accueillent, même si en ce mois de février, c’est la saison “sèche” et spoiler : en effet nous n’aurons pas une goutte de pluie durant nos 10 jours là-bas.

    La lancha publica nous attend à l’embarcadère pour nous emmener vers Arusi. La lancha publica c’est le seul système de transport “public” de la zone. Elle part tous les jours à 6h d’Arusi, passe par tous les villages jusqu’à Nuqui. Puis elle attend sur place l’arrivée du vol de fin de matinée en provenance de Medellín, pour prendre les passagers et repartir vers 14h depuis Nuqui en sens inverse, passant par tous les villages jusqu’à Arusi.

    Pas chère et pratique, la lancha publica n’a de publique que le nom. C’est en fait une initiative personnelle d’un personnage d’Arusi, Capitan Marcos, qui un jour a décidé d’offrir ce service à la communauté. On vous en dira plus sur ce personnage plus tard.

    Le trajet en lancha jusqu’à Arusi est un pur plaisir pour les yeux et l’âme : 40 minutes de bateau face aux paysages typiques du pacifique, nature, nature, nature. Ici l’empreinte de l’homme est réduite à son strict minimum : des maisons en bois et quelques barques à moteur.

    Nous arrivons à destination, nous débarquons sur la plage de sable noir d’Arusi, face à ce qui sera notre maison pour une semaine. Respire.

    10 jours à Arusi

    Farniente sur la côte pacifique du Choco

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    Palmiers, jungle, roche volcanique, océan, maisons natives en bois, chemins de terre, afrodescendants, indigènes Embera… le Choco dans toute sa simplicité, le Choco dans toute sa sauvagerie, le Choco dans toute sa beauté.

    Notre programme n’avait rien d’établi. L’idée était de voir venir, laisser faire, et surtout en faire le moins possible. Mais une fois sur place, on trouve toujours de quoi s’occuper à Arusi !

    Au jour le jour et au gré des envies, nous avons laissé s’égrainer le temps, profité de la plage, des balades en forêt, des visites aux villages, et surtout, surtout, des hamacs !

    Depuis Arusi, on peut faire plein de choses. D’abord parce que le village de Termales est accessible à pied, tout comme les plages de Guachalito, mais aussi parce qu’en s’organisant un peu avec la lancha publica on peut aller partout pour pas cher.

    La seule chose qui était vraiment programmée, c’était mon envie de passer mon premier diplôme de plongée sous-marine !

    Casa Cielito

    Notre maison pendant une semaine. Quelques chambres sur pilotis, confort simple et à la fois luxe suprême de s’endormir avec le son de la mer et de la forêt. Situé à quelques minutes du village, l’hôtel est suffisamment isolé pour se sentir connecté à la nature, tout en étant suffisamment proche pour pouvoir profiter de la vie locale.

    Alfonso a décidé depuis quelque temps de ne plus proposer les repas dans l’hôtel afin de faire profiter le village et la communauté de la venue des voyageurs. Arusi s’est développé et plusieurs restaurants ont ouvert dans le village et cela nous parait une très bonne initiative ! Il est aussi possible de faire des courses pour se faire à manger dans la cuisine ouverte de l’hôtel.

    Alfonso saura vous aider à organiser votre séjour sur place, vous donner des idées et des plans d’activités à faire sur place.

    Infos pratiques Casa Cielito

    Tarifs
    Les tarifs varient en fonction du type de chambre et de la saison. Ils démarrent à $80.000 la nuit par personne en dortoir et à $105.000 en chambre privé.

    Réservation
    Vous pouvez contacter directement Alfonso via notre formulaire (On vous remercie d’avance !)

    Pour contacter directement Alfonso vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Termales

    Termales est un tout petit village situé proche d’Arusi et qui fait face à la même baie. Il suffit donc de marcher le long de la plage pour s’y rendre. Nous partons pour une balade jusqu’à Termales, qui, comme son nom l’indique, cache en son sein une piscine d’eau thermale !

    Vous allez dire, “ouais ! se baigner dans de l’eau chaude alors qu’il fait 30° dehors moyen !”. Et bien vous aurez tort. Les eaux de Termales sont tièdes et le lieu mérite vraiment le détour.

    Après une petite heure de marche tranquille, nous arrivons au village. Nous prenons la direction des thermes, payons notre droit d’entrée et nous découvrons un bel endroit, bien entretenu, avec un petit espace de restauration, deux bassins à l’eau vert émeraude venue tout droit de la source thermale descendant des montagnes environnantes.

    Nous passons un long moment à nous prélasser dans cette jolie piscine entourée par la forêt. Un endroit qui invite vraiment à la détente.

    Depuis Termales il est possible de faire des randonnées dans la forêt qui mène jusqu’à des cascades. Ce sont plutôt des plans à réaliser sur la journée entière, car cela demande plusieurs heures de marche. Au retour, la baignade dans les thermes sera une bénédiction !

    Nous, une fois bien reposés, nous retournons sur la plage pour une marche retour vers notre QG à Arusi.

    Attention : Pour se rendre à Termales il faut une petite heure de marche tranquille, mais attention à la marée ! Renseignez-vous avant de partir sous peine de devoir nager pour traverser les rivières à marée haute.

    INFOS PRATIQUES TERMALES

    Depuis Arusi à pied

    • Durée : 1h
    • Attention : Pour se rendre à Termales il faut une petite heure de marche tranquille, mais attention à la marée ! Renseignez-vous avant de partir sous peine de devoir nager pour traverser les rivières à marée haute.

    Thermes

    • Entrée : environ $12.000/pers.
    • Massages : autour de $70.000/pers.
    • Restauration sur place : empanadas, arepa de huevo (il y a aussi des restaurants dans le village)

    Randonnée cascade 4 encantos

    • Durée : 4h
    • Tarif : à partir de $75.000 pour 1 pers. / $90.000 pour 2 pers. etc.

    Classes de Surf
    Demander “Nestor Tello” le leader du projet d’école de surf à Termales

    Coqui

    Coqui est un village de 150 âmes situé un peu plus au nord du golfe de Tribuga. Il n’est pas accessible à pied et il faut prendre une lancha pour s’y rendre. Coqui était pour nous LE village que nous voulions absolument visiter lors de notre venue dans la région de Nuqui. Pourquoi ?

    Parce qu’à Coqui, la communauté a développé depuis quelques années le projet Zotea, soutenu par la fondation de la grande cheffe colombienne Leo Espinosa (dont le restaurant “Leo” est régulièrement élu dans la liste des 50 meilleurs restaurants du monde)

    Zotea, c’est “un rêve communautaire devenu réalité”. Il s’agit d’un restaurant gastronomique et d’un espace d’échange de connaissances sur la gastronomie et la culture de la côte Pacifique de Chocó. C’est aussi un vrai projet de tourisme communautaire qui participe au développement local.

    Coqui est pour nous un exemple de ce qu’une communauté peut réussir en s’unissant malgré toutes les difficultés rencontrées dans la région, une des plus pauvres de Colombie.

    Nous sommes donc partis à 6h30 du matin avec la lancha publica et nous arrivons 45 minutes plus tard à Coqui. Nous avions réservé le tour complet que propose la communauté : une balade en pirogue dans la mangrove le matin, une visite au “musée des savoirs ancestraux” et un cours de cuisine avant de savourer un bon repas face à la mer. What else ?

    Il y a tant à dire sur Coqui et sa communauté que nous allons lui dédier un article à part entière bientôt ! Mais on garde un souvenir impérissable de notre cours de cuisine avec Cruz, un véritable amour 🧡

    On retournera à Arusi avec Don Marcos et la lancha publica qui vient nous chercher vers 14h30

    INFOS PRATIQUES COQUI

    Lancha publica

    • Tarif : $20.000/pers/trajet
    • Durée : 45 min.
    • Départ : 6h30 / Retour : 15h

    Activités à Coqui

    • Plan complet (mangrove + musée + cours de cuisine 2h + repas) : autour de $165.000/pers.
    • Mangrove : $90.000/pers.
    • Cours de cuisine 2h + repas : $75.000/pers. (existe aussi en 4h à $150.000/pers.)
    • Musée des savoirs ancestraux : $7.000/pers.

    Contacts Zotea
    instagram.com/zoteacolombia/

    Arusisito

    La rivière Arusisito est la petite rivière et pourtant un véritable fleuve puisqu’il vient se jeter dans l’océan au niveau du village d’Arusi. Arusisito provient du fin fond de la forêt où vivent le long de son cours des communautés indigènes Embera.

    Il est possible de remonter la rivière en pirogue traditionnelle pour profiter de l’environnement, observer les oiseaux, et se baigner dans une eau fraiche et limpide. Un plan simple et agréable, sans prétention, rafraichissant.

    INFOS PRATIQUES ARUSISITO

    Paseo al rio

    • Tarif : $70.000/pers.
    • Durée : 2h30

    C’est avec émotion que nous évoquons ce souvenir.

    Une émotion non feinte en se rappelant du partage ce jour-là avec Margarito, notre guide. Son sourire, sa passion pour son territoire, son envie de développer son activité de guide touristique, sa motivation pour se former à l’observation des oiseaux…

    Nous avons appris il y a quelques mois sa disparition tragique. Margarito rallonge la liste des leaders communautaires assassinés en Colombie. Sa mort, comme toutes les morts, est un déchirement. Sa mort, comme beaucoup de morts en Colombie, est une mort incompréhensible, un scandale de plus.

    Margarito travaillait pour le bien de la communauté, cela fait maintenant 1 an qu’il s’est éteint et comme toujours, il n’y aura aucune réponse de la police, il n’y aura aucun jugement, il n’y aura aucune action du gouvernement pour protéger les leaders sociaux en Colombie. Quand cela cessera-t-il ?

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui
    🕊 En mémoire de Margarito 🕊

    Punta Brava

    Punta Brava n’est pas un “plan” à proprement parler. Il s’agit d’un lieu géographique, situé à la pointe sud du golfe de Tribuga, tout proche d’Arusi. Il s’agit surtout d’un hôtel magnifique, perché sur un éperon rocheux au-dessus de l’océan pacifique où nous avons passé 3 jours magiques. Un hôtel engagé dans une démarche 100 % écoresponsable.

    À Punta Brava, on profite de la plage sauvage (surement la plus belle des environs), on s’enfonce dans la jungle à la recherche des grenouilles venimeuses, on s’isole du reste du monde et on se déconnecte totalement.

    Un jour, on remettra la main au portefeuille sans hésiter une seule seconde pour revivre cette parenthèse enchantée.

    INFOS PRATIQUES PUNTA BRAVA

    Tarifs
    Les tarifs varient en fonction du type de chambre et de la saison. Ils démarrent à $500.000 la nuit pour deux personnes en pension complète (3 repas inclus).

    Réservation
    Vous pouvez réserver par l’intermédiaire de la page Booking de Punta Brava ou mieux en contactant directement Susana via notre formulaire, cela nous aide beaucoup (on vous remercie d’avance !)

    Pour contacter directement Punta Brava vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    École de surf d’Arusi

    Faire du surf sur la côte pacifique du Choco

    Arusi possède son école de surf, un joli projet mené par Mabel et Alfredo deux habitants d’Arusi. Elle est enseignante, lui s’occupe d’un petit magasin de miscellanées dans le village. Un jour ils ont décidé d’offrir aux jeunes d’Arusi des activités pour les occuper sur leur temps libre et très vite leur désir de s’essayer au surf à pris le dessus.

    Alfredo a demandé de l’aide à l’école de surf de Termales qui était déjà bien organisé et en 2018 ils ont réussi à créer l’école de surf d’Arusi avec des planches récupérées et réparées avec des bouts de ficelles.

    L’école a commencé avec 7 participants et maintenant ils sont 80 enfants à participer ! En parallèle l’école de surf d’Arusi anime des ateliers de sensibilisations à l’environnement, à la protection de l’océan et chaque samedi ils font un nettoyage de la plage.

    Spots de surf à Arusi

    Si les vagues ne sont pas toujours présentes à Arusi, il est possible de pousser jusqu’à Termales, connu comme le spot de surf local. C’est vrai qu’en s’approchant on constate généralement un peu plus de mouvement dans l’eau que du côté d’Arusi. Les vagues y sont un peu plus présentes, mais restent la plupart du temps des petites vagues parfaites pour débuter.

    Les spots pour les surfeurs plus expérimentés se situent plutôt du côté de Cabo Corrientes et de Punta Brava. Lorsque le swell se lève, des spots accessibles uniquement en bateau offrent des vagues de qualité internationale.

    INFOS PRATIQUES SURF

    Surf à Arusi
    Demander “Alfredo et Mabel” ou passer au magasin/école de surf d’Arusi

    Surf à Termales
    Demander “Nestor Tello” le leader de l’école de surf de Termales

    Surf à Punta Brava et Cabo Corrientes
    Corre Ola Surf Camp

    Cours de plongée sous-marine

    Comment j’ai passé mon PADI Open Water à Arusi

    C’était un rêve depuis longtemps et j’ai pu le réaliser dans un des terrains de jeu le plus impressionnant de la planète : l’océan pacifique ! J’ai donc suivi la formation pour passer mon PADI Open Water avec notre partenaire local à Arusi.

    Pour moi ce fut trois jours riches de partages avec des passionnés, où j’ai pu en apprendre plus sur le monde sous-marin, sur les techniques et la sécurité en plongée sous-marine. La formation Open Water PADI allie apprentissage théorique avec petit examen à la clef et exercices pratiques en profondeur, jusqu’à valider les acquis lors de 4 plongées à une profondeur maximum de 18 m.

    Les sites de plongée d’Arusi sont à l’image de la région, sauvage  ! Le Choco, sur terre comme sous l’eau, est une des réserves de biosphère d’importance mondiale. Les courants froids et la quantité de nourriture présente, en fait un des terrains de chasse favoris pour une quantité d’espèces marines impressionnante. On retrouve également des variétés de coraux spécifiques et on est loin de l’idée que l’on se fait d’un aquarium géant. Ici, au-dessus comme au-dessous de la surface, la nature est plus forte que l’homme, elle se respecte, elle s’apprivoise petit à petit.

    Je peux vous dire qu’en pratiquant la plongée à Arusi j’ai pu me confronter à des conditions qui me permettront à l’avenir d’être tout terrain ! Une expérience forte et précieuse.

    La côte pacifique en Février ?

    Retour dans le Choco

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    Certains d’entre vous se demanderont pourquoi avoir choisi la côte pacifique au mois de février, alors que ce n’est pas du tout la saison des baleines ?

    Et bien tout simplement parce que cette région ne se limite absolument pas à l’observation des baleines ! C’est une région unique, à l’atmosphère indescriptible, où la nature à son état sauvage nous prend aux tripes, quelle que soit la saison.

    Si les baleines font le spectacle entre les mois de Juin et Octobre, les mois de Mars, Avril, et Mai voient l’arrivée des requins-baleines et des immenses bancs de sardines. En Janvier et Février la météo est particulièrement bonne et moins pluvieuse que le reste de l’année.

    Chaque mois de l’année est un enchantement sur la côte pacifique et c’est une région que l’on conseille de visiter à n’importe quelle période de l’année.

    Où loger à Arusi

    Pour loger à Arusi, nous ne pouvons que trop vous conseiller les deux hébergements que nous avons eu la chance de découvrir lors de nos 10 jours sur place.

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    Casa Cielito

    Alfonso vous accueillera dans ses cabanes au bord de la plage, situé légèrement à l’extérieur du village, à 5 minutes du centre, un vrai havre de paix !

    Tarifs

    • Chambre double : $105.000/pers. (basse saison) ou $140.000/pers. (haute saison) petit déjeuner inclus avec accès à la cuisine
    • Chambre-dortoir : $80.000/pers. (basse saison) ou $105.000/pers. (haute saison) sans petit déjeuner et sans accès à la cuisine

    Contacter Casa Cielito

    Pour contacter directement Alfonso vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui

    Punta Brava

    Susana vous accueillera dans son paradis perdu au-dessus de l’océan, situé à 15 minutes en lancha du village d’Arusi, un enchantement !

    Tarifs

    • À partir de $500.000 pour 2 personnes en pension complète (3 repas inclus)

    Contacter Punta Brava

    Pour contacter directement Punta Brava vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Comment se rendre à Arusi

    Vol Medellín — Nuqui

    • Durée : 45 min
    • Compagnie : San German Express, Satena
    • Tarif : à partir de $600.000 l’aller-retour (en fonction des dates et de la compagnie)
    • Aéroport : Enrique Olaya Herrera

    Lancha publique Nuqui — Arusi

    • Tarif : $32 000 
    • Durée : environ 1h
    • Départ d’Arusi : entre 6h et 7h
    • Départ de Nuqui : entre 13h et 14h (après l’arrivée de l’avion en provenance de Medellín)

    Accès à l’électricité

    Arusi, comme d’autres villages du Choco, subi malheureusement un rationnement d’électricité :
    Horaires habituels du service  : de 14h à 22h
    Horaires inhabituels : de 18h à 22h

    C’est pas mal en tant que voyageur au final, car cela invite à la déconnexion ! C’est moins rigolo pour les habitants…

    Bonus : portrait de Don Marcos

    Portrait Arusiseño

    Arusi, village du pacifique autour de Nuqui
    Direction Arusi avec le capitaine Marcos

    Au moment du retour vers Nuqui, après 10 jours vraiment inoubliables à Arusi, notre vol retour vers Medellín a été retardé. Nous sommes allés petit-déjeuner dans un restaurant aux alentours et nous avons alors recroisé Don Marcos, le capitaine de la lancha publica, qui lui aussi prenait son café à une table voisine.

    Après autant de jours à tourner autour de ce personnage énigmatique, aux airs sérieux et fermés, nous avons tenté de briser la glace et bien nous en a pris ! Nous avons découvert un homme sympa et drôle avec une histoire de vie singulière…

    Don Marcos est un marin chevronné. Originaire du village d’El Vaudo dans le département du Choco, il est parti très jeune dans la marine marchande. Il a navigué à travers les mers du monde entier à la barre de gigantesques bateaux de marchandise. Il pourrait vous parler des plus grands ports de la planète où il a fait escale, mais on voulait absolument savoir comment il en était arrivé à tenir la barre de la lancha publica.

    Lassé de la marine marchande et de parcourir le monde, il a un jour atterri à Arusi dans l’idée de créer un commerce de crevettes avec un associé. Malheureusement, une épidémie de Choléra a dévasté la population de la région et son commerce a décliné.

    Quand il faisait ses voyages jusqu’à Nuqui pour son commerce de crevette, Don Marcos prévenait toujours les gens du village pour savoir si quelqu’un avait besoin d’y aller aussi. Le bouche-à-oreille faisant son travail, quand son commerce de crevette s’est arrêté, il a décidé de se dévouer à ce service de lancha.

    La “lancha publica” était créée, un moyen de transport au prix accessible, aujourd’hui indispensable à la communauté.

    Don Marcos n’aime pas la technologie, alors si on a besoin que la lancha publica passe vous récupérer il faut l’appeler sur son vieux téléphone portable. Et s’il ne répond pas, il suffit d’appeler quelqu’un à Arusi qui viendra le prévenir de vive voix… simple !

    Don Marcos fabrique ses propres lanchas à la main dans son atelier à Arusi, il est le seul à construire ses bateaux de A à Z.

    Nous repartons prendre notre avion sur un rire final, avec une tout autre image et un beau souvenir du Capitan Marcos, un marin au long cours qui connait sacrément du monde et de la vie sous ses faux airs bougons.

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

    Laisser un commentaire

    4 réflexions au sujet de “Arusi, village tranquille du pacifique dans la région de Nuqui”

    1. En pleine préparation de notre voyage en février prochain, vous nous avez définitivement donné envie de passer plus de temps sur la côte Pacifique. Merci pour tous les détails et informations, ça nous donne encore plus envie d’y être !

      Répondre
    2. Bonjour !
      Merci pour votre blog si bien documenté et détaillé, qui m’a permis de découvrir cette région de la Colombie, et que je suis en train d’intégrer à mon voyage pour septembre prochain !!
      C’est décidé, j’irais donc dans le Choco en septembre, mais j’hésite encore concernant la destination : Bahia Solano ou Nuqui ? Durant ces sept jours, j’aimerais rencontrer la population locale, randonner / me balader dans les alentours, profiter des plages, faire de la plongée (j’ai déjà le niveau 1 + PE40) et aller au Parc national Utria (et bien sur observer des baleines, si la saison le permet !!).
      Ayant fait ces 2 zones du Choco, pourriez vous me conseiller sur la partie que vous avez préféré pour faire ce type d’activités ?
      Merci encore pour la mine d’informations qu’est votre blog 🙂
      Juliette

      Répondre
      • Salut Juliette et merci pour ton message ! 😊 Pour répondre à ta question (difficile) notre coeur est resté à Arusí (même si ce n’était pas la saison des baleines quand nous y étions). On a adoré nos balades dans la jungle, les différentes plages où nous sommes allés, les villages d’Arusi, Termales, Coqui, etc. Bref quand nous y retournons nous irons à Arusi c’est certain. Pour la plongée avec le covid le centre avec lequel nous avons plongé a fermé mais une nouvelle initiative est en train de se mettre en place justement pour les plongeurs certifiés uniquement, donc tout devrait être ok pour toi ! 😊 En revanche si le Parc d’Utria est un incontournable pour toi alors il vaut bien loger à El Valle car depuis Arusi c’est trop loin.

        Répondre

    Le meilleur de la Colombie

    Une fois par mois dans votre boite mail

    Cadeau de bienvenue :
    -15% sur notre shop !