San Gil, que faire dans la capitale du tourisme d’aventure en Colombie

Publié le

Après avoir commencé notre road trip en fanfare avec la découverte des insolites Las Gachas et du sublime village de Barichara il était nécessaire de parler de San Gil pour faire un petit point global sur la région et les choses à visiter dans le coin.

Rivières, cascades, canyons, San Gil est réputé pour toutes les activités de sports d’aventure, du rafting dans les rapides des puissantes rivières qui descendent des montagnes jusqu’au parapente au-dessus du canyon de Chicamocha !

Mais les alentours de San Gil ce sont aussi de nombreux villages coloniaux à découvrir ! Et oui ! Dans tous les cas cet article permettra de vous donner une idée de la richesse et des possibilités qui s’offriront à vous à San Gil et alentours.

San Gil, capitale touristique du Santander

Visiter San Gil dans le Santander

Visiter San Gil, capitale touristique du Santander en Colombie
San Gil – crédit : Stephen bugno

San Gil est un village situé au creux de la vallée entre Bogota et Bucaramanga, pour faire très large. C’est le point de ralliement idéal pour découvrir une partie de la région du Santander dans la mesure où depuis San Gil, il est possible de rayonner dans différentes directions pour profiter d’une région où les activités sont incroyablement nombreuses ! 

  • Visiter de magnifiques villages comme Barichara, Socorro…
  • Partir à la recherche de sublimes sites naturels comme Las Gachas ou la cascade Juan Curi…
  • Pratiquer des sports d’aventure comme le rafting, le parapente, le canyoning, l’escalade…
  • Découvrir le Canyon de Chicamocha de trois façons (par les airs, par la terre, par la rivière)

Bref vous l’aurez compris San Gil et sa région offre une multitude de possibilités et c’est qui en fait la capitale des sports d’aventure en Colombie et certainement la capitale touristique du Santander !

Mais San Gil, il ne faut pas oublier qu’avant d’être une petite ville qui se développe avec des constructions récentes possède comme tous les villages de la région, un petit centre historique plutôt sympa ! Autour de la place centrale et de son église, quelques blocs de rues offrent une l’architecture coloniale typique de la région avec les immenses pavés de pierre que l’on retrouve intacts à Barichara et ailleurs.

Pensez à monter au mirador Cerro de la Cruz pour embrasser la ville et le paysage entourant San Gil !

Vous voyez donc que la région autour de San Gil a beaucoup à offrir ! Et qu’il était important de vous montrer cela avant de vous parler ce qui fait vraiment la réputation de la ville en Colombie : tourisme d’aventure.

San Gil s’est autoproclamée la capitale du tourisme d’aventure en Colombie. Un titre que bien d’autres endroits en Colombie pourraient lui voler dans la mesure où il y a pléthores de sites naturels et d’activités nature magiques en Colombie. Mais il est vrai que San Gil est sûrement l’un des villages pionniers en la matière.

Faire du Rafting à San Gil

Capitale colombienne du tourisme d’aventure

Rafting à San Gil dans le rio Suarez en Colombie
crédit : colombia rafting

L’une des activités qui a fait la réputation de San Gil est clairement le rafting et ses dérivés comme le kayak ou l’hydrospeed.

Depuis San Gil il est possible de naviguer sur 3 rivières différentes   : 

  • Le Rio Ponce, qui coule au bord du village, et qui est la rivière la plus tranquille et familiale.
  • Le Rio Chicamocha, qui a creusé le canyon et qui offre un panorama exceptionnel.
  • Le Rio Suarez, qui est d’après les spécialistes l’une des meilleures rivières de Colombie pour la pratique du rafting.

Selon les niveaux, selon les envies d’adrénaline, selon les budgets, il y a des sorties pour tout le monde à San Gil.

Si le rafting est une activité qui vous donne envie on vous conseille également de jeter un oeil du côté de Medellin. Nous avons là-bas découvert un site exceptionnel, le rio Samana et ses affluents, à 1h30 de la ville, près du village de San Franciso. Plus d’infos pour y faire du rafting par ici.

Notre conseil pour faire du rafting à San Gil

Si vous souhaitez vous amuser un peu dans les rivières autour de San Gil nous vous conseillons de cliquer ici pour contacter Colombia Rafting.. Ils sont les pionniers parmi les pionniers. Une équipe d’experts qui ont participé au développement de cette activité au niveau local et national, une partie de leurs moniteurs faisant partie de l’équipe nationale de Colombie… rien que ça !

L’idée de l’agence est d’associer exploration, expériences amusantes et préservation des rivières de Colombie. Ils conçoivent des itinéraires axés sur qualité, la sécurité, le plaisir et l’adrénaline. Leur devise : « La sécurité d’abord, le plaisir ensuite ».

Contacts pour faire du rafting à San Gil

  • Pour contacter Colombia Rafting, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, vous ne paierez pas plus cher mais cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux Merci de votre soutien !

  • Whatsapp est beaucoup utilisé en Colombie, n'oubliez de rajouter le prefixe pays à votre numéro : FRA +33 | COL +57 | BEL +32 | CAN + 1 | SUI +42 etc ...

Faire du parapente à San Gil

Capitale colombienne du tourisme d’aventure

Parapente au dessus du Canyon de Chicamocha à San Gil en Colombie
crédit : parapente chicamocha

L’autre activité la plus réputée à faire à San Gil, c’est le parapente ! Il faut dire qu’il y a un petit site de décollage plutôt sympa pas trop loin… le Canyon de Chicamocha. Difficile d’écrire des lignes et des lignes sur cette activité tant cela nous paraît évident qu’une fois dit   : voler au-dessus du Canyon de Chicamocha, on a tout dit ! C’est une expérience qui de notre point de vue est à vivre une fois dans sa vie, alors autant le faire ici… ou à Medellín.

Les tarifs pour faire du parapente en Colombie sont plutôt accessibles comparés aux prix pratiques en Europe et ce serait dommage de s’en priver ! Pour les plus frileux, ou les budgets plus serrés, une deuxième option est possible avec des vols au départ de Curiti. Plus court, moins chers, vous ne survolerez pas le canyon de Chicamocha, mais vous vous enverrez en l’air sur fond de paysages montagneux quand même.

Notre conseil pour faire du parapente à San Gil

Pour faire du parapente à San Gil, nous vous conseillons de cliquer ici pour contacter Parapente Chicamocha qui propose les deux sites de décollages (Chicamocha et Curiti). Là encore il s’agit d’une agence pionnière en la matière et qui propose un service sérieux, pro et de qualité. L’agence possède son propre terrain de décollage au sommet du canyon de Chicamocha, un luxe dont il ne faudrait pas se priver…

Tous les instructeurs ont plus de 10 ans d’expérience et sont des pilotes certifiés, sportifs de haut niveau en vol libre et en acrobatie en parrallèle.

Contacts pour faire du parapente à San Gil

  • Pour contacter Parapente Chicamocha, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous, vous ne paierez pas plus cher mais cela leur permettra de savoir que vous venez de notre part et cela nous donnera le droit de recevoir une petite commission si vous réservez avec eux. Merci de votre soutien !

  • Whatsapp est beaucoup utilisé en Colombie, n'oubliez de rajouter le prefixe pays à votre numéro : FRA +33 | COL +57 | BEL +32 | CAN + 1 | SUI +42 etc ...

Trekking autour de San Gil

Capitale colombienne du tourisme d’aventure

Trek au Canyon de Chicamocha en Colombie
crédit : colombia rafting

Nous vous en parlions dans notre article sur Barichara, mais la région autour de San Gil est une terre où habitait anciennement la civilisation Guane. Les indigènes ont construit à l’époque de nombreuses voies de communication, réutilisées plus tard par les colons, et que l’on nomme “Camino real”. Ces anciennes voies de communication font l’objet aujourd’hui de sentiers de randonnées qu’il est possible de parcourir sur un ou plusieurs jours. 

Le plus aventureux des Caminos est certainement celui qui descend depuis Villanueva, près de Barichara jusqu’au village de Jordan tout au fond du canyon de Chicamocha. Pour remonter ensuite jusqu’à la Mesa de los Santos.

D’autres balades sont possibles un peu partout pour profiter des merveilles naturelles du Santander et là encore si vous souhaitez être accompagnés pour cette activité nous vous conseillons de cliquer ici pour contacter Colombia Rafting. qui propose de vous guider sur les chemins du Santander.

Villages à visiter autour de San Gil

Capitale touristique du Santander

Vue sur Barichara, plus beau village du Santander endColombie

Vous l’aurez compris il y a beaucoup à faire autour de San Gil à commencer par la découverte des villages patrimoines du Santander, dont plusieurs sont regroupés dans la région.

Barichara

On pense en premier lieu à Barichara, l’un des plus beaux villages de Colombie ! Nous y avons passé deux jours délicieux lors de notre passage, un véritable coup de cœur. Barichara est un village perché à flanc de montagne sur les hauteurs de San Gil, à environ 30 minutes de bus ou de voiture.

Le village charme par son architecture totalement préservée et on peut y faire plein de choses. On a aimé rencontrer les habitants, rentrer dans les ateliers et en apprendre plus sur les initiatives locales. On a adoré se balader dans les ruelles et découvrir des points de vue plus beaux les uns que les autres, bref, un incontournable.

Socorro

À l’ouest de San Gil se trouve le village de Socorro. Si l’abord de la ville ne paye pas de mine, le village ayant depuis longtemps grandi dans sa périphérie avec des constructions récentes, le centre historique est lui bel et bien préservé, et garde tout son charme colonial. Socorro fait partie des villages patrimoines de Colombie, pour son architecture et pour son importance historique.

C’est à Socorro que la première déclaration d’indépendance a été rédigée. Socorro est un peu un village concurrent de San Gil, dans la mesure où il se situe tout proche du fameux Rio Suarez et offre donc aux visiteurs qui décident d’y résider les mêmes activités sportives que l’on peut effectuer au départ de San Gil.

Guadalupe

Si le village de Guadalupe n’a pas à proprement parler un intérêt architectural immense, il y règne cependant une tranquillité que vous aurez du mal à trouver ailleurs dans les villages précités. Ici, loin de tout, vous percevrez le rythme indolent de la vie au milieu des somptueux paysages du Santander. L’accueil y est chaleureux et les activités pas des moindres.

Nous avons vraiment beaucoup aimé l’ambiance de ce tout petit village et particulièrement les balades dans la nature environnante. Bien sûr notre coup de cœur revient au site naturel de Las Gachas et ses célèbres trous d’eau. Autour de Guadalupe il y a également de nombreuses cascades à découvrir, qui valent vraiment le détour.

Curiti

Curiti est un peu la capitale du Fique ! Cette plante traditionnelle des Andes est utilisée depuis toujours (notamment par les indigènes) comme fibre pour tisser toutes sortes d’objets, vêtements, sacs. Ici à Curiti c’est notamment les espadrilles en semelle de Fique qui sont particulièrement réputées.

Il est donc inconcevable de passer à Curiti sans visiter des ateliers de fabrication du Fique. Mais l’attrait n’est pas uniquement celui de l’artisanat.

D’autres jolis villages sont accessibles également depuis San Gil, comme Páramo, Valle de San Jose ou Pinchote… tous des villages coloniaux plus ou moins restés dans leur jus et pour le coup totalement hors sentiers battus.

On pense également à Zapatoca situé au sud de Bucaramanga, mais la route pour y aller depuis San Gil est un peu compliquée. Mieux vaut penser à l’ajouter à votre itinéraire depuis Bucaramanga.

Cascades et sites naturels autour de San Gil

San Gil, capitale du tourisme dans le Santander

Las Gachas

Près du village de Guadalupe, à 2h de San Gil, se trouve le site naturel de Las Gachas : un lit de rivière où s’écoule comme un tapis aquatique qui vient remplir des dizaines de trous d’eau parfaitement rond. Un site vraiment insolite et unique que nous avons adoré !

Situé au milieu des pâturages, avec les chaines de montagnes à l’horizon, l’environnement est en plus vraiment bucolique en plus. Les trous d’eau sont plus ou moins grands et plus ou moins profonds, mais certains font plusieurs mètre de diamètres et plusieurs mètres de profondeurs ! De quoi vraiment profiter et s’amuser.

La roche est recouverte d’une espèce d’algue ou de mousse qui lui donne une couleur oranger qui ajoute à l’ambiance du site, mais qui rend la roche également très glissante… alors voici le conseil fashion des locaux : enlever les chaussures mais gardez les chaussettes pour pouvoir marcher sans risque dans la rivière de Las Gachas !

Balneario Pescaderito

Situé tout proche du village de Curiti, le site de Pescaderito est un des plus connu autour de San Gil. C’est l’un des endroits favoris des habitants du coin pour profiter de la rivière en famille. Avec ses différents bassins naturelles, le site de Pescaderito est un endroit agréable pour venir barboter avec les enfants dans les eaux claires et tranquilles du Rio.

Facile d’accès et population il faut s’attendre à ce que les week end et en haute saison le site soit très fréquenté et puisse accueillir beaucoup de monde. En remontant la rivière, plusieurs “pozos” se dévoilent pour les plus curieux. Des coins plus secrets, où si besoin on pourra trouver un peu plus de calme que du côté de Pescaderito.

Balneario Pozo Azul

À 10 minutes en bus ou en taxi du centre de San Gil se trouve le site de Pozo Azul. Pozo signifie « trou » et Azul signifie… « bleu ». Vous imaginez donc de quoi il s’agit ! Un bassin naturel formé dans le lit du Rio Pance et alimenté par une petite cascade. Un endroit agréable pour venir se baigner dans une eau cristalline.

Sur le site on trouve un petit kiosque où l’on peut grignoter un truc ou boire une petite bière au frais. L’endroit est évidemment populaire et peut devenir pas mal fréquenté par les locaux le week-end et en haute saison.

Cascade Juan Curi

Lorsqu’il a fallu faire un choix pour notre dernier jour autour de San Gil, nous avons jeté notre dévolu sur la Cascade Juan Curi. Cela faisait un moment que nous avions envie d’aller découvrir cette cascade par nos propres yeux et sincèrement… elle vaut le détour. Alors nous avons eu de la chance, lors de notre venue sur la fin août, il n’y avait quasiment personne. Nous avons donc pu profiter au maximum de ce lieu enchanté, même les moniteurs supposés proposer la descente en rappel de la cascade étaient partis avant notre arrivée, faute de clients pour le coup ! Reste que la cascade Juan Curi est une véritable carte postale

En bas le bassin parfaitement rond dans un écrin de verdure luxuriant arrosé par cette grande cascade donne déjà le change. On n’a clairement pas pu s’empêcher de nous baigner ! L’eau était bien fraîche, mais ça nous a fait vraiment du bien après la petite heure de marche pour s’y rendre.

Ensuite ce qu’il ne faut surtout pas louper c’est la deuxième cascade au-dessus de la première. Il y a un petit chemin qui monte à droite juste avant d’arriver et qui permet moyennant quelques efforts surmontables d’atteindre le sommet de la première cascade. C’est de ce “premier étage” que se font les descentes en rappel. Arrivés sur place on a découvert un autre paysage unique, une petite rivière cristalline et au fond du petit cirque une deuxième cascade plus fine, mais bien plus haute ! Au top.

Sur place, à l’entrée il y a de quoi manger pour ceux qui voudraient y passer la journée. 

Canyon de Chicamocha

On ne le présente plus si ? Le Canyon de Chicamocha est un des sites naturels les plus connus et les plus impressionnants de Colombie. Il s’agit du deuxième plus grand canyon au monde, dernière LE grand canyon aux États-Unis. Les Colombiens s’enorgueillissent même en précisant qu’il est un peu moins grand, mais plus profond ! 

Il y a de nombreuses façons de prendre conscience toute la splendeur, la première d’entre elles étant tout simplement de prendre la route qui mène de San Gil jusqu’à Bucaramanga. Sur la route que nous avons empruntée en voiture, on découvre différents points de vue à couper le souffle. On s’enfonce dans le canyon jusqu’au lit de la rivière où l’on prend conscience des paliers de températures pour ensuite remonter de l’autre côté vers Bucaramanga. 

Pour les familles et les enfants, un arrêt au Parc national (d’attraction) de Chicamocha peut-être une bonne idée. On y trouve des tonnes d’activités ludiques à réaliser et on peut traverser le canyon en télécabine.

Mais pour vivre, ressentir, toucher la magie de Chicamocha, le mieux reste encore soit de parcourir sa rivière en rafting soit de voler au-dessus en parapente !

Informations pratiques

San Gil

Comment se rendre à San Gil

BUS | BOGOTA <> SAN GIL (6h)
Tarifs : entre $50.000 et $70.000
Compagnie : Copetran, Berlinas del fonce, Expreso Brasilia, Omega
Départs : environ toutes les heures de 00h30 à 23h30

BUS | BUCARAMANGA <> SAN GIL (3h)
Tarifs : entre $15.000 et $25.000
Compagnie : Copetran, Cotrasangil, Cotrasaravita, Trasander…
Départs : toutes les heures de 00h30 à 23h30

BUS | OIBA <> SAN GIL (environ 1h30)
Tarif : environ $12.000
Compagnie : Transsander
Départs : fréquents toute la journée

BUS | BARICHARA <> SAN GIL (45 min)
Tarifs : environ $5.000
Départs : Toutes les 30min de 5h à 18h45

Où loger à San Gil

San Gil

Traveler Hostel

Prix Chambre Double < $100.000Prix Lit Dortoir < $50.000

Le Traveler hosterl à San Gil nous a été recommandé par les lecteurs du blog. Mais on peut remarquer qu’il l’est également par la communauté des voyageurs ! De grandes chambres, une ambiance au top, et une belle terrasse avec vue sur la ville, le tout situé en plein centre de San Gil.

Recommandé par nos Lecteurs
San Gil

La Provincia Casa Hospedaje

Prix Chambre Double < $50.000Prix Lit Dortoir < $25.000

La Provincia à San Gil est l’un des hostal les moins chers. Cela n’empêche que beaucoup de petits budgets y trouverons leur compte : bien situé au centre de San Gil dans une belle maison lumineuse, avec un personnel accueillant… Si les chambres sont basiques et la déco classique cela reste un excellent rapport qualité/prix pour le coup.

Recommandé par des Avis
San Gil

Meraki BOUTIQUE Hotel

Prix Chambre Double < $150.000

Le Meraki boutique hotel est situé à 5 minutes du centre ville, un peu sur les hauteurs de San Gil, lui offrant une belle vue sur les montagnes environnantes. C’est une belle maison coloniale, joliment décorée, toute en couleur ! On s’y sent bien, grâce notamment à l’accueil chaleureux de Felipe et sa famille.

Recommandé par des Avis
San Gil

Finca La Palmita

Prix Chambre Double < $150.000

Si vous cherchez un hébergement dans la nature, la Finca la Palmita située un peu à l’extérieur de San Gil, est faite pour vous ! Les jolies cabanes en bambou au bord d’une rivière, le cadre idéal en pleine nature, donne juste envie de s’y poser. Vous êtes à seulement 20 minutes à pied de la ville, ou 5 minutes d’un coup de taxi, et des bus passent régulièrement sur la route. Pourquoi hésiter ?

Recommandé par des Avis

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire