Découvrir la région de Nuquí sur la côte pacifique du Chocó ?

Publié le

Dans cet article nous allons vous donner un petit aperçu des activités et visites à faire aux alentours de Nuquí, sur la côte pacifique du Chocó.

C’est sur cette côte pacifique qu’année après année, voyage après voyage, nous laissons un bout de notre cœur. Raison pour laquelle nous n’arrivons pas à l’oublier et raison pour laquelle nous cherchons toujours à y revenir. Si ce n’est pas au prochain voyage, ce sera au suivant, ou à celui d’après, mais une chose est sûre : une fois qu’on a découvert la côte pacifique du Chocó, on ne peut plus revenir en arrière.

Voilà la situation : vous vouliez découvrir la côte pacifique du Chocó, vous aviez le choix en Bahia Solano et Nuquí et vous avez choisi la région de Nuquí. Vous arrivez en avion depuis Medellín à l’aéroport de Nuquí via San German Express.

Vous êtes arrivés dans le sud du Golfe de Tribuga. Une région de Colombie où l’on retrouve l’une des plus grandes biodiversités du monde. Vous entrez donc dans un territoire riche et préservé qu’il faut protéger. C’est pour cela que jusqu’à 2020, citoyens et scientifiques se sont battus contre le projet de création d’un gigantesque port industriel au milieu du golfe de Tribuga.

Grâce à la mobilisation générale, le projet a réussi à être arrêté, mais le projet reste dans les cartons et l’épée de Damoclès pèse toujours sur la région. Il faudra donc rester vigilant. Nous vous conseillons de voir le très beau documentaire d’Expedition Tribuga sur la sujet.

Infos générales sur Nuquí

Nom : Nuquí
Gentilé : Nuquiseños
Habitants : environ 8500 sur la totalité des villages de la zone
Fondation : 1917
Région : Pacifique
Département : Chocó

Jurubirá

Que faire autour de Nuquí, côte pacifique du Chocó

Jurubira est la deuxième ville la plus peuplée des alentours de Nuquí et c’est le seul village de notre article situé au nord de Nuqui. Après Jurubira on arrive au PNN Utria et on entre dans la région de Bahia Solano et El Valle.

Nous ne sommes encore jamais allés à Jurubira mais ce n’est pas l’envie qui nous manquait ! Nous l’avions mis dans notre liste de découvertes mais c’est vrai que sa situation géographique ne nous a pas aidé !

Dans l’intérieur des terres, le long des rives des rios Chorí et Jurubira, vivent de nombreuses communautés Embera, les populations indigènes natives du Choco. La communauté Jagua s’est fédérée autour du tourisme communautaire pour proposer d’accueillir des touristes autour d’une immersion dans la culture Embera.

À Jurubirá, la population afrodescendante s’est également constitué en association de guides pour proposer des activités nature, balade en forêt, rivières, et vous trouverez également des thermes d’eau chaude, simples et sans chichi.

Comment s’y rendre

Depuis Nuqui, en lancha par voie maritime
Durée du trajet : environ 45 minutes
Tarif : environ $17.000 par personne avec la lancha publique

Nuqui

Que faire à Nuqui, côte pacifique du Choco

Que faire à Nuqui et alentours sur la côte pacifique du Choco en Colombie

Nuqui est, avec Bahia Solano, la plus grande ville du Golfe de Tribuga sur la côte pacifique du Choco. Nuqui fait figure de faire de lance du tourisme dans le Choco est c’est surement la destination la plus connue.

Ce que les voyageurs ne savent pas forcément, c’est que « passer une semaine à Nuqui » veut dire « passer une semaine dans la région de Nuqui« . Car en soi, on ne reste pas vraiment à Nuqui quand on vient passer quelques jours dans le coin. On prend un bateau et on se dirige vers un des petits villages au sud du Golfe ou sur la plage de Guachalito pour les moins aventuriers.

Mais nous, on aime quand même bien l’ambiance de Nuqui, pour passer quelques heures, en attendant la lancha ou l’avionetta. La rue principale grouille de vie, avec ses commerces et ses bouibouis en tous genre et on pourrait passer du temps, installé à la cabane à jus à regarder les passants passer et repasser.

Fêtes locales

Début Janvier, la Fiesta del Tamborito est dédiée aux musiques et danses traditionnelles de la région. Puis en Juillet a lieu la Fête de la Virgen del Carmen qui se déplace entre Jurubirá, Coquí, Joví, Termales et Aruzí.

En Septembre a lieu le Festival de la migration où nous avions participé en 2018 à l’invitation de l’association Mano Cambiada. C’est un événement qui vise à sensibiliser les habitants et les voyageurs sur la protection des espèces d’animaux migrateurs de la région : tortues, baleines à bosse, oiseaux…

Panguí

Que faire autour de Nuqui, côte pacifique du Choco

Encore un autre tout petit village authentique du pacifique, cette fois à distance de marche de Nuqui. Situé à 5km au sud de Nuqui il est même possible de s’y rendre à pied par la plage Olympica.

Sur place c’est plage et forêt, mangrove, balades jusqu’à la cascada Murillo, sur la rivière Pangui, dans le rio Chicui… il est possible d’aller découvrir la Playa Arena Azul et ses teintes de sable bleu…

Bref toute la magie du Choco encore et toujours et très, très peu de tourisme à Pangui. Pour se loger une seule adresse à vous recommander : l’incontournable Posada Ecoturistica de Chachita qui vous accueillera bras ouvert avec sa cuisine réputée excellente !

Coqui

Que faire à Nuqui, côte pacifique du Choco

Coquí, Que faire à Nuquí et alentours sur la côte pacifique du Choco en Colombie

Coquí a été un de nos coups de cœur lors de notre séjour de 10 jours. Cela faisait longtemps que nous voulions y aller, principalement pour découvrir le projet « Zotea » un restaurant gastronomique communautaire proposant une excellente cuisine du pacifique et des cours avec les cuisinières du village.

À Coqui, le tourisme communautaire prend tout son sens et le village est pour nous un des modèles à suivre en la matière. On sent la population impliquée dans différents projets pour protéger et mettre en valeur le patrimoine naturel, matériel et immatériel.

Une association de guides existe également à Coqui pour faire visiter l’une des plus grandes mangroves de la région. Un grand travail pédagogique et de conservation est mené par l’association.

Nous avons passé toute la journée à Coqui, depuis le matin où nous avons fait la visite des mangroves et du musée des savoirs ancestraux, puis nous avons fait l’atelier de cuisine à Zotea avec Cruz et son sourire inoubliable, puis nous nous sommes régalés avec le repas, avant de rentrer dans l’après-midi des souvenirs plein la tête à Arusi.

À Coquí, la plage est magnifique et il est bien sûr possible de loger, différentes posadas nativas accueillent les visiteurs comme à la maison.

INfos pratiques à propos de Coquí

Transport
$20.000 par pers. depuis Arusi ou Nuqui / Accessible facilement à pied depuis Jovi
Départ tous les jours de la lancha publica depuis Arusi vers 6h30 et de Nuqui vers 8h

Tour dans la mangrove
$45.000 par pers.
45 minutes de balade en pirogue avec un guide communautaire

Musée des savoirs
$7.000 par pers.

Zotea – Cours de cuisine
$75.000 par pers.
2h de cours incluant le repas (des cours de 4h sont possibles)

Plan complet une journée
$165.000 par pers.
Incluant le tour de la mangrove, le cours de cuisine et le repas

Joví

Que faire autour de Nuqui, côte pacifique du Choco

Jovi est un tout petit villages situé entre Guachalito et Coqui, nous n’y sommes pas allés mais Jovi fait partie de ces village du Golfe de Tribuga où il est possible de venir, s’installer quelques jours dans un des hébergements accueillant des voyageurs et profiter de la plage et des balades en forêt.

De là il est bien sûr très facile d’aller à Coqui la voisine situé à seulement 2,5km par la plage. Mais on pourra également prendre une lancha pour se rendre où on veut, si on veut.

Sur place il est possible d’aller en pirogue jusqu’à la cascada de Chontaduro. Jovi est là encore une destination très peu touristique au sud de Nuqui.

Guachalito

Que faire à Nuqui, côte pacifique du Choco

Guachalito, Que faire à Nuqui et alentours sur la côte pacifique du Choco en Colombie

Lorsque les gens parlent de Nuqui, ils voient des images de plages magnifiques de sable noir bordés de palmiers avec des rochers dans l’océan… en fait c’est le paysage de toute la côte pacifique du Choco. Mais la plupart des photos que l’on voit circuler ont été prises à Guachalito, le site le plus touristique de la région de Nuqui.

Guachalito n’est pas vraiment un village, c’est plutôt une plage où se succèdent les hotels de luxe pour touristes en mal de confort.

Cela dit il faut bien l’avouer certains hotels font rêver, mais attention, nous avons eu des retours sur la qualité du service à Guachalito qui laisse parfois à désirer malgré des tarifs très élevés.

De notre point de vue, rien ne vaut l’expérience de vivre le Chocó au plus près des habitants, dans un village, n’importe lequel, mais pas à Guachalito. Et si jamais vous avez vraiment envie de vous isoler, vous déconnecter, dans un écrin de nature sauvage, alors direction Punta Brava et vous serez servis ! On vous le recommande 100 %, vous pouvez les contacter directement en cliquant ici ou réserver via Booking.

Comment se déplacer localement

Il n’y pas de routes sur la côte pacifique du Choco, donc le seul moyen de transport local c’est la lancha (bateau à moteur).

Il existe une « lancha publica », opérée par le grand Don Marcos, personnage taciturne qui pourtant possèyde une drôle d’histoire de vie que l’on vous racontera bientpot. Marcos a un jour posé ses valises à Nuqui, construit une lancha et décidé d’opérer une sorte de service « public » local. Avec une lancha d’une capacité d’environ 40 personnes, Marcos fait le trajet quotidiennement entre Arusi et Nuqui, en passant par chaque village, une fois le matin, une fois le soir. C’est le moyen le plus économique de circuler entre les différents villages, mais il faut prévoir le coup.

Sinon, sur place il est possible de contrater des lanchas de façon « privatives ». Les hotels proposent souvent ce service, mais vous pouvez aussi vous renseigner auprès des locaux. Ce service est forcément beaucoup plus cher mais aussi plus flexibles sur les horaires.

Tarif : $20.000

Termales

Que faire à Nuqui, côte pacifique du Choco

Termales, Que faire à Nuqui et alentours sur la côte pacifique du Choco en Colombie

Termales est un des villages les plus connus au sud de Nuqui. Situé entre Guachalito et Arusi, Termales est un site à découvrir lors d’un séjour dans le Choco. Comme son nom l’indique, on y profite de sources d’eaux chaudes qui ont fait l’objet d’un aménagement par la communauté : 1 petit bassin, petit restaurant, des services de massages et des bains avec les plantes traditionnelles.

Nous y sommes allés une journée en marchant sur la plage depuis Arusi et on a a bien aimé le moment. L’eau n’est pas chaude comme on pourrait se l’imaginer, elle est tiède, agréable, le lieu est sympa et on n’a bien kiffé le moment de relaxation !

De Termales, plusieurs randonnées en forêt jusqu’à différentes cascades sont possibles, notamment vers la cascada de 4 encantos ou la Cascada del amor. On trouve également un club de surf où les débutants pourront s’initier dans des vagues accessibles à tous.

Termales suit un peu l’exemple de Coqui et pari sur le tourisme communautaire. On sent que le village est préparé à accueillir des touristes et vous trouverez dans le village des hébergements pour vous loger.

INfos pratiques à propos de Termales

Transport
Accessible facilement à pied depuis Arusi ou Guachalito.
Départ tous les jours de la lancha publica de Nuqui vers 8h

Entrée aux thermes
$12.000 par pers.
Massages disponibles pour environ $60.000 par pers.

Randonnées 4 encantos
À partir de $75.000 avec un guide local (voir l’hotel Mar y brisas)

Classes de surf
Demander Nestor Tello, le leader local et précuseur du surf dans la région.

Arusí

Que faire autour de Nuqui, côte pacifique du Choco

Arusi, Que faire à Nuqui et alentours sur la côte pacifique du Choco en Colombie

Arusi, c’est ici que nous avons passé le plus clair de nos 10 jours sur la côte pacifique du Choco lors de notre voyage en 2020.

Arusi est le plus « gros » village au sud du Golfe d’Uraba. L’école du village en a fait un centre névralgique de la zone et on y voit donc tous les matins et tous les soirs la valse des groupes d’écoliers qui arrivent à pied ou en bateau depuis les villages alentours.

À Arusi la vie s’écoule au rythme de la pêche, des parties de domino, et de quelques activités touristiques comme des balades en forêt pour se baigner dans des cascades ou naviguer en pirogue sur le rio Arusi. On y trouve un club de surf pour les enfants du village et le club de plongée sous-marine de nos amis Dive CUE.

La meilleure adresse à Arusi pour se loger et pour manger : la Casa Cielito de nos amis Maria et Alfonso,
qui ont tout fait pour nous faire sentir réellement comme à la maison! En plus, on y mange divinement bien. On ne peut que vous le recommander à 100%.
Maria y Alfonso, sont également très actifs dans le village alors vous pourrez rencontrer facilement les gens ou même proposer des activités si vous souhaitez avoir une expérience au plus proche des habitants si vous avez envie.

Ce village aura toujours une place un peu à part pour nous. À Arusi, nous avons passés de beaux moments avec de très belles personnes.

INfos pratiques à propos de Arusí

Transport
$32.000 pour environ 1h de trajet depuis Nuqui
Départ tous les jours de la lancha publica de Nuqui vers 8h

Balade sur le rio Arusi
$70.000 par pers. pour environ 2h30 de balade en pirogue avec baignade

Randonnées 4 encantos
À partir de $75.000 avec un guide local (voir l’hotel Mar y brisas)

Surf
Il est possible de louer des planches au club de surf d’Arusi (demander au village)

Où loger à Arusí

Que faire à Nuqui, côte pacifique du Choco

Ici nous allons simplement vous conseiller les deux hébergements que nous avons testés et adorés lors de notre séjour à Arusí : Casa Cielito et Punta Brava.

Casa Cielito

Casa Cielito

Maria et Alfonso se sont installés à Arusi il y a quelques années. Leurs logements se situent dans un beau jardin tropical donnant directement sur la plage d’Arusi. On est un peu à l’extérieur du village mais vraiment connecté à la vie locale, il faut 5 minutes à pied pour se rendre au village.

Ils offrent deux styles d’hébergements :

  • Selva Cielito c’est l’offre la moins chère, avec des chambres partagées et une petite cuisine indépendant pour se faire à manger.
  • Casa Cielito c’est l’offre haut de gamme avec des chambres privatives confortables avec salle de bain, joliment décorées, incluant tous les repas et quels repas ! C’est surement l’endroit où on a le mieux mangé de tous nos voyages en Colombie !

Punta Brava

Ecohotel Punta Brava

L’hotel Punta Brava est une expérience en soi. Totalement isolé à la pointe sud du Golfe de Tribuga, il n’est accessible qu’en bateau et trône sur un éperon rocheux dominant l’océan pacifique. L’architecture de l’hotel est entièrement tournée vers la nature, tout est ouvert et donne une impression surprenante de « luxe naturel ».

On a bien aimé leur politique d’écoresponsabilité, et leur volonté d’agir comme gardiens de cette forêt qui entoure l’hôtel. Tout fonctionne à l’énergie solaire.

Punta Brava est le lieu idéal pour ceux qui cherchent la déconnexion totale. Il est possible de rester là, à l’écart du monde, le temps qu’il faudra pour se nettoyer l’esprit, se balader en forêt, se baigner dans l’océan pacifique, profiter des couchers de soleil depuis la magnifique terrasse.

Les chambres sont très confortables et incluent tous les repas, mention spéciale aux douches en plein air donnant directement sur la jungle, même si elles sont partagées !

Faire de la plongée sous-marine

Sam a passé son premier diplôme de plongée sous-marine à Arusi et c’était une expérience magique ! Les équipes de Dive CUE sont les meilleures que vous pourrez imaginer. L’école de plongée est située juste à côté de la Casa Cielito, sur la plage d’Arusi.

L’océan pacifique est un endroit à part en Colombie pour faire la plongée sous-marine. C’est ici que l’on trouve la plus grande biodiversité et la chance de pouvoir croiser une quantité gigantesque de poissons et de coraux différents.

Les moniteurs de plongée connaissent parfaitement les fonds marins de la zone et sauront vous faire découvrir la magie des eaux du pacifique !

Au mois de Mai, les équipes de Dive CUE propose des expéditions durant la migration des sardines, période durant laquelle on peut admirer d’immenses bancs de sardine se regrouper en cercles fantastique et d’immenses requins baleines venir participer au festin… à faire une fois dans sa vie !

Comment se rendre à Nuquí

côte pacifique du Choco

Pour se rendre à Nuqui il n’y a pas de routes. Aucune. Les deux seuls moyens de transport pour arriver sont l’avion et le bateau.

Se rendre à Nuqui en avion

Pour se rendre à Nuquí, il n’existe qu’une ligne aérienne depuis Medellín opérée par une toute petite agence qui s’appelle San German Express. Nous avons utilisé leur service et il n’y a aucun souci. Vous pouvez réserver et payer vos billets en ligne sur le site de San German Express.

Les vols sont au départ de l’aéroport régional de Medellín. Sur place vous trouverez le comptoir San German Express pour vous enregistrer. Ensuite vous prendrez un tout petit avion d’une vingtaine de places pour un vol très court d’une durée d’environ 45 minutes.

AVION | Medellín <> Nuquí
Durée : 45 min
Compagnie : San German Express
Tarif : environ $600.000 l’aller-retour
Aéroport : Enrique Olaya Herrera

Se rendre à Nuquí en bateau

Si vous ne souhaitez pas prendre l’avion pour aller à Nuqui alors votre utlime recours c’est l’aventure du bateau depuis le port de Buenaventura.

LANCHA | Depuis Buenaventura
Durée : entre 6h et 10h
Tarif : $200.000, départ tous les jours, trajet qui peut être très éprouvant physiquement (si la mer est agitée la lancha ça tape fort et pendant 6h ou plus c’est trèèèès long !)
Départ : depuis le “Muelle Turistico”
Contact
: Transportes Bravo – Mobile : (+57) 314 886 35 57

L’autre option pour se nredre en bateau à Nuqui depuis Buenaventura c’est de partir dans un cargo de marchandise. Pour connaitre des gens qui l’ont fait, il faut savoir que les bateaux sont en très mauvais état et que le confort est plus que sommaire. Si vous êtes à Buenaventura, autant profiter de la côte localement, il y a les plages de Ladrilleros, le PNN Bahia Malaga, ou alors plus au sud Isla Gorgona.

Mais bon, pour ceux qui ont envie de jouer aux aventuriers, voici les infos que nous avons pu recueillir :

CARGO | Depuis Buenaventura
Durée : entre 24h et 30h
Tarif :
une couchette en cabine et les repas pour environ $140.000
Départ : seulement une ou deux fois par semaine selon les compagnies depuis le quai “El piñal”. On parle de départs le mardi, mais à priori les jours ne sont pas fixes, donc à voir sur place.
Contacts : 
Transportes Renacer – Óscar Restrepo – Mobile : (+57) 314 617 88 59
Mais vous pouvez vous renseigner sur place, nous avons entendu parlé d’un bateau qui s’appelle El Mediteraneo, nous ne savon pas par qui il est opéré.

Enfin, si jamais vous êtes à Bahia Solano ou El Valle, village au nord du Golfe de Tribuga, et que vous avez envie de continuer votre séjour vers Nuqui, il existe une lancha qui fait le trajet deux fois par semaine.

LANCHA | Depuis El Valle
Durée : 2h00
Tarif : $80.000
Départs
: Uniquement Lundi et Vendredi – Attention il n’y a pas des départs tous les jours, la solution la plus simple sera de faire Nuqui > PNN Utria, puis PNN Utria > El Valle, car les départs pour le parc sont plus fréquents. Mais vous devrez peut-être attendre toute la journée au parc.

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire