Ciudad Perdida, le trek inoubliable de la Cité Perdue

Publié le

Lors de notre dernier voyage, nous avions imaginé faire le trek à Ciudad Perdida et nous nous étions donc longuement renseignés sur les possibilités et les différentes agences qui offrent le plus fameux trek de Colombie.

Au final nous n’avons pas pu faire le trek, et il semblerait que l’itinéraire que nous sommes en train de construire pour notre prochain voyage ne nous permette toujours pas de découvrir la Cité Perdue.

Cela dit nous avons tout de même décidé de sortir un article pour vous parler de cette randonnée mythique qui se transforme le plus souvent pour les voyageurs comme l’un des souvenirs les plus marquants de leur voyage en Colombie !

Vous trouverez donc dans cet article toutes les informations pratiques pour vous préparer à ce grand défi !

Informations pratiques

Vous retrouverez toutes les informations pratiques relatives au Trek à la Ciudad Perdida en bas de cet article :
Tarifs du Trek
Comment réserver le Trek
Quel matériel nécessaire
Où loger

La cité perdu, un peu d’histoire

TREK À CIUDAD PERDIDA

Trek à Ciudad perdida, la Cité perdue en Colombie
crédit : Taavi Randmaa

Un peu d’histoire, un peu de mise en contexte ne fait pas de mal, surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer le Trek à la Cité Perdue. Car ce n’est pas un trek comme les autres, ce n’est pas un simple trek en montagne où l’on va simplement profiter des paysages, de la faune, de la flore, de la nature…

Faire le Trek à Ciudad Perdida c’est entrer dans l’Histoire avec un grand H, celle des peuples autochtones de l’Amérique latine, de la Colombie, de la Sierra Nevada de Santa Marta.

Construction de la cité perdue

Ciudad Perdida est une ancienne citée construite par les Tayronas dans la Sierra Nevada de Santa Marta dont on fait remonter les premières constructions au VIIe siècle de notre ère… On pense qu’elle était habitée par plusieurs milliers de personnes et ce pendant plusieurs centaines d’années jusqu’à l’arrivée des colons espagnols au XVIe siècle.

On ne sait pas vraiment ce qui a provoqué la chute de la Ciudad Perdida, car sa situation géographique reculée la protégeait des colonisateurs. Mais on pense que les maladies rapportées par les colons ont pu décimer la population Tayrona, jusqu’à atteindre la population de la Cité Perdue à 1200 m d’altitude.

Découverte de la cité perdue

Comme beaucoup de lieux dans la Sierra Nevada, ils ont longtemps gardé secrète son existence, jusqu’à ce que des pilleurs la découvrent dans les années 1970.

S’en suivit un pillage en règle de toutes les tombes qu’elle pouvait contenir. Les trésors se sont retrouvés sur les marchés de Santa Marta et la nouvelle de l’existence de cette Cité Perdue fit vite le tour du pays jusqu’à arriver aux oreilles du gouvernement. En 1976, des archéologues commencèrent alors le travail de nettoyage, de restauration et d’inventaire de Ciudad Perdida. Certaines pièces d’orfèvrerie retrouvées sur place sont visibles aujourd’hui au Musée de l’or de Bogota.

Certains spécialistes nous disent qu’à peine 10 % de Ciudad Perdida a été exploré jusqu’à présent. Il existe plusieurs centaines de sites archéologiques construits sur le même modèle à travers la Sierra Nevada sur une aire estimée à plus de 3000 km2. Il semblerait que cela constituait un réseau de villes Tayronas reliées les unes aux autres par des chemins et escaliers pavés. La Cité Perdue, de par sa taille et son importance, aurait été une sorte de « capitale« , le centre politique et économique de la population Tayrona.

Une cité Tayrona

Les Tayronas étaient les peuples vivant dans cette région de la Sierra Nevada avant l’arrivée des colons, dont les indigènes Koguis, Arhuacos, Wiwas et Kankuamos sont les descendants.

La Cité Perdue est appelée Teyuna par les peuples indigènes qui la considèrent comme un site sacré. Pour les indigènes les montagnes qui entourent Teyuna sont également sacrées. La Sierra Nevada est considérée comme le « cœur du monde », c’est à dire là où toute forme de vie a pris naissance.

Les indigènes de la Sierra Nevada ont pour mission divine de protéger la nature et possèdent une vision du monde particulièrement frappante à l’heure du réchauffement climatique et des dégâts irrémédiables que les hommes font subir à la planète. Leur tradition et mode de vie n’ont que très peu évolué depuis des siècles et ils se considèrent comme les grands frères de l’humanité. Des grands frères qui ont beaucoup à nous apprendre, nous les « petits frères ».

Quelle agence choisir ?

LA MEILLEURE AGENCE POUR FAIRE LE TREK DE LA CITÉ PERDUE

Trek à Ciudad Perdida, la Cité Perdue en Colombie
crédit : Marjorie Guigue

Le territoire de la Sierra Nevada est une réserve administrée par les indigènes eux-mêmes. Il est interdit d’y pénétrer sans autorisation des communautés. C’est pourquoi il n’est pas possible de se rendre à la Cité Perdue par ses propres moyens. Sans parler du danger de s’y aventurer seul.

Comme nous vous l’expliquions en introduction, nous n’avons pas encore eu la chance de faire le trek, MAIS, nous savons déjà quelle agence nous choisirons lorsque le moment viendra ! Et ce sera Sierraventur Travel ! 🙂 Une agence qui nous parait la plus proche de nos valeurs et de l’idée que l’on se fait du tourisme communautaire dans la Sierra Nevada. On vous explique pourquoi ci-dessous.

Initiative indigène

Sierraventur Travel est une agence d’initiative indigène, proposant notamment le tour à Seydukwa dont nous vous avons partagé notre expérience sur le blog. Nous avons établi un vrai lien d’amitié avec Adrian et l’agence et il nous semble important d’apporter notre soutiens à des initiatives comme la sienne.

Autant vous dire que pour nous, il n’y a pas photo. Si vous avez conscience du territoire sur lequel vous allez mettre les pieds, si vous avez entendu le caractère sacré que revêt cette montagne et ce site de la Cité perdue, alors vous comprenez pourquoi nous vous recommandons de passer par une agence indigène.

Émancipation

C’est la même logique qui a amené Adrian à proposer son expérience à la rencontre de sa famille Arhuaca à Seydukwa.

C’est l’idée d’arrêter de délirer : ces territoires sont ceux des indigènes et qui de mieux placé qu’un indigènepour décider de la façon d’accompagner un étranger sur sa terre, parler de sa culture, de son rapport à la nature, partager ses connaissances de la faune et de la flore de ses montagnes et échanger sur le caractère sacré de ces lieux ?

Tourisme responsable

De notre point de vue, passer par Sierraventur Travel pour faire le trek à Ciudad Perdida, c’est participer à la reprise en main des indigènes sur leur territoire, c’est apporter votre soutien au travail en faveur d’un tourisme durable, tourné vers la protection de l’environnement prenant en compte le savoir ancestral des communautés et favorisant l’autonomie de familles indigènes.

Itinéraire du trek à Ciudad Perdida

TREK VERS LA CITÉ PERDUE

Trek à Ciudad Perdida, la Cité Perdue en Colombie
Crédit : Alexander Schimmeck

Le trek de la Ciudad Perdida est une longue marche de plusieurs jours à travers les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta jusqu’à l’antique site archéologique sacré de Teyuna.

La géographie de la Sierra Nevada de Santa Marta est unique au monde. Il s’agit du plus haut massif côtierdu monde, situé à seulement quelques km de la mer des caraïbes, avec des sommets culminant à plus de 5000 m d’altitude.

Durant le trek, il s’agit donc de parcourir 50 km sur des chemins de montagne. Montées, descentes, montées, descentes, un effort classique de randonnée. Mais sa particularité réside dans le fait que l’on marche sous une chaleur et une humidité particulièrement éprouvante.

Selon votre condition physique et selon la météo (qui peut rendre les chemins difficiles), les durées de marche peuvent varier du simple au double.

Itinéraire Trek 4 jours à Ciudad Perdida

Jour 1

  • Transport 4×4 de Santa Marta jusqu’au village indigène Maguey (départ tôt le matin)
  • Marche de 8 km jusqu’au camp Cabaña de Adan (450 m d’altitude) : arrêt baignade et observation faune et flore.
  • Nuit sur place

Jour 2

  • Marche de 15 km depuis Cabaña de Adán jusqu’à la communauté indigène de Cabaña Paraíso Teyuna (830 m d’altitude) : arrêt dans une communauté Kogui de Mutanzhi
  • Détente et baignade
  • Nuit sur place et échange avec le guide sur la culture indigène et ce que représente Teyuna.

Jour 3

  • Montée des 1200 marches direction la Ciudad Perdida (1200 m d’altitude) : visite du site
  • Marche de 6 km pour redescendre vers Cabaña Wiwa, communauté indigène Wiwa
  • Nuit sur place

Jour 4

  • Marche de 12km jusqu’au point de départ : arrêt baignade
  • Transport retour en 4×4 vers Santa Marta (arrivée en fin d’après-midi)

L’itinéraire et les temps de marches peuvent varier en fonction des conditions climatiques

Itinéraire Trek 5 jours à Ciudad Perdida

Il est possible de faire le même parcours sur 5 jours, ce qui permet de découper le programme du 2e jour en deux, de prendre un peu plus le temps, et de répartir les efforts.

Jour 1

  • Identique au tour de 4 jours

Jour 2

  • Marche de 5 km de Cabaña de Adán jusqu’à la communauté de Cabaña Wiwa (450 m d’altitude)
  • Échange avec le guide sur la culture indigène, la faune et la flore locale
  • Repos et Baignade
  • Nuit sur place et échange sur la Cité Perdue et ce qu’elle représente pour les indigènes

Jour 3

  • Marche de 9km jusqu’à Cabaña Paraíso Teyuna (830 m d’altitude)
  • Détente et baignade
  • Nuit sur place et échange avec le guide

Jour 4

  • Identique au tour de 4 jours

Jour 5

  • Identique au tour de 4 jours
TOUT LE MONDE VOUS DIRA LA MÊME CHOSE

Le trek à Ciudad Perdida est difficile, mais cela en vaut la peine !

Vous l’aurez compris les treks à Ciudad Perdida se font sur 4 ou 5 jours. La différence principale entre les deux réside dans le nombre d’heures de marche journalier qui sera moins élevé sur le trek de 5 jours, puisqu’on aura 1 jour de plus pour réaliser le même parcours.

Informations pratiques

Ciudad Perdida, Sierra Nevada

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

8 réflexions au sujet de “Ciudad Perdida, le trek inoubliable de la Cité Perdue”

  1. Bonjour! Merci pour ce super site, très bien fait, qui donne envie, le choix, facile à lire…
    J’ai essayé sans succès d’envoyer un message à Sierradventur par l’intermédiaire de votre boîte à message mais ça ne marche pas, des idées? Un grand merci !

    Répondre
  2. Bonjour !
    Nous partons pour la Colombie avec une amie et cet article nous a donné envie de faire la Ciudad Perdida !
    Nous aimerions simplement savoir 2 choses : peut-on réserver un créneau de 4 jours particuliers (par exemple du samedi au mardi) ? Egalement, vous préconisez de voyager léger, y-t-il un endroit où déposer des bagages pour ne partir qu’avec un sac léger ?
    Merci beaucoup !

    Répondre
  3. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces informations très intéressantes. Nous prévoyons avec mon conjoint de nous lancer au mois d’août, s’il n’est pas trop tard pour réserver.
    Deux petites questions : selon vous, le trek de la ciudad perdida est-il accessible à tout le monde ? Je veux dire, à partir de moment où l’on est en bonne santé physique, même sans entrainement particulier ?
    Aussi, savez-vous s’il est possible de laisser les sacs à Santa Marta pour n’emporter que le minimum nécessaire ?

    Merci d’avance pour votre retour.

    Répondre
    • Bonjour Aude, merci pour ton message 🙂 À priori oui le trek est accessible à toute personne en bonne santé physique. Le trek est exigeant, il fait très chaud et humide, mais les allures dépendent de chacun et il n’y a pas de soucis à se faire de se côté là. Pour les sacs vous avez deux possibilités soit les laisser au bureau de l’agence à Santa Marta soit si vous continuez votre route avec Ciudad Perdida vers Tayrona, la Guajira ou autre vous pouvez aussi le prendre avec vous et demander à ce que l’on vous le garde au départ du trek au village de Maguey.

      Répondre

Laisser un commentaire