Circuit sur mesure en Colombie

Vous souhaitez faire appel à une agence de voyage pour partir en Colombie ?
Comparez les offres de nos partenaires locaux

Trek de la Cité Perdue, guide de Ciudad Perdida en Colombie

Notre blog est recommandé par :

Notre blog est recommandé par le guide Michelin
Notre blog est recommandé par le guide Petit Futé
Notre blog est recommandé par le guide Evasion
Notre blog est recommandé par le guide Tao

Lors de notre dernier voyage, nous avions imaginé faire le trek de la Cité Perdue en Colombie et nous nous étions donc longuement renseignés sur les possibilités et les différentes agences qui le proposent.

Au final nous n’avons pas pu découvrir la mythique Ciudad Perdida, mais nous avons tout de même décidé de sortir un article pour vous parler de cette randonnée parmi les plus populaires de Colombie qui se transforme le plus souvent pour les voyageurs comme l’un des souvenirs les plus marquants de leur voyage !

Vous trouverez donc dans cet article toutes les informations pour vous préparer à ce grand défi !

FERMETURE Annuelle 2024 : SEPTEMBRE

Chaque année au mois de septembre, les sentiers du trek sont fermés à la demande des peuples indigènes de la Sierra Nevada. Pendant ce temps, ils réaliseront des “pagamentos”, rituels où ils rendront à la terre ce qui lui a été pris et aideront à la récupération des écosystèmes.

La cité perdue, un peu d’histoire

TREK de la CIUDAD PERDIDA

Trek Ciudad Perdida, le trek de la Cité Perdue en Colombie
crédit : Taavi Randmaa

Un peu d’histoire, un peu de mise en contexte ne fait pas de mal, surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer la Cuidad Perdida. Car ce n’est pas un lieu comme les autres, ce n’est pas un simple trek en montagne où l’on va simplement profiter des paysages, de la faune, de la flore, de la nature…

Faire le Trek de la Ciudad Perdida c’est entrer dans l’Histoire avec un grand H, celle des peuples autochtones de l’Amérique latine, de la Colombie, de la Sierra Nevada de Santa Marta.

Construction de la cité perdue

La cité a été érigée par les Tayronas dans la Sierra Nevada de Santa Marta dont on fait remonter les premières constructions au VIIe siècle de notre ère… On pense qu’elle était habitée par plusieurs milliers de personnes et ce pendant plusieurs centaines d’années jusqu’à l’arrivée des colons espagnols au XVIe siècle.

On ne sait pas vraiment ce qui a provoqué la chute de la Ciudad Perdida, car sa situation géographique reculée la protégeait des colonisateurs. Mais on pense que les maladies rapportées par les colons ont pu décimer la population Tayrona, jusqu’aux confins de la Sierra Nevada.

Découverte de la cité perdue

Comme beaucoup de lieux dans la Sierra Nevada, ils ont longtemps gardé secrète son existence, jusqu’à ce que des pilleurs la découvrent dans les années 1970.

S’en suivit un pillage en règle de toutes les tombes qu’elle pouvait contenir. Les trésors se sont retrouvés sur les marchés de Santa Marta et la nouvelle de l’existence de cette cité fit vite le tour du pays jusqu’à arriver aux oreilles du gouvernement. En 1976, des archéologues commencèrent alors le travail de nettoyage, de restauration et d’inventaire de la Cité Perdue. Certaines pièces d’orfèvrerie retrouvées sur place sont visibles aujourd’hui au Musée de l’or de Bogota.

Certains spécialistes nous disent qu’à peine 10 % de Ciudad Perdida a été exploré jusqu’à présent. Il existe plusieurs centaines de sites archéologiques construits sur le même modèle à travers la Sierra Nevada sur une aire estimée à plus de 3000 km2. Il semblerait que cela constituait un réseau de villes Tayronas reliées les unes aux autres par des chemins et escaliers pavés. La Cité Perdue, de par sa taille et son importance, aurait été une sorte de “capitale”, le centre politique et économique de la population Tayrona.

Une cité Tayrona

Les Tayronas étaient les peuples vivant dans cette région de la Sierra Nevada avant l’arrivée des colons, dont les indigènes Koguis, Arhuacos, Wiwas et Kankuamos sont les descendants.

La Ciudad Perdida est appelée Teyuna par les peuples indigènes qui la considèrent comme un site sacré. Pour les indigènes les montagnes qui entourent Teyuna sont également sacrées. La Sierra Nevada est considérée comme le “cœur du monde”, c’est-à-dire là où toute forme de vie a pris naissance.

Les indigènes de la Sierra Nevada ont pour mission divine de protéger la nature et possèdent une vision du monde particulièrement frappante à l’heure du réchauffement climatique et des dégâts irrémédiables que les hommes font subir à la planète. Leur tradition et mode de vie n’ont que très peu évolué depuis des siècles et ils se considèrent comme les grands frères de l’humanité. Des grands frères qui ont beaucoup à nous apprendre, nous les “petits frères”.

Contacter Adrian pour faire le Trek à Ciudad PErdida

Quelle agence choisir ?

LA MEILLEURE AGENCE POUR FAIRE LE TREK DE LA CITÉ PERDUE en Colombie

Trek Ciudad Perdida, le trek de la Cité Perdue en Colombie
crédit : Marjorie Guigue

Le territoire de la Sierra Nevada est une réserve administrée par les indigènes eux-mêmes. Il est interdit d’y pénétrer sans autorisation des communautés. C’est pourquoi il n’est pas possible de se rendre à Ciudad Perdida par ses propres moyens. Sans parler du danger de s’y aventurer seul.

Comme nous vous l’expliquions en introduction, nous n’avons pas encore eu la chance de faire le trek, MAIS, nous savons déjà quelle agence nous choisirons lorsque le moment viendra ! Et ce sera l’agence d’Adrian ! Parce que nous soutenons depuis ses débuts Adrian dans son projet d'agence locale d'initiative indigène visant à promouvoir la Sierra Nevada comme destination ancestrale naturelle et culturelle.

C'est une agence au plus proche de nos valeurs et de l’idée que l’on se fait du tourisme communautaire dans la Sierra Nevada.

Dans le cas de la Cité Perdue, Adrian travail avec une agence locale de guides indigènes Wiwa autorisés à entrer sur le sentier.

Contacter Adrian pour faire le Trek à Ciudad Perdida

Initiative indigène

L'agence d'Adrian est d’initiative indigène, proposant notamment le tour à Seydukwa dont nous vous avons partagé notre expérience sur le blog. Nous avons établi un vrai lien d’amitié avec Adrian et il nous semble important d’apporter notre soutien à des initiatives comme la sienne.

Autant vous dire que pour nous, il n’y a pas photo. Si vous avez conscience du territoire sur lequel vous allez mettre les pieds, si vous avez entendu le caractère sacré que revêt cette montagne et ce site de la Cité perdue, alors vous comprenez pourquoi nous vous recommandons de passer par une agence travaillant avec des guides indigènes.

Émancipation

C’est l’idée d’arrêter de délirer : ces territoires sont ceux des indigènes et qui de mieux placé qu’un indigène pour décider de la façon d’accompagner un étranger sur sa terre, parler de sa culture, de son rapport à la nature, partager ses connaissances de la faune et de la flore de ses montagnes et échanger sur le caractère sacré de ces lieux ?

Tourisme responsable

De notre point de vue, passer par une agence indigène pour faire le trek, c’est participer à la reprise en main des populations autochtones sur leur territoire, c’est apporter votre soutien au travail en faveur d’un tourisme durable, tourné vers la protection de l’environnement prenant en compte le savoir ancestral des communautés et favorisant l’autonomie de familles indigènes.

BunkuanY, l'alternative à la Cité perdue

Si vous cherchez une alternative au trek à Ciudad Perdida, moins physique, plus économique et abec moins de monde, on vous conseille de contacter Adrian pour lui demander des infos sur le Trek de 3 jours à Bunkuany.

Au programme :

  • 3 jours de marche dans la Sierra Nevada du côté de Calabazo
  • Rencontre avec les communautés paysannes locales
  • Découverte des vestiges archéologiques des terrasses de Bunkuani
  • Observation de pétroglyphes
  • Baignades dans les rivières
  • Échange culturel dans une famille indigène Kogui

Itinéraire du trek de la Cité perdue en Colombie

les distances et les conditions

Trek Ciudad Perdida, le trek de la Cité Perdue en Colombie
crédit : alexander schimmeck

Le trek de la Ciudad Perdida est une longue marche de plusieurs jours à travers les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta jusqu’à l’antique site archéologique sacré de Teyuna.

La géographie de la Sierra Nevada de Santa Marta est unique au monde. Il s’agit du plus haut massif côtier du monde, situé à seulement quelques km de la mer des caraïbes, avec des sommets culminant à plus de 5000 m d’altitude.

Durant le trek, il s’agit donc de parcourir 50 km sur des chemins de montagne. Montées, descentes, montées, descentes, un effort classique de randonnée. Mais sa particularité réside dans le fait que l’on marche sous une chaleur et une humidité particulièrement éprouvante.

Selon votre condition physique et selon la météo (qui peut rendre les chemins difficiles), les durées de marche peuvent varier du simple au double.

Trek Ciudad Perdida, le trek de la Cité Perdue en Colombie

Itinéraire de 4 jours du Trek Ciudad Perdida

En résumé, le trek à la Cité Perdue en Colombie c'est une randonnée d'environ 50 km sur 4 jours.

Jour 1 – 8km

  • Transport 4×4 de Santa Marta jusqu’au village indigène Maguey (départ tôt le matin)
  • Marche de 8 km jusqu’au camp Cabaña de Adan (450 m d’altitude) : arrêt baignade et observation faune et flore.
  • Nuit sur place

Jour 2 – 15km

  • Marche de 15 km depuis Cabaña de Adán jusqu’à la communauté indigène de Cabaña Paraíso Teyuna (830 m d’altitude) : arrêt dans une communauté Kogui de Mutanzhi
  • Détente et baignade
  • Nuit sur place et échange avec le guide sur la culture indigène et ce que représente Teyuna.

Jour 3 – 14km

  • Montée des 1200 marches direction la Ciudad Perdida (1200 m d’altitude) : visite du site
  • Marche de 6 km pour redescendre vers Cabaña Wiwa, communauté indigène Wiwa
  • Nuit sur place

Jour 4 – 16km

  • Marche de 16 km jusqu’au point de départ : arrêt baignade
  • Transport retour en 4×4 vers Santa Marta (arrivée en fin d’après-midi)

L’itinéraire et les temps de marches peuvent varier en fonction des conditions climatiques

Tarif du trek à Ciudad Perdida

Les tarifs pour la Cité Perdue sont réglementés et toutes les agences autorisées le proposent au même tarif selon le nombre de jours. Seuls la philosophie du tour, le service à la personne et les guides changent.

Tarif 2024 : tarif appliqué pour tout trek réservé en 2024.

  • Trek de 4 jours = $2.150.000 COP – PROMOTION TREK 4 JOURS : pour des treks dans des dates comprises entre le 20 mai et le 31 août 2024, les agences appliquent un tarif promotionel de $1.775.000 COP
  • Trek de 5 jours = $2.150.000 COP

Un acompte de 10 à 12 % est demandé pour confirmer la réservation au trek Ciudad Perdida. Pour le réaliser en amont de votre voyage, le plus facile est d’utiliser Remitly, une plateforme de transferts internationaux qui permet d'envoyer de l'argent en Colombie à moindre frais (voir pas de frais du tout sur le premier transfert qui est gratuit). Facile, rapide et pas cher Remitly est la meilleure solution pour envoyer de l'argent en Colombie (lire notre comparatif des meilleurs plateformes pour faire un transfert d'argent à l'étranger).

Contacts pour réserver le Trek de la cité perdue

Sierraventur Ciudad Perdida (#58)

Pour contacter  directement Adrian, notre partenaire local à Santa Marta, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

IMPORTANT : Si vous n'avez pas de réponse de notre partenaire sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

INFOS GENERALES
Tarif : 2.150.000 COP par personne le trek de 4 jours ou 5 jours.
PROMOTION TREK 4 JOURS : pour des treks dans des dates comprises entre le 20 mai et le 31 août 2024, les agences appliquent un tarif promotionel de $1.775.000 COP
Groupe de maximum 18 personnes
Limite d'âge : 13 ans
Inclus : Transport depuis Santa Marta + guide indigène + repas + hébergement en hamac + permis d'entrée au site de Teyuna + assurance + contribution à la communauté + consigne bagage
Non inclus : transport jusqu'à Santa Marta

Informations importantes

Fermeture annuelle en septembre

Chaque année au mois de septembre, le trek est fermé à la demande des peuples indigènes de la Sierra Nevada. Pendant ce temps, ils réaliseront des “pagamentos”, rituels où ils rendront à la terre ce qui lui a été pris et aideront à la récupération des écosystèmes.

Conseils généraux

  • Le trek de la Cité Perdue en Colombie requiert d’avoir une bonne condition physique.
  • Pas de signal téléphonique pendant toute la durée du trek
  • Respecter les communautés indigènes, ne pas prendre de photo sans autorisation
  • Respecter la nature et les lieux sacrés, prévoir un sac pour ramener ses déchets
  • Un conseil : voyager léger !

Type de tourisme

Le succès du trek à Ciudad Perdida fait qu'aujourd'hui, en fonction des saisons et de la fréquentation, on peut ressentir le monde sur le sentier et surtout les lieux de campements. Les groupes peuvent atteindre jusqu'à 18 personnes et plusieurs groupes peuvent se retrouver en même temps sur le sentier et les campements. Sachez-le.

Matériel pour faire le Trek de la Cité Perdue

Moins de poids vous aurez sur le dos, mieux vous vous porterez :

  • Petit sac à dos léger
  • Short et tee-shirt pour marcher + rechanges car tout finira trempé (sueur ou pluie)
  • Pantalon léger et tee-shirt à manche longue pour le soir et les moustiques
  • Petit pull pour les frileux le soir
  • Maillot de bain
  • Chaussures de randonnée imperméables
  • Tongs ou sandales
  • Chapeau, casquette ou foulard pour se protéger du soleil
  • Serviette qui sèche rapidement
  • Antimoustique
  • Crème solaire biodégradable
  • Gel douche/Shampoing biodégradable
  • Sacs plastiques pour protéger les affaires dans le sac : une fois mouillées ça ne séchera plus !
  • Lampe frontale
  • Médicaments si besoin (antidiarhée)
  • Vaccin contre la fièvre jaune

Bunkuany, alternative à Ciudad pErdida

Si vous cherchez une alternative au trek à Ciudad Perdida, moins physique, plus économique et avec moins de monde, on vous conseille de contacter Adrian pour lui demander des infos sur le Trek de 3 jours à Bunkuany.

Au programme :

  • 3 jours de marche dans la Sierra Nevada du côté de Calabazo
  • Rencontre avec les communautés paysannes locales
  • Découverte des vestiges archéologiques des terrasses de Bunkuany
  • Observation de pétroglyphes
  • Baignades dans les rivières
  • Échange culturel dans une famille indigène Kogui

Où loger à Santa Marta

Santa Marta

Hotel Casa Mia à Santa Marta

Hotel

Hotel Casa Mia

Chambre double : $300.000 à $350.000

C'est l'hotel où nous avons logé lors de notre séjour à Santa Marta. On recommande de loger au dernier étage, les chambres y sont plus lumineuses. Belle déco, bon service, et bien situé en plein centre historique.

Santa Marta

el cactus boutique hotel santa marta

Hotel

Hotel Cactus

Chambre double : $300.000 à $350.000

Un hotel vraiment sublime pour ceux qui veulent profiter d'un des meilleurs hôtels de Santa Marta et notamment de la chambre loft sur le toit avec accès direct à la piscine et vue sur la Sierra Nevada…

Santa Marta

Catedral Plaza Hotel à santa marta

Hotel

Catedral Plaza Hotel

Chambre double : $250.000 à $300.000

Rien que pour cette piscine sur le toit avec vue sur la Cathédrale… un hotel haut de gamme aux prestations soignées mais qui propose des tarifs intéressants selon les époques de l'année. Pour se faire plaisir et profiter d'un coucher de soleil sur les toits de Santa Marta.

Santa Marta

Casa de Isabella hotel à Santa Marta

Hotel

Casa de Isabella Hotel

Chambre double : $250.000 à $300.000/Chambre double : $300.000 à $350.000

Un très bel hotel dans une superbe maison coloniale, avec des chambres immenses et un rooftop avec petite piscine et la vue… le tout à un prix tout à fait abordable ! On comprend les lecteurs qui nous le recommandent.

Santa Marta

La Guaca Hostal à Santa Marta

Hostal

La Guaca Hostal

Chambre double : $0 à $100.000/Dortoir : $0 à $25.000

Un hostal recommandé par nos lecteurs, super accueillant, belle ambiance et possédant un beau patio pour se rafraichir. Un peu excentré il se situe à 20 min à pied du centre historique et du Mercado Publico, rien de bien méchant et le tarif est intéressant.

Santa Marta

republica hostal logement santa marta

Hostal

Republica Hostel

Chambre double : $100.000 à $150.000/Dortoir : $0 à $25.000

Un nouveau concept dans le centre de Santa Marta, tout beau tout neuf, à la déco particulièrement soignée et bien sûr la piscine qui va bien. Dortoirs et chambres doubles.

Santa Marta

masaya hostel santa marta

Hostal

Masaya Hostal

Chambre double : $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

Ouvert à Bogota par une bande d’amis français, le succès de Masaya est tel qu’ils ont ouvert le même concept à San Agustin et Santa Marta. Le cadre est idéal dans une magnifique maison coloniale avec piscine et rooftop.

Où loger à Palomino

Palomino

Coco Beach Palomino

Eco Lodge

Coco Beach Palomino

Chambre double : $200.000 à $250.000/Chambre double : $250.000 à $300.000

Nous avons testé cet hotel un peu à l'écart du village et qui possède sa propre plage. Pour ceux qui veulent la tranquillité et le luxe de descendre de sa chambre pour plonger une tête dans l'eau ou siroter un cocktail à l'ombre des cocotiers c'est parfait.

Palomino

Media Luna Hostal à Palomino

Hostal

Hostal Media Luna

Chambre double : $0 à $100.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

Un hostal recommandé par une lectrice situé côté Sierra Nevada, de l'autre côté de la route donc un peu loin de la plage mais rien de bien méchant. L'avantage de sa situation : le calme ! Profitez de la danse des colibris dans le jardin 😉 Au passage c'est le point de départ idéal pour partir découvrir Seydukwa.

Palomino

Finca Escondida Hostal à Palomino

Hostal

Finca Escondida

Chambre double : $200.000 à $250.000/Dortoire : $50.000 à $100.000

Un hôtel bien connu pour qui veut se réveiller les pieds dans le sable et les yeux dans l’eau turquoise de la mer des caraïbes… ambiance détente et surf et un lieu de rendez-vous pour boire un verre ou manger un bout !

Palomino

coc sankala hostal palomino

Hostal

Coco Sankala Hostel

Chambre double : $100.000 à $150.000/Dortoir : $25.000 à $50.000

Un hostal au coeur du village de Palomino, donc pas tout à coté de la plage non plus, dans une ambiance bambou et toits de chaume. Dortoirs et chambres doubles.

Palomino

chez oliv hostal palomino

Hostal

Chez Oliv

Chambre double : $0 à $100.000

Si vous cherchez un endroit calme à Palomino (ce qui peut être compliqué), alors c’est l’endroit qu’il vous faut ! Dans une ambiance typique des huttes traditionnelles de la Sierra Nevada, Olivier, français, a créé ce havre de paix où il fait bon se relaxer.

Ces articles pourraient vous intéresser

Les auteurs

Angélica & Samuel

Nous sommes Angélica et Samuel, couple franco-colombien, photographes et blogueurs professionnels spécialistes de la Colombie. Depuis 2013, nous parcourons le pays pour vous aider à préparer votre voyage et vous donner envie de découvrir la Colombie autrement !

Comment soutenir notre blog

Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

26 réflexions au sujet de “Trek de la Cité Perdue, guide de Ciudad Perdida en Colombie”

  1. Bonjour et merci pour vos chroniques bien documentées et remplies de magnifiques photos.
    Au plaisir de me rendre, peut-être, dans ce mystérieux pays et qui sait de faire votre connaissance!

    Répondre
  2. Hello Angelica et Samuel,
    je partirai en Colombie du 24/09 au 09/10, est ce que le chemin de trek sera-t-il rouvert pour début octobre?
    Merci,

    Lucia

    Répondre
  3. Bonjour,
    Merci pour vos conseils.
    Je compte aller faire le trek durant le mois de septembre et j’ai vu votre paragraphe sur la fermeture du trek pendant ce mois là.
    Je n’arrive pas à retrouve pas cette information ailleurs.
    Est ce que vous pouvez m’indiquer comment vous avez eu cette information ?
    Merci
    Antoine

    Répondre
    • Bonjour, depuis l’ouverture au tourisme en 1993 Ciudad Perdida fait l’objet d’une fermeture en septembre à la demande des communautés indigènes de la Sierra Nevada. C’est pareil avec le parc Tayrona sur d’autres dates. Nos informations viennent de nos connaissances du secteur touristique en Colombie, de nos partenaires locaux à Santa Marta, de la presse colombienne et des autorités locales à Santa Marta. Si tu veux chercher par toi même les informations il faudra chercher en espagnol “cierre temporal Ciudad Perdida”. Bref, tous les ans ça ferme tout le mois de septembre, sauf depuis le Covid et il semblerait que pour 2022 la fermeture soit limitée à 15 jours. Nous mettrons l’article à jour quand nous aurons confirmé cette information.

      Répondre
  4. Bonjour,
    J’ai lu votre article en novembre dernier et il m’avait convaincue. J’ai bien vu, pendant votre article que vous écrivez ne pas avoir fait ce tour avec eux, aussi, je souhaiterais vous dire que j’ai été extrêmement déçue par notre guide. Aussi, avant de recommander quelque chose il vaut mieux le tester 😉
    Je vais vous dire pourquoi il ne faut PAS prendre cette agence, malgré le fait qu’évidemment, cela semble être éthique de prendre des personnes issues de la culture indigène comme guide. Et bien c’est très simple : les wiwa croient à leurs dieux, et à leurs superstitions. Aussi, à chaque fois qu’on leur posait une question ils répondaient « c’est dieu ». Qui a construit ça ? pourquoi ci ? pourquoi ça ? aucune autre explication autre que « c’est dieu ». Apparemment, les archéologues présents sur le site tiennent des séances de leurs découvertes une fois par mois, pour en informer les guides. Et il s’avèrent que les seuls guides qui ne vont jamais aux réunions, ce sont les guides Wiwas, car ils préfèrent croient à leur croyance plutôt qu’à l’archéologie et à l’histoire. Donc, en tant que touriste, je suis là pour découvrir, et pour apprendre par pour entendre quelqu’un dire « c’est dieu » à toutes mes demandes d’explications. Ajoutez à cela que le guide n’était pas particulièrement loquace, et très peu investi bref … je ne recommande PAS.

    Répondre
    • Bonjour Sophie,

      Merci pour ton retour,

      C’est toujours intéressant d’avoir les avis de chacun,

      En effet nous avons plusieurs fois raté le rendez-vous avec Ciudad Perdida, ce n’est pas faut d’avoir eu envie d’y aller mais à chaque fois il y a eu quelque chose qui nous en a empêché (le dernier voyage c’était le genou de Samuel…). 99% de nos recommandations sur le blog viennent de notre propre expérience mais Ciudad Perdida est une exception.

      Cela dit, nous ne conseillons pas cette agence par hasard. Tout d’abord nous avons eu de nombreux échanges avec eux, nous les connaissons, nous connaissons leur travail, ensuite nous avons eu et continuons d’avoir de très bons retours de leur service. Nous respectons ton avis, mais vraiment, il faut être conscient que la quantité de retours positifs est largement supérieure aux retours négatifs.

      Nous expliquons bien pourquoi nous conseillons de visiter Ciudad Perdida avec un guide indigène. Cela dit, nous sommes conscients que cela peut ne pas convenir à tout le monde, et c’est à chacun de savoir si oui ou non cette façon d’être accompagné peut convenir ou pas. Les indigènes sont des peuples aux croyances anciennes et il semble logique qu’ils voient le monde sous l’œil de leurs traditions. Partir avec un guide indigène c’est accepter cela. Sinon il est préférable de partir avec une agence qui travaille avec d’autres guides.

      En revanche, si le guide n’était pas investi, c’est en effet un problème. La plupart des retours que nous avons nous disent le contraire. Peut-être y’a t’il eu un problème à ce niveau là et tu as eu la malchance de tomber sur ce guide. Cela arrive aussi… rien n’est jamais parfait et on tombe parfois le mauvais jour au mauvais moment. Cela nous est arrivé d’ailleurs dans le désert de la Guajira.

      Pour conclure, nous respectons tout à fait ton avis, et nous sommes désolés si tu n’as pas vécu une bonne expérience. Nous espérons que tu as tout de même été contente de ton voyage en Colombie !

      De notre côté, nous espérons pouvoir faire ce trek bientôt pour confirmer (ou pas) notre idée sur la façon d’être guidé vers Ciudad Perdida !

      Saludos,
      Angélica & Samuel

      Répondre
  5. Bonjour,
    Je prévois aller en Colombie mi-février et aimerait beaucoup faire ce Trek. Est-ce qu’une preuve de vaccination est suffisante avec un test rapide ou on doit absolument faire un test pcr? J’ai lu différentes informations à ce sujet.

    Merci à l’avance 🙂

    Répondre
  6. Nous venons tout juste de revenir de trek, en 5 jours, et c’était vraiment super.
    5 jours car nous voyageons avec 2 enfants, et cela permet d’arriver à la cité perdue moins fatigués…

    Nous sommes partis avec l’agence Wiwa tour. C’est un indigène qui nous a servi de guide, et ça, c’était top car il nous a beaucoup parlé de sa culture. On recommande vivement !!!

    Je confirme qu’actuellement il faut un test antigène a 80.000p. L’agence a appelé avant pour qu’on ait “rdv” et surtout le prix réduit. On y a été la veille du départ.

    Répondre
    • Bonjour, Serait il possible d’échanger avec vous sur ce trekk avec des enfants SVP ? nous sommes vivement intéressés mais nous ne trouvons aucune info.. Nos voulons le faire des enfants de 6 ans et demi, 7 ans et demi et 11 ans. Merci 🙂

      Répondre
      • Bonjour,
        Je dirais que l’âge minimum dépend des agences. Cela dit, il faut bien que les enfants soient en bonne condition physique et habitués à marcher…
        Si tu regardes bien le planning ce sont des journées de 8h de marche minimum et avec chaleur et humidité.
        Une solution serait peut-être de faire le tour en privatif sur 5 jours pour vraiment s’adapter au rythme des enfants mais cela doit couter très cher.
        Ce n’est pas impossible mais il faut prendre en compte toutes les conditions pour prendre ta décision.
        Attends la réponse d’Adrian pour voir ce qu’il te conseille.

        Répondre
  7. Bonsoir à tous les deux!
    tout d’abord , félicitations pour l’ensemble du travail effectué à travers ce blog, qui en plus d’être une véritable mine d’informations, donne envie de découvrir la Colombie et sa population si accueillante!
    J’ai remarqué plusieurs interventions concernant le trek de la Ciudad Perdida évoquant le degré de difficulté. Nous avons effectué cette rando en mars 2017, dans de bonnes conditions, et avons trouvé ce trek relativement exigeant mais demeurant accessible au plus grand nombre des marcheurs (61 et 63 ans en 2017).
    Cordialement!
    Alain

    Répondre
  8. Bonjour! Merci pour ce super site, très bien fait, qui donne envie, le choix, facile à lire…
    J’ai essayé sans succès d’envoyer un message à Sierradventur par l’intermédiaire de votre boîte à message mais ça ne marche pas, des idées? Un grand merci !

    Répondre
  9. Bonjour !
    Nous partons pour la Colombie avec une amie et cet article nous a donné envie de faire la Ciudad Perdida !
    Nous aimerions simplement savoir 2 choses : peut-on réserver un créneau de 4 jours particuliers (par exemple du samedi au mardi) ? Egalement, vous préconisez de voyager léger, y-t-il un endroit où déposer des bagages pour ne partir qu’avec un sac léger ?
    Merci beaucoup !

    Répondre
  10. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces informations très intéressantes. Nous prévoyons avec mon conjoint de nous lancer au mois d’août, s’il n’est pas trop tard pour réserver.
    Deux petites questions : selon vous, le trek de la ciudad perdida est-il accessible à tout le monde ? Je veux dire, à partir de moment où l’on est en bonne santé physique, même sans entrainement particulier ?
    Aussi, savez-vous s’il est possible de laisser les sacs à Santa Marta pour n’emporter que le minimum nécessaire ?

    Merci d’avance pour votre retour.

    Répondre
    • Bonjour Aude, merci pour ton message 🙂 À priori oui le trek est accessible à toute personne en bonne santé physique. Le trek est exigeant, il fait très chaud et humide, mais les allures dépendent de chacun et il n’y a pas de soucis à se faire de se côté là. Pour les sacs vous avez deux possibilités soit les laisser au bureau de l’agence à Santa Marta soit si vous continuez votre route avec Ciudad Perdida vers Tayrona, la Guajira ou autre vous pouvez aussi le prendre avec vous et demander à ce que l’on vous le garde au départ du trek au village de Maguey.

      Répondre

Le meilleur de la Colombie

dans votre boite mail

Inscription Newsletter