Visiter Pijao, joli village de la région du café
    (Que faire à Pijao 2022)

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    En Colombie on vous le répète, il suffit de le vouloir pour profiter d’un paysage ou d’un village aussi beau, voir plus, que les lieux touristiques les plus connus. Le village de Pijao, proche du fameux Salento, fait partie de ces destinations éloignées des radars, mais qui valent le détour.

    Dans cet article on vous parle de notre expérience à Pijao où nous avons passé quelques jours lors de notre dernier voyage en Colombie. Pijao nous a offert de nombreuses rencontres, une ambiance typique des villages colombiens encore peu visités et la découverte de jolis projets !

    Infos générales PIjao

    • Fondation : 1902
    • Population : 6130 hab.
    • Gentilés : Pijaenses
    • Quand y aller : toute l’année
    • Températures : 18° C moy.
    • Climat : Tempéré et humide
    • Altitude : 1650 m moy.
    • Région : Andes
    • Département : Quindio
    • Distances : 33km d’Armenia, 60km de Salento, 80km de Pereira

    Visiter Pijao

    Que faire à Pijao

    Que faire à Pijao, joli village de la région du café, visiter Pijao

    Nous arrivons à Pijao en fin d’après-midi. Depuis Armenia la route est magnifique. Le village est situé dans une vallée très encaissée où les paysages sont véritablement spectaculaires. On change vraiment d’ambiance en comparaison avec les douces montagnes de la région autour de Filandia.

    Ce qui frappe en premier lieu c’est l’ambiance authentique du village, les visages burinés par le soleil et le dur travail des champs. Ici, la plupart des habitants travaillent la terre et la culture est authentiquement “campesina”.

    On se rend à notre hébergement, que nous quitterons une nuit plus tard. Dommage, le lieu était joli dans une vieille maison coloniale, mais la patronne était plutôt antipathique. Depuis nous avons appris que l’hôtel avait fermé. Karma quand tu nous tiens.

    Nous passerons le reste de notre séjour à Flora del Rio, un hébergement que nous recommandons à 100% et notre beau souvenir de Pijao vient d’ailleurs en partie de notre rencontre avec Pablo et Melissa, les propriétaires de Flora del rio.

    Les longues discussions du soir resteront gravées dans nos mémoires et nous espérons qu’ils sont bien au Canada où ils sont rentrés voir si l’herbe y était plus verte (ou pas).

    À Flora del Rio, nous avons eu la chance de pouvoir contempler de nombreux oiseaux et nous avons fait quelques balades nature aux alentours. Pijao a beaucoup à offrir de ce côté-là. Nous avons vécu une expérience sensorielle sur le sentier qui monte dans la forêt depuis la rivière. Et quand le soleil a bien voulu se montrer, nous n’avons hésité une seule seconde à partir nous baigner dans les eaux froides de la rivière !

    Nous n’avons pas eu le temps de monter jusqu’à la forêt de palmier de cire et jusqu’au Paramo de Chili au-dessus de Pijao, mais on ne peut que recommander cette expérience très peu fréquentée.

    Nous avons passé nos quelques jours à visiter Pijao, nous promener dans les rues du village à la rencontre des habitants. On retrouve ici l’ambiance des villages colombiens où chaque conversation informelle se transforme en histoires de vie.

    Il faut parcourir les ruelles, toutes les ruelles, pour voir les maisons colorées, manger une glace artisanale, se poser boire un café, écouter de vieux disques de tango, et surtout surtout, écouter les histoires du village et de ses habitants.

    Pijao est un village martyr. Au début des années 2000, le conflit armé s’est invité dans le village et ses montagnes et la population a vécu une dizaine d’années dans la terreur. Aujourd’hui c’est un village tranquille, au point d’avoir reçu le label de “village slow”.

    Si nous devions retenir une chose de Pijao, ce serait ça, des couleurs, des rencontres et des histoires de vie.

    Pijao, qui se voulait Slow village

    Que faire à Pijao

    Que faire à Pijao, joli village de la région du café, visiter Pijao

    Lorsque nous sommes arrivés à Pijao, nous avions en tête d’en savoir plus sur ce fameux “slow village” dont nous avions entendu parler dans des articles sur ce projet unique de faire labéliser un village colombien par le réseau mondial “Cittaslow“.

    Dans notre imaginaire, Pijao était une sorte de village modèle où les initiatives citoyennes étaient en avance sur le reste du pays, où les habitants et les gouvernants s’étaient unis pour développer une autre façon de vivre localement.

    Dans la réalité et c’est toujours bien de s’y confronter, Pijao est un village où comme souvent les initiatives un peu différentes sont plus ou moins soutenues par la population et les pouvoirs locaux, le projet de label “slow” y compris.

    Nous allons surtout découvrir un village encore dans son jus, une ambiance typique des villages de la région du café ancré dans la culture agricole, les grandes fincas de café, les travailleurs journaliers et les week-ends arrosés au son des quatre discothèques de la place principale.

    Tout au long de notre séjour, nous avons discuté avec les gens, les pour, les contres, les porteurs du projet comme Monica Flores, pionnière des premières heures, lorsqu’il fallait faire comprendre les notions de “ralentir” dans un village où personne n’avait l’impression de vivre à 100 à l’heure.

    Mais au final, que le projet “Pijao Cittaslow” se soit développé à hauteur que l’aurait souhaité Monica ou pas, cette initiative aura eu le mérite de faire bouger une partie de la population et de parler de la façon dont Pijao veut développer le tourisme.

    Que faire à Pijao

    Visiter Pijao

    Que faire à Pijao 2022, joli village de la région du café, visiter Pijao

    Pijao est un village où l’on conseille vraiment de discuter avec les gens. Ici l’échange est facile et derrière chaque porte on trouve des histoires de vie singulières.

    Forêt de Palmier de cire

    Voici l’un des secrets les mieux gardés de Pijao, sa forêt de palmier de cire ! Oui, les mêmes palmiers de cire que l’on retrouve à la vallée de Cocora, mais aussi à celle de la Carbonera ou de la Samaria.

    Avant l’arrivée des colons espagnols, la région du café était couverte de ces forêts de palmiers dont il ne reste aujourd’hui que quelques traces par endroit. Et Pijao fait partie de ces lieux moins connus que Cocora où l’on peut encore admirer ces palmiers géants !

    Paramo de Chili

    Au-dessus de Pijao, se trouve un Paramo caché à plus de 3700m d’altitude, le Paramo de Chili, un lieu très peu visité où l’on peut admirer les fameux frailejones et leur fabuleux écosystème !

    Bird watching (Observation d’oiseaux)

    Il ne faut pas aller bien loin pour découvrir l’incroyable diversité d’espèces d’oiseau que l’on peut admirer à Pijao. C’est vrai d’ailleurs dans tout le département du Quindio, surement l’endroit où pour le moment nous avons eu la chance de voir le plus d’oiseaux en Colombie. Si vous en avez l’occasion, il ne faut pas hésiter à faire un tour de Bird Watching avec un guide ornithologue. Toujours passionnant !

    Randos à Pijao

    Deux agences principales proposent des randonnées nature à Pijao. On pense à Bio-onda spécialistes des balades de Bird Watching et à Ecotours qui propose notamment des tours à la journée vers le Paramo et la forêt de palmier de cire.

    Finca de café

    Il existe différents tours de café à Pijao où l’on peut visiter une finca et découvrir le processus de production du café “de la plante à la tasse”. Nous n’en avons pas fait à Pijao, puisque nous sommes allés en faire un à Buenavista, petit village tout proche.

    Dégustation de café

    La tienda del buen vivir

    Cristina (la sœur de Monica) tient cette toute petite boutique où elle fait découvrir des cafés de Pijao produits uniquement par des femmes. Passionnée par le café, Cristina est un personnage attachant qui a plein d’histoires à raconter.

    La Floresta

    Juste à côté, on trouve La Floresta, un autre lieu de dégustation de cafés où l’on peut boire les meilleurs crus de la région.

    El Patio

    Une pépinière en plein village où Doña Ligia travaille à la récupération de plantes médicinales. Sur place on peut acheter des plantes bien sûr, mais on peut aussi s’assoir à la terrasse du petit café pour goûter aux tisanes de Doña Ligia. Des tisanes de fruits et de plantes aux nombreuses vertus que l’on se fera un plaisir de vous expliquer !

    Bar Social

    Tout autour de la place de Pijao, on trouve de nombreux cafés où boire un coup, mais un seul possède une machine à café centenaire ! Mais c’est toute l’ambiance du café, ses tables de billard (sport national en Colombie), sa vieille caisse enregistreuse et le personnage de Fabio qui mérite le détour. Un passage obligé où l’on voit les habitants venir boire un café ou un thé en fin d’après-midi.

    Bar Los recuerdos

    Un lieu vraiment singulier à Pijao, un bar à poivrots nostalgiques qui garde les souvenirs accumulés par Gustavo Toro, passionné de cinéma et de vieux 33 tours dont les murs de la salle du fond sont remplis ! Aujourd’hui c’est la fille de Gustavo qui a repris le flambeau, un peu contre son gré sans savoir vraiment quoi faire de cet héritage et comment le faire évoluer.

    El Porton

    Petite boutique qui détone à Pijao ! Des jeunes du village, étudiants “à la ville”, ont ouvert une boutique de créateurs où l’on retrouve diverses productions de jeunes artistes et designers locaux.

    Voilà, si on se demande “que faire à Pijao“, on se rend compte qu’au final on trouve toujours une activité, et en plus de nos recommandations il y a surement plein d’autres possibilités à découvrir.

    Buenavista

    Que faire autour de Pijao

    Buenavista, village proche de Pijao

    Situé à quelques kilomètres de Pijao, le village de Buenavista est également réputé pour son café. Nous y sommes allés pour faire le fameux tour du café de Don Leo. Une rencontre assez improbable, en tous cas nous ne nous attendions pas à son histoire de vie qui est un peu l’intérêt de cette visite. histoire d’un producteur de café devenu cocalero par nécessité et son parcours de folie pour pouvoir redevenir producteur de café.

    Sur la partie culture du café et techniques de production, nous avons vécu des visites plus passionnantes, on pense particulièrement à San Agustin. Ici la visite est surtout intéressante pour la rencontre avec Don Leo, un véritable personnage qui a compris que son histoire pouvait fasciner les touristes.

    Reste que l’histoire que nous raconte Don Leo, c’est l’histoire de milliers de paysans colombiens qui pour échapper au conflit armé ou pour des raisons économiques se sont parfois retrouvés dans la spirale infernale des cultures illicites…

    Journée à Pijao avec un guide loca

    Pour contacter notre partenaire local vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Où loger à PIjao

    Si vous décidez de visiter Pijao, nous vous recommandons à 100% de loger à Flora del Rio où nous avons passé un super séjour. Les chambres sont jolies, l’ambiance tranquille d’une finca de café, la rivière est tout proche pour aller se baigner, et le village suffisamment proche, à 10 minutes à pied.

    Pijao

    Flora del rio pijao

    Finca (Maison d’hôtes)

    Flora del Rio

    $100.000 à $150.000/$150.000 à $200.000

    Nous avons adoré notre séjour à Flora del rio ! La literie est juste parfaite, les hôtes au top. Très bons petits déjeuners avec le café de la finca. C’est un hôtel en plein nature et juste à 10 minutes à pied du village.

    Restaurants à Pijao

    L’offre de restaurants à Pijao n’est pas gigantesque et tourne en grande majorité autour de la “comida tipica”. Nous n’avons pas vraiment eu de coup de cœur à recommander mis à part les cuisinières du marché couvert.

    Marché couvert
    Une sorte de “food court” des temps anciens, typique des villages colombiens, où plusieurs dames du village proposent un plat du jour à prix bas. Fait maison, menu traditionnel souvent à base d’une grande soupe avec plein de choses dedans.

    Comment se rendre à Pijao

    Depuis Armenia

    Pijao est situé dans le département du Quindio, proche de la ville d’Armenia. Il est facile de se rendre en bus ou en taxi pour visiter Pijao.

    • Bus : depuis le terminal de bus de Armenia
    • Durée : 1h15
    • Tarif : $8000

    Depuis Pereira, Salento, Filandia ou ailleurs

    Il faut d’abord trouver un transport pour se rendre à Armenia. Puis prendre le bus Armenia – Pijao.

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

    Laisser un commentaire

    Le meilleur de la Colombie

    Une fois par mois dans votre boite mail

    Cadeau de bienvenue :
    -15% sur notre shop !