Recette colombienne : Le Patacon

Publié le
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

On continue à partager avec vous des recettes colombiennes dans notre nouvelle rubrique « culture », cette semaine : LES PATACONES ! Un petit met que nous adorons faire à la maison et l’un des coups de cœur gastronomiques de Samuel.

Le Patacón est une petite galette de banane plantain qui accompagne énormément de plats en Colombie. Il est la star sur les côtes caraïbe et pacifique mais pas que, puisque on le déguste également à l’intérieur du pays.

Dans cette recette on vous partage notre méthode pour réussir des patacones bien croustillants et partir direct dans un voyage gastronomique en Colombie !

Le patacón

Recette de plats colombiens

Les patacones, recette colombienne à base de banane plantain

Le patacón est sans doute la préparation à base de banane plantain la plus connue en Colombie. Bien que le patacón ne se retrouve pas seulement en Colombie, il fait vraiment partie de l’identité culinaire de la Colombie et de la côte caraïbe en particulier.

La banane plantain est originaire de l’Asie (Malasie et Philipines ) il serait arrivé en Afrique avec les premier navigateurs et ensuite en Amérique avec les colons.

En Colombie la banane plantain est un des aliments les plus cultivés et les plus consommés. Sa production se fait littéralement aux quatre coins du pays et principalement dans les départements d’Antioquia, Arauca, Quindio, Cordoba et Valle del Cauca.

Attention, à la différence de la banane (banano), il n’est pas possible de manger la banane plaintain (platano) crue car il contient une forte dose d’amidon et il est totalement indigeste. C’est pour ça qu’il faut cuire la banane plantain et une des manières les plus simples et bonnes de le faire c’est en faisant des patacones !

Les patacones, recette colombienne à base de banane plantain

Origines des patacones

Selon plusieurs lectures que j’ai pu faire l’origine du mot patacón, vient du mot arabe batakká. C’était le nom qu’ils utilisaient pour nommer leur pièces de monnaie. Ce mot est passé à l’italien comme Patacca et ensuite il est devenu patacón en espagnol.

Pour la petite histoire, ce nom a été donné à la première monnaie colombienne à l’époque de la Grand Colombie au milieu du XVIII siècle ! On pense donc que c’est à cause de son apparence rigide et presque ronde que l’on a nommé patacón cette préparation de la banane plantain.

Comment faire les patacones

Recette colombienne

Les patacones, recette colombienne à base de banane plantain

Alors on s’attaque aux choses sérieuses ! On vous donnera le pas à pas pour faire des patacones bien croustillants comme on les aime ainsi que la sauce traditionnelle colombienne qui les accompagne : El « Hogao ».

Les patacones sont vraiment très populaires en Colombie. Ils sont très savoureux et vous pourrez très bien les faire sans problème chez vous, pour les déguster soit à l’apéro ou pour accompagner vos plats comme en Colombie.

Ingrédients pour environ 10 patacones

  • 2 bananes plantains vertes ( la quantité de patacones sera en fonction de la taille de la banane )
  • De l’huile de friture
  • Un sac plastique coupé d’un côté , une petite assiette ou une petite planche en bois

Où trouver les bananes plantains en France ?

Actuellement il est très facile de trouver des bananes plantains, en plus ce n’est pas très cher. vous pouvez en trouver dans les grandes surfaces au rayon des produits exotiques, dans les boutiques exotiques ou les épiceries africaines.

Recette pas à pas des patacones

Faire les patacones est vraiment facile

  1. Peler les bananes plantain et les couper en gros morceaux d’environ 5 cm
  2. Faire chauffer l’huile et une fois chaud faire un premier bain pour colorer les morceaux de banane
  3. Sortir les morceaux de l’huile et les laisser dans une assiette avec du sopalin pour absorber l’excès de gras
  4. Étaler le plastique sur une surface plate et mettre un des morceaux, couvrez-le avec l’autre côté du plastique.
  5. A l’aide d’une petite assiette ou d’une petite planche aplatir la banane, elle va s’écraser naturellement, plus le rond formé sera fin plus il sera croquant. Attention à ne pas le laisser trop fin non plus. Procéder de la même manière avec tous les morceaux de banane pré-frits.
  6. Plonger les patacones dans l’huile très chaud pour finir de les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  7. Réserver dans une assiette, rajouter du sel selon votre gout et dégustez vos patacones juste comme ça ou avec l’hogao ou du guacamole par exemple.
Les patacones, recette colombienne à base de banane plantain

Variante dans la préparation : Vous pouvez faire plonger les patacones dans de l’eau avec du sel et de l’ail avant de les faire frire pour la deuxième fois. Nous ne le faisons pas , mais on sait que cela se fait aussi.

Servir les patacones

Gastronomie colombienne

Recette colombienne, les patacones

Les patacones accompagnent les plats colombiens surtout ceux avec du poisson. ils se mangent aussi tout seuls en entrée ou pour une petite faim. Ici en France vous pouvez très bien les servir à l’apéro, vos amis vont être surpris et vont adorer !

Accompagnés de l’hogao ou du Guacamole, par exemple vous allez vous régaler ! Bon appétit !

Comment préparer l’hogao

L’hogao est une sauce typique en Colombie qui accompagne beaucoup de plats ou qui sert de base à des différentes préparations .

Ingrédients pour la sauce  » Hogao »

  • 1 bol d’oignons finement hachés
  • 2 bols de tomates bien murs coupés en petits morceaux
  • 1 petit peu d’huile
  • 1 pincée de cumin
  • Sel et poivre
  1. Faire revenir les oignons dans une poêle avec un peu d’huile
  2. Ajouter les tomates et faire mijoter à feu doux pendant environ 10 minutes
  3. Assaisonner avec le cumin, le sel et le poivre et laisser cuire encore de 3 à 5 minutes jusqu’à ce que la sauce soit réduite
  4. Servir dans un petit bol et déguster chaud ou froid avec vos patacones (ou vos arepas 😉 )
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire