Circuit sur mesure en Colombie

Vous souhaitez faire appel à une agence de voyage pour partir en Colombie ?
Comparez les offres de nos partenaires locaux

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Notre blog est recommandé par :

Notre blog est recommandé par le guide Michelin
Notre blog est recommandé par le guide Petit Futé
Notre blog est recommandé par le guide Evasion
Notre blog est recommandé par le guide Tao

Nous avons découvert le Cabo de la Vela dans le désert de la Guajira pendant un tour organisé lors d’un précédent voyage.

Comme tous les tours classiques qui amènent les touristes pour un circuit dans le désert, nous n’avons fait que passer au Cabo de la Vela. Le temps de prendre quelques photos, se baigner rapidement, manger, dormir et on était reparti.

Pourtant le Cabo de la Vela mérite bien plus qu’une simple halte. Nous espérons vraiment pouvoir y retourner plus calmement et prendre le temps de vraiment découvrir ce territoire sacré pour les indigènes Wayuu.

SE PRÉPARER PSYCHOLOGIQUEMENT AU DÉSERT DE LA GUAJIRA

Pour ne pas être surpris, il est de notre point de vue important d’avoir quelques informations avant de partir dans le désert de la Guajira. Voici quelques situations auxquelles il faut s’attendre :

  • Voir beaucoup de pollution plastique autour des rancherias et des villages
  • Voir des enfants barrer la route pour mendier
  • Voir des familles chercher de l’eau dans des trous d’eau de pluie
  • Avoir un problème avec le 4×4 (panne, crevaison, etc.)

Que faire au Cabo de la Vela

Territoire sacré des indigènes Wayuus

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Le Cabo de la Vela n’est pas seulement une montagne à gravir, un phare à visiter et une plage pour faire du Kite surf. Non, le Cabo de la Vela est un territoire sacré pour les Wayuu, peuple indigène vivant dans la péninsule de la Guajira.

Alors avant de vous faire une liste des choses à faire au Cabo de la Vela, voici quelques infos importantes sur Jepira, son nom en langue Wayuu.

Jepira, là où reposent les âmes Wayuus

Selon la cosmovision Wayuu, Jepira est le lieu où viennent se reposer les âmes des morts.

Lorsqu’un décès a lieu, suite à l’enterrement du défunt, on allume un feu de bois dont la fumée représente la lumière qui va conduire son âme jusqu’à Jepira. L’âme (Yoluja) est accompagnée à Jepira pour se reposer avant de monter au ciel. Elle reviendra ensuite sous forme de rêve pour garder son lien avec sa famille.

Ainsi le cercle éternel de la vie se perpétue, cette forme en escargot centrale dans la culture Wayuu et que l’on va retrouver sur les mochilas, sur les visages des femmes pour danser la Yonna, au sol autour des arbres pour les cérémonies, etc., etc.

LA LÉGENDE DE JEPIRUA

La culture Wayuu est emplie de légendes racontant l’histoire du peuple Wayuu depuis sa création (pour en savoir plus, on vous conseille notre article sur le peuple Wayuu). Une légende Wayuu raconte l’histoire de Jepirua dont est issu le nom de Jepira (source).

” Jepirua, une femme Wayuu, rêva une nuit d’une colline d’où jaillissait de l’eau. Lorsqu’elle se réveilla, Jepirua se dirigea vers l’endroit qu’elle avait vu en rêve et trouva une fontaine, identique à celle dont elle avait rêvé. Depuis lors, elle alla chercher tous les matins l’eau qui servirait à sa survie sur cette terre.

Jepirua avait deux fils pêcheurs qui, voyant leur mère rapporter de l’eau tous les jours, se demandaient d’où elle pouvait venir. Ils la suivirent en cachette pour connaitre son secret et découvrir la source. Lorsque Jepirua se retourna pour voir qui l’observait, elle vit ses deux enfants, mais elle se transforma en pierre.

C’est là, à Lojou (la plage de Ojo de Agua), se trouvent des rochers qui témoignent de cet événement et de cette femme Wayuu est né le nom Jepira”.

Cabo de la Vela, territoire sacré

Le Cabo de la Vela est un lieu sacré où communique le monde des morts et des vivants. Une sorte d’antichambre des âmes avant le repos éternel. Jepira apparaissant dans les rêves d’un Wayuu sera considéré comme une prémonition, annonciatrice d’une mort à venir.

Voilà donc le décor planté. Le Cabo de la Vela est donc un lieu d’une grande importance dans la culture Wayuu et il nous paraissait important de planter le décor avant de poursuivre. Un décor dont peu de circuits organisés parlent aux touristes.

Tour jusqu'au Cabo de la vela avec une Agence responsable

Pour visiter le Cabo de la vela, il est indispensable de partir dans le désert avec une agence sérieuse. L'agence de Paola est une des seules agences de Riohacha a développer un tourisme responsable dans le désert de la Guajira. Vous pouvez y aller les yeux fermés et cassez la tirelire pour aller jusqu'à la Macuira !

Monter au Kamaichi (Pilon de Azúcar)

Que faire au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Le Cerro Kamaichi (Pilon de Azucar) est certainement le lieu le plus connu du Cabo de la Vela. Le “pain de sucre” est une petite montagne à la forme pointue qui domine une côte découpée qui s’étend jusqu’au fameux Cap (cabo).

La montée au Pilon de Azucar se fait facilement et au sommet vous devriez être reçu par un vent à décorner les bœufs ! De là-haut le panorama est tout spectaculaire, entre mer et désert, les contrastes sont saisissants.

SE DÉPLACER AU CABO DE LA VELA

Attention ! C’est très important de savoir que une fois arrivé au village du Cabo de la Vela il est compliqué de se déplacer à pied pour aller sur les différents sites touristiques. Vous pourrez profiter du village et la page, mais guère plus. Les distances sont grandes et le soleil tape fort dans le désert ! Il est donc conseillé de se renseigner sur place pour trouver un chauffeur, ou une moto-taxi qui vous amène sur les différents points d’intérêt.

Les plages du Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela

Le Cabo de la Vela compte de nombreuses plages. Situées de part et d’autre du cap, les plages du Cabo sont vraiment différentes les unes des autres.

Plage du Cabo

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

La plage du village du Cabo est une longue étendue de sable où souffle un vent quasi constant. C’est d’ailleurs pour ça que c’est le spot idéal pour les amateurs de Kite Surf. Il est bien sûr possible de s’y baigner, mais ce sera plutôt pour barboter, car l’eau y est très peu profonde sur une distance très importante.

Playa del Pilon

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

C’est une plage au pied du Cerro Kamaichi (pilon de azucar) où il est possible de se baigner en toute sécurité. C’est une plage facile d’accès, on y trouve des marches pour descendre sur la plage, quelques abris pour se mettre à l’ombre où des femmes Wayuu proposent de l’artisanat et des boissons fraiches.

Playa Ojo de Agua (Lojou)

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Playa Ojo de agua (La plage de l’œil de l’eau) est un site sacré dans la cosmologie Wayuu. C’est d’ici qu’est tirée la légende qui a donné le nom Jepira. C’est une plage où il est possible de se baigner et de marcher jusqu’à la pointe du Cerro Tortuga. Une bonne alternative au phare du Cabo pour voir le coucher du soleil.

Playa Arcoiris

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Playa Arcoiris (la plage arc-en-ciel) est une plage qui n’est pas vraiment adaptée à la baignade, mais qui mérite le détour. Les vagues viennent s’écraser contre les rochers et les gerbes d’eau illuminées par le soleil forment un arc-en-ciel éphémère.

Tour jusqu'au Cabo de la vela avec une Agence responsable

Pour visiter le Cabo de la vela, il est indispensable de partir dans le désert avec une agence sérieuse. L'agence de Paola est une des seules agences de Riohacha a développer un tourisme responsable dans le désert de la Guajira. Vous pouvez y aller les yeux fermés et cassez la tirelire pour aller jusqu'à la Macuira !

Voir le coucher de soleil au phare

Que faire au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Le phare du Cabo de la Vela n’est plus en activité, mais c’est devenu le site le plus connu pour aller voir le coucher du soleil. Tous les tours organisés amènent les touristes à ce point stratégique à la pointe du cap. Le spectacle du ciel qui s’embrase sur la mer y est le plus souvent magique !

Se poser dans un chinchorro

Que faire au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Le chinchorro c’est le hamac Wayuu  ! Véritable oevure d’art tissée à la main, les chinchorros sont vraiment immenses. C’est le “lit” des Wayuus où ils dorment d’ailleurs en couple dedans. Vous verrez de nombreux chinchorros disposés sous des abris au bord de la plage du village du Cabo de la Vela. Ne pas hésiter à y faire la sieste si on vous le permet !

Visiter une rancheria Wayuu

Que faire au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Si vous décidez de rester quelques jours au Cabo de la Vela, on vous conseille de dormir dans une rancheria (ferme Wayuu).

Aujourd’hui certaines rancherias accueillent les touristes pour dormir ou simplement pour proposer un échange culturel qui prend la forme d’une démonstration de danse (on n’est pas vraiment à l’aise avec ce type de choses, mais c’est la réalité du tourisme pratiqué…) et une conversation autour de la culture Wayuu.

On nous a toujours conseillé la rancheria Utta, mais on ne l’a pas encore testé, c'est plus un hotel qu'une rancheria traditionnelle, mais il parait que c'est très bien.

Mais si vous souhaitez vivre une véritable expérience culturelle dans une rancheria Wayuu alors on vous conseille de contacter notre amie Jeanne qui propose d'aller passer une journée ou une nuit dans une famille Wayuu. Au programme : l'échange et le partage, tout ce qu'il manque aux tours classiques dans le désert de la Guajira.

Contacter Jeanne pour vivre une expérience culturelle Wayuu

Vous pouvez inclure cette expérience à un tour classique dans le désert, renseignez-vous auprès de Jeanne.

Faire du Kite surf au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela

Que faire au Cabo de la Vela, Désert de la Guajira

Le Cabo de la Vela est un des meilleurs spots de Colombie pour faire du Kite Surf. Pour les amateurs c’est une destination à ne pas négliger. Et pour les débutants, c’est l’occasion de faire une initiation au Kite Surf !

Le Kite surf est une sorte de mixe entre le surf et le cerf-volant et c’est particulièrement fun et addictif !

Contact Agence pour visiter le Cabo de la Vela

Vous l'aurez compris, il est indispensable de partir dans le désert avec une agence sérieuse. Après avoir vécu une expérience mitigée, nous avons voulu chercher une agence qui proposait un tourisme différent.

L'agence de Paola est une des seules agences de Riohacha a développer un tourisme responsable dans le désert de la Guajira.

Même si les bases du circuit sont les mêmes que les autres agences (Manaure, Cabo de la vela, Punta Gallinas), la différence se fait dans les détails :

  • Sécurité et sérieux (alcootest obligatoire pour tous les chauffeurs et révision du 4×4 avant chaque départ)
  • Plus d'interactions avec votre chauffeur Wayuu (ce ne sont pas des guides mais ils sont formés pour répondre à vos questions et interagir avec vous)
  • Maximum 5 personnes dans les 4×4
  • Visite d'un atelier de tissage de mochila Wayuu
  • Soirée d'échange autour du feu sacré
  • Échanges avec les enfants de Nazareth (si vous allez à La Macuira)
  • Libération de tortues (programme de protection des tortues careta en voie d'extinction)
  • Baignade dans le plancton luminescent
  • Apport à la communauté (tous les services sont payés à la communauté)
  • Offre le parc naturel de la Macuira (et plein d'autres destinations du département)

Si vous ajoutez à cela que Paola met en place depuis de nombreuses années des projets d'intérêt social dans tout le département, il n'y a plus à réfléchir. Vous trouvez que ses tours sont un peu plus cher qu'ailleurs ? Vous savez maintenant pourquoi et surtout vous savez à quoi va servir votre argent.

Nous conseillons à tous ceux qui veulent faire le tour classique dans le désert de la Guajira, incluant Cabo de la Vela et Punta Gallinas, de mettre le budget et de pousser jusqu'au Parc de la Macuira.

Contacter Paola – agence de tourisme responsable

History Guajira (#46)

Pour contacter Paola notre partenaire local à Riohacha vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

IMPORTANT : Si vous n'avez pas de réponse de Paola sous 72h, regardez en premier dans vos SPAMS avant de nous contacter.

Se déplacer au Cabo de la Vela

On vous le répète au cas où, mais c’est très important de savoir que une fois arrivé au village du Cabo de la Vela il est compliqué de se déplacer à pied pour aller sur les différents sites touristiques. Les distances sont grandes et le soleil tape fort dans le désert !

C’est pourquoi les tours organisés sont pratiques.

Mais si vous choisissez de vous rendre au Cabo de la Vela par vos propres moyens alors on vous conseille de vous renseigner sur place pour trouver un chauffeur qui vous amènera sur les différents points d’intérêts.

Où loger au Cabo de la Vela

Il est important de savoir où l’on met les pieds lorsque l’on vient au Cabo de la Vela. Il s’agit d’un endroit reculé, où l’accès à l’eau et à l’électricité est particulièrement compliqué. Il est donc nécessaire d’accepter un niveau de confort adapté à la situation du territoire.

Beaucoup d’hébergements au Cabo de la Vela fonctionnent à plein avec les tours organisés et il est difficile de trouver des logements en ligne facilement réservables. Donc pensez à réserver à l’avance si vous venez par vos propres moyens.

Cabo de la vela

Playa Arco iris, hotel au cabo de la vela, la Guajira

Posada

Playa Arco iris

Chambre double : $250.000 à $300.000

Pour ceux qui cherchent une chambre classique au Cabo de la vela

Cabo de la vela

Rancheria Utta, Meilleur hotel au Cabo de la vela à La guajira

Posada

Rancheria Utta

Chambre double : $400.000 à $700.000

L'un des meilleurs hébergements du Cabo de la vela, des chambres confortables avec vue sur la mer

Cabo de la vela

Hotel au Cabo de la vela, Guajira - Hospedaje El viejo Moi

Posada

Hospedaje El viejo Moi

Chambre double : $250.000 à $300.000

Des chambres doubles et des chinchorros face à la mer dans le village du Cabo de la vela

Dormir dans une rancheria

Il est possible de trouver des rancherias qui accueillent les touristes pour la nuit. Pour le coup, si vous ne passez pas par un tour organisé, il faudra attendre d’être au Cabo de la Vela pour vous renseigner sur place. Alors, essayer d’arriver tôt pour avoir le temps d’organiser ça !

On nous a toujours conseillé la Rancheria Utta. Il paraît que c’est très bien.

Dormir dans un hamac

Une fois sur place au Cabo de la Vela, vous devriez pouvoir négocier de dormir dans un hamac dehors. Ce n’est pas cher et c’est le mode de couchage typique de la Guajira ! Renseignez-vous ! Si vous choisissez cette option, n’oubliez pas l’antimoustiques ! 😉

Comment se rendre au Cabo de la Vela

Le Cabo de la Vela se situe dans la région de l’Alta Guajira, dans le désert, au bord de la mer à 2h de route de Riohacha, capitale du département. Pour commencer, il faudra donc se rendre à Riohacha.

Se rendre au Cabo de la Vela en transport public

Depuis Riohacha il y a des transports publics qui font le trajet jusqu’à Uribia. Puis de Uribia d’autres transports publics font le trajet jusqu’au Cabo de la Vela.

Riohacha <> Uribia en transport public

  • Durée : 1h30
  • Tarif : $25 000
  • Départ depuis le terminal de bus de Roohacha

Uribia <> Cabo de la Vela en transport public

  • Durée : 2h
  • Tarif : $35 000
  • Départ depuis l’endroit où vous descendrez à Uribia

ATTENTION : le “transport public” est un camion-benne où vous serez susceptibles de voyager debout dans la poussière. Le camion ne part que lorsque tous les sièges sont occupés. Il n’y a pas donc d’horaire fixe de départ.

Se rendre à Riohacha en bus

Bus depuis Santa Marta vers Riohacha (2h30)
Depuis le Terminal de bus ou depuis le Mercado Publico, direction Riohacha.

  • Tarif : environ $20.000
  • Compagnies : Copetran et plein d’autres petites compagnies depuis le Mercado publico

Bus depuis Cartagena vers Riohacha (7h)

  • Tarif : environ $40.000
  • Compagnies : Copetran, Unitransco, Expreso Brasilia

Se rendre à Riohacha en avion

Depuis/vers l’aéroport
L’aéroport se situe à environ 15 minutes en taxi ou 20 minutes en bus du centre-ville de Riohacha

Vol de Bogota à Riohacha (1h40)

  • Tarif : environ $200.000
  • Compagnies : Avianca

Vol de Medellín à Santa Marta (1h15)
Il n’y a pas de vols directs de Medellín vers Riohacha.

  • Tarif : environ $200.000
  • Compagnies : Avianca

Ces articles pourraient vous intéresser

Les auteurs

Angélica & Samuel

Nous sommes Angélica et Samuel, couple franco-colombien, photographes et blogueurs professionnels spécialistes de la Colombie. Depuis 2013, nous parcourons le pays pour vous aider à préparer votre voyage et vous donner envie de découvrir la Colombie autrement !

Comment soutenir notre blog

Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Le meilleur de la Colombie

dans votre boite mail

Inscription Newsletter