On vous le dit, on vous le répète sur notre blog, en Colombie, plus vous chercherez à faire un pas de côté, plus vous aurez envie de sortir des classiques, plus les belles surprises seront au rendez-vous. Bien sûr, si les classiques sont les classiques c’est parce que ce sont des lieux qui présentent souvent un intérêt évident. Mais la Colombie a beaucoup de secrets bien gardés.

L’article d’aujourd’hui fait partie de ce morceau immense d’iceberg que l’on ne soupçonne pas, de tous ces trésors colombiens qu’il suffit de vouloir découvrir. Allez, on vous emmène à Medellin visiter la Comuna 4 et le quartier de Moravia, dans une plongée formidable entre passé, présent et futur !

C’est avec Cathy de l’agence Kaanas Travel que nous avons rendez-vous à la station de métro El Poblado. Elle va nous embarquer pour une demi-journée particulière, à la découverte d’un quartier peu fréquenté de Medellín. Moravia, au même titre que la Comuna 13, est de ces bouts d’histoire encore debout qui parle du peuple colombien et de la ville de Medellín.

Moravia ou la montagne de déchets

Visiter Moravia avec Kaanas Travel

moravia visiter medellin hors des sentiers battus voyage colombia

Nous vous en parlions dans notre article sur la Comuna 13, le conflit armé a provoqué en Colombie de puissants déplacements de population, de région en région, et des campagnes vers les villes. Cherchant protection de nombreux paysans sont venus s’installer à Medellín. Sans argent, sans travail, la plupart des nouveaux arrivants n’ont eu d’autre choix que de s’installer là où ils pouvaient, de façon anarchique et se construire un bout de cabane avec ce qu’ils trouvaient là. Medellín a vu se développer alors de nombreux bidonvilles à sa périphérie, un phénomène que l’on retrouve partout dans le monde.

Moravia était un de ces bidonvilles, mais possède une histoire tragique bien particulière. Dans les années 1960, et en l’absence de gestion municipale des déchets, un terrain vague s’est transformé en la plus grande décharge à ciel ouvert de Medellín. Un tas d’immondices sauvage où des camions entiers venaient déverser tout et n’importe quoi. Le genre de lieux où les populations les plus pauvres venaient récupérer tout ce qu’ils pouvaient pour subvenir à leur besoin, manger, s’habiller, récupérer pour espérer gagner quelques pesos pour survivre.

Au fil des années, cette décharge est devenue leur maison, littéralement. Les gens ont commencé à construire des cabanes, de bric et de broc, avec ce qu’ils trouvaient là, à même la montagne de déchet. Les maisons érigées à coup de plastique, de bois, de carton se confondaient littéralement avec les déchets. Un lieu inimaginable, une idée de la fin du monde. Pourtant un lieu de vie… au point que la décharge est devenue un secteur à part entière du quartier de Moravia, sous le nom « d’el Morro », avec des centaines de personnes vivant au jour le jour au milieu de l’enfer.

El Morro est un lieu que l’on peut découvrir aujourd’hui au travers d’un parcours jalonné d’une exposition de photos d’époque impressionnantes.

Moravia et les ordures deviennent des fleurs

Visiter Moravia avec Kaanas Travel

moravia visiter medellin hors des sentiers battus voyage colombia
Moravia, Medellin

On se dirige vers la grande avenue menant au quartier de Moravia. Les petits commerces se succèdent, les différents corps de métiers, les réparateurs en tout genre, le vendeur de jus de fruit et ses petits tabourets pour se poser et déguster tranquillement. Le nez dans les gaz d’échappement, une ambiance un peu bordélique et animée, typique de la Colombie.

Nous arrivons au centre culturel du quartier, un lieu ouvert il y a quelques années et qui aujourd’hui fait figure de centre névralgique de Moravia. Lieu de vie, lieu de rencontre, lieu d’apprentissage, lieu de mémoire, quand on pari sur la culture, souvent, on gagne… en voilà un nouvel exemple.

Plus nous nous rapprochons de l’ancienne décharge plus nous entrons au cœur de Moravia. Les ruelles se font plus petites, les maisons en briques se succèdent et une partie de l’histoire s’écrit sur les murs. Si la Comuna 13 est le temple du street art à Medellín, il est également et forcément présent à Moravia !

L’ambiance village de Moravia parle de l’unité de sa population qui fait la force du quartier. Elle parle aussi de sa force de résilience. C’est ce que nous allons découvrir de la plus concrète des façons lorsque nous arrivons au pied du « Morro ». Beaucoup de questions nous parcouraient forcément l’esprit avant de découvrir les lieux, une ancienne décharge à ciel ouvert… qu’est-elle devenue ? Vu d’ici nous voyons de l’herbe, un sentier aménagé, des massifs de fleurs, un travail paysagé… où sont passés les déchets ?

Nous avançons sur le sentier fleuri et découvrons une exposition en plein air de photographies d’époque qui retrace l’histoire du « Morro ». On prend alors conscience que chaque pas que nous posons, nous le posons sur une montagne d’ordures de plus de 30m de hauteur. Des millions de tonnes de déchets nous contemplent sous quelques centimètres de terre et d’herbes folles. Ici, des enfants jouent au ballon. Quelques familles attachées à leur maison vivent encore là. On est saisi par l’émotion. Et lorsqu’au détour d’un sentier, à flanc de colline, on aperçoit les couches de déchets, comme des strates de mémoire ordurière, on comprend l’ampleur du projet qui est en train d’être mené ici depuis 2005.

Le choix qui a été fait ici pour sortir le quartier de la merde, n’ayons pas peur des mots, est un choix fort, puissant. Développer un projet social et environnemental à l’endroit même où pendant des années les plus pauvres des plus pauvres ont survécu au milieu de l’enfer, avec tous les problèmes sanitaires et de sécurité que cela a pu engendrer, c’est fort, puissant.

L’exposition proposée le long du sentier est belle et pédagogique. Les photos en noir et blanc sont impressionnantes et montrent la vie, dure, comme elle l’était.

Moravia, l'espoir enraciné

Visiter Moravia avec Kaanas Travel

moravia visiter medellin hors des sentiers battus voyage colombia

Sur les flancs de la décharge où vivaient les habitants d’El Morro poussent aujourd’hui des milliers de fleurs et de plantes. Au sommet, une immense pépinière où l’on cultive toute sorte de plantation pour développer une économie locale. Au pied, une autre pépinière, plus modeste, celle de William et des jardiniers de la coopérative Jarum. Voici l’un des grands atouts de la visite guidée que propose Kaanas Travel : une rencontre avec des habitants de Moravia, acteurs du changement.

C’est au milieu de sa petite pépinière que William prend le temps de nous expliquer l’histoire de cette coopérative de jardiniers. Tout est parti du mouvement initié par le projet « Moravia florece para la vida » (Moravia fleurit pour la vie) de transformation de la montagne de déchet en jardin paysagé. C’est dans l’idée de montrer que si on peut changer la vie d’un quartier avec des fleurs, alors on peut peut-être aller encore plus loin. Leur but est de développer une activité de jardinerie locale, semer de la vie dans la ville et promouvoir une vision environnementale de l’urbanisme.

En attendant, grâce à Kaanas Travel, on les aide à replanter des arbres dans le quartier, pas peu fiers d’être « parrain » d’un petit « guayacan » qui, on l’espère, deviendra grand et illuminera le quartier de ces feuilles dorées !

Aujourd’hui à Moravia, comme ailleurs à Medellín, ou en Colombie de manière générale, on essaye de se relever et de construire du positif, on s’entraide, on avance. La montagne de déchets est devenue une colline verdoyante où des projets communautaires aident à la protection de l’environnement et la transformation sociale du quartier. L’espoir pointe son nez et William et tous les jardiniers de la coopérative Jarum ne sont pas près de le laisser s’échapper !

Visiter Moravia avec Kaanas Travel

Toutes les informations pratiques

moravia visiter medellin hors des sentiers battus voyage colombia

Voici nos conseils pour vivre la même expérience que nous. Nous vous conseillons vraiment d’aller découvrir Moravia, mais de notre point de vue il faut vraiment le faire avec un guide sinon on passe à côté de beaucoup de choses…

Visite guidée avec Kaanas Travel

Visiter Moravia avec Kaanas Travel apporte beaucoup d’avantages qui de notre point de vue en font l’agence idéale pour découvrir ce quartier dans les meilleures conditions. Tout d’abord le tour proposé par Cathy se fait en français puisque c’est elle même qui anime la visite guidée. C’est un gros avantage lorsqu’on aborde des sujets aussi intéressants afin de pouvoir profiter un maximum de l’histoire du quartier. L’autre grande valeur ajoutée de ce tour, c’est le principe de rencontre avec des acteurs locaux. Cathy a su nouer des liens avec les jardiniers de Moravia et c’est une vraie chance de pouvoir échanger avec eux. Enfin la démarche globale de l’agence Kaanas Travel est vertueuse et tournée vers le tourisme responsable, ce tour vous permet d’apporter un soutien financier au projet Jarum.

Tourisme responsable : en réservant ce tour avec Kaanas Travel, vous participez au développement du projet communautaire des jardiniers de la coopérative Jarum.

Visite guidée de Moravia
Le prix varie en fonction du nombre de personne dans le groupe.
→ Tarif pour 2 pers. : 180 000 pesos / personne
→ Tarif pour 6 pers. : 75 000 pesos / personne
→ Durée : entre 4h et 5h

Le prix de la visite inclut :

  • apport communautaire auprès du collectif de jardiniers
  • guide francophone
  • transport public (métro)
  • café / jus
  • spécialité locale
  • tour en télécabine
  • visite du centre culturel
  • visite du quartier de Moravia
  • assurance

Kaanas Travel est une agence réceptive créée par Cathy, une Française vivant à Medellín. Elle a créé cette agence dans l’idée que le tourisme soit vecteur de lien social, de tisser des projets solidaires avec les communautés locales et de permettre que chaque activité proposée par Kaanas Travel soutienne un projet social ou écologique.

En plus du tour à Moravia que nous avons eu la chance de vivre, Kaanas Travel propose plein d’autres activités pour découvrir Medellín autrement :

  • des visites guidées de la Comuna 13 ou de la Sierra (Comuna 8) au plus près des habitants…
  • des tours dédiés à la Salsa ou à la découverte des marchés de Medellín…
  • des ateliers de cuisine, des visites pour découvrir les fermes à fleurs de Santa Elena, et vers notre village préféré de Jerico, etc.
  • beaucoup d’autres propositions que nous vous conseillons de découvrir en contactant directement Cathy via notre formulaire ci-dessous !

Comment réserver le tour avec Kaanas Travel

Pour contacter Cathy de notre part, utilisez le formulaire ci-dessous :

Notez cet article
5/5 pour 3 votes

On reste en contact ?

Envie d'épingler cet article sur Pinterest ?

Inscris-toi à notre Newsletter !

visiter moravia à medellin
visiter moravia à medellin