Les 18 villages patrimoine de Colombie

Publié le

Le réseau des villes et villages patrimoines de Colombie est un regroupement de sites colombiens remarquables pour leur importance historique ou architecturale.

Ce réseau est une initiative pour valoriser le patrimoine culturel colombien, matériel et immatériel (historique, architectural, savoir-faire, etc.)

Il ne s’agit donc pas toujours de « beaux villages » comme on pourrait l’imaginer, même si vous verrez que la plupart sont de magnifiques endroits. Mais si certains villages patrimoines sont remarquables pour leur architecture, d’autres le sont davantage pour leur valeur historique ou leur savoir-faire artisanal.

L’idée à travers ce réseau est de promouvoir ce patrimoine à travers le tourisme et offrir des opportunités de développement durable pour les populations locales.
Cela fait longtemps que l’on voulait vous en parler et dresser la liste des 18 villages patrimoine de Colombie.

C’est toujours facile de rajouter un (ou plusieurs) dans les itinéraires de voyage. Nous en avons visité huit pour le moment, il nous reste donc encore plus de la moitié à découvrir !

Guaduas, Cundinamarca

Village patrimoine de Colombie

crédit : alexander schimmeck

Guaduas est un village situé dans le département de Cundinamarca, proche de Bogota. Guaduas a été fondé sur l’ancien « Camino real » reliant Bogota à Honda sur les rives du Magdalena.
Guaduas fut le centre névralgique de la fameuse expédition botanique réalisée par José Celestino Mutis, considérée comme la plus importante épopée scientifique de la période coloniale en Colombie.

Guaduas est aussi le lieu de naissance de Policarpa Salavarrieta dit « la Pola », une des rares héroïnes féminines qui a joué un rôle très important dans la résistance face à la couronne espagnole et pour l’indépendance de la Colombie.

Ponts d’intérêts de Guaduas

  • Plaza de la Constitución : lieu de rencontre avec sa fontaine rafraichissante, une sculpture rend hommage à la Policarpa Salavarrieta, « La Pola ».
  • Casa Museo del Virrey Ezpeleta : c’est la maison-musée de José Manuel Ezpeleta d’où il a régné en tant que vice-roi de la Nouvelle-Grenade de 1785 à 1789.
  • Cathédrale San Miguel Arcángel : considérée comme la dernière église coloniale construite en Colombie. Déclaré monument national en 1959.
  • Maison de Policarpa Salavarrieta : une maison « créole » en mémoire de l’héroïne colombienne.
  • Maison Royale : maison historique à l’architecture préservée du 18e siècle.
  • Musée des arts traditionnels Patio del Moro : nommée la maison des 100 portes, c’est une vieille maison du 18e où sont donnés aujourd’hui des ateliers artistiques (musique, théâtre, poésie, peinture, etc.)
  • Casa Consistorial : construite au 17e siècle, elle a été à la fois une prison, une mairie et le siège du conseil municipal.
  • Le couvent de La Soledad : considéré comme le premier bâtiment colonial construit au début du 17e siècle. C’est aujourd’hui la mairie de Guaduas.

Aux alentours de Guaduas

  • La Piedra Capira : point de vue sur la région
  • Camino Real : route pavée ancestrale
  • Monument à José Antonio Galán : martyr de l’indépendance

Guaduas

Infos générales

Date de fondation : 1572
Population : 31 000 habitants
Altitude : 992m
Gentilé : Guadueros
Département : Cundinamarca

Comment se rendre à Guaduas

Aéroport le plus proche : Bogota
En bus depuis Bogota : 8h /
En voiture depuis Bogota : 123km

Nos recommandations pour loger à Guaduas

Guaduas, village patrimoine de Colombie

Villa de Leyva, Boyacá

Village patrimoine de Colombie

visiter Villa de Leyva village colonial incontournable de Colombie

Villa de Leyva se situe dans le département du Boyacá, à quelques heures au nord de la capitale Bogota. Réputé dans tout le pays, c’est un des plus beaux villages de Colombie et c’est un des villages préférés d’Angélica, car ça lui rappelle son enfance !

Villa de Leyva est un village chargé d’histoire appelé le « Ciudad madre », la « ville mère ». On s’y balade sur les rues pavées, le long des maisons aux murs blanchis à la chaux parés de sublimes bougainvilliers. Le village possède l’une des plus grandes places pavées d’Amérique du Sud.

Si Villa de Leyva est reconnu pour son architecture coloniale préservée, on pourra découvrir aux alentours les restes de l’influence indigène avec notamment les restes d’un site astronomique indigène.

Points d’intérêts de Villa de Leyva

  • Plaza Mayor : l’immense place centrale de Villa de Leyva, inratable.
  • Église de Nuestra Señora del Rosario : située sur la Plaza Mayor et construite entre 1608 et 1665.
  • Casa Museo de Nariño : Datant du 17e siècle, c’est une maison hommage à Antonio Nariño, connu pour avoir traduit et diffusé la Déclaration des droits de l’homme.
  • Plaza de Ricaurte : parc érigé en l’honneur de Antonio Ricaurte, héros de la guerre d’indépendance. On y trouve la maison où il est né, et le couvent de San Agustin datant du 16e siècle.
  • Calle Caliente : rue commerçante où l’on trouve de nombreuses boutiques d’artisanat local.
  • Musée El Carmen : musée créé en 1971 par la communauté des carmélites de Villa de Leyva.

Aux alentours de Villa de Leyva

  • Parc naturel Iguaque : un beau parc naturel pour découvrir la faune et la flore des montagnes locales
  • Convento Ecco Homo : très beau couvent dominicain du 17e siècle situé à environ 15 km de Villa de Leyva.
  • Le parc des Dinosaures : petit parc thématique, villa de leyva étant une terre de dinosaures, de nombreux fossiles ont été retrouvés dans la région.
  • Musée « El Fossil » : le fameux fossile, restes d’un reptile marin de 12 m de long découvert en 1977
  • El Infiernito : site archéologique d’un observatoire astronomique Muisca. Une sorte de calendrier géant qui leur servait à se repérer dans l’année et les saisons.
  • Raquira : petit village d’artisanat typique de Colombie qu’on aime beaucoup

Villa de Leyva

Infos générales

  • Date de fondation : 1572
  • Population : 9650 habitants
  • Altitude : 2150m
  • Gentilé : Villaleyvano
  • Département : Boyaca

Comment se rendre à Villa de Leyva

  • Aéroport le plus proche : Bogota
  • En bus depuis Bogota : 2h30 & environ $25.000

Nos recommandations pour loger à Villa de Leyva

Mongui, Boyaca

Village patrimoine de Colombie

Nous avons découvert Monguí récemment, car nous voulions aller au Páramo de Ocetá, un sublime páramo dans le département du Boyacá. On voulait faire une randonnée avec le papa d’Angélica le temps d’un week-end au départ de Bogota et on a profité pour découvrir le village de Monguí, point de départ du trek.

C’est un petit village authentique perché très haut dans les montagnes (2900 m) où l’on retrouve une tradition de fabrication de ballons de football à la main, avec de nombreux ateliers encore en activité.

On a fait une petite visite guidée dans le centre historique, visité le magnifique ancien couvent, où l’on peut comprendre un petit peu la cruelle histoire de l’évangélisation forcée des communautés indigènes locales pendant l’époque coloniale.

On a également pu entrer dans un atelier de fabrication de ballon où nous avons confectionné nous-mêmes un petit ballon, c’était très sympa ! On garde vraiment un super souvenir de notre trek au Páramo de Ocetá et du village de Monguí, un village tranquille et accueillant qui respire la culture boyacense.

Points d’intérêts de Monguí

  • Place principale : point névralgique de la vie du village, on y trouve quatre monuments qui illustrent les activités du village : une femme cousant un ballon, un mineur de charbon, un ballon de football et le buste du père Alonso Ojeda, figure bienfaitrice du village.
  • Basilique mineure de Notre-Dame de Monguí : déclarée monument national en 1975. Sur la façade, on peut voir les armoiries des royaumes d’Aragon et de Castille qui font référence à l’époque de l’influence hispanique.
  • Couvent des Franciscains : situé à côté de la basilique, on y trouve une exposition de peintures anciennes.
  • Chapelle de San Antonio : Chapelle construite au XVIIe siècle, premier édifice religieux du village.
  • Puente Real de Calicanto : Pont construit par les indigènes Sanoha sous la conduite des Espagnols en 1603 et terminé en 1715.

Aux alentours de Monguí

  • Páramo de Ocetá : trek immanquable si vous passez à Monguí dans une magnifique Paramo autour des 4000 m d’altitude.
  • Mongüa : petit village à quelques kilomètres de Monguí, point de départ d’autres balades jusqu’au Páramo de Ocetá.
  • Peña de Otí : mirador avec une belle vue sur la région, une randonnée tranquille qui permet d’apprécier la variété des espèces végétales qui y sont présentes.
  • Cascada La Virgen : petite cascade située dans le village de Pericos où la Vierge Marie serait apparue.

Mongui

Infos générales

  • Date de fondation : 1601
  • Population : 4986 habitants
  • Altitude : 2900m
  • Gentilé : Monguiseño
  • Département : Boyaca

Comment se rendre à Mongui

  • Aéroport le plus proche : Bogota
  • En bus depuis Bogota : environ 5h & environ $35.000

Nos recommandations pour loger à Mongui

Socorro, Santander

Village patrimoine de Colombie

Socorro c’est pour nous un acte manqué ! C’était un arrêt prévu pendant notre road-trip entre Bogota et Santa Marta et les aléas de l’organisation ont fait que nous n’avons finalement pas eu le temps de nous arrêter.

Socorro revêt une grande importance pour l’histoire nationale, car elle a été le lieu d’une série d’événements qui ont conduit à l’indépendance de la Colombie, comme la signature de l’acte d’indépendance nationale.

Aujourd’hui, il faut se rendre dans le centre historique de Socorro pour retrouver des traces de la grande histoire dans chaque coin de ses rues étroites, ses maisons, ses églises…

On retrouve à Socorro une grande quantité d’églises, de chapelles, de monastères et de couvents, et une architecture typique, avec des bases en pierre, des murs en « pisé » et des toits de tuiles.

El Socorro est réputé pour ses spécialités gastronomiques : la sopa de mute (soupe à base de maïs épluché), le tamal santandereano (une pâte de maïs mélangée avec divers ingrédients et recouverte de feuilles de bananier.) Et pour ses traditions artisanales que l’on retrouve partout dans le Santander : le fique, le coton et le tabac.

Points d’intérêts de Socorro

  • Capitole de l’État : construit en 1872 lorsque El Socorro était l’État souverain du département de Santander, aujourd’hui il abrite le Palais de Justice.
  • Basilique Nuestra Señora del Socorro : construite en 1873, elle est considérée comme la troisième basilique la plus haute de Colombie.
  • Parc de l’indépendance : elle a été le théâtre historique de l’insurrection communale et de la guerre d’indépendance.
  • Casa de la Cultura : ancien manoir de style colonial avec des salles thématiques où sont conservés des objets anciens.
  • Chapelle La Inmaculada Concepción : église convertie en panthéon pour les héros de l’indépendance.
  • Chapelle Santa Bárbara : réputée pour sa façade en pierre sculptée.
  • Maison de Juan Francisco Berbeo : l’une des plus anciennes de Colombie.

Aux alentours de Socorro

  • Barichara : sublime village proche de San Gil
  • Las Gachas : bassins naturels situés proche du tranquille village de Guadalupe
  • Chicamocha : l’un des plus grands canyons du monde
  • San Gil : capitale colombienne des sports d’aventure

Socorro

Infos générales

  • Date de fondation : 1683
  • Population : 30 847 habitants
  • Altitude : 1300m
  • Gentilé : Socorrano
  • Département : Santander

Comment se rendre à Socorro

  • Aéroport le plus proche : Bucaramanga
  • En bus depuis Bucaramanga : 2h30 & environ $25.000
  • En bus depuis San gil : 1/2h
  • En bus depuis Barichara : 1h

Nos recommandations pour loger à Socorro

Barichara, Santander

Village patrimoine de Colombie

Barichara village patrimoine du Santander en Colombie

Vous le savez surement, ou si vous ne le savez pas on va vous le répéter : Barichara est un de nos villages coup de cœur en Colombie. On a adoré ce village et les rencontres que l’on a pu y faire, d’ailleurs on vous raconte notre découverte dans notre article dédié à Barichara.

Barichara est clairement l’un des plus beaux villages de Colombie. Son identité architecturale préservée est absolument magnifique et les points de vues qu’offre le village tout plus spectaculaires les uns que les autres. Son centre historique a été déclaré monument national en 1975.

On y trouve plein d’ateliers d’artisanat et de belles initiatives associatives autour de l’insertion des femmes seules avec enfants ou de personnes âgées.

Depuis Barichara on peut se rendre par une petite randonnée jusqu’au village authentique de Guane, sur les traces des indigènes du même nom. Et si l’on se sent plus aventuriers on peut descendre jusqu’au fond du canyon de Chicamocha (il faut bien se préparer).

Points d’intérêts de Barichara

  • Templo de la Inmaculada Concepción y San Lorenzo Mártir : sa construction en pierre a duré vingt ans et il fait la fierté de la population.
  • Chapelle Santa Barbara : datant de la fin du XVIIIe siècle, on y trouve des sculptures représentant une croix et des bœufs labourant la terre et un Ceiba de plus de 250 ans.
  • Casa de la Cultura : sublime maison colombienne typique des XVIIIe et XIXe siècles dans laquelle on peut découvrir la mémoire de Barichara (fossiles, outils agricoles, photographies, etc.)
  • Calle Real : construit par les indigènes Guanes et conservée par les colons, c’est la rue qui mène à la chapelle Santa Barbara.
  • Cimetière : on y voit la qualité du travail artistique des tailleurs de pierre du village.

Aux alentours de Barichara

  • Guane : petit village authentique que l’on atteint par un véritable « camino real ».
  • Chicamocha : l’un des plus grands canyons du monde
  • San Gil : capitale colombienne des sports d’aventure
  • Cascade Juan Curi : sublime cascade au sud de San Gil
  • Socorro : centre historique préservé

Barichara

Infos générales

  • Date de fondation : 1705
  • Population : 7215 habitants
  • Altitude : 1336m
  • Gentilé : Barichara
  • Département : Santander

Comment se rendre à Barichara

  • Aéroport le plus proche : Bucaramanga
  • En bus depuis Bucaramanga : environ 3h30 & $25.000
  • En bus depuis San Gil : environ 45min. & $5.000

Nos recommandations pour loger à Barichara

Giron, Santander

Village patrimoine de Colombie

Visiter Giron dans le Santander en Colombie

Giron est une ville surprenante tant lorsque l’on arrive on a l’impression d’être englouti dans l’immense agglomération de Bucaramanga. Pourtant, une fois passés les bouchons pour arriver dans le centre historique, on y découvre une architecture totalement préservée à la façon d’un petit village.

Murs blanchis à la chaux, rues pavées, portes et volets en bois noirs font l’identité de San Juan de Giron, inscrit au patrimoine de la Colombie.

Nous y avons passé une nuit lors de notre road trip entre Bogota et Santa Marta. Situé juste à côté de l’aéroport de Bucaramanga c’était le lieu parfait pour récupérer au passage le papa d’Angélica qui allait nous accompagner pour la suite du road trip.

Jusqu’à peu, la région comptait de nombreuses cultures de tabac et des fabriques de cigares. Cela faisait longtemps qu’Angélica voulait découvrir la tradition du tabac, et en demandant aux habitants, nous avons pu nous rendre dans un atelier de fabrication de cigares traditionnels.

Points d’intérêts de Giron

  • Parc principal : où la vie bat son plein et où trône la basilique
  • Mansión del Fraile : un bâtiment représentatif de l’architecture coloniale qui aurait hébergé Simon Bolivar à trois reprises.
  • Malecon touristique : situé sur les rives du Rio de Oro, le lieu n’a rien d’exceptionnel, mais on y trouve plusieurs restaurants traditionnels et des ventes d’artisanat. La nuit on y fait la fête.
  • Alameda Las Nieves : Se promener le long de la rivière qui traverse Giron, sur l’Alameda Las Nieves et profiter du paysage naturel pour traverser les six ponts construits en pierre ou en calicanto.
  • Parque Las Nieves : petite place avec la traditionnelle Capilla de Las Nieves, un ancien cloître entouré de jardins.
  • Atelier de fabrication de cigar : une des curiosités de Giron et sa région où l’on trouve encore quelques cultures de tabac.

Aux alentours de Giron

  • Cañon de las Iguanas : sur la route de Zapatoca, dans le village de Chocoa, avec une nature similaire au Canyon de Chicamocha (cactus, aridité…). On y trouve des coins de baignade et une cascade de 60 m de haut.
  • Humedal del Pantano : un environnement naturel de marais à la flore riche où un programme de conservation est en cours.
  • Zapatacoa : un très beau village à 2h au sud de Giron.

GIron

Infos générales

  • Date de fondation : 1631
  • Population : 173 000 habitants
  • Altitude : 777m
  • Gentilé : Girones
  • Département : Santander

Comment se rendre à Giron

  • Aéroport le plus proche : Bucaramanga
  • En bus depuis Bucaramanga : environ 3h & $20.000
  • En bus depuis Bogota : environ 6h & $60.000

Nos recommandations pour loger à Giron

La Playa de Belen, Norte Santander

Village patrimoine de Colombie

Visiter la Playa de Belen, village patrimoine de Colombie

Encore un village hors sentiers battus et qui pourtant a de vrais trésors à offrir ! Situé dans le département du Norte Santander, une région tendue où la guérilla est encore bien présente, le village de La Playa de Belen fait figure d’oasis de tranquillité où la sécurité est revenue ces dernières années.

Nous nous y sommes arrêtés lors de notre road-trip entre Bogota et Santa Marta, pour couper la route entre Giron et Mompox et cela a été une très bonne idée ! Le village est très mignon avec ses couleurs blanches et rouges, mais ce qui est le plus surprenant c’est qu’il est construit au milieu d’un paysage incroyable : Los Estoraques.

Tout au tour on devine des formations rocheuses étranges et la randonnée à l’intérieur du parc naturel Los Estoraques est bien sûr LE truc à ne pas manquer si vous passez par La Playa. Nous, on a adoré ! C’est vraiment un paysage unique.

Points d’intérêts de La Playa de Belen

  • Templo San José : d’inspiration néoclassique, c’est l’église principale de La Playa de Belen avec ses deux clochers dorés.
  • Cimetière : situé sur un plateau de plus de 150 mètres d’altitude, il permet une vue panoramique à 360 degrés sur la ville et Los Estoraques

Aux alentours de La Playa de Belen

  • Mirador de Santa Cruz
  • Mirador de los Pinos
  • Los Estoraques : formations rocheuses produites par l’érosion dans une zone naturelle considérée comme unique en son genre.
  • Los Aposentos : situés à l’entrée de la ville, rend hommage à la Vierge de Belen, et on peut y contempler Los Estoraques dans toute sa splendeur.

La playa de Belen

Infos générales

  • Date de fondation : 1862
  • Population : 8500 habitants
  • Altitude : 1450m
  • Gentilé : Playero
  • Département : Norte Santander

Comment se rendre à La playa de Belen

  • Aéroport le plus proche : Bucaramanga
  • En bus depuis Bucaramanga : environ 6h & $70.000

Nos recommandations pour loger à la playa de Belen

Mompox, Bolivar

Village patrimoine de Colombie

Visiter Mompox, village patrimoine de Colombie

« On ne passe pas à Mompox, on y arrive » ! Avec ce dicton et tant d’autres liés à Mompox, on comprend que cette ville, située au sud de Cartagena, entouré par les eaux du Magdalena, revêt un caractère particulier, voire mystique.

Mompox a longtemps été l’une des villes les plus importantes et riches de Colombie, jusqu’à ce que le fleuve et l’histoire en décident autrement, la transformant en une ville « retenue dans le passé ».

Il faut dire que le centre historique de Mompox est particulièrement bien préservé et a été déclaré Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Si Mompox rappelle bien évidemment l’architecture coloniale de Cartagena de indias, l’atmosphère y est pourtant bien différente.

Tournée vers le fleuve, Mompox est une expérience à vivre et, jusqu’à il y a peu, était préservée du tourisme de masse avec une authenticité folle. Cela pourrait venir à changer, notamment avec la construction d’un pont et l’ouverture d’une ligne aérienne permettant d’arriver beaucoup plus facilement en voiture depuis Cartagena.

Nous vous conseillons vraiment de faire une visite historique du centre-ville ! Il y a tant à dire sur Mompox… on vous raconte tout dans notre article sur les idées de visites à faire à Mompox et on a aussi écrit un guide pratique pour visiter Mompox.

Points d’intérêts de Mompox

  • Plaza Fundacional de la Concepción : située entre le superbe marché et la superbe église du même nom.
  • Palais municipal : il possède la façade la plus importante de Santa Cruz de Mompox et l’une des plus belles du pays.
  • Cimetière : déclaré Monument national : un cimetière qui se caractérise par la blancheur de ses tombes.
  • Église de Santa Barbara : construite vers 1613, elle garde vivante l’histoire de cette sainte catholique, Barbara, fille d’un père superstitieux et païen, habitué à vénérer des dieux inexistants dans l’ancienne Turquie.
  • Se balader le long du fleuve : à faire le soir quand la brise monte légèrement

Aux alentours de Mompox

  • Ciénaga de Pijiño : immense écosystème lacustre connecté avec le fleuve Magdalena où l’on peut observer de nombreux oiseaux et reptiles (iguanes, caïmans)

Mompox

Infos générales

  • Date de fondation : 1537
  • Population : 44 000 habitants
  • Altitude : 33m
  • Gentilé : Momposino
  • Département : Bolivar

Comment se rendre à Mompox

  • Aéroport le plus proche : Sincelejo
  • En bus depuis Sincelejo : environ 3h & $70.000

Nos recommandations pour loger à Mompox

Cienaga, Magdalena

Village patrimoine de Colombie

crédit : camilo ocampo

On connait peut-être plus la Cienaga Grande que le village de Cienaga. Reste que le centre historique de Cienaga, situé à quelque kilomètres à peine de Santa Marta vaut le détour. Avec quelques beaux exemples d’architecture coloniale, il y règne une atmosphère bien particulière qui (comme beaucoup de villages de la côte caraïbe) aurait inspiré Gabriel Garcia Marquez pour écrire ses nombreux (et excellents) romans.

Venir à Cienaga c’est l’occasion de profiter pour connaitre l’histoire de la ville et pour cela rien de mieux que de faire appel à notre partenaire local qui proposer des visites guidées historiques dans le centre-ville.

On pourra également y découvrir l’artisanat local avec une grande variété d’objets en guineo (fibre de banane) tels que des paniers, des bracelets, des sacs et des chapeaux.

Mais si vous êtes à Cienaga, il est impensable de ne pas aller faire un tour sur les eaux de la Cienaga Grande, découvrir son écosystème si particulier entre eau douce et eau de mer, et découvrir les incroyables villages sur pilotis de Nueva Venecia et Buenavista.

Info pour une visite guidée de Cienaga

Points d’intérêts de Cienaga

  • Parc du Centenaire : situé sur la place centrale, on y faisait le marché public et la célébration des fêtes populaires.
  • Temple municipal : œuvre inspirée des temples romains, située sur la Plaza del Centenario de Ciénaga
  • Palais municipal : un exemple d’architecture dite « républicaine », avec sa façade, sa cour et son escalier impérial.
  • Casa de Balcones : l’un des bâtiments les plus anciens de Ciénaga.
  • Cimetière de San Miguel : connu comme le « cimetière des riches », on y trouve de véritables œuvres artistiques
  • Casa del Diablo : maison au style « républicain », propriété d’un riche producteur de bananes dont la prospérité a donné lieu à des croyances populaires de « pacte avec le diable ».

Aux alentours de Cienaga

  • El Volcán : situées dans le corregimiento de Córdoba, ses eaux thermales sont médicinales, avec des propriétés thérapeutiques.
  • Ciénaga Grande de Santa Marta : c’est la plus grande lagune de Colombie, déclarée réserve naturelle de biosphère en 2000 par l’UNESCO. À découvrir sur place : espèces endémiques et villages sur pilotis.

Cienaga

Infos générales

  • Date de fondation : 1521
  • Population : 129 000 habitants
  • Altitude : 3m
  • Gentilé : Cienaguero
  • Département : Magdalena

Comment se rendre à Cienaga

  • Aéroport le plus proche : Santa Marta
  • En bus depuis Santa Marta : environ 45 min. & $5.000

Nos recommandations pour loger à Cienaga

Lorica, Cordoba

Village patrimoine de Colombie

marché public de lorica village patrimoine de la Colombie

Santa Cruz de Lorica a été l’une de nos belles découvertes, dans une région peu connue et peu visitée par les voyageurs étrangers. Situé au nord de Monteria, dans le département de Cordoba, Lorica revêt un illustre passé de capitale économique régionale, dont les « traces » sont encore visibles sur les murs du centre historique.

Passée la cohue de l’entrée dans la ville, une fois arrivé dans le petit centre historique, on est fasciné par la beauté des bâtiments colorés et de ce sublime marché couvert situé sur les bords du fleuve Sinu. Un style architectural mêlant « républicain », « vernaculaire » et « mudejar » (arabo-andalou), témoignant de l’héritage culturel riche, notamment d’immigrants syro-libanais !

Lors de notre visite de Lorica, nous avons fait de très belles rencontres et nous vous recommandons de passer à l’office de tourisme et demander si quelqu’un peut vous faire faire le tour du centre.

Immanquable : manger un envuelto de poisson sous les arcades du marché !

Points d’intérêts de Lorica

  • Plaza del Mercado : un bâtiment déclaré monument national où l’on trouve des stands pour manger, de la vente d’artisanat, d’aliments typiques, de condiments et d’épices.
  • Plaza Pastelillo : entourée de locaux commerciaux et de certains des bâtiments les plus importants de la ville, comme la place du marché et le bâtiment Afife Matuk.
  • Bâtiment Afife Matuk : construit au début du XXe siècle, c’était le premier centre commercial de Lorica.
  • Edificio González : siège de la mairie, connu pour ses balcons sculptés et la décoration de sa frise murale.
  • Bâtiment La Isla : construit en 1919, on l’appelle ainsi, car il possède quatre façades identiques sur 4 rues différentes.
  • Fresque du Malecón La Muralla : promenade sur les bords du Sinu avec une immense fresque murale qui retrace l’histoire de la ville.

Aux alentours de Lorica

  • Ciénaga de La Caimanera
  • Ciénaga de La Leche
  • Reserva Natural Sanguaré
  • Isla fuerte
  • Rincon del Mar
  • Coveñas
  • Tintinpan et Isla Mucura

Lorica

Infos générales

  • Date de fondation : 1740
  • Population : 115 000 habitants
  • Altitude : 7m
  • Gentilé : Loriquero
  • Département : Cordoba

Comment se rendre à Cienaga

  • Aéroport le plus proche : Monteria
  • En bus depuis Monteria : environ 1h30 & $10.000

Nos recommandations pour loger à Cienaga

Santa Fe de Antioquia, Antioquia

Village patrimoine de Colombie

Situé à environ 1h30 de Medellín, Santa Fé de Antioquia est considérée comme un des plus beaux villages coloniaux d’Antioquia.

Santa Fé de Antioquia est considérée comme la première fondation dans le département d’Antioquia, celle par où tout a commencé, celle où s’est créée l’identité si particulière de la culture « paisa ». C’est une des plus anciennes villes, fondée en 1541, et elle a longtemps été la capitale du département.

On y observe une architecture superbement conservée, typique de l’époque coloniale avec belles maisons et ses rues pavées. À ne pas manquer les belles places du village : la Plaza Mayor Simón Bolívar bien sûr, mais aussi Santa Bárbara, Plazuela de Mi Padre Jesús, Plazuela José María Martínez Pardo…

L’un des monuments phares est bien sûr le « Puente de Occidente », un pont qui symbolise Santa Fe de Antioquia. Bien sûr on pourra aussi profiter du Marché des fruits, des sucreries, de l’artisanat et des aliments traditionnels.

Pour en découvrir tous les secrets et bien plus, on vous recommande vraiment de contacter Cathy via notre formulaire ci-dessous, notre partenaire locale qui propose une super visite guidée de Santa Fe de Antioquia.

Plus d’infos pour faire une visite de Santa Fe de Antiquia

Points d’intérêts Santa Fe de Antioquia

  • Plaza Mayor Simón Bolívar : place principale où l’on trouve différents monuments dont la Basilique de l’Immaculée Conception
  • Temple de Santa Barbara : c’est un temple de style baroque construit en 1728, c’est le plus ancien de la ville.
  • Puente de Occidente : c’est le pont symbole du Santa Fé, il mesure 291 mètres de long et traverse le fleuve Cauca.
  • Casa Negra : manoir du XVIIe siècle de style colonial
  • Bijoux et filigranes : toute une tradition artisanale introduite par les Espagnols, qui avaient eux-mêmes appris des Arabes.

Aux alentours de Santa Fe de Antioquia

  • Hacienda Juan Blanco : située dans le village d’El Espinal, il s’agit d’une demeure de style colonial qui a appartenu à de nombreux personnages illustres
  • Paramo de Belmira : une réserve naturelle où l’on peut observer l’écosystème de Paramo autour de Medellín

SAnta Fe de Antioquia

Infos générales

  • Date de fondation : 1541
  • Population : 26 000 habitants
  • Altitude : 500m
  • Gentilé : Santafereño
  • Département : Antioquia

Comment se rendre à SAnta Fe de Antioquia

  • Aéroport le plus proche : Medellin
  • En bus depuis Medellin : environ 1h30 & $10.000

Nos recommandations pour loger à SAnta Fe de Antioquia

Jerico, Antioquia

Village patrimoine de Colombie

Visiter Jercio, village patrimoine de Colombie, Antioquia

Voilà encore un de nos coups de cœur ! Le village de Jerico est une merveille de l’architecture des villages cafeteros. Jerico est une véritable explosion de couleurs, avec toutes ses maisons aux portes et balcons colorés.

Nous n’y sommes restés que 2 nuits, mais on aurait voulu y rester pour la vie ! Jerico est suffisamment difficile d’accès pour garder une véritable authenticité, loin du tourisme de masse. Ici la vie s’écoule tranquillement autour des activités locales, des marchés, des cafés et de l’artisanat. On trouve une tradition de fabrication du Carriel, le sac traditionnel des paisas dont on vous conseille de visiter l’atelier de Dario Agudelo, LE maitre artisan du village et un personnage exceptionnel.

À Jerico, l’idée est juste de profiter de l’ambiance locale. Mais on peut évidemment faire plein de choses : visites guidées, découverte de toute l’histoire religieuse du village, monter aux différents miradors pour admirer le paysage alentour, se balader au jardin botanique, visiter une finca de café…

Il y a aussi de nombreuses balades en montagne à faire et il est même possible d’aller voler en parapente.

Là encore, si vous voulez en savoir plus et être accompagné pour une découverte guidée en français de Jerico, on vous conseille de contacter ci-dessous notre amie Cathy.

Infos pour visiter Jerico en français

Points d’intérêts de Jerico

  • Maison de la famille Restrepo et Maison de la famille Castaño-Pelaez
  • Place du marché
  • Catedral de Nuestra Señora de Las Mercedes : avec ses couleurs si particulières
  • Calle « 100 escalas » avec ses lanternes et ses balcons en saillie sur les bords.
  • Morro El Salvador : petite colline d’où l’on peut admirer une belle vue sur Jerico et les alentours

Aux alentours de Jerico

  • Ecoparque de Las Nubes : balade dans la nature entourée de forêt et d’une grande variété d’oiseaux.
  • Vereda La Soledad : chemin à travers des plantations de café et de bananes jusqu’à un point de vue sur le fleuve Cauca.
  • Rio Piedras : rivière où l’on peut se baigner

Jerico

Infos générales

  • Date de fondation : 1850
  • Population : 13 640 habitants
  • Altitude : 1910m
  • Gentilé : Jericoano
  • Département : Antioquia

Comment se rendre à Jerico

  • Aéroport le plus proche : Medellin
  • En bus depuis Medellin : environ 3h30 & $18.000

Nos recommandations pour loger à Jerico

Jardin, Antioquia

Village patrimoine de Colombie

El Jardín est une municipalité du sud-ouest de Medellín, située dans une vallée d’où l’on peut observer les Farallones del Citará à la frontière du département de Chocó.

Son économie est basée sur l’agriculture et l’élevage de truites et, depuis quelques années, le tourisme. En effet Jardin a depuis quelques années connu un boom touristique, surement dû à sa présence répétée dans de nombreux guides. Après, on est bien loin du tourisme de masse.

Il règne une belle ambiance de village cafetera à Jardin, où l’on retrouve l’architecture traditionnelle et les maisons colorées autour de la place principale où il fait bon boire un café en regardant la vie quotidienne.

Localement on trouve différentes traditions artisanales, notamment la confection de plaids en patchwork et la fabrication de tabourets colorés en bois et en cuir que l’on retrouve dans les cafés et les bars.

Points d’intérêts de Jardin

  • Parc El Libertador : la place principale avec ses magnifiques arbres et ses terrasses, lieu de rencontre des habitants de Jardin.
  • Basilique mineure de l’Immaculée Conception : inaugurée en 1932, elle a été réalisée en pierre volcanique taillée à la hache par les paysans de l’époque.

Aux alentours de Jardin

  • Cascada del Amor : balade jusqu’à une cascade où l’on peut observer les oiseaux.
  • La garrucha : moyen de transport artisanal composé d’un panier en bois déplacé par câble
  • De nombreuses randonnées sont accessibles alentour avec un guide
  • Parapente
  • Reserva del Loro Orejiamarillo, Alto de Ventanas

Jardin

Infos générales

  • Date de fondation : 1864
  • Population : 14 518 habitants
  • Altitude : 1750m
  • Gentilé : Jardineño
  • Département : Antioquia

Comment se rendre à Jardin

  • Aéroport le plus proche : Medellin
  • En bus depuis Medellin : environ 4h & $25.000

Nos recommandations pour loger à Jardin

Aguadas, Caldas

Village patrimoine de Colombie

Situé à mi-chemin entre Manizales et Medellín, Aguadas est un village qui fait partie du paysage culturel du café, déclaré au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le village possède une grande richesse culturelle, historique, architecturale et artisanale : c’est la capitale du chapeau !

En effet le chapeau aguadeño, reconnu depuis 160 ans pour sa qualité et son tissage, est fait à la main à partir de l’iraca, fibre extraite du palmier Toquilla. Autre spécialité locale : le Pionono, une confiserie traditionnelle de la région.

Au même titre que Salamina, c’est surement la situation géographique, un peu éloignée des points touristiques les plus connus qui la préservent du tourisme de masse.

Aguadas est un village avec des maisons colorées, une belle église aux couleurs fraîches et acidulées. Ce n’est peut-être pas le plus beau village de la région du café, mais on y retrouve l’ambiance typique de la région, et l’on sent que toute la vie du village n’est pas tournée vers le tourisme.

Points d’intérêts de Aguadas

  • Casa de la Cultura « Francisco Giraldo » : Musée national du chapeau, unique dans le pays, où l’on peut voir plus de 300 chapeaux faits main provenant de différentes régions colombiennes.
  • Pueblito Viejo : c’est une réplique pittoresque des maisons à l’époque de la fondation du village. Situé au sommet de l’Alto de la Virgen d’où l’on peut apprécier une belle vue panoramique d’Aguadas.
  • Templo de la Inmaculada Concepción : c’est le temple emblématique de Aguadas.
  • Parque de Bolivar : place centrale d’Aguadas où l’on profite de la vie du village

Aux alentours de Aguadas

  • Playa del rio Arma : lieu de baignade local où l’on vient faire le « paseo de olla », tradition colombienne qui consiste à venir faire à manger (littéralement) au bord de l’eau.
  • Cascadas de Pore (80 m) et de La Chorrera (50 m) : situées dans une réserve naturelle où l’on peut faire de belles balades.

Aguadas

Infos générales

  • Date de fondation : 1808
  • Population : 22 081 habitants
  • Altitude : 2214m
  • Gentilé : Aguadeño
  • Département : Caldas

Comment se rendre à Aguadas

  • Aéroport le plus proche : Medellin ou Manizales
  • En bus depuis Medellin : environ 4h & $40.000

Nos recommandations pour loger à Aguadas

Salamina, Caldas

Village patrimoine de Colombie

Salamina est surement le village le plus sous-coté de notre liste, personne ne le connait, et c’est pourtant l’un des plus beaux villages de la région du café, si ce n’est LE plus beau !

Comme Aguadas, sa situation géographique le protège du tourisme de masse, et pourtant… en plus du sublime centre historique aux maisons colorées et aux balcons sculptés, la région abrite un trésor caché : la vallée de la Samaria, une forêt de palmiers de cire qui n’a rien à envier à la Vallée de Cocora !

Salamina, appelé « la ville des parcs », est reconnu pour sa tradition artisanale tournée vers le travail du bois. On y voit parmi les plus belles portes et les plus beaux balcons sculptés.
Salamina est situé à flanc de montagne et le terrain escarpé offre de belles vues panoramiques sur les montagnes environnantes.

Un village qui fait partie de nos MUST DO d’un prochain voyage en Colombie, un arrêt à ajouter lors d’un trajet entre Medellín et Pereira.

Il est possible de faire un court séjour organisé depuis Medellín avec Cathy notre partenaire locale, hautement recommandée ! Voir ci-dessous.

Infos pour visiter SAlamina en français

Points d’intérêts de Salamina

  • Parque Bolivar : avec son sublime kiosque et toutes les maisons colorées aux balcons sculptés tout autour, c’est le centre névralgique du village.
  • Basílica Menor de la Inmaculada Concepción : belle église imposante et toute blanche vêtue.
  • Casa del Degüello : située dans le centre historique, cette construction du 18e siècle est considérée comme l’un des principaux éléments architecturaux de la ville.
  • Cimetière de La Valvanera
  • Maison de la culture « Rodrigo Jimenez Mejía » : pour ses sculptures en bois et ses menuiseries

Aux alentours de Salamina

  • La Samaria : forêt naturelle de palmiers de cire située dans le village de San Felix, à 45 minutes de Salamina.

Salamina

Infos générales

  • Date de fondation : 1825
  • Population : 16 635 habitants
  • Altitude : 1822m
  • Gentilé : Salamineño
  • Département : Caldas

Comment se rendre à Salamina

  • Aéroport le plus proche : Manizales
  • En bus depuis Manizales : environ 3h & $16.000

Nos recommandations pour loger à Salamina

Honda, Tolima

Village patrimoine de Colombie

Connue comme la « ville des ponts », car ses rues comptent plus de quarante ponts qui permettent de traverser les rivières Magdalena, Gualí, Guarinó et Quebrada seca !

Ancien carrefour commercial, Honda est réputé pour son activité de pêche, une des principales activités économiques, sociales et culturelles qui distingue aujourd’hui encore cette municipalité, qui a bénéficié d’une prédominance commerciale qui a duré plus de trois siècles, reliant et faisant communiquer tout le pays.

Honda est doucement en train de prendre conscience du caractère patrimonial de son centre historique et de son architecture. Des projets de rénovation se multiplient depuis quelques années pour redonner de la valeur à cet héritage colonial.

Honda est une destination vraiment hors des sentiers battus que l’on ne visite pas par hasard. Le village pourra être ajouté comme arrêt possible de ceux qui font le trajet entre Bogota et Manizales.

Points d’intérêts de Honda

  • Pont Navarro : symbole par excellence de cette municipalité, il s’agit du premier pont à structure métallique construit en l’Amérique du Sud.
  • Pont López : d’où l’on a une belle vue sur la ville de Honda.
  • Place du marché : ancien couvent, c’est le marché local situé dans un ancien couvent, sublime bâtiment avec ses couleurs vertes et blanches et ses 140 colonnes.
  • Barrio Alto del Rosario : avec des maisons coloniales de style républicain très bien conservées.
  • Musée du fleuve Magdalena
  • Calle de Las Trampas : vieille rue pavée qui a reçu ce nom en raison de sa forme de labyrinthe, flanquée de vieilles demeures avec des balcons et des lanternes.

Aux alentours de Honda

  • Peintures rupestres de la Vereda Perico : l’art rupestre laissé par les indigènes du nord de Tolima dans un abri rocheux qui date d’environ 600 ou 700 ans.

Honda

Infos générales

  • Date de fondation : 1539
  • Population : 34 781 habitants
  • Altitude : 225m
  • Gentilé : Hondano
  • Département : Tolima

Comment se rendre à Honda

  • Aéroport le plus proche : Manizales
  • En bus depuis Manizales : environ 3h & $20.000

Nos recommandations pour loger à Honda

Buga, Valle del Cauca

Village patrimoine de Colombie

buga visites autour de cali en colombie
Crédit : Alexander Schimmerck

Situé à quelques kilomètres au nord de Cali, Buga est une des rares villes patrimoine du sud de la Colombie. Un contre-exemple qui montre bien la différence de développement entre le nord et le sud de la Colombie dans l’histoire de la Colombie.

Lieu de pèlerinage de dimension internationale, Buga est un peu la Lourdes de Colombie. Elle attend ses visiteurs tout au long de l’année avec sa ferveur religieuse, qui se transcende avec l’image du « Saint Rédempteur », haute de plus de 2 mètres, et à laquelle des miracles ont été attribués.

Vous l’aurez compris, la « Ciudad señora » est une ville qui tient une place à part en Colombie. Bien sûr l’immense Basilique de Buga est LE monument incontournable, visité chaque année par plus d’un million de pèlerins !

Mais ce n’est pas le seul attrait de Buga. La ville possède une architecture coloniale bien préservée, avec de nombreux bâtiments du 17e et 18e siècle qui conservent encore leur aspect original.

Points d’intérêts de Buga

  • Basílica Menor del Señor de los Milagros : lieu de pèlerinage où est conservée l’image del « Milagroso ».
  • Parc José María Cabal : ancienne place principale de Buga.
  • Maison de la culture « Luciano Rivera y Garrido » : musée et école de musique et de danse.
  • Théâtre municipal « Ernesto Salcedo Ospina » : architecture républicaine néoclassique
  • Palais de justice : ancien hôtel de ville et ancienne prison
  • Cathédrale Saint-Pierre Apôtre
  • Temple de Saint-Domingue et de Saint-François

Aux alentours de Buga

  • Balnearios : le long de la rivière Guadalajara, on trouve de nombreuses piscines naturelles pour se baigner.
  • Réserve naturelle Laguna de Sonso : la plus grande zone humide du Valle del Cauca, qui abrite environ 150 espèces d’oiseaux.
  • Parc naturel régional El Vínculo : réserve naturelle abritant une des dernières forêts tropicales sèches du Valle del Cauca.
  • Lac Calima : situé aux abords du village Calima del Darien c’est une immense étendue d’eau où l’on trouve de nombreuses activités à faire.

Buga

Infos générales

  • Date de fondation : 1573
  • Population : 114 807 habitants
  • Altitude : 969m
  • Gentilé : Bugeño
  • Département : Valle del Cauca

Comment se rendre à Buga

  • Aéroport le plus proche : Cali
  • En bus depuis Cali : environ 1h30 & $10.000

Nos recommandations pour loger à Buga

Pore, Casanare

Village patrimoine de Colombie

Située au nord du département du Casanare, San José de Pore a été fondée en 1644. C’est un haut lieu de l’histoire de la Colombie pour son rôle dans la guerre d’indépendance.

L’histoire et la culture sont les piliers sur lesquels s’enracine cette ville préhispanique, qui appartenait au peuple indigène Achagua et dont le nom se traduit par « Forteresse ».
Il faut bien l’avouer Pore en soi n’a pas un intérêt immense, car ce sont ses vestiges historiques qui lui ont donné son lustre.

L’ensemble architectural qui lui a donné l’accès au réseau des villages patrimoine de Colombie est composé des vestiges coloniaux de l’ancienne église de Pore, premier épiscopat des Jésuites, de la prison et du tunnel qui relie ces deux bâtiments.

Cela peut être une étape rapide lors d’un voyage dans le Casanare

Points d’intérêts de Pore

  • La calle real : c’est la rue la plus emblématique de Pore, une rue pavée aux maisons traditionnelles où l’on retrouve des restaurants et des boutiques d’artisanat local.
  • Casa de los caballos : Lieu où Simón Bolívar et ses troupes ont séjourné en 1819.
  • Museo Walter Silva : un des plus grands représentants de la musique llanera de Colombie

Aux alentours de Pore

Pore

Infos générales

  • Date de fondation : 1644
  • Population : 10 000 habitants
  • Altitude : 250m
  • Gentilé : Poreño
  • Département : Casanare

Comment se rendre à Pore

  • Aéroport le plus proche : Yopal
  • En bus depuis Yopal : environ 1h30 & $15.000

Nos recommandations pour loger à Yopal

Notre site contient des formulaires et des liens qui vous permettent d'utiliser des services ou d'entrer en contact avec des prestataires que nous avons testés et que nous vous recommandons. Utiliser nos liens et nos formulaire c'est l'assurance d'avoir un service de qualité ET c'est soutenir notre blog. Pour vous cela ne change rien mais pour nous si ! Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Newsletter

LE MEILLEUR DE LA COLOMBIE
Une fois par mois dans votre boite mail