Que faire aux alentours de Popayan

    Partager:

    Circuit sur mesure en Colombie

    Comparez les offres de nos partenaires locaux

    Un séjour à Popayan c’est l’occasion de découvrir la région alentour. Entre parc naturel, villages à découvrir, projet de tourisme communautaire et sites archéologiques, les alentours de Popayan ont beaucoup à offrir !

    Infos générales alentours de Popayan

    • Rayon : 100 km autour de Popayan
    • Région : Andes
    • Département : Cauca
    • Gentilé : Caucanos
    • Population : 1,5 millions
    • Villes et villages : 42
    • Altitude max. : 5364m (Nevado del Huila)
    • Altitude mini. : 0m (Océan Pacifique)
    • Températures moy.  : de 0 °C à 30 °C
    • Climats : de chaud et humide à froid et humide

    Silvia

    Que faire autour de Popayan

    Visiter Popayan, que faire dans la ville blanche de Colombie

    Silvia s’est fait connaitre grâce à son marché coloré du mardi. Il faut bien avouer que nous aussi c’est d’abord ce qui nous a fait nous y intéresser. Passé les belles images que nous avions vues, nous nous sommes intéressés à la communauté indigène fortement présente dans le village, les Misak (plus connus comme Guambianos).

    Nous avons alors découvert un projet comme on les aime, celui de Viviana, une jeune indigène Misak qui a décidé de développer un tourisme communautaire pour amener les touristes à découvrir la culture Misak, en dehors du simple marché.

    Nous sommes donc allés passer une nuit à Silvia, chez Viviana, pour découvrir son joli projet qui nous a rappelé à bien des égards ce que propose Adrian dans la Sierra Nevada avec sa famille indigène Arhuaca.

    Au programme :

    • Découverte du marché indigène
    • Visite du Jardin botanique Misak
    • Casa Payan (centre d’interprétation culturel Misak)
    • Balade au Mirador de Silvia et dégustation des fraises à la crème réputées de Silvia

    Nos deux jours ont été vraiment l’occasion d’échanger longuement avec Viviana et son mari Victor sur la culture Misak. Viviana est passionnée et son projet mérite vraiment d’être soutenu tant il est important que la venue de touristes à Silvia soit porteuse de plus de sens. Silvia ce n’est pas seulement son marché ! Qu’on se le dise !

    Nous avons adoré cette expérience et on vous racontera plus en détail tout ça dans un prochain article dédié. En attendant, on ne peut que vous recommander d’aller découvrir Silvia de la main de Viviana et son mari, vous pourrez les contacter de notre part ci-dessous.

    Comment se rendre à Silvia

    • Bus : Depuis le Terminal de bus de Popayan jusqu’à Silvia
    • Durée : entre 1h30
    • Tarif : environ $7.000
    • Départs : toutes les 30 min

    Contacter Viviana pour une immersion culturelle Misak

    Pour contacter Viviana vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. Vous ne paierez pas plus cher mais cela lui permettra de savoir que vous venez de notre part.

    Ferme de production de soie artisanale

    Que faire autour de Popayan

    Visiter Popayan, que faire dans la ville blanche de Colombie

    Saviez-vous qu’en Colombie on produit de la soie ?

    Et bien, à seulement 20 minutes de Popayan on trouve un projet associatif de femmes artisanes qui travaillent depuis 40 ans dans la production de la soie et dans sa transformation.

    On est donc partis depuis le terminal de Popayan vers le village de Timbio pour rencontrer Amparo la leader de ce projet. Elle nous attend à l’entrée du village et nous propose de marcher jusqu’à la ferme où elle élève ses vers à soie.

    Doña Amparo nous raconte qu’il y a 40 ans, plusieurs femmes ont été formées à cet art ancestral. Les vers à soie ont été amenés à l’époque par les Chinois dans un programme visant à diversifier les activités productives de la région. Un programme impulsé par la federacion nacional de cafeteros.

    Aujourd’hui ce sont 10 femmes qui continuent ce projet et forment l’association Colteseda. Elles font l’élevage des vers à soie, mais elles fabriquent également le fil de soie et tissent différents produits qu’elles commercialisent après.

    Une fois arrivés à la finca, Amparo nous montre les champs de Morera (mûrier blanc), la plante qui sert d’aliment exclusif aux vers à soie. Nous nous dirigeons ensuite vers la pièce où sont élevés les fameux vers… lors de notre venue, ils étaient tout petits et commençaient à peine leur cycle. En gros ils mangent et dorment pendant quelques jours le temps de murir et former le cocon.

    En termes de production, Amparo nous dit que pour produire 1 kg de fil de soie il faut en moyenne 10 kg de cocon frais.

    Après avoir parcouru la finca, qui est aussi une petite réserve naturelle, et avoir parlé longuement du métier et du projet, Amparo nous amène à son atelier où se déroule tout le processus de transformation des cocons de soie et nous fait une démonstration de teinture naturelle.

    Après 3h de visite, nous nous séparons avec Doña Amparao pour aller prendre le bus et retourner vers Popayan.

    Cette rencontre avec Amparo a vraiment été très belle, vraiment inspirante. C’est l’exemple de femmes paysannes qui entreprennent et mènent des projets avec passion.

    Comme beaucoup d’artisans, ces femmes sont gardiennes d’un savoir-faire unique et aimeraient continuer à le transmettre pour qu’il ne disparaisse pas. C’est pourquoi elles proposent de faire découvrir leur savoir-faire aux touristes.

    Alors, si vous aimez aller à la rencontre des locaux, des artisans, n’hésitez pas à contacter Amparo et aller faire cette “route de la soie”, une belle façon de soutenir leur projet.

    infos “route de la soie” à timbio

    Vous pouvez contacter Amparo en espagnol par Whatsapp : +57 313 6804803
    Instagram : @Colteseda

    Note : Il faut savoir que nous nous y sommes pris un peu à la dernière minute et que c’est pour cela que nous n’avons pas pu voir tout le processus de transformation du vers à soie jusqu’à la fin. Mais en prévenant un peu à l’avance (1 ou 2 semaines) Doña Amparo nous a dit que ce serait possible.

    Comment y aller ?

    • Buseta vers Timbio depuis le terminal de bus de Popayan
    • Durée du trajet : 20 min

    Parc naturel de Puracé

    Que faire autour de Popayan

    Visiter Popayan, que faire dans la ville blanche de Colombie
    crédit : neil palmer

    Le parc naturel de Puracé est en grande partie situé dans le département du Huila, mais une petite partie se situe dans le Cauca, proche de Popayan. Et c’est notamment le cas du volcan Puracé.

    On dit que le parc naturel de Puracé est la source en eau de toute la Colombie. Pourquoi ? Tout simplement parce que trois des plus grands fleuves colombiens y prennent leur source : le rio Magdalena est le plus long fleuve de Colombie, il termine sa route à Barranquilla dans la mer des caraïbes, le rio Caqueta traverse la forêt amazonienne pour devenir un affluent du fleuve Amazone et le rio Cauca creuse toute la vallée entre Cali et Medellin… pas mal !

    Plusieurs plans sont possibles au départ de Popayan et nous avons longuement hésité à faire ce que l’on appelle ici “la route du condor”. Il s’agit d’une petite balade depuis l’entrée du parc naturel jusqu’à un site où les gardiens du parc donnent à manger aux deux deniers condors du parc de Puracé.

    Si nous ne sommes pas fans de ce genre d’intervention humaine auprès des populations d’animaux sauvages, nous avons appris que cela faisait partie d’un programme de conservation. Les condors ne trouvant pas suffisamment de nourriture sur le territoire pour leur permettre de survivre, il a été décidé en 2004 en accord avec les parcs nationaux, de donner une ration quotidienne de nourriture aux condors. L’entrée au parc participe à financer ce programme de conservation.

    L’autre plan réputé à faire est bien sûr le trek jusqu’au sommet du volcan Puracé. Culminant à 4646 m d’altitude, c’est un des volcans les plus actifs de Colombie !

    La randonnée consiste à se lever très tôt pour gravir les pentes du volcan et espérer que la brume souvent présente au sommet se lèvre pour pouvoir admirer le cratère. Il s’agit d’une randonnée accessible à tous, mais qui demande un effort physique constant. Au sommet le vent et le froid donnent tout son sel à ce trek que tout le monde conseille !

    Finalement nous avons décidé de ne pas faire le Puracé cette fois-ci, mais les personnes que l’ont fait ont toujours été ravis. Dans tous les cas c’est un des plans classiques à faire à Popayan.

    Tierradentro

    Que faire autour de Popayan

    Tierradentro, que faire aux alentours de Popayan
    crédit : Banco de la republica

    Nous n’avons pas encore eu la chance d’y aller, mais Tierradentro est un des plus grands sites archéologiques de Colombie. Avec San Agustin et Ciudad Perdida on peut dire que Tierradentro est un incontournable si vous êtes amoureux des civilisations disparues.

    Inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, le site archéologique de Tierradentro est un exemple unique de ce que l’on appelle “hipogées” ou plus communément des tombes souterraines.

    Selon les études scientifiques, les tombes de Tierradentro datent d’une période comprise entre 600 et 900 après J.-C.

    De nombreuses similitudes apparaissent avec les sites de San Agustin et l’on pourrait penser qu’il s’agirait d’une seule et même civilisation. Pourtant les hypogées de Tierradentro sont en fait un exemple unique en Colombie, que l’on trouve uniquement sur cette zone.

    Les vestiges sont surtout concentrés autour de la ville de San Andrés de Pisimbalá. Les tombes sont situées dans plusieurs endroits, dont le plus représentatif est celui de Ségovie, qui se trouve à 20 minutes de marche des musées.

    Le parc archéologique de Tierradentro est divisé en cinq zones :

    • Alto del Aguacate
    • Alto de San Andrés
    • Loma de Segovia
    • Alto del Duende
    • El Tablón

    Les installations du parc comprennent un musée archéologique et un musée ethnographique.

    Comment se rendre à Tierradentro

    Pour se rendre à Tierradentro depuis Popayan, il existe différentes lignes de bus en direction d’Inza.

    • Bus Popayan – Inza
    • Depuis le Terminal de Popayan
    • Durée : environ 4h30
    • Compagnie : Sotracauca

    Vous pouvez demander si le bus peut s’arrêter au lieu dit “Crucero” situé à 2 km de l’entrée du parc archéologique de Tierradentro. Sur place des taxis vous amènent jusqu’à l’entrée pour quelques pesos.

    Informations pratiques Tierradentro

    • Tarifs étrangers : $50 000 
    • Tarif colombien : $35 000 
    • Horaires : 8h à 16h

    Où loger à Popayan

    Popayan

    Hotel la Plazuela à Popayan

    Hotel

    Hotel La Plazuela

    $150.000 à $200.000

    Rien que pour ce sublime patio on dit oui ! L’hôtel La Plazuela est situé en plein centre de Popayan, pour ceux qui recherchent le confort d’un hotel et d’une belle maison coloniale.

    Popayan

    Hostel Caracol à Popayan

    Hostal

    Hostal Caracol

    $0 à $100.000

    Voilà un hostal où l’on sent que ça va bien se passer… Parfaitement situé, tranquille, calme, propre et accueillant, tout ce que le voyageur en quête de repos vient chercher dans un hostal à Popayan non ?

    Popayan

    Araracuara hostal à Popayan

    Hostal

    Araracuara Hostel

    $0 à $100.000

    La décoration de l’Araracuara Hostel ne laisse pas indifférent, c’est vif, coloré, festif, comme l’ambiance de cette hostal en plein centre de Popayan. Cela dit si vous voulez vous reposer c’est peut-être pas le meilleur endroit 😉

    Comment se rendre à Popayan

    Depuis Cali

    • Bus : Depuis le Terminal de bus de Cali jusqu’à Popayan
    • Durée : entre 2h et 3h selon la compagnie
    • Tarif : entre $15.000 et $25.000
    • Compagnies : Expreso Bolivariano (2h), Expreso Palmira (2h30), Velotax, CootransHuila, Cootranar, Sotracauca, Trans Ipiales…
    • Départs : toutes les 10 min

    Depuis San Agustin

    Depuis San Agustin, il faut d’abord prendre un petit bus jusqu’à Pitalito.

    BUS | San Agustin — Pitalito

    • Compagnies : Coomotor, Cootrans Laboyana…
    • Durée du trajet : environ 45 min
    • Dernier départ à 19h

    BUS | Pitalito — Popayan

    Pour ensuite prendre un bus plus confortable jusqu’à Popayan.

    • Bus : Depuis le Terminal de bus de Pitalito jusqu’à Popayan
    • Durée : environ 6h
    • Tarif : environ $50.000
    • Compagnies : Cootranshuila
    • Départs : régulier toute la journée

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaires c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

    Laisser un commentaire

    Le meilleur de la Colombie

    Une fois par mois dans votre boite mail

    Cadeau de bienvenue :
    -15% sur notre shop !