Interview Voyageur : Magali du blog MaGlobetrotteuse

Publié le

Profil voyageur

MAGALI DU BLOG MAGLOBETROTTEUSE

  • Valise ou Sac à dos : Sac à dos
  • Sport ou Farniente : Farniente. Je suis arrivée épuisée en Colombie.
  • Hostals ou Hotels : Hostals et posadas
  • Bus ou avion : Bus ! J’ai tout fait en bus, excepté le dernier trajet de Cartagena a Bogotá.
  • Restaurants ou cuisine maison : Un peu des deux.
  • Fêtes ou Tranquilité : Les deux. J’ai beaucoup fait la fête à Cali, un peu le reste du temps.
  • Type de budget : Budget assez serré
  • Ville ou campagne : Campagne !
  • Mer ou montagne : Les deux !
  • Voyage solo / couple / famille / amis : Voyage en solo
  • Activités culturelles ou de divertissement : Plutôt nature

Aujourd’hui, on vous propose de passer un moment avec Magali du blog MaGlobetrotteuse.

Elle est partie en solo pour un tour de monde en 2015. Elle aime bien prendre le temps quand elle voyage afin de profiter et découvrir un peu plus en profondeur les destinations qu’elle choisi.

C’est vers la fin de son tour du monde en 2016, que Magali est arrivée en Colombie. Aujourd’hui  elle revient sur ce voyage d’un mois et demi et partage avec beaucoup de générosité son expérience avec nous.  🙂

N’hésitez pas à faire un tour sur son blog et lire ses articles dédiés à la Colombie, en particulier son tout dernier post où elle vous raconte en détail son itinéraire et ses impressions.

On vous laisse avec Magali et on espère que vous apprécierez son interview autant que nous. Bonne lecture !

Magali Globtrotteuse

Salut Magali, tu es partie en Colombie en 2016 sur une période de 1 mois et demi, qu’est-ce qui t’a décidé de partir en Colombie ?

Bonjour! Tout d’abord, bravo à vous deux pour le blog. La Colombie est vraiment un pays que j’ai adoré et de lui consacrer un blog à part entière est une excellente idée.

Je suis allée en Colombie pour la 1ère fois dans le cadre d’un voyage au long cours. J’ai fait un tour du monde en solo de 15 mois qui s’est fini en Amérique du Sud, que j’ai traversé du Sud au Nord.

J’avais vraiment hâte d’y arriver car je n’en avais entendue que du bien par les voyageurs rencontrés sur la route. Et au moment où je vous écris, je rentre à peine d’une semaine à Bogotá, où je suis allée voir des amis.

Quel est le premier souvenir qui te revient en mémoire de ton arrivée là-bas ?

Le passage de la frontière entre l’Equateur et la Colombie. C’est toujours une petite appréhension d’arriver dans un nouveau pays, d’autant plus quand il a une réputation sulfureuse. Je suis arrivée en bus à Tulcán, où se situe le poste frontière. Je me rappelle qu’il y avait beaucoup de monde. J’ai commencé à faire la queue tranquillement. Et là, je vois des gardes fermer les énormes grilles en métal juste derrière moi ! Je me rappelle de tous ces gens attendant derrière, sous la pluie, l’air désespéré. Ce que je ne savais pas en arrivant, c’est que le poste frontière ferme à l’heure du déjeuner pour au moins deux heures. Tant pis s’il y a du monde ! J’ai eu un énorme coup de bol ce jour là…

« La Colombie est un pays préservé du tourisme de masse, ce qui fait en partie son charme. »

Peux-tu nous dire rapidement quel a été ton itinéraire en Colombie ?

Je suis donc arrivée par le Sud. Ma première étape a été Cali, où j’ai fait la fête et ai profité de l’ambiance géniale des bars à salsa. De là, je suis partie visiter la zone cafetière : Armenia, Salento, Filandia, la vallée de Cocora. Je suis ensuite remontée vers Medellin d’où je suis partie à Guatapé que j’ai vraiment adoré. Ensuite, j’ai passé quelques jours à Mompox, un petit village typique assez difficile d’accès, rendu célèbre par Gabriel Garcia Marques. Puis j’ai rejoint la côte : Santa Marta, Taganga, où j’ai pu faire un peu de plongée, Minca, le parc Tayrona, Cartagena, pour ensuite finir par quelques jours de farniente dans l’archipel San Bernardo, sur l’île Múcura plus exactement. De là j’ai rejoint Bogotá où mon séjour colombien s’est achevé.

Interview Voyage Mon voyage en Colombie
Mompox, Crédit photo : MaGlobetrotteuse

En tant que femme , comment t’es-tu sentie en Colombie ?

Je me suis plutôt sentie bien et n’ai eu aucun problème. Les colombiens m’ont réservé un accueil chaleureux. Alors certes, la gente masculine peut être assez entreprenante, mais ce n’est jamais méchant, ni insistant. C’est juste normal de se faire siffler dans la rue là bas ! C’est le sang chaud des latinos !

« Dans l’ensemble, et j’insiste sur ce point, je n’ai jamais eu de problèmes en Colombie. Il faut y respecter les règles de sécurité de base »

Quel regard portes-tu sur les problèmes de sécurité en Colombie ?

J’ai été assez surprise, car la Colombie a beau être réputée comme dangereuse, je ne me suis pas sentie en insécurité. Peut-être à part à Cali ou Bogotá, où il faut rester vigilant. Car elles connaissent le fléau propre à de nombreuses grandes villes du monde : misère, drogue et inégalités criantes. Donc on peut entendre parler d’agressions et il faut faire attention dans certains quartiers. Mais dans l’ensemble, et j’insiste sur ce point, je n’ai jamais eu de problèmes en Colombie. Il faut y respecter les règles de sécurité de base comme ne pas se promener partout sans se renseigner avant, prendre des taxis la nuit, et éviter de montrer trop de signes de richesse.

La Colombie est-elle une destination touristique que tu conseillerais ? Pour quelles raisons ?

Oh que oui ! La Colombie est vraiment un pays magnifique, gai, qui dégage une atmosphère unique. J’y adore ses couleurs, sa diversité, son accent chantant. Ses habitants y sont extrêmement accueillants. Et surtout, c’est encore un pays préservé du tourisme de masse, ce qui fait en partie son charme.

Interview Voyage Mon voyage en Colombie
Cartagena Crédit photo : MaGlobetrotteuse

Petit jeu du “si tu devais conseiller…”

UNE VISITE INCONTOURNABLE PARMI LES INCONTOURNABLES
Je n’ai vraiment pas eu le temps de tout visiter en Colombie, mais pour moi Salento dans la région cafetière est vraiment un must !

UNE DESTINATION MOINS TOURISTIQUE
Mompox ! J’ai vraiment adoré l’ambiance typique de ce village, où le temps semble s’être arrêté…

UNE ACTIVITÉ “ORGANISÉE”
À part de la plongée à Taganga, je n’ai pas fait d’activités, ni de visite organisées… Je ne peux pas vous en parler ! Mais j’aurais aimé faire le trek de la Ciudad perdida ou du parapente du côté de San Gil. J’ai hélas manqué de temps et d’énergie !

UNE EXPÉRIENCE INSOLITE
Idem, je n’ai pas vraiment vécu d’expérience insolite. Mais j’aurais aimé dormir à la Casa Elemento à Minca, qui a un hamac géant au-dessus de la jungle…

UNE BONNE ADRESSE
La casa Relax à Taganga. Une auberge de jeunesse avec piscine et vue sur la mer au loin.
J’y ai passé de super moments.

TON COUP DE CŒUR DU VOYAGE
C’est dur à dire… Mais si je ferme les yeux et essaie de me rappeler… je crois que Salento et Guatapé font partie de mes coups de cœur colombiens.

TON COUP DE GUEULE DU VOYAGE
Je n’ai pas de coup de gueule. Vous l’avez compris, j’ai vraiment adoré la Colombie et tout ce que le pays a à offrir. Mon seul bémol peut-être, concerne Cartagena, certes magnifique, mais bien trop touristique à mon goût, avec des groupes entiers dans la vieille ville, des boutiques de luxe…
Ce qui ne représente absolument pas la Colombie que j’aime.

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À QUELQU’UN QUI VOUDRAIT PARTIR EN COLOMBIE
Surtout de prendre son temps… La Colombie est un pays qui se vit plus qu’il ne se visite… C’est vraiment de profiter de l’atmosphère unique et de la gentillesse de ses habitants.

Laisser un commentaire