Que faire et visiter aux alentours de Bogota

Publié le
Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Lors d’un voyage en Colombie la plupart d’entre vous arriveront et repartiront depuis la capitale du pays : Bogota. Les mauvaises langues diront que cela ne sert à rien de rester à Bogota, que cette ville n’a que peu d’intérêt, patin, couffin…

Nous pensons totalement le contraire et nos différents articles sur Bogota sont là pour le prouver !

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’en décidant de rester quelques jours dans la capitale colombienne, vous vous offrez la possibilité de découvrir les alentours de Bogota, dans le département du Cundinamarca, qui a mine de rien beaucoup à offrir pour une balade d’un jour !

Alors si vous êtes à Bogota et vous cherchez des visites ou activités à faire autour ? Nous vous proposons ici quelques idées afin de vous aider à compléter votre séjour dans la capitale colombienne.

Infos pratiques en bas
Toutes les informations pratiques relatives aux alentours de Bogota sont à retrouver en bas de cet article :
Agence pour excursions au départ de Bogota
Comment se rendre à Bogota
Où loger à Bogota

Parc national naturel de Chingaza

Le paramo le plus proche de Bogota

Paramo de Chingaza, trek proche de Bogota
Paramo de Chingaza – crédit : luis Alejandro bernal romero

À moins de 2h de Bogota vous pourrez découvrir un des paysages uniques des Andes : le Paramo ! Un écosystème magique dont la particularité est sa production d’eau : 80 % de l’eau consommée à Bogota est produite par le Paramo de Chingaza !

Vous ne pouvez pas partir de Colombie sans voir un paramo. Alors si vous aimez la nature et les randonnées en montagne on vous conseille de vous évader en parcourant ce territoire autrefois sacré.

Au parc naturel de Chingaza, 6 sentiers d’écotourisme sont ouverts au public. Avec beaucoup de chance vous pourrez peut-être observer des biches et avec beaucoup de chance l’emblématique « Oso de Anteojo », l’ourse à lunette ! Chingaza permet d’accéder notamment aux lacs qui font partie de la légende de l’Eldorado.

La plupart des balades se font dans la journée. Cependant il est possible de rester dormir si vous voulez faire un parcours plus long (Camping ou dortoir). Dans un souci de conservation, l’entrée est limitée à 40 personnes par jour, c’est pourquoi il faut réserver à l’avance. Vous pouvez soit contacter directement le parc pour réserver votre place, soit passer par une agence qui se charge de tout et vous met à disposition un guide pour la randonnée.

Infos pratiques Chingaza

Cascada de Sueva

QUE FAIRE AUTOUR DE BOGOTA

cascada de sueva, que faire autour de bogota
crédit : Luis Alveart

Située à environ 3h de route au nord est de Bogota, la cascade de Nemusten ou cascade de Sueva offre un spectacle qui vaut le détour !

Cette chute d’eau impressionnante est provoquée par la rupture brutale du rio Sueva, une rivière descendant tout droit du PNN de Chingaza. Le paysage offre une vision idyllique entre forêt andine et falaise rocheuseau pied de laquelle l’herbe tendre et verte invite à la pause.

Une fois sur place, il faut environ 1h de marche sur le « camino real » pour atteindre la cascade de Sueva bordée d’une prairie qui offre un panorama des plus bucolique. Ici on est en pleine nature, pas de restaurants, pas d’infrastructures, juste la nature… alors c’est le bon endroit pour venir picniquer ! Apportez de quoi profiter ! 😉

De là on peut également monter à un mirador pour admirer le paysage alentour. Il est également possible d’y faire de la descente en rappel.

Situé comme quasiment partout en Colombie sur le terrain d’une finca, il vous faudra payé un « droit d’entrée » de $4.000 et sachez qu’il est aussi possible d’y camper en posant sa tente pour y passer la nuit moyennant $10.000.

Infos pratiques Cascade de Nueva

Les falaises de Sutatausa

QUE FAIRE AUTOUR DE BOGOTA

Falaises de Sutatausa, trek proche de Bogota
Fallarones de Sutatausa – crédit : luis alejandro bernal romero

À environ 1h30 de route au nord de Bogota, Los Farallones de Sutatausa se situe sur la route entre Zipaquira et Chinquiquira. Il s’agit d’une immense et impressionnante formation rocheuse qu’il est possible de gravir le temps d’une randonnée d’une journée.

Sur le Camino Real (encore un oui), vous aurez l’occasion de travers une forêt de pinède avant d’atteindre le sommet des falaises de Sutatausa à plus de 3200m d’altitude. Là-haut, la nature nous offre une vue spectaculaire sur la vallée de Ubaté.

Les falaises sont aussi à voir et à admirer depuis le fond de la vallée où elles impressionnent avec leur 12km de long. Sur la route du retour, c’est l’occasion de découvrir la ville d’enfance d’Angélica et de s’arrêter manger sur la place centrale de Chia !

Infos pratiques Falaises de Sutatausa

Parc naturel national de Sumapaz

Le plus grand Paramo de monde

Paramo de Sumapaz, trek aux alentours de Bogota
Paramo de Sumapaz – crédit : luis alejandro bernal romero

Le paramo de Sumapaz est considéré comme le plus grand Paramo au monde avec plus de 300 000 hectares !

Une partie, la moitié environ, du Paramo de Sumpaza est entré aux parcs naturels nationaux de Colombie en 1977. Comme pour Chingaza et les paramos en générale il s’agit là d’une des plus grandes sources de production d’eau pour la région de Bogota mais le Paramo de Sumapaz est un des régulateurs principaux d’apport d’eau pour trois immenses rivières de Colombie : le rio Magdalena, le rio Meta et le rio Guaviare.

Un trek au PNN de Sumapaz est l’occasion de profiter à quelques heures de Bogota de découvrir une combinaison de deux écosystèmes typiques des montagnes colombiennes entre 700m et 4275m : le bosque andino et le Paramo.

Le parc naturel national de Sumapaz est une réserve où l’on dénombre l’une des plus grande variété de flore des hautes montagnes de Colombie.

Infos pratiques Sumapaz

Cerro de Quinini

QUE FAIRE AUTOUR DE BOGOTA

Le Cerro de Quinini est une montagne sacrée située à 2h30 au sud de Bogota, tout proche de la ville de Fusagasuga.

Quinini signifie « déesse lune », il s’agissait d’un lieu sacré pour les Panche, civilisation indigène aujourd’hui disparue. On retrouve sur place des traces d’art rupestres et de gravures sur la roche, signe du caractère sacré du lieu.

L’ascension du Cerro Quinini se fait sur les chemins traditionnels construits par les civilisations passées, les fameux « Camino Real » que l’on retrouve partout en Colombie. Des chemins plus tard utilisés et aménagés par les colons.

Durant la randonnée, il est possible d’observer une grande variété de flore ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux.

Au sommet du Pico del Aguila on observe une vue sublime sur la vallée du rio Magdalena et par temps clair il est même possible d’apercevoir les 4965m et la calotte glacière du volcan Santo Isabel situé dans le Parc naturel Los Nevados à plusieurs centaines de km de là !

Infos pratiques Cerro de Quinini

Laguna de Guatavita

L’ORIGINE DU MYTHE DE L’EL DORADO

Visiter la Lagune de guatavita

La Laguna de Guatavita est un des nombreux lieux sacrés des anciens peuples indigènes qui habitaient la région. Si l’on ajoute que cette lagune a la particularité d’être à l’origine du mythe de L’Eldorado, cela pose l’ambiance d’un lieu historique intéressant où règne une ambiance particulière.

Sur place un guide vous accompagne pour vous expliquer l’histoire de la lagune, les cérémonies qui s’y déroulaient, l’arrivée des colons et la folie de ceux qui voulaient absolument trouver l’or, le trésor tant espéré…

Nous sommes là à moins de 1h30 de Bogota, direction l’une des sorties traditionnelles des bogotanos pour une journée de week-end en famille. Visiter la Lagune le matin, manger dans un restaurant typique à midi et finir à se balader dans les rues du village de Guatavita ou au bord de l’immense retenue d’eau l’après-midi est un bon programme. C’est ce que nous avons fait avec mon père et ma sœur lors de notre dernier voyage !

Infos pratiques Laguna Guatavita

Mines de sel de Nemocon

EXPÉRIENCE SOUTERRAINE AUTOUR DE BOGOTA

Visiter la Mine de sel de Nemocon autour de Bogota
Crédit photo: Javadumper

À seulement 1 heure de Bogota, vous trouverez les mines de sel de Nemocon. Une visite à 60 mètres sous terre et un parcours de 2500 mètres pour admirer les formations naturelles de sel, et connaître l’histoire de cette mine qui a fonctionné pendant 200 ans.

Aujourd’hui, elle a été transformée en musée et c’est assez impressionnant : vous traverserez les différentes chambres, sa chapelle à la vierge Marie (oui, vous êtes en Colombie ;-)) et le grand cœur en cristal de sel taillé par un mineur au milieu du XXe siècle.

Tout est très bien conservé, et bien mis en valeur, le parcours bien organisé et vous serez sans doute surpris.
Vous pourrez aussi faire un petit tour dans le joli village très calme et goûter les spécialités comme la « cuajada con melao » (une espèce de fromage frais avec de la mélasse) et l’Almojabana (petit pain salé très bon) con Masato (boisson à base de Maïz fermenté).

Infos pratiques Mines de Nemocon

La Chorrera

La plus haute cascade de Colombie

Cascade La Chorrera à Choachí, proche de Bogota
Cascade La Chorrera – crédit : Tyl

Située dans les environs de Choachi, tout proche de Bogota, à un peu plus d’une heure de route, la cascade la Chorrera est considérée comme la plus haute cascade de Colombie, avec ses 590m de chute libre sur plusieurs étages.

Sur la route pour se rendre à Choachi, vous profiterez d’un paysage inattendu à quelques minutes de la ville, une superbe vallée, les prémices du Paramo et de ses frailejones, des falaises… un véritable enchantement.

Cachée au milieu d’une forêt tropicale, se rendre à la Chorrera est l’occasion de découvrir un écosystème de « Cloud Forest » où l’on pourra observer quantité d’orchidées, de bromelias et de variétés d’oiseaux…

La communauté de Choachi a ouvert une association « Parc d’aventure la Chorrera » qui propose de nombreuses activités de type rappel, tyrolienne, etc. L’association levure à un tourisme responsable, intégrant et bénéficiant à la communauté et participant à la protection des écosystèmes.

Infos pratiques La Chorrera

Désert de la Tatacoita

LE PETIT FRÈRE DE LA TATACOA

Désert de la Tatacoita près de Nemocon autour de Bogota
crédit : Luis Alveart

On reste du côté de Nemocon pour aller découvrir un lieu assez peu connu autour de Bogota, une sorte de réplique du désert de la Tatacoa en miniature !

On l’appelle ici le Desierto de la Tatacoita, autrement dit le « petit Tatacoa », et ce n’est pas sans raison. En effet, on va retrouver dans ce canyon labyrinthique les même sortes de formations rocheuses sculptées par le temps dans un milieu semi-désertique à seulement 1h30 de Bogota !

Le chemin pour se rendre au désert n’est pas très bien fléché et peut durer jusqu’à 3h, alors on vous conseille une fois arriver à Nemocon de demander à un motocarro de vous rapprocher au plus près de l’entrée du désert. Demandez simplement pour aller au « Desierto de la tatacoita ».

Une fois arrivé à un portail rouge vous êtes à l’entrée de la finca qui mène à la Tatacoita. Il vous faudra peut-être appelé le « responsable » pour entrer vu que c’est une propriété privée. Demandez Juan José au 310 227 9771. Il est possible de camper sur place, à voir avec le propriétaire.

Infos pratiques La Tatacoita

Cathédrale de sel de Zipaquira

QUE FAIRE AUTOUR DE BOGOTA

visiter la cathédrale de sel de Zipaquira autour de Bogota
Crédit photo: Olli Harridge

Si l’office du tourisme met en avant une visite à faire autour de Bogota c’est bien la cathédrale de sel de Zipaquira ! Et pourtant à notre avis les autres visites que nous vous proposons dans cet article sont tout aussi (voir plus) intéressantes.

Dans un pays aussi croyant que le mien, un lieu comme ça est très réputé et les locaux l’apprécient beaucoup. Cette cathédrale construite à 180 m sous terre est considérée la « première merveille de la Colombie », sans doute pour son caractère unique et son original. Ce sont les mineurs qui ont participé à sa construction et leur travail est remarquable.

La visite dure environ une heure, et l’entrée comprend, un film en 3D d’introduction, un audioguide, un « spectacle de lumière » en fin du parcours et un parcours au centre historique de la ville pour découvrir le patrimoine architectural.

La cathédrale s’intègre dans un parcours appelé le parc du sel, où vous aurez d’autres activités comme un mur d’escalade à ciel ouvert et un tour en tyrolienne sur une des places de la ville (bien sûr, les activités sont à payer en supplément de l’entrée à la cathédrale)

Cela peut-être intéressant si vous y allez avec des enfants ou si vous aimez ce genre d’activités, mais bon, si vous voulez mon avis, même si la cathédrale est jolie et impressionnante, l’endroit est devenu hyper touristique et le prix d’entrée me semble un peu excessif. Cependant, c’est une visite que beaucoup de personnes apprécient.

Infos pratiques Zipaquira

Balade autour de Bogota

UNE EXPÉRIENCE HORS DES SENTIERS BATTUS

balades écologiques pour tous autour de Bogota
Crédit photo: Umstanda

Voici une initiative que nous trouvons très intéressante : 1 ou 2 fois par mois la Fondation Umstanda organise des balades écologiques gratuites autour de Bogota afin de faire découvrir les richesses naturelles et les communautés rurales autour de Bogota.

Ces balades, accompagnées de guides, sont gratuites ! Il faudra juste prendre en charge votre transport et votre alimentation.

Infos pratiques Umstanda

Informations pratiques

Alentours de Bogota

Agence et guide pour découvrir les alentours de Bogota

Comment se rendre à Bogota

Où loger à Bogota

Merci de nous soutenir !

Merci de nous soutenir !

Newsletter

Partagez c'est la vie !

Notre site contient des liens affiliés

EN SAVOIR PLUS

6 réflexions au sujet de “Que faire et visiter aux alentours de Bogota”

  1. Et oui il y a beaucoup de belles choses a voir autour de Bogota totalement ignore des touristes mais c est galère niveau transport en commun. Pour Zipaquira c est vraiment trop cher pour les étrangers il y a la même chose en Pologne.

    Répondre
  2. Tout d’abord merci pour votre site, il est très bien fait. Je voulais juste vous mettre au courant d une information erronée. Il n’existe pas de bus depuis Bogotá Terminal Salitre jusque Sesquile ou meme Guatavita. De plus, une fois arrivé a Sesquile, sachez que la dernière buseta pars a 10 h 30 du matin. Si vous arrivez apres vous devez prendre un taxi qui coute aux alentours de 25 000 pesos jusqu a la laguna de guatevita. En tous cas très chouette visite a faire pres de Bogotá !

    Répondre
  3. Excellente blog! J’ai visité Bogota durant environ 1 mois quand j’étais en Colombie! La cathédrale de sel proche était sûrement le plus beau trip! Aussi, les dimanche gratuit dans les entrées de Musées est solidement chouette!

    Répondre

Laisser un commentaire