Raquira, beau village et artisanat de Colombie

Publié le
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Raquira fait partie de mes villages préférés en Colombie.

Tout comme Villa de Leyva, Raquira est un village que j’ai l’habitude de visiter assez régulièrement depuis que je suis petite.

Étant près de Bogota, s’était facile de s’y échapper pendant le week-end en famille pour admirer l’artisanat ou simplement se promener en appréciant les couleurs et le rythme calme du village.

Infos pratiques en bas

Toutes les informations pratiques relatives à Raquira sont à retrouver en bas de cet article :
Comment se rendre à Raquira
Où loger à Raquira
Bonnes adresses
Souvenirs de Raquira

Nous partons donc pour Raquira depuis la gare routière de Villa de leyva. Il fait beau et nous prenons la place à côté du chauffeur. Le chauffeur me raconte sa vie, son espoir de voir son enfant accéder à l’université avec une bourse (l’accès aux études supérieures n’est pas facile pour tout le monde en Colombie, cela coûte très cher), et cela me touche énormément.

On discute, on rigole et les 40 minutes de route passent rapidement. Il nous laisse à « 3 Esquinas » une station-service sur la route où attendent des taxis pour nous amener à l’entrée de Raquira.

Raquira capitale de la poterie

Visiter Raquira, Boyaca

Raquira, village du Boyaca près de Villa de Leyva en Colombie

Raquira est la capitale de la poterie en Colombie, ses habitants travaillent l’argile depuis l’époque précolombienne, et cette tradition est très forte encore aujourd’hui. 

On y trouve plein d’ateliers et des façades colorées ornées d’artisanat qui font le charme de la rue principale.

En remontant cette rue, on arrive à la place centrale que j’adore, avec ces statues énormes en terre cuite qui trônent là, rendant hommage aux artisans et aux personnages emblématiques de la région. Au milieu, une petite fontaine avec son propre manneken-piss « criollo » complète le tableau.

J’adore cette place, elle a vraiment quelque chose de simple, mais si authentique… J’adore ce village à l’énergie paisible et contempler la beauté des petites mamies qui tissent, tricotent et maintiennent les traditions.

Ces paysannes, avec leurs chapeaux et leurs ruanas, qui leur donnent une grâce si particulière…

Puis nous revenons vers la rue marchande et nous furetons quelques cadeaux dans les boutiques d’artisanat.

Nos trouvailles ? Petites tasses à café, assiettes en terre noire, ruanas pour l’hiver (poncho colombien en laine typique de la région de Boyaca) et un petit cochon/tire-lire en terre cuite, notre « marranito », qu’on va appeler « Rupertino ».

C’est une tradition de la région, un cochon sans trou que l’on est obligé de casser au marteau pour récupérer les sous. Il trône aujourd’hui sur la cheminée de notre chambre et nous servira de cagnotte pour notre prochain voyage !

Au détour d’une boutique, un des moments émouvants de la journée, notre rencontre avec cette petite mamie qui bobine de la laine vierge.

Son visage est magnifique. Sa tenue tout autant. Elle ne veut pas être photographiée, mais nous raconte son histoire, elle qui descend à pied de la montagne tous les jours pour vendre sa laine au village depuis sa plus tendre enfance…

Impossible d’imaginer la dureté de la vie de cette dame et pourtant son visage et sa voix respirent la douceur.

Raquira et ses couleurs

De Nairo Quintana aux Muiscas

Raquira, village du Boyaca près de Villa de Leyva en Colombie

Ici les maisons foisonnent de couleurs, mais avec un style bien différent à celui que l’on peut trouver à Salento, ce village coloré de la zone du café. Les façades sont décorées avec des « fresques » faisant allusion aux anciens peuples Muiscas qui y habitaient auparavant.

On trouve aussi des dessins rendant hommage aux sportifs colombiens comme la sélection de football ou le cycliste Nairo Quintana, originaire de la région : comme partout en Colombie, quand on est fier on l’affiche !

C’est pour toutes ses raisons que je voulais visiter Raquira avec Samuel. Je savais que ça pouvait lui plaire et, en étant ensemble, cette visite serait pour moi très différente des autres.

Ce matin, nous avons rendez-vous avec Alex, un ami de mon cousin qui comme de nombreux habitants du village, appartient à une famille d’artisans potiers. Nous échangeons longuement avec lui sur la place du village. Il nous raconte un peu l’histoire locale, la vie d’ici, sa fierté d’être natif de ce beau village. Nous parlons aussi de la situation en Colombie et du référendum sur le processus de paix qui venait de se réaliser et qui était, à ce moment là, le sujet central dans le pays.

Après cet échange, nous nous mettons d’accord avec Alex pour faire une visite de sa fabrique de poterie et une petite initiation à l’atelier. Mais ce ne sera pas pour tout de suite car tout le village est en black-out complet : plus personne n’a d’électricité ! L’un des charmes du voyage en Colombie… 😉

Nous en profitons pour faire un tour. En nous écartant de l’axe central, nous nous baladons dans quelques ruelles et découvrons de belles maisons.

Après quelques heures d’attente, l’électricité est de retour enfin !

Visiter un atelier de poterie

Raquira, village artisanal du Boyaca

Nous partons pour la petite fabrique de poterie d’Alex sur les hauteurs du village. Il nous explique toutes les étapes de fabrication, depuis la terre brute sortie du sol jusqu’au pot final verni et prêt à la vente.

Alex est passionné et nous partage son enthousiasme. Il veut partager ce savoir-faire local et dans un avenir proche, il souhaiterait vraiment développer une partie touristique afin de faire profiter les voyageurs de passage d’une immersion dans cette tradition raquireña.

Nous montons ensuite vers l’atelier de son père. C’est là que nous allons faire une petite initiation à la poterie !

C’était super et plein de fous rires ! Nous n’avions jamais essayé et il faut dire que ce n’est pas si simple que ça. Mais c’est une impression incroyable de voir la matière se former sous ses doigts, et quelle matière ! L’argile est magique.

Même si c’était difficile de trouver le geste juste, il y a quelque chose de très apaisant dans la sensation d’avoir cette terre qui glisse entre vos doigts.

La rencontre avec Alex, cette visite de sa fabrique et cette initiation restera l’un de nos meilleurs souvenirs de voyage. Nous ne pouvons que vous recommander de vous mettre en contact avec Alex pour visiter son atelier de poterie si vous passez dans le coin.

Comment rencontrer Alex ?

Visite de l’atelier de potetrie
Durée/ Prix : Visite de la fabrique et mini initiation à la poterie : environ 1h –  $30.000 par personne.
Attention : Visite pour le moment uniquement en espagnol.
Tel (Whatsapp) : +57 321 308 2699

Alex se fera un plaisir de vous accueillir et vous faire visiter son village et sa fabrique. Pour une expérience immersion complète, sachez qu’Alex loue également des gîtes et fait visiter les principales attractions de la région pour ceux qui souhaitent rester quelques jours en sa compagnie. Et passez-lui le bonjour de la part d’Angélica et Samuel !

Informations pratiques

Raquira

Souvenirs de Raquira

Où manger à Raquira

Comment se rendre à Raquira

Où loger à Villa de Leyva

Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

4 réflexions au sujet de “Raquira, beau village et artisanat de Colombie”

  1. Le village de Raquira est vraiment magnifique. Merci pour tes photos. Il y a plein de couleurs sur les murs et l’atmosphère paraît si paisible. Ces éléments me donnent envie d’aller visiter ce pays.

    Répondre

Laisser un commentaire