Il y a encore quelques années Minca était un petit village de la Sierra Nevada de Santa Marta où seuls quelques curieux allaient découvrir la beauté de la Sierra.

Aujourd’hui Minca est une des destinations phares d’un séjour à Santa Marta et alentours. Plusieurs raisons à cela. D’abord sa facilité d’accès : Minca se situe en effet dans la seule vallée de ce côté de la Sierra accessible par la route en bus ou en voiture. Ensuite l’arrivée d’investisseurs étrangers venus acheter des pans entiers de montagne pour quelques pesos a vu rapidement se développer l’offre d’hébergements pour accueillir les touristes.

Minca est une solution facile et confortable pour découvrir la richesse naturelle de cette chaîne de montagnes incroyable, considérée comme le « cœur du monde » par les indigènes Koguis, Arhuacos, Kakuamos ou Wiwas.

Lors de notre dernier voyage en Colombie, sur notre traversée de Necocli jusqu’au désert de la Makuira, nous avions décidé de passer à Minca pour tâter l’ambiance et en savoir un peu plus sur ce village dont tout le monde revient enchanté. Malheureusement pour nous c’était vraiment rapide et notre planning chargé ne nous a pas permis de profiter un max de tout ce qu’il est possible de faire à Minca et pour tout vous dire nous n’avons pas vraiment eu de coup de cœur.

Alors, prenez cet article pour ce qu’il est : l’expérience d’un couple passé rapidement à Minca.

Découvrir Minca

Le paradis des backpackers du monde entier

Minca dans la Sierra Nevada Colombie

À Minca le backpacker est roi. Pour dire vrai, nous ne nous attendions pas à voir autant de touristes et pour être totalement de mauvaise foi, en arrivant, on se demandait même où étaient les Colombiens ! 😀 Disons qu’en arrivant de bleds paumés où l’on est en contact avec la population, à Minca on passera son tour et on y cherchera autre chose. Ici les voyageurs cherchent à rejoindre la Casa Elemento ou Mundo Nuevo, dont on voit les photos partout sur Instagram, ils viennent pour « se connecter avec la nature », pourquoi pas manger vegan, écouter un concert guitare/percu avec vue sur la montagne, et discuter avec d’autres backpackers venus du monde entier. Avec Palomino, qui serait son pendant plage, Minca est vraiment LA destination à la mode dans la Sierra Nevada de Santa Marta.

De notre côté nous avions choisi de prendre une chambre dans une finca de café et cacao, la finca San Rafael. Nous arrivons de Cartagena en bus, jusqu’au terminal de Santa Marta, ou l’heure tardive nous incite à prendre un taxi pour monter à Minca. Après un trajet assez bizarre avec un chauffeur assez bizarre, on arrive dans le centre du village où, donc, les backpackers en short/débardeur et chaussures de rando sillonnent la rue principale en quête d’infos, d’arrivée ou de départ.

Le temps de négocier le trajet avec Motomink, les rois de la moto à Minca, et nous voilà nous et nos valises en route direction les hauteurs.

Casa Elemento appartient à un duo Australo-canadien, Mundo Nuevo appartient à un Belge, et nous apprendrons que la finca San Rafael appartient à un Suisse. Rien de surprenant jusque là puisque l’on retrouve ce phénomène partout dans le pays. Il faut savoir que rien ne vous oblige à loger dans la montagne où en effet la vue est souvent magnifique. Vous pouvez loger dans le village et aller découvrir les points de vue qu’offrent ces hostals pour quelques heures le temps d’y boire un verre.

Nous découvrons notre magnifique chambre et rien que pour ça, nous sommes heureux d’avoir choisi la finca San Rafael, car même si au final il y aura des choses à redire, cette chambre avec cette vue… c’est le bonheur !

Une fois posées nos valises, la Sierra nous offre son plus beau spectacle  : un sublime coucher de soleil ! Ce sera ensuite un repas simple avant de profiter de la fraîcheur de la nuit.

Le lendemain matin nous profitons du « tour des plantations » offert par la finca aux voyageurs qui dorment sur place. L’occasion de découvrir la culture du cacao que nous ne connaissions pas du tout ! Et donc nous aurons l’occasion de redécouvrir lors de nos deux jours fabuleux dans la communauté indigène arhuaca de Seydukwa.

Notre guide nous emmène sur le sentier au-dessus de la finca, où sont cultivés à flanc de montagne les plants de café et de cacao. Si le tour en lui-même n’a rien d’exceptionnel, c’est l’occasion pour nous d’échanger avec Osvaldo, ouvrier qui travaille ici et vit dans une autre finca de l’autre côté de la vallée. Il nous montre un peu à qui appartiennent les terrains aux alentours, c’est assez fou d’imaginer que des pans de montagnes entiers ont été aussi facilement achetés/vendus…

Nous goûtons pour la première fois aux grains de cacao frais enrobés d’une sorte de miellat blanc assez doux et sucré au lointain goût de cacao. Chaque énorme fruit donne une assez grande quantité de fèves de cacao, qui sont ensuite séchées et torréfiées sur place. Nous repartirons avec 500 g de fèves entières qui parfumeront les valises de manière délicieuse.

La visite terminée nous descendons au village pour aller profiter d’une des attractions de Minca, sa rivière et son célèbre « pozo azule ». Nous partons à pied pour une balade d’une petite heure avec notamment une belle vue sur la vallée qui tire jusqu’à Santa Marta et la mer des Caraïbes au loin. Arrivés au village nous allons prendre un déjeuner dans un des restaurants de la rue de l’église. La terrasse du resto est très sympa, les menus en espagnol et en anglais. Il faut dire que nous sommes uniquement entourés de touristes, certains avec les ordinateurs pour profiter du wifi et d’une petite salade, d’autres plutôt partisans du burger/frite.

La serveuse très sympa nous nous prévient que le pozo azul est fermé, car un touriste s’est noyé la veille, emporté par une montée des eaux… En effet c’est le début de la saison des pluies et lorsqu’il pleut au sommet de la Sierra cela provoque de brusques montées des eaux qui peuvent être assez dangereuses. Apparemment le touriste étranger n’aurait pas écouté les conseils de sécurité… preuve s’il en est qu’il faut toujours écouté les locaux.

On lui demande si elle a un endroit à nous conseiller, accessible à pied, car en cette fin de voyage notre budget commence à se resserrer et les tarifs des motos pour se rendre aux cascades de Marinka nous rebutent un peu.

Elle nous conseille une petite cascade qui donne sur un « affluent » du Rio principal et ne représente pas de danger, la « cascada perdida » qui se situe à 20mn à pied. Donc 40mn. 😉

Nous nous dirigeons vers notre cascade secrète en remontant une route à pied et nous arrivons dans une finca/hotel où pour la modique somme de 2000 pesos on nous autorise à descendre à la rivière pour profiter de la « cascada perdida ».

Arrivés en bas, nous traversons la rivière, puis remontons via un petit sentier escarpé jusqu’à une sublime petite cascade cachée dans son écrin de verdure. Son trou d’eau fraîche invite à la baignade, ce dont on ne se privera pas ! Il fait beau, le soleil perce à travers les feuillages, nous sommes seuls… difficile de regretter le Pozo azul ! 🙂

Sachez que l’endroit est tout petit et peu de personnes peuvent y tenir à l’aise et c’est sûrement moins spectaculaire que le Pozo azul ou les cascades de Marinka. Pensez à respecter le lieu et à repartir sans laisser de traces (ramenez vos déchets).

Nous avions en tête de revenir assez tôt pour monter à un point de vue sur les hauteurs de la finca et admirer le coucher du soleil, qui s’il ressemble à celui de la veille devrait valoir le coup d’œil !

Malheureusement nous sommes justes sur le timing et nous arrivons trop tard à la finca, juste à temps pour profiter du coucher de soleil sur la vallée depuis la terrasse. Le ciel s’embrase et prend au fil des minutes des teintes dorées puis roses, violettes, les nuages jouent les contrastes, le spectacle est sublime, tout autour de nous de nombreux oiseaux batifolent dans les arbres à fruits, on est bien…

Le lendemain nous partons tôt pour rentrer vers Santa Marta, nous avons rendez-vous dans l’après-midi avec Adrian pour préparer nos deux jours dans sa famille Arhuaca. Les motos viennent nous chercher et arrivés au village nous allons goûter aux délices de la fameuse boulangerie française de Minca il n’y a pas de mal à se faire du bien. Puis c’est l’heure de prendre le bus qui nous ramènera au marché de Santa Marta, avant de poursuivre la route vers Palomino où une belle rencontre nous attend !

Que faire à Minca

Visiter Minca

que faire activités minca colombie

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas restés assez longtemps pour découvrir toutes les choses à faire à Minca ! Bien au contraire… d’autant que les orages ont obligé les locaux à fermer les accès à la rivière principale. Cela dit nous nous étions bien renseignés, nous avions même prix contact avec une agence de tourisme communautaire que l’on voulait rencontrer, et nous avons pris quelques infos sur place. Alors voici quelques-unes des activités que l’on vous conseille lors d’un séjour à Minca !

Musée de la mémoire de la Sierra Nevada

Un tout petit musée pour une grande histoire. Une visite intéressante pour apprendre l’histoire de Minca et de la Sierra Nevada. L’équipe agît également socialement au niveau local et auprès des jeunes, c’est donc une belle initiative à encourager en y allant !

Tarif : gratuit mais vous pouvez laisser un pourboire pour soutenir leur action.
S’y rendre : se rendre au Tienda Café Minca, et prendre le chemin qui s’éloigne de la route principale.

Randonnées/Trek

Des randonnées autour de Minca, ce n’est pas ce qu’il manque ! Tout déplacement sera l’occasion de marcher dans la nature et d’observer la faune et la flore de la Sierra Nevada. Et beaucoup des activités ci-dessous peuvent être l’occasion de s’y rendre à pied.

Pozo Azul

C’est le plan le plus connu à Minca, Pozo Azul est un grand trou d’eau pour se baigner dans la rivière. Il faut savoir qu’il y a du monde le week-end, c’est une sortie pour les familles colombiennes. Il y a d’autres trous d’eau un peu plus haut sur la rivière. Attention pendant la saison des pluies à se renseigner sur les risques éventuels. Pour s’y rendre prendre la rue de l’église, direction Finca la Victoria.

Durée pour s’y rendre : 1h à pied/20mn en transport
Tarif transport moto (aller) : 10 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 40 000 pesos (4 pers. max)

Cascade Marinka

Voici l’autre activité la plus réputée à faire à Minca : partir profiter de la Cascade Marinka. On y trouve un petit restaurant. Pour s’y rendre il faudra prendre la direction de Casa Elemento.

Durée pour s’y rendre : 1h de marche/20mn en transport
Tarif d’entrée : 5000 pesos
Tarif transport moto (aller) : 10 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4( aller) : 40 000 pesos (4 pers. max)

Cerro Kennedy

Le Cerro Kennedy c’est un sommet où il y a une base militaire et qui est un des points de vue les plus spectaculaires de la région de Minca. C’est un plan que l’on avait vraiment envie de faire si on avait eu plus de temps. Des agences comme Aventure Colombia proposent de monter y dormir pour profiter du lever de soleil sur la vallée avec vue jusqu’à la mer des Caraïbes. Mais ce plan est accessible pour les randonneurs par une bonne journée de marche ou par la route avec un chauffeur local (moto ou voiture)

Durée pour s’y rendre : 9h à pied/3h en transport
Tarif transport moto (aller) : 80 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 450 000 pesos (4 pers. max)

Bird watching

Minca est réputée, comme toute la Sierra Nevada, pour la richesse de sa faune et de sa flore, et cela peut être l’occasion pour les amoureux des oiseaux de faire un peu de Bird Watching, observation des oiseaux ! Plusieurs possibilités, dont la plus connue est certainement de faire appel à Jungle Joe, vieux de vieille avec 30 ans d’expérience dans l’observation des oiseaux ;-).

Durée : 3h
Tarif : 30 000 pesos

Visite de plantation de café et/ou de cacao

Finca La Victoria

C’est une des finca cafetera les plus anciennes de Minca, une véritable institution qui propose une culture du café organique et figure un modèle de développement social à Minca. On peut manger sur place au bistro qui est réputé super bon !

Durée de tour : 1h
Prix du tour : 15 000 pesos
Durée pour s’y rendre : 2h30 à pied/45mn en transport
Tarif transport moto (aller) : 15 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 80 000 pesos (4 pers. max)

Finca San Rafael

Sincèrement notre expérience est mitigée, car la rencontre avec Osvaldo était très sympa mais le tour en lui même n’était pas génialissime, les machines étaient en panne, et nous n’avons pas pu goûter le cacao. On imagine que quand tout fonctionne c’est plus sympa.

Durée du tour : 1h
Prix du tour : Le tour est compris si vous logez sur place/Sinon c’est autour de 20 000 pesos.
Durée pour s’y rendre : 40mn à pied/15mn en transport
Tarif transport moto (aller) : 15 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 50 000 pesos (4 pers. max)

Finca La Candelaria/El Paraiso de Tuki

Un des plus fameux tours de cacao de Minca, notamment pour la rencontre avec Tuki le Toucan. Ce tour semble très bien pensé pour les touristes, on explique tout le processus jusqu’à tester le masque au cacao pour le visage ! 😉

Durée du tour : 1h
Prix du tour : 25 000 pesos
Durée pour s’y rendre : 1h à pied/30mn en transport
Tarif transport moto (aller) : 15 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 80 000 pesos (4 pers. max)

Los Pinos

Une des possibilités est de monter au point de vue « Los Pinos », découvrir les pins de la Sierra qui ne sont pas légion dans le coin et surtout un beau point de vue sur la vallée jusqu’à Santa Marta.

Durée pour se rendre à Mundo Nuevo : 4h à pied/1h30 en transport
Tarif transport moto (aller) : 25 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 140 000 pesos (4 pers. max)

Voir le coucher du soleil à Mundo Nuevo ou Casa Elemento

C’est devenu une activité à part entière. En effet, ces deux lieux sont devenus tellement connus, que même ceux qui n’y logent pas veulent aller découvrir les lieux. Il est donc possible d’aller simplement boire un verre à Mundo Nuevo pour découvrir leur projet écotouristique ou à Casa Elemento pour profiter de son hamac géant.

Durée pour se rendre à Mundo Nuevo : 1h30 à pied/40mn en transport
Tarif transport moto (aller) : 20 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 100 000 pesos (4 pers. max)

Durée pour se rendre à Casa Elemento : 3h30 à pied/1h en transport
Tarif transport moto (aller) : 20 000 pesos/pers.
Tarif transport 4×4 (aller) : 120 000 pesos (4 pers. max)

Minca, infos pratiques

Visiter Minca

où loger et comment se rendre à minca en colombie

Comment se rendre à Minca

Depuis Santa Marta

Prendre une buseta depuis le « mercado publico » de Santa Marta jusqu’à Minca
Entreprise : CooTrasMinca
Départs : toutes les 15 minutes
Tarif : 8000 pesos
Durée : 1h environ

Prendre un taxi depuis la gare routière de Santa Marta jusqu’à Minca
Tarif : 45OOO pesos
Durée : 40 min environ

Depuis Palomino

Prendre une buseta de Palomino jusqu’au « mercado publico » de Santa Marta
Tarif : 10 000 pesos
Durée : 2h environ

Puis prendre une buseta depuis le « mercado publico » de Santa Marta jusqu’à Minca
Tarif : 8000 pesos
Durée : 1h environ

Où manger à Minca

L’offre gastronomique de Minca est assez variée. Beaucoup d’étrangers s’y sont installés pour ouvrir des cafés, bars, restaurants, etc. On a mangé à la finca le soir donc on n’a pas testé beaucoup d’endroits, cela dit, les deux endroits testés étaient bons.

La miga
Manger une vraie baguette française ou une brioche aux pépites de chocolat dans la Sierra Nevada, c’est l’expérience que propose le boulanger français installé dans la rue de l’église. Vous ne le raterez pas, tout le monde vous dira d’y aller.

Restaurant Lazy Cat
Très bon service, bonne cuisine mondialisée, des prix raisonnables entre 15 000 et 26 000 pesos et le très bon conseil de la serveuse 😉

Autres infos pratiques

Le climat varie entre 20 et 30 °, mais les nuits peuvent être un peu fraîches, alors un petit pull pour la nuit est recommandé. 😉 N’oubliez pas votre antimoustiques, humidité et chaleur obligent, ils sont bien là !

Où loger à Minca

Y’a des tonnes d’options d’hébergement, pour vous aider à y voir plus clair on vous proposer une petite sélection de logements testés et approuvés par nous-mêmes, par nos amis ou par vous, nos lecteurs !

Nous avons séjourné à la finca San Rafael, même si lors de notre passage la finca était en pleine restructuration du personnel et le service n’a pas été des meilleurs, l’endroit reste agréable, les chambres propres et spacieuses avec et la notre (la seule à priori) offrait une vue magnifique sur la Sierra Nevada ! On vous la conseille vivement !

Casa Blanca

casa blanca hostal mincaUn petit hostal recommandé par notre amie Sarah, petit prix, ambiance familiale, à quelques pas de l’église de Minca.

Voir les tarifs de Casa blanca

Casa Relax

hostal-casa-relax-mincaUn hostal sympa recommandé par un de nos lecteurs, bon rapport qualité-prix, très bon service, ambiance calme. À 15 min à pied du centre du village. Le plus : un balcon d’où on peut observer toucans et autres oiseaux, une piscine naturelle avec son coin-bar tout en bas du jardin.

Voir les tarifs de Casa Relax

Coco Bomgo

coco bongo hostal mincaÉgalement dans le centre de Minca, mais avec un accès à la rivière, cette auberge de jeunesse accueille dans un cadre simple, propre et sans chichi à petit prix.

Voir les tarifs de Coco bomgo

Les autres hébergements ci-dessous se trouvent à l’extérieur du village, dans la montagne, et nécessiteront sûrement l’utilisation des services de moto pour vous y rendre avec vos sacs.

Finca San Rafael

finca san rafael hotel mincaBienvenue dans une finca de production de cacao et café biologique. C’est ici que nous avons séjourné lors de notre passage à Minca. Demandez la chambre avec vue sur la Sierra Nevada, juste sublime. Le tarif de la chambre inclut le tour café/cacao.

Voir les tarifs de San Rafael

Casa Elemento

casa elemento hotel mincaVous avez certainement tous vu la photo de ce hamac géant avec vue sur la montagne, et bien c’est ici !

Voir les tarifs de Casa Elemento

Mundo Nuevo

mundo nuevo hostal mincaPour le calme, la vue sur le Sierra, la découverte d’un projet alternatif, la nourriture végétarienne.

Voir les tarifs de Mundo Nuevo

Minca Glamping

minca glamping hostal hébergementÀ la recherche d’un nid douillet pour une nuit romantique ? C’est peut-être par ici que vous trouverez votre bonheur, décor de charme et accueil en français !

Voir les tarifs de Minca Glamping

Transport vers votre logement

Si vous logez à l’extérieur du village, la plupart des fincas et hostals se trouvent un peu perdu dans la montagne, alors arrivés à Minca, il vous faudra trouver un moyen de transport pour vous éviter une longue marche avec vos bagages sur l’épaule…

Juste à côté de l’arrivée/départ des busetas, vous verrez Motomink (motos) et 4×4 Minca (autos) qui proposent des transports vers tous les hébergements et vers les principaux points d’intérêts. Vous verrez les tarifs affichés.

Attention : Si vous êtes chargés, il vous faudra une moto pour vous et une moto pour les bagages. Faites vos calculs. Par exemple pour nous, pour aller à la finca San Rafael, il nous fallait 3 motos pour un tarif de 45 000 pesos (3 x 15 000). Au retour, pour le même trajet en 4×4 nous avons payé 50 000 pesos.

NOTER CET ARTICLE
4.8/5

On reste en contact ?

Inscris-toi à notre Newsletter !