Cali, por fin ! Te voilà sur le blog ! Après plus d’un an d’existence on daigne enfin te dédier un article… tu aurais de bonnes raisons de penser qu’on t’ignorait, te boudait, te dédaignait… il en était pourtant tout autrement. Cali nous ne t’avons pas encore rencontré, nous espérions peut-être fouler tes pavés avant d’écrire à ton sujet, mais le temps, les voyages, les itinéraires et les opportunités n’ont pas encore voulu nous rassembler. Mais Cali, rassure-toi, nous t’avions dans un coin de notre tête depuis le tout début, il nous fallait juste attendre le bon moment… et le bon moment c’est aujourd’hui. Il n’est plus possible d’attendre davantage avant de te présenter à nos lecteurs !

Alors pour nous parler de toi, nous avons fait appel à nos amies : Sarah est franco-colombienne originaire de Cali où elle a toute sa famille. Victoria habite en Colombie depuis 2012 et Cali fait partie des villes qu’elle préfère en Colombie. Parce que tu as tant à offrir, Cali, nous avons donc demandé à tes plus fidèles ambassadrices de nous donner leurs conseils et leurs bons plans pour profiter de toi comme il se doit !

Cali es Cali ! Lo demás es loma.

Le "Centro"

Visiter Cali, que faire, que voir

Visiter Cali et son Eglise Ermita dans le centre historique
crédit : Alexander Schimmeck

Les traces du passé colonial dans le centre de Cali, sont réduites aujourd’hui à une portion congrue. En effet les années 80 sont passées par là et la modernisation de la ville et la prédominance de la voiture ont vu son visage se transformer à base de destruction du passé et de constructions de grandes avenues. Il reste pourtant quelques preuves du passé colonial de cette région avec une architecture que l’on retrouvera plus claire du côté du barrio San Antonio et dans les villages de la région : des petites maisons aux murs blanchis à la chaux et aux toits de tuiles.

L’église La Merced

L’église La Merced en est le parfait exemple et un des emblèmes de la ville. Plus vieux sanctuaire de Cali, cette église a été construite en 1545 sur ce que la légende dit être le site de la fondation de la ville. Le « complexe » religieux abrite un musée archéologique et d’art religieux.

Plaza Cayzedo

La plaza mayor de Cali, pour une fois en Colombie, n’est pas une « plaza Bolivar », mais prend le nom d’un héros caleño, figure de l’indépendance. C’est un des points névralgiques de la ville où il fait bon flâner sous les palmiers en journée, entourés de monuments importants comme le Palacio Nacional.

Église Ermita

Au nord de la Plaza Cayzedo, aux abords du Parque Bolivar, se trouve l’Église Ermita et son style gothique venant percuter l’œil au milieu d’ensembles d’immeubles modernes. Une vision suffisamment incongrue pour valoir le déplacement, tout comme le puente Ortiz à quelques mètres de là qui enjambe le Rio dans un style tout rococo assez rigolo !

Bulevar del Rio

Le saviez-vous ? Le chat est l’emblème de Cali, Miaou. Vous pourrez voir ce symbole fleurir à divers endroits de la ville, mais certains lieux sont plus propices à découvrir des sculptures d’artistes à son effigie. Tout le long du Bulevar del Rio par exemple, vous trouverez des œuvres à son effigie qui rythme la balade sur cette rue piétonne au bord du fleuve.

Sécurité

Vous pouvez retrouver nos conseils sécurité en fin d’article. Mais puisqu’on parle du centre de Cali on peut rappeler ici que le quartier est réputé infréquentable à la nuit tombée. Il est possible de se balader en sécurité sur le Bulevar del Rio (présence de policiers) et autour de l’église Ermita, mais pour le reste du quartier prenez vos précautions et ne vous y baladez pas à pied. Privilégiez le taxi pour vous rendre dans un restaurant ou dans un bar et repartez par le même moyen.

Le barrio San Antonio

Visiter Cali, que faire, que voir

Vue sur le quartier San Antonio à Cali
crédit : Young Shanahan

Tout proche du centre en traversant la Quinta (calle 5), nous voilà dans le quartier bohème de Cali où il fait bon se balader à tous moments de la journée et de la nuit ! À l’image du quartier Poblado à Medellín, de la Candelaria à Bogota, ou de Getsemani à Cartagena, c’est aussi et c’est normal un des lieux les plus recommandés pour se loger à Cali.

Toutes les raisons sont bonnes pour passer un bon moment à San Antonio : simplement s’imprégner de son ambiance, arpenter les ruelles aux maisons coloniales, se retrouver au parc pour chiller avec des amis…

Ici on retrouve le combo street art et bons restaurants qui fait le succès des quartiers bobo à travers le monde 😉 Mais Cali es Cali, et même si vous êtes allergiques à ce genre d’ambiance, il serait vraiment dommage pour vous de ne pas aller goûter à l’ambiance détendue de San Antonio.

Street Art

Même si beaucoup d’autres spots street art existent un peu partout dans Cali, San Antonio fait partie des quartiers les plus connus et les plus sûrs pour y découvrir le travail des street artistes. Au hasard des ruelles on découvrira le cœur de Cali battre sur les murs au travers de nombreuses œuvres de street art qui marquent l’identité de la ville.

Parque et Chapelle San Antonio

Avec ses 22 hectares, ses 70 espèces d’oiseaux et des sentiers pour se balader, le parc San Antonio fait figure de poumon vert du quartier, même s’il est vrai que la nature est très présente à Cali de façon générale. Le parc est un lieu privilégié pour venir se poser dans l’herbe et profiter en famille ou entre amis le week-end.

Monument historique de la ville, la petite chapelle San Antonio de style baroque est située sur une colline à l’intérieur du Parc. Lieu de rendez-vous des Caleños, on y profite toujours d’une ambiance animée et d’une vue sympa sur la ville de Cali.

Culture de quartier et culture alternative

Vous l’aurez compris le barrio San Antonio est un des plus vieux quartier de Cali, avec une réelle identité, mais également un quartier où se développe de nombreux projets alternatifs portés par la jeunesse caleña.

On y découvre donc un mix de tiendas traditionnelles et de lieux multiculturels. Des lieux font figure de symboles du quartier : La Socia, la Colina et la Linterna qui sont parmi les plus anciennes tiendas du quartier. San Antonio est symbolique de l’esprit caleño porté vers les projets collectifs et alternatifs.

La Socia

Magasin de quartier typique avec ses chaises en plastique, où vous pourrez acheter toute sorte de produits pour la maison. Mis à part l’aspect historique du lieu, c’est son mur qui attire l’attention. Recouvert de vieilles photos il se transforme en musée des souvenirs de ce qu’était Cali et le quartier à une autre époque.

La Colina

Magasin où l’on vendait des produits alimentaires, après la mort du propriétaire, le fils a réfléchi à ce qu’il pourrait faire de ce lieu et a décidé de créer un lieu de rencontre pour les peintres, les journalistes, les poètes et les scientifiques.

La Linterna

Omprimerie ouvert à la fin du 18e siècle, elle fut pendant de nombreuses années l’imprimerie chargée de réaliser des affiches pour les concerts des plus grands groupes de rocks qui passaient par Cali. Aujourd’hui c’est un lieu assez incroyable, chargé de mémoire, avec des machines datant de 1870. Avec l’aide d’artistes et de designers, la Linterna est devenue un lieu culturel et d’expositions. Ils vendent aussi des t-shirts, des portefeuilles, des agendas et des calendriers, entre autres.

La Milpa

Le quartier San Antonio est à la pointe d’une démarche de sensibilisation à l’écologie, sujet encore compliqué en Colombie. De nombreuses initiatives sont menées en ce sens par les leaders sociaux du quartier. La Milpa en est un bon exemple avec son projet de jardin potager écologique et collectif où les habitants apprennent à produire leurs propres aliments, médicaments et à faire du compostage.

Les marchés à Cali

Visiter Cali, que faire, que voir

Marché Almeda, autrement dit Galeria Almeda à Cali
crédit : Melissa Delzio
Le marché Loma de la cruz

En sortant du quartier San Antonio vers le sud, on traverse le barrio San Cayetano et on se dirige vers le marché de la Loma de la cruz. Voilà bien un incontournable d’une visite de Cali ! On y trouvera toutes sortes d’artisanats, mais surtout comme toujours à Cali, une ambiance. Mention spéciale le dimanche où vous pourrez assister à des démos de danses traditionnelles.

Le marché Alameda

Au sud de la Calle 5, à seulement 5 mn en taxi du barrio San Antonio, se trouve l’un des marchés populaires les plus appréciés de la ville. On y découvre les productions locales, fruits, légumes et autres herbes de sorcières. On y mange pour pas cher des tamales à tomber par terre. Et on y profite d’une ambiance populaire qui vaut à elle seule d’y passer un moment. Respectez les commerçants, parlez avec eux, achetez leur quelque chose avant de les mitrailler de photos svp 😉

Cali, capitale mondiale de la Salsa

Visiter Cali, que faire, que voir

Cali, autoproclamée capitale mondiale de la Salsa, vibre au rythme de cette musique originaire de Cuba, mais que la Colombie et Cali en particulier a largement participé à faire connaître dans le monde entier. La Feria de Cali existe depuis 1952 et tous les ans entre Noël et Jour de l’an la Salsa en est la colonne vertébrale. Le style « caleño » est reconnu mondialement et parmi les plus grands chanteurs.ses et danseurs.ses de Salsa sont originaires de Cali.

Tous les premiers samedis du mois, c’est Salsa al Parque, les amoureux de Salsa se retrouvent au parc pour danser autour de concerts gratuits en plein air. Mais pour vraiment sentir battre le pouls de Cali, il va falloir mouiller la chemise et aller s’encanailler dans un des nombreux clubs de salsa de la ville ! Beaucoup de clubs sont présents dans la ville, mais tous ne se valent pas. Si vous aimez la vraie salsa, il faut vous rendre du côté de la Quinta (la 5e avenue).

Les meilleurs clubs Salsa de Cali

La Topa Tolondra

C’est surement le club qui revient le plus souvent mais on est loin du piège à touriste. La Topa Tolondra est un lieu devenu culte, aussi bien pour les locaux que pour tous les touristes qui viennent à Cali. La Topa Tolondra est un immense bar aux murs remplis de vieilles affiches de salsa. L’ambiance y est chaude, vous pouvez vous asseoir à une table et regarder les danseurs faire le show, mais préparez-vous, vous risquez fort d’être invité.es à danser ! 😉 Des cours de danses sont proposés plusieurs fois par semaine.
→ Adresse : Calle 5 #13-7
→ Plus d’infos : https://www.facebook.com/Latopabar/

Malamaña

Situé entre la 5a et le centre, Malamaña est un club de salsa mêlant piste de danse et tables où passer un bon moment entre amis.
→ Adresse : Carrera 4 #9-59
→ Plus d’infos : https://www.facebook.com/malamanasalsabar/
→ Attention la nuit : s’y rendre et en partir uniquement en Taxi

Museo Jairo Varela de la Salsa

Visitez le Musée Jairo Varela, un des plus grands représentant de la Salsa de Cali, pour en savoir plus sur l’histoire de cette musique et de cette danse qui fait aujourd’hui partie intégrante de l’identité de Cali et de ses habitants. Sur la place, vous ne pourrez pas louper la trompette géante, hommage au Grupo Niche et à Jairo Varela. Passez sous chaque pavillon de la trompette pour entendre parmi les plus fameuses chansons de Salsa !
→ Adresse : Plazoleta Jairo Varela
→ Plus d’infos : https://www.museojairovarela.org/

Cali vue d'en haut

Visiter Cali, que faire, que voir

Vue de Cali depuis le Cerro de la tres cruces

Entourée par la nature, Cali est une ville qui se contemple du haut de ces points de vue et collines environnantes. Si en ville des lieux comme le parque San Antonio permettent déjà de prendre un peu de hauteur, c’est vers les Cerros qu’il faudra se diriger pour embrasser totalement l’ampleur de la Sultana del Valle.

Cerro de las tres cruces

Vous voulez avoir le plus beau point de vue sur Cali ? Situé dans les beaux quartiers, au nord du barrio San Antonio, le Cerro de las tres cruces est l’endroit idéal pour admirer la succursale del cielo tant toute sa splendeur. C’est un lieu de rdv des caleños et dès les premières heures de la journée on peut assister au va-et-vient des marcheurs. Tout au long du chemin des vendeurs vous ravitaillent en agua panela, ananas, bananes, chontadurro, jus de carotte et d’orange…

La montée peut s’avérer sportive alors ne vous chargez pas trop et prenez par exemple un taxi pour vous rendre au départ du sentier. Selon votre condition physique l’ascension dure entre 30 min et 1h30. A la clef, un panorama incroyable de la ville et par beau temps même l’immense cordillère des Andes se laisse admirer. Au pied des 3 croix, vous pouvez continuer le sport. Des machines ont été mises en place pour peaufiner sa musculature. 😉

Tous les mardis et jeudi soir, sont organisés des montées en groupe au Cerro de las tres cruces. L’occasion d’y aller admirer les lueurs de la ville en toute sécurité.

Cerro Cristo Rey

Du haut de ses 26 m, l’immense christ posé sur la colline au-dessus de Cali en impose ! Le Cristo Rey se visite généralement à la tombée de la nuit, les Caleños y trouvent un peu de fraîcheur et en profitent pour boire un chocolat chaud et manger des brochettes tout en admirant le paysage.

Contrairement au Cerro de las tres cruces, il est fortement déconseillé de se rendre à pied au Cristo Rey. Les chemins ne sont pas sûrs, particulièrement la nuit. Prenez plutôt un taxi puisqu’il est possible d’y monter par la route.

Sorties culturelles

Visiter Cali, que faire, que voir

Visiter Cali et son Gato del Rio
crédit : Juan Espinosa

Cali a un passé culturel important, tant dans le domaine de la musique que de la photographie et du cinéma. Suite aux mouvements sociaux de 1968 à travers le monde, Cali devient la capitale de l’expérimentation artistique en Colombie avec une véritable influence sur toute l’Amérique latine. Un mouvement d’artistes pluridisciplinaires appelé Grupo de Cali révolutionne le monde des arts visuels et Cali devient Caliwood !

Influencé notamment par la nouvelle vague et s’inscrivant dans une démarche résolument critique et politique tournée vers la rue et les quartiers populaires de Cali, le Grupo de Cali réinvente une façon de montrer le réel. On peut citer Luis Ospina, Oscar Muñoz, Fernell Franco, Eduardo Carvajal, Carlos Mayolo etc.

Depuis lors, Cali est restée une place artistique forte, du cinéma et des cultures alternatives ! À vous d’en découvrir la richesse notamment à travers ses musées et ses lieux culturels.

La Tertulia

C’est le musée d’art moderne de la ville. Longeant le Rio Cali, à l’Ouest de la ville, il fait figure de lieu incontournable. Le musée est doublé d’une Cinémathèque dont la programmation est choisie avec le plus grand soin.
→ Adresse : Av. Colombia #5-105 Oeste
→ Plus d’infos : https://www.museolatertulia.com/

Caliwood

Musée du cinéma, mais pas que ! Ce musée met en valeur une magnifique collection de vieilles caméras et autres matériaux cinématographiques, on y retrace les évolutions techniques 1899 à 1985. Vous en apprendrez beaucoup sur le Cinéma colombien et Caleño (comme le cinéma d’Ospina par exemple).

Si c’est un musée à part, c’est aussi grâce à Santiago, ancien projectionniste et guide du musée. Il n’hésitera pas à fermer son musée 1h plus tard pour vous laissez tout voir et profiter de son puits de connaissances. Le musée possède une salle de projection où sont notamment projetés des films muets des années 1950 en pellicule originale.
→ Adresse : Av. Belalcázar #5A-55
→ Plus d’infos : http://www.caliwood.com.co/

Casa Fractal

Ce lieu multiculturel engagé dans des luttes sociales et écologiques est situé dans le quartier de San Antonio. On y trouve des projections de films, du théâtre, des soirées à thème, ateliers, performances artistiques… L’idée est de travailler en groupe, d’avancer ensemble, d’échanger.
→ Adresse : Calle 4 # 4-42
→ Plus d’infos : https://www.facebook.com/casafractalcali/

Lipsum

Boutique-Galerie réservée aux passionnés de culture de rue. Vous y trouverez des carnets, affiches, stickers, réalisés par des graphistes et graffeurs, mais aussi des t-shirts, des skateboards stylisés, ainsi que du matériel pour peindre. Cet espace abrite aussi des tatoueurs.
→ Adresse : Calle 2 # 4-114
→ Plus d’infos : https://www.instagram.com/lipsum_cali/

Gato del Rio

Pour vous reparler de chat, le Parque de los gatos dans le Barrio Normandia, est le lieu où l’on retrouve LA statue emblématique de Cali : le Gato del Rio avec ses gros yeux, une œuvre de l’artiste Tejada. Le chat rigolo s’y trouve entouré de pas moins de 25 prétendantes toutes différemment peintes par différents artistes de renoms.

Informations pratiques

Cali

Globalement à Cali il vaut mieux toujours avoir l’œil qui traîne… la ville connaît une délinquance assez importante. Cela dit, avec les précautions nécessaires il est tout à fait possible de se balader en journée sans problèmes.

La nuit c’est une autre affaire : évitez tout simplement de vous balader dans le centre-ville. >Cela ne doit pas vous empêcher de vous déplacer la nuit, mais le conseil est simple : prendre un taxi pour vous rendre à une adresse précise et repartir par le même moyen sans traîner dans le quartier.
Si on devait résumer, voici les endroits sûrs pour se balader la nuit (en restant vigilant) :

  • San Antonio
  • Le barrio Granada
  • La loma de la cruz
  • Le Barrio Normandia
  • Le long du Bulevar del Rio
  • La portion de la Quinta où se trouve la Topa.

Cali n’est pas la ville la mieux desservie de Colombie, cela s’explique peut-être par sa situation géographique excentrée. Mais il est possible de s’y rendre par bus et par avion ou en voiture si vous avez choisi de louer une voiture en Colombie.

En voiture

La location de voiture se démocratise de plus en plus en Colombie. Avec le processus de paix de plus en plus de région sont accessibles par la route.

Bogota – Cali (9h)
Distance : 465km
Péages : $94.400 (10)

Buenaventura – Cali (2h30)
Distance : 120km
Péages : $8.000 (1)

Ipiales – Cali (10h)
Distance : 470km
Péages : $45.600 (5)

Manizales – Cali (4h30)
Distance : 260km
Péages : $68.200 (7)

Medellin – Cali (8h)
Distance : 425km
Péages : $84.800 (9)

Neiva – Cali (8h30)
Distance : 340km
Péages : $8.300 (1)

Pasto – Cali (8h)
Distance : 390km
Péages : $35.700 (4)

Popayan – Cali (3h)
Distance : 140km
Péages : $17.200 (2)

En bus

Terminal de bus de Cali
Site web : terminalcali.com
Adresse : Calle 30N 2AN-29
Tél. : +57 (2) 668 3655
Mail : info@terminalcali.com

Bogota – Cali (10h)
Tarif : entre $50.000 et $80.000
Compagnies : Expreso Palmira, Flota Magdalena, Bolivariano

Buenaventura – Cali (2h30)
Tarif : environ $28.000
Compagnies : Corredor del Pacifico

Ipiales – Cali (11h)
Tarif : entre $50.000 et $70.000
Compagnies : Bolivariona, Fronteras

Medellin – Cali (8h)
Tarif : environ $65.000
Compagnies : Empresa Arauca, Flota Magdalena

Neiva – Cali (9h)
Tarif : environ $70.000
Compagnies : Coomotor, Flota Magdalena, Bolivariano

Pasto – Cali (10h)
Tarif : $70.000
Compagnies : Transipiales

Pereira – Cali (4h)
Durée : environ 4h
Compagnies : Expreso Palmira, Taxcentral

Popayan – Cali (3h15)
Tarif : environ $23.000
Compagnies : Expreso Palmira, Cooomotor

En avion

Aéroport de Cali
Site Web : aerocali.com.co
Adresse : Cali, Valle, S.A.
Tel : +57 (0)2 280 1515 / +57 (0)2 441 7041
Email : albonar@aerocali.com.co

Vol Medellin – Cali (1h)
Tarif : entre $180.000 et $300.000
Compagnies : Avianca

Vol Bogota – Cali (1h)
Tarif : entre $140.000 et $290.000
Compagnies : Avianca, Latam

Vol Santa Marta – Cali (4h escale)
Tarif : entre $180.000 et $280.000
Compagnies: Avianca, Latam

Vol Bucaramanga – Cali (3h escale)
Tarif : entre $160.000 et $260.000
Compagnies : Avianca, Latam

Vol Cartagena – Cali (1h)
Tarif : entre $160.000 et $260.000
Compagnies : Avianca, Latam

Hostel Ruta Sur

hostel ruta sur où loger à cali

Un hostel recommandé par nos lecteurs, situé prés du parc San Antonio dans une superbe maison coloniale. Personnel accueillant, propreté, confort et surtout le calme ! Beaucoup de chambre privatives disponibles et un espace dortoir également. Pas de restauration sur place mais le quartier en est farci 😉

Voir les tarifs del Patio Hostel

Hostel El Aguacate

hostel el aguacate hebergement cali

Si vous cherchez un hébergement pas cher à Cali, voici une autre hostal conseillée par nos lecteurs. Une décoration simple, des boxs, du blanc, du bois, mais un endroit propre, fonctionnelle, bien placé près du parc San Antonio et une équipe sympa !

Voir les tarifs del Patio Hostel

El Patio Hostel

hotel cali hébergement patio hostelUne ambiance familiale « comme à la maison », littéralement puisqu’on a gardé une décoration tout sauf formatée. Bien situé dans le quartier San Antonio, propre et calme, l’accueil est chaleureux et les conseils pour visiter Cali nombreux !

Voir les tarifs del Patio Hostel

Tostaky

hotel cali hébergement tostaky hostelOuvert par Vincent, un français expatrié à Cali, l’hostal Tostaky nous est recommandé par une amie qui vit en Colombie. Il est parfaitement situé dans le quartier San Antonio et il dispose notamment d’un restaurant où il parait que l’on mange très bien !

Voir les tarifs du Tostaky hostel

Jardin Azul Casa Hotel

hotel cali hébergement jardin azulSi vous cherchez un hotel dans une rue et un quartier calme, loin du tumulte de la ville, le Jardin Azul est surement une option pour vous. Un hotel simple et propre dans le quartier de Miraflores, qui présente le doux avantage de posséder une petite piscine ! Et avec la chaleur qu’il peut faire à Cali, c’est appréciable 😉

Voir les tarifs de l'hotel Jardin Azul

Art Hotel Boutique
où loger à cali, art hotel boutique

Un superbe hotel pour ceux qui aimeraient se faire plaisir, situé au nord du centre ville, proche du rio et offrant un design de qualité !

Voir les tarifs de l'hotel Jardin Azul

Retrouvez toutes nos bonnes adresses de restaurants, café, bars et sorties à Cali.

Globalement les meilleurs quartiers pour trouver des restaurants et des bars où passer la soirée sont des quartiers qui entourent le centre-ville au nord et à l’ouest et sont tous dans le même secteur :

  • Barrio Granada
  • Barrio El Peñon
  • Barrio San Antonio
  • Barrio San Fernando
  • Barrio Miraflores

NOTER CET ARTICLE
5/5

Partager cet article

Newsletter

Cali, les visites incontournables, voyage en Colombie
Cali, les visites incontournables, voyage en Colombie

Newsletter

Cali, les visites incontournables, voyage en Colombie
Cali, les visites incontournables, voyage en Colombie

Notre blog contient des liens affiliés