Visiter la région Pacifique en Colombie

Circuit sur mesure en Colombie

Vous souhaitez faire appel à une agence de voyage pour partir en Colombie ?
Comparez les offres de nos partenaires locaux

Région Pacifique

Destination Colombie

Carte de la région pacifique en Colombie

Détails

  • Superficie : 7 % du territoire (83.170 km²)
  • Population : environ 1,5 million (source)
  • Population indigène : environ 80.000 répartis en 6 groupes ethniques différents
  • Départements : Choco, Cauca, Nariño, Valle del Cauca
  • Villes principales : Bahia Solano, Buenaventura, Guapi, Nuqui, Quibdó, Timbiqui, Tumaco
  • Climat : Tropical humide
  • Altitude moyenne : 340 m
  • Point culminant : 1845 m (Alto del Buey)
  • Température moyenne : 25 °C

Informations générales

La côte pacifique colombienne est une région mystérieuse… longtemps laissée à l'abandon par le pouvoir central (c'est encore le cas) elle est toujours restée en semi-autarcie, coupée du reste du pays pas la quasi-absence de route pour se déplacer. C'est une des régions les plus pauvres de Colombie. Ici les communautés afro-colombiennes et indigènes représentent la quasi-totalité de la population.

Pour nous c'est notre région coup de cœur, celle où l'on viendra et où on reviendra. On y profite de l'océan pacifique et ses plages de sable noir, on y mange le poisson frais pêché du jour, on y rencontre la population qui vit là le plus simplement du monde dans des maisons de bric et de broc, et on profite d'une nature restée vierge, pure et sauvage.

Tous nos articles sur la région Pacifique en Colombie

Visiter la côte pacifique en Colombie

Pour le moment nous avons surtout visité la côte pacifique du Choco, une destination coup de coeur pour nous.

Nous attendons avec impatience de découvrir d'autres partie de la côte pacifique, on pense notamment aux plages de Buenaventura comme Juanchaco, Ladrilleros et le Barra, le Parc naturel de bahia Malaga et un village comme San Cipriano.

Mais on aimerait également aller au Parc naturel d'Isla Gorgona, découvrir les villages des grands musiciens colombiens comme Timbiqui ou Guapi.

8 destinations hors des sentiers battus à découvrir en Colombie

Découvrir la région de Nuquí sur la côte pacifique du Chocó ?

Organiser un séjour sur la Côte Pacifique du Choco

Visiter le Parc Naturel National d’Utria sur la côte pacifique

Plongée sous-marine sur la Côte Pacifique

Les meilleurs spots de plongée sous-marine en Colombie

5 destinations où voir les baleines en Colombie

Les plus belles plages de Colombie

Punta Brava, 3 jours dans un écohotel exceptionnel près d'Arusi

Arusi, village tranquille du pacifique dans la région de Nuqui

Visiter la côte pacifique de Colombie

Destination hors sentier battu en Colombie

La côte pacifique est, avec l'Amazonie, une des régions les plus sauvages de Colombie. Buenaventura, Tumaco et Quibdo sont les trois seules villes accessibles par la route. Pour le reste il faudra soit prendre le bateau soit prendre un petit avion de tourisme. L'absence de moyen de communication rend la découverte de la région pacifique parfois plus onéreuse, mais on vous l'assure l'effort sera récompensé !

Située tout proche de Cali, la ville de Buenaventura est le point d'accès le plus facile pour découvrir la côte pacifique à moindres frais. De cet immense port où l'on ne vous conseille pas de rester trop longtemps on peut facilement rejoindre les plages de Juanchaco, Ladrilleros, la Barra et le Parc Naturel de Bahia Malaga.

Plus difficile d'accès (bateau ou avion) et donc moins fréquenté la côte du Choco est un petit paradis de sable noir et de forêt tropicale. C'est ici que nous sommes tombés amoureux de la région. De Bahia Solano à Nuqui, de nombreux villages de pêcheurs accueillent les visiteurs autour du Parc Naturel d'Utria.

Plus au sud Tumaco dans le département du Nariño possède de vrais atouts malheureusement atténués par une insécurité grandissante dans le département. Gageons que cette région de Colombie deviendra un véritable paradis quand la situation se calmera sur place.

Comment se rendre sur la côte Pacifique

Visiter la côte pacifique en Colombie

La côte pacifique colombienne est une région peu connectée avec le reste du pays. C'est une des régions les plus pauvres et les plus délaissées. Tout est compliqué là-bas pour les populations locales qui vivent principalement de la pêche en autosuffisance et pour les plus chanceux du tourisme pour ceux qui vivent dans les parties les plus sécuritaires.

Comment se rendre à Nuqui

Pour se rendre à Nuqui il n’y a pas de routes. Aucune. Les deux seuls moyens de transport pour arriver sont l’avion et le bateau.

Se rendre à Nuqui depuis Medellin

Pour se rendre à Nuquí, il n’existe qu’une ligne aérienne depuis Medellín opérée par une toute petite agence qui s’appelle San German Express. Nous avons utilisé leur service et il n’y a aucun souci. Vous pouvez réserver et payer vos billets en ligne sur le site de San German Express.

Les vols sont au départ de l’aéroport régional de Medellín. Sur place vous trouverez le comptoir San German Express pour vous enregistrer. Ensuite vous prendrez un tout petit avion d’une vingtaine de places pour un vol très court d’une durée d’environ 45 minutes.

AVION | Medellín <> Nuquí

  • Durée : 45 min
  • Compagnie : San German Express, Satena
  • Tarif : à partir de $600.000 l’aller-retour (en fonction des dates et de la compagnie)
  • Aéroport : Enrique Olaya Herrera

Se rendre à Nuquí depuis El Valle

LANCHA | Depuis El Valle

  • Durée : 2h00
  • Tarif : $80 000 
  • Départs : Uniquement Lundi et Vendredi

Attention il n’y a pas des départs tous les jours, la solution la plus simple sera de faire Nuqui > PNN Utria, puis PNN Utria > El Valle, car les départs pour le parc sont plus fréquents. Mais vous devrez peut-être attendre toute la journée au parc.

Comment se rendre à Bahia Solano

Le plus simple est de se rendre en avion à Bahia Solano, puis de prendre un motocarro (tuktuk) depuis l’aéroport de Bahia Solano jusqu’à votre hébergement à El Valle.

Depuis Medellín

AVION | Medellín <> Bahia Solano

  • Durée : 1h00
  • Tarif : entre $400.000 et $600.000 aller-retour selon la saison
  • Compagnies : Satena, San German Express, Easy Fly
  • Taxe de tourisme à payer à l’aéroport de Bahia Solano : $7.000

PAIEMENTS EN LIGNE SUR DES SITES COLOMBIENS
Des refus de paiements arrivent fréquemment lorsqu’on veut payer en ligne. Par exemple cela nous est arrivé plusieurs fois sur le site de San German Express, celui de Satena et sur le site de Avianca. Nous avons réglé la solution en utilisant notre VPN et en le localisant en Colombie. Ainsi on a pu contourner les restrictions locales et le paiement a été accepté.

Motocarro de Bahia Solano à El Valle

Une fois à l’aéroport de Bahia Solano, vous verrez à la sortie quantité de motocarros (tuktuk) qui pourront vous emmener jusqu’au village d’El Valle

  • Durée : 1h
  • Tarif : $30 000 (1 à 3 personnes)

Depuis Nuqui

LANCHA | Nuqui <> El Valle

  • Durée : 2h00
  • Tarif : $80 000 
  • Départs : Lundi et Vendredi

Attention il n’y a pas des départs tous les jours, la solution la plus simple sera de faire Nuqui > PNN Utria, puis PNN Utria > El Valle, car les départs pour le parc sont plus fréquents.

Se rendre à Nuqui ou El Valle depuis Buenaventura

On se rend compte que vous êtes certains à chercher cette option. Pour ceux qui aiment les cargos et ont envie de jouer aux aventuriers, voici les infos que nous avons pu recueillir.

LANCHA | Buenaventura <> El Valle

  • Durée : 6h – 10h
  • Tarif : $200 000, départ tous les jours, trajet qui peut être éprouvant physiquement (si la mer est agitée la lancha ça tape et pendant 6h c’est long !)
  • Départ depuis le “Muelle Turistico”
  • Contact : Transportes Bravo — Mobile : (+57) 314 886 35 57

CARGO | Buenaventura <> El Valle

  • Durée : 24h – 30h
  • Tarif : une couchette en “cabine” et les repas pour environ $140 000 

Départ seulement une ou deux fois par semaine selon les compagnies depuis le quai “El piñal”. On parle de départs le mardi, mais à priori les jours ne sont pas fixes, donc à voir sur place.

  • Contacts : Transportes Renacer — Óscar Restrepo — Mobile : (+57) 314 617 88 59

Mais vous pouvez vous renseigner sur place, nous avons entendu parler d’un bateau qui s’appelle El Mediteraneo, nous ne savons pas par qui il est opéré.

Comment se rendre à Buenaventura

Si Buenaventura n'est pas une ville où il fait bon rester pour des raisons de sécurité, les plages alentours elles valent le détour.

BUS | Cali <> Buenaventura

  • Durée : 3h
  • Tarif : $30.000 COP (aller simple)
  • Départ : Terminal de Cali toutes les 15mn (Corredor del pacifico)

Comment se rendre aux plages de Juanchaco, Ladrilleros, La Barra, etc.

LANCHA | Buenaventura <> Juanchaco

  • Durée : 1h30
  • Info en allant au Muelle turistico de Buenaventura

Comment se rendre à Guapi

Guapi est un village de la côte pacifique du Cauca, point de départ pour les excursions à Isla Gorgona. C'est un endroit où le tourisme se développe petit à petit de manière encore fragile. De nombreuses initiatives de tourismes communautaires sont en train de s'y développer.

AVION | Cali <> Guapi

  • Durée : 50 min
  • Compagnie : Clicair, Satena
  • Tarif : à partir de $500.000 l’aller-retour (en fonction des dates et de la compagnie)
  • Aéroport : Alfonso Bonilla Aragón

Comment se rendre à Isla Gorgona

Pour se rendre à Isla Gorgona, le plus simple est de prendre en avion pour le village de Guapi, puis une lancha pour Isla Gorgona, mais tout cela est règlementé.

Le parc naturel est géré sous la forme d’une concession qui s’occupe de sa préservation. Pour tout ce qui touche au parc, les transports pour s’y rendre, les activités à faire sur place et les hébergements, tout doit passer avec le bureau officiel du parc.

Vive Gorgona : Bureau du Parc national Isla Gorgona

  • Mobile (WhatsApp) : (+57) 321 768 0539 / 311 728 3213 / 312 698 7122 / 315 522 7817
  • Mail : info@vivegorgona.com / reservas@vivegorgona.com
  • Site web : islagorgona.co

Comment se rendre à Tumaco

Tumaco est situé dans un département malheureusement encore fortement impacté par le conflit armé.

Pour être tout à fait francs nous ne sommes encore très à l'aise pour aller nous-même découvrir la région qui a pourtant beaucoup à offrir.

Cela dit, nous espérons pouvoir y aller un jour pour voir de notre propre yeux et nous faire notre propre expérience.

Le meilleur de la Colombie

Une fois par mois dans votre boite mail

Inscription Newsletter