BogotArt Graffiti Tour, où voir du Street Art à Bogota

Publié le

Vous voulez des conseils pour voir du street art à Bogota ? Vous êtes au bon endroit.

Nous nous baladons régulièrement à Bogota, car la famille d’Angélica est à Chia dans la banlieue de la capitale colombienne. Nous avons eu donc de nombreuses occasions pour vérifier que Bogota était une des places fortes du street art en Colombie.

Alors bien sûr voir des Graffitis en passant, les découvrir au hasard, c’est sympa, mais connaitre l’histoire derrière les œuvres, connaitre les artistes qui les ont peintes, et en apprendre plus sur le mouvement street art à Bogota c’est encore mieux !

Dans cet article nous vous parlons de notre expérience durant le BogotArt Graffiti Tour et nous partons pour une balade dans deux quartiers de Bogota où le street art est omniprésent.

Infos générales sur Bogota

Nom : Bogotá
Gentilé : Bogotanos
Habitants : environ 7 millions
Fondation : 1538
Région : Andes
Département : Cundinamarca
Altitude : 2640m
Climat : montagnard tropical froid
Température moyenne : entre 7 °C et 19 °C
Saison sèche : déc. à mars/juin à août
Saison pluie : mars à mai/sept. à nov. (pics en avril et octobre)

Carte Bogota Graffiti Tour

BogotArt Graffiti Tour : Visite guidée street art en français

Le meilleur Graffiti Tour à Bogota

BogotArt Graffiti Tour, visite guidée street art à Bogota
BogotArt Graffiti Tour

Il existe plusieurs Graffiti Tour à Bogota, mais de notre point de vue, celui que nous avons fait mérite vraiment le détour !

Nous avions eu une très bonne expérience avec le Heroes Tour, la visite guidée historique dans Bogota que nous vous recommandons également. Alors, quand on a appris qu’ils proposaient un nouveau tour autour du street art on a pas douté beaucoup pour le faire.

Qu’est-ce que le BogotArt Graffiti Tour

Tout d’abord l’équipe qui réalise BogotArt Graffiti Tour est top!

C’est une équipe de jeunes universitaires pour la plupart, passionnés et passionnants, qui proposent des visites guidées loin des clichés pour mieux comprendre Bogota et la Colombie.

Pour ce Graffiti tour, l’agence s’est associée au collectif BogotArt, la plus grande communauté de graffeurs et d’artistes de rue de Colombie, pour créer une visite guidée qui capture l’essence du street art à Bogota.

En ayant cet accès direct et privilégié aux artistes concernés, les guides sont détenteurs d’informations de première main, actualisées régulièrement au gré des nouvelles œuvres.

Comme pour l’Heroes Tour, une partie de l’équipe parle français et le Graffiti Tour est proposé en français !

De quoi s’agit-il ?

Lors de cette visite, nous avons découvert l’histoire du street art à Bogota et les événements liés à son évolution. On apprend également beaucoup de choses sur l’histoire des artistes les plus connus, leurs parcours, comment définir leur style et comment il a évolué au fil du temps.

Une partie de La visite met l’accent sur le contexte socio-politique qui se cache derrière les graffitis. On découvre les messages qui, avec les explications liées à l’histoire de la Colombie, prennent une tout autre portée.

Quels endroits sont visités ?

Au cours de cette visite, nous irons d’abord au Distrito Graffiti, un quartier industriel où l’on trouve plusieurs rues entières avec grandes fresques murales réalisées par des artistes colombiens et internationaux. Il s’agit d’œuvres à grande échelle qui sont réalisées dans le cadre d’un événement annuel.

Ensuite, nous nous dirigerons vers La Candelaria, où se trouvent les plus anciens graffitis de la capitale. On entre au cœur de l’histoire du street art à Bogota, et on nous raconte comment les graffitis sont passés du vandalisme à une forme d’art reconnue comme expression culturelle.

Mais ne partez pas, on vous raconte toute notre expérience en détail dans la suite de l’article !

Infos pratiques BogotArt Graffiti Tour

Durée : 5h
Lieux : Distrito Graffiti & Candelaria
Contact : pour faire le BogotArt Graffiti Tour remplissez le formulaire ci-dessous

Street art à Distrito Graffiti

Où voir du street Art à Bogota

BogotArt Graffiti Tour, visite guidée street art à Bogota
Distrito Graffiti

Pour démarrer la visite, on sort totalement du Bogota touristique pour se rendre au Distrito Graffiti au nord de la ville. C’est un endroit unique qu’il faut absolument voir si vous êtes à Bogota !

On arrive au Distrito Graffit par le Transmilenio jusqu’à l’arrêt du même nom, situé dans le quartier Puenta Aranda. C’est une zone industrielle que la mairie, en collaboration avec les artistes, a décidé de transformer en un gigantesque espace d’expression pour les street-artistes colombiens et internationaux. Chaque année, un appel à projet est lancé pour renouveler les œuvres sur les 3 rues principales qui font office de musée du street art à ciel ouvert.

Cette initiative de la mairie s’inscrit dans le cadre d’une grande évolution du rapport des autorités au street art à Bogota avec la mise en place de licences donnant droit à peindre sur des murs dédiés et l’offre d’espaces officiels aux artistes. Un projet nait de la lutte de la communauté des graffeurs de Bogota suite à la mort d’un jeune graffeur tué par des policiers en 2011.

Soyons franc, le quartier ne fait pas rêver, on est tout au nord de Bogota, en plein zone industrielle, mais quand on arrive sur le Distrito Graffiti la surprise est immense ! On en prend sérieusement plein les yeux. Les fresques sont gigantesques et les murs explosent de couleur. Le Distrito Graffit, se sont 3 grandes rues principales entièrement recouvertes de street-art!.

Ce projet a permis de redonner vie à une zone très moche et isolée de la Capitale. Maintenant on y vient se balader, faire du tourisme ! on n’a plus peur…

Distrito Graffiti fait clairement penser au quartier de Bushwick à Brooklyn, ou à Wynwood à Miami, des quartiers à la mauvaise réputation qui ont connu une renaissance avec l’arrivée des street artistes.

Une vrai découverte et une vraie claque ! Les oeuvres sont gigantesques et on en prend plein les yeux. C’est vraiment une autre expérience comparé au quartier de la Candelaria, plus connu, où la visite continue maintenant pour la deuxième partie du BogotArt Graffiti Tour.

Street art à la Candelaria

Où voir du street Art à Bogota

BogotArt Graffiti Tour, visite guidée street art à Bogota
artiste : Guache

Nous voilà de retour à la Candelaria et sans vouloir spoiler, on peut vous dire qu’après avoir découvert un grand nombre d’artistes du côté du Distrito Graffiti, on va se sentir beaucoup plus familier avec les oeuvres que nous allons y découvrir. Et c’est un sentiment grisant !

On le dit souvent, la Candelaria est un musée à ciel ouvert, à la différence près qu’ici les murs parlent de la société colombienne. Depuis toujours les artistes et graffeurs ont utilisé les murs du quartier historique de la capitale pour s’exprimer sur les conflits sociaux et politiques du pays.

Vous verrez en vous baladant dans les rues que le street art est partout. Pour tout vous dire, on vient souvent dans la Candelaria, alors quand on a fait le BogotArt Graffiti Tour on s’est dit, « c’est bon on connait, on va rien apprendre »… MOUAHAHA !

Quand on se balade à la Candelaria on va rarement dans tous les recoins du quartier, les rues à la marge, etc. Alors on peut vous dire une chose, on a vraiment re-découvert le quartier !

Ensuite c’est la partie de la visite où l’on aborde les thématiques sociales liées au Street art à Bogota. Et c’est évidemment très intéressant.

Sincèrement, rien ne vous permettra de voir autant d’œuvres et de savoir ce que vous êtes en train de regarder que de faire la visite guidée. Et ce qui est cool c’est qu’après la visite, on est capable de reconnaitre le style des œuvres et les artistes qui les ont réalisés.

La visite guidée du BogotArt Graffiti Tour nous a même fait découvrir des recoins de la Candelaria où nous n’étions jamais allés. C’est vraiment l’occasion de sortir des sentiers battus, tout en découvrant des supers artistes !

Petit bonus : la visite comprend un arrêt pour des collations colombiennes au café de l’un des artistes les plus connus, Carlos Trilleras.

En fin de visite, nous avons terminé en découvrant le café Wuasikamas, une superbe initiative issue de la communauté indigène Inga de Nariño proposant du cafés issus de leur projet de reconversion de culture de coca. Vous trouverez aussi dans le café de l’artisanat et certains produits provenant des projet de réinsertion des ex-FARC comme la bière « la roja », que nous vous conseillons de gouter aussi ; )

Pourquoi choisir le BogotArt Graffiti Tour ?

Street art à Bogota

Pour conclure sur notre expérience, on ne peut que vous recommander de faire cette visite guidée, non seulement pour les amateurs de street art sinon pour tous ceux qui aiment sortir des sentiers battus ! On découvre, on apprend, on est surpris, bref… on a aimé !

Les guides sont top et super documentés ! (comme pour leur visites historiques d’ailleurs) On sent qu‘ils aiment ce qu’il font et se sont formés pour connaître l’histoire du street art à Bogota d’un point de vue intime grâce notamment au lien étroit qui les lie au collectif d’artiste BogotArt. Les informations sur les graffitis ont été récoltées directement auprès des artistes, avec lesquels les guides sont en contact permanent.

Tourisme responsable

L’agence soutient des projets sociaux qui incluent le graffiti par le biais du collectif Bogotart, comme des ateliers peinture dans le quartier difficile de Los Puentes à Bogota.

On a aimé comment la visite arrive à mêler l’histoire du street art à l’histoire de la Colombie en générale. La visite met en avant la voix de la rue, pour comprendre que le street art pose et repose sans cesse la question de la liberté de s’exprimer, d’agir et interagir avec l’espace public.

Les artistes colombiens

Street art à Bogota

artiste : Carlos Trilleras

Durant notre visite on a pu admirer le travail de nombreux artistes colombiens. Certains dont nous connaissions le travail et d’autres que l’on ne connaissait pas du tout. Beaucoup d’artistes colombiens que nous avons découvert ont une démarche très engagée politiquement. Mais ce n’est pas une règle, car certains graffeurs se concentrent sur l’esthétique de leurs oeuvres avant tout.

Durant la visite nous avons pu voir des œuvres d’artistes colombiens comme Carlos Trilleras, Toxicomano, Chanoir, Franco, Guache, DjLu, Mugre Diamante, le collectif DXPT, Ledania, StinkFish, Chicadania, A tres manos, le collectif APC, Jeffry Zapateiro, le collectif Vertigo Graffiti (Jade, Cazdos, Yurika, Ecks), la famille Rodez, Nómada et Malegria, Sueña, SakoAsko, le collectif VSK… pour n’en citer que quelque uns.

Côté artistes internationaux, on a découvert le belge Jaune, les espagnols Pez, El Xupet Negre, Sabotaje Al Montaje, la mexicaine Eva Bracamontes, le français Zdey, l’argentin Nazza, etc.

Infos pratiques BogotArt Graffiti Tour

Durée : 5h
Lieux : Distrito Graffiti & Candelaria
Contact : pour faire le BogotArt Graffiti Tour remplissez le formulaire ci-dessous

Histoire du Street art à Bogota

Quand les murs parlent de la société

Street art à la Candelaria de Bogota en Colombie
artiste : Bastardilla

Pour ceux qui n’ont pas l’intention d’aller faire le Graffiti Tour nous allons partager avec vous quelques infos intéressantes (même si nous vous recommandons vivement de la faire!)

L’histoire du street art à Bogota ressemble à l’histoire du street art ailleurs dans le monde. Une trajectoire qui part de l’ombre pour arriver à la lumière, de la clandestinité à l’institutionnalisation. Pourtant la scène street art de Bogota a une histoire bien à elle, liée à l’histoire du pays, de la ville et à des événements tragiques.

On raconte que l’histoire du graffiti à Bogota remonte aux années 1980, lorsque le président de l’époque, Belisario Betancur, réussit à obtenir le premier accord de paix avec les FARC et invite la population à « peindre la paix » dans les rues.

Des messages apparaissent sur les murs de Bogota, souvent des messages à caractère social. Pouvoir, politiques, guerilla, paramilitaires, narcotrafic… tous les thèmes en Colombie ne manquent pas et sont jetés sur les murs comme un cri silencieux.

Avec l’influence de la culture hip-hop américaine, des jeunes vont s’emparer de bombes de peintures et commencer à « taguer » les murs des villes. Ce mouvement va générer de l’incompréhension et plonger le graffiti dans la clandestinité.

Pourtant ce sont bien ces « tagueurs » de la première époque qui vont devenir par la suite les plus grands artistes de la scène bogotanaise réalisant les immenses fresques colorées qui font la réputation de la ville.

Si aujourd’hui le street art est encouragé et fait partie du visage culturel de Bogota, dans les années 1990, le graff était un monde underground et persécuté, utilisant un art considéré comme du vandalisme.

Partout dans le monde et à Bogota y compris, l’une des revendications premières des graffeurs sera de dénoncer l’art réservé aux musées et aux élites et de promouvoir un art libre et accessible à tous, un art du peuple pour le peuple, et une réappropriation de l’espace public.

Les techniques vont évoluer dans le temps, avec l’influence d’artistes internationaux issus de la peinture, de l’illustration, avec l’influence de l’école du muralisme mexicain en Amérique du sud, le visage de Bogota va changer pour se transformer en une immense fresque géante.

En 2011, un drame va changer la place du street art à Bogota : en pleine nuit, un jeune graffeur de 16 ans, Diego Felipe Becerra, est abattu par un policier alors qu’il était en train de peindre sur un mur. S’en suit un énorme scandale, la communauté artistique est sous le choc et de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer la violence policière envers les graffeurs.

Ce drame provoque un électrochoc et l’énorme couverture médiatique de l’affaire va jouer un rôle dans les changements des mentalités, tant du côté des autorités que du côté de la population et des artistes eux-mêmes.

À partir de ce moment les artistes vont commencer à peindre en journée et à signer leurs oeuvres pour être identifiés et reconnus. Un dialogue va s’installer avec la mairie mais là encore il va falloir attendre un nouvel événement marquant pour que les choses changent réellement.

En 2013, Justin Bieber (chanteur canadien), vient donner un concert à Bogota. Graffeur à ses heures perdues, veut peindre sur un mur de Bogota. Le chanteur est alors accompagné par une escorte de policiers pour pouvoir peindre en toute sécurité un mur de la ville. Ces images révoltent la communauté street art de Bogota !

Dans la nuit suivante, des centaines de fresques murales apparaissent sur les murs de la ville et le discours est simple : si Justin Bieber peut peindre un mur en toute légalité, alors tous les artistes doivent pouvoir en faire autant sans craindre de se faire arrêter ou pire… tuer.

Au pied du mur, la mairie lance le programme Distrito graffiti pour calmer le jeu, une règlementation va voir le jour et on va donner des autorisations à peindre des bâtiments, des ponts et des murs de la ville.

Ces dernières années marquent donc un fort changement vers une institutionnalisation du street art à Bogota. La mairie donne des autorisations, des particuliers et des entreprises font appel à des graffeurs pour réaliser des œuvres, pour certains artistes cela amène à une professionnalisation.

Pour d’autres cette évolution vient ruiner l’essence même du street art qui depuis toujours est lié à une forme de clandestinité ou en tous cas une forme de pratique « hors la loi » qui utilise l’espace public pour exprimer un geste artistique de contestation.

Bien sûr à Bogota comme ailleurs l’esprit underground du street art reste présent, et on est loin d’un monde où chaque dessin, chaque graff, chaque mural, fait l’objet d’une autorisation officielle.

Infos pratiques BogotArt Graffiti Tour

Durée : 5h
Lieux : Distrito Graffiti & Candelaria
Contact : pour faire le BogotArt Graffiti Tour remplissez le formulaire ci-dessous

Où loger à Bogota

Nos conseils d’hôtels et d’hostales à bogota

Des hébergements où loger à Bogota, hotels, hostels, testés par nos soins ou recommandés par nos amis, nos lecteurs et ayant de très bonnes recommandations sur le web.

Voici notre sélection d’adresses où loger à Bogota dans les quartiers conseillés :

  • La Candelaria
  • Chapinero
  • Usaquén
  • Aéroport
hébergement à bogota hostal botanico

Botanico Hostal

Situé dans le quartier de la Candelaria, Le Botanico Hostal est réputée pour son accueil et aa sympathie de son staff. Son point fort : son jardin et sa terrasse avec vue sur le Monserrate !

hébergement à bogota hostal explora

Explora Hostal

Une hostal à la décoration soignée, en plein coeur de la Candelaria, personnel serviable et propreté parfaite au rendez-vous d’un hébergement au bon rapport qualité-prix.

Masaya Hostal à Bogota

Masaya Hostal

Masaya, c’est la success story de 3 français qui ont ouvert cet hostal réputée à Bogota. Depuis des petits ont vu le jour à Santa Marta et San Agustin signe du travail bien fait !

hotel bogota bicentenario

BH Bicentenario

Sam y a séjourné et l’hôtel est dans les standards des beaux hotels modernes européens. Idéalement situé sur la place « de los periodistas » il est proche du Transmilenio, du Monserrate et à l’entrée de la Candelaria.

Hotel dans la Candelaria à Bogota

Hotel Casa Deco

Un hotel recommandé par nos lecteurs, avec une terrasse plutôt sympa ! Vue sur les montagnes et le Monserrate, décoration des chambres agréables et accueil sympa.

Usaquen Station Hostal à Bogota

Usaquen Station Hostal

Une hostal super bien située à deux pas du Parque Usaquen, l’endroit le plus sympa du quartier. Une hostal. bon marché, simple, mais où la chaleur de l’accueil fait la différence.

The Candelaria House Bogota

The Candelaria House Hotel

Idéalement situé à deux pas du Musée de l’or et du Musée Botero, The Candelaria House offre de très belles chambres d’hôte installée dans une antique maison coloniale de la Candelaria. Pour le charme de l’ancien !

Zana Hotel à Usaquen, Bogota

Zana Hotel

Un hotel simple, à la décoration basique, mais propre, fonctionnel, à l’accueil chaleureusement et parfaitement placé à 2 blocs du Parque Usaquen.

Hotel dans le quartier de Chapinero à Bogota

Appartements Soy Local

Des appartements à deux pas du Parque 93 dans le quartier tendance de Chico au nord de la fameuse Zona Rosa, pour ceux qui souhaiteraient loger dans ce quartier dédié à la fête et aux restaurants.

Espace 94 Hotel dans la Zona Rosa à Bogota

Hotel Espacio 94

Un hotel situé proche du Parque 93 dans la Zona Rosa, un quartier sécuritaire et plein de restaurants et bars pour sortir.

Hotel proche de l'aéroport de Bogota

City Express

Pour une nuit en transit, l’hotel City Express est parfaitement situé à quelques minutes de l’aéroport de Bogota. Plébiscité par nos lecteurs qui désirent à la fois confort et côté pratique, notamment la navette gratuite qui vous amène directement à l’aéroport.

Hotel proche de l'aéroport de Bogota

Marriot Aéroport

Pour ceux qui cherchent un hotel haut de gamme proche de l’aéroport, l’hôtel Marriot est une valeur sûre. Avec sa navette gratuite pour relier l’aéroport et l’hôtel il est parfait pour passer une nuit en transit dans la confort et les services qui vont avec.

Hostal proche de l'aéroport de Bogota

Mr Huesped

Mr Huesped est un nouvel hostal situé à environ 10 minutes de l’aéroport en taxi. Pour un tarif tout à fait raisonnable il propose des chambres confortables et un super petit déjeuner inclus !

Hostal proche de l'aéroport de Bogota

Como en casa

Pour les petits budget, voilà l’adresse qui vous permettra de passer une nuit en transit « comme à la maison » à 10 minutes en taxi de l’aéroport. L’hostal prossède son propre restaurant vous n’aurez donc pas à bouger et pourrez vous reposer tranquillement entre deux avions.

Hotel dans le quartier de Chapinero à Bogota

Top Tours accomodation

Un hotel au tarif accessible et proposant des prestations vraiment sympas au coeur de Chapinero et proche de toute l’activité de la Zona Rosa.

Informations pratiques pour visiter Bogota

Transport, Bonnes Adresses, etc

Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaire c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

LE MEILLEUR DE LA COLOMBIE Une fois par mois dans votre boite mail