En 2013 Lucie décide de partir en tour du monde et cette décision a changé sa vie. À partir de ce moment, elle n’a plus cessé de voyager, à son rythme, celui du temps long puisque Lucie préfère s’installer et s’imprégner d’un pays plutôt que de courir d’une destination à une autre. Adepte du voyage en solo, elle distille moult conseils au féminin sur son blog à ce sujet, véritable caverne d’alibaba pour celles et ceux qui voudraient tenter l’aventure.

Pour notre interview, Lucie revient sur son voyage en Colombie où elle a passé un mois et demi en 2013. C’était le troisième pays de son tour du monde après l’Islande et les Etats-unis, elle découvrait alors une culture et un continent totalement nouveau pour elle. Bonne lecture à tous !

interview voyageur lucie du blog voyages et vagabondages colombie

Profil Voyageur


  • Valise ou Sac à dos : Sac à dos
  • Sport ou Farniente : Sport
  • Hostals ou Hotels : Hostals
  • Bus ou avion : Bus
  • Restaurants ou cuisine maison : Les deux
  • Fêtes ou Tranquilité : Les deux
  • Type de budget : Confortable
  • Ville ou campagne : Les deux
  • Mer ou montagne : Les deux
  • Voyage solo / couple / famille / amis :En solo, mais j’ai rencontré plein d’amis sur place avec qui j’ai voyagé un bout de temps
  • Activités culturelles ou de divertissement : Pubs, resto, ciné, musées, salsa, soirées à l’auberge, tejo…
Salut Lucie ! Qu’est-ce qui t’a décidé de partir en Colombie ? Attendais-tu quelque chose de ce voyage en particulier ?

Bonjour à tous ! J’avais lu beaucoup de bien de la Colombie chez Instinct Voyageur, qui vivait déjà là-bas à l’époque. Le tourisme y était moins bien développé qu’aujourd’hui, tout du moins, c’était moins courant d’y aller, mais j’avais envie de montrer en ce début de tour du monde, à mon entourage, à mes lecteurs et à tous ceux qui avaient des préjugés, que la Colombie n’était pas si dangereuse. Je voulais commencer mon tour du monde en Amérique du Sud, j’avais trouvé un super bon plan et c’était décidé. Sans doute le fait que je sois têtue et l’envie de faire un pied de nez à la société qui me disait que non, je ne pouvais pas voyager seule en Colombie et encore moins en étant une voyageuse si inexpérimentée.

À chaud comme ça, quel est le premier souvenir qui te revient en mémoire de ton arrivée là-bas ?

Je me souviens du premier soir à l’auberge de jeunesse à Bogota, où les voyageurs qui terminaient leur voyage en Colombie, racontait des histoires d’horreur en Colombie, du viol au vol d’organes, en passant par drogue, prostitution, arnaques, vols, attaques à la machette, fausse pièces de monnaie et j’en passe. Je me souviens aussi de la pauvreté dans les rues en prenant mon taxi depuis l’aéroport. C’était finalement mon premier vrai voyage, mon premier choc culturel et je me suis évidemment demandée si je n’avais pas eu tort d’être si audacieuse pour un début de voyage, sans parler espagnol.

« L’envie de faire un pied de nez à la société qui me disait que non, je ne pouvais pas voyager seule en Colombie »
Peux-tu nous dire rapidement quel a été ton itinéraire en Colombie ? Ou si ce n’est un itinéraire, quelles parties du pays tu as eu la chance de visiter ?

J’étais très motivée et j’ai eu la chance de voir du pays: Bogota, San Gil, Barrancabermeja, Santa Marta, Palomino, Mompox, Cartagena, Medellin, Guatape, Salento, San Agustin et Bogota.

A posteriori, aurais-tu fait d’autres choix ? Aurais-tu aimé découvrir d’autres parties du pays ?

Non, en 45 jours il était difficile de faire plus, même si je regrette de ne pas avoir eu le temps d’aller plus loin sur la côte après Palomino, d’aller dans la région pacifique ou à Cali.

Comparé à l’image que tu te faisais (ou pas) de la Colombie, as-tu été surpris par quelque chose, peux-tu nous dire de quelle manière ?

Je pense que ce que j’avais lu sur le pays de la part de vrais voyageurs reflétait bien la réalité des choses. Si j’avais cru les journaux et autres médias ou diplomatie.gouv, j’aurais été surprise. J’ai été surprise par la gentillesse des locaux. Une fois que tu es ami avec un colombien, il fera tout pour toi et te présentera à toute sa famille. Je n’avais jamais vécu un tel accueil.

« J’ai été surprise par la gentillesse des locaux. Une fois que tu es ami avec un colombien, il fera tout pour toi et te présentera à toute sa famille. Je n’avais jamais vécu un tel accueil. »
En tant que femme, comment t’es-tu sentie en Colombie ?

Mieux qu’à Paris… blague à part, je crois que je n’ai jamais été autant draguée qu’en Colombie… entre ma corpulence et mes yeux bleus, c’était sacrément flatteur. Mais cela peut être pesant d’être abordée ainsi en permanence, d’avoir des bruitages, sifflements ou que sais-je qui vous suivent partout. Au moins, ce n’est pas vulgaire, mais il faut apprendre à ignorer et adopter la stratégie des lunettes de soleil, voir des écouteurs. Mais je pouvais porter des tenues découvertes sans souci, à l’inverse de Paris entre autres. Sinon, je ne me suis pas sentie plus en danger que cela parce que j’étais une fille, j’ai mis en place certaines mesure de sécurité, surtout la nuit ou sur certains trajets de bus de nuit où je ne dormais pas, mais ce n’est pas pire que d’autres endroits d’Amérique du Sud que je connais maintenant. J’ai rencontré énormément de voyageurs en Colombie, ainsi que des locaux et j’étais peu souvent seule.

interview voyageur lucie du blog voyages et vagabondages colombie
« C’est un pays chaleureux, avec des habitants en or et où il y a tout pour voyager: ruines, jolies villes, jungle, plages, aventures, désert, culture etc. »
Quel regard portes-tu sur les problèmes de sécurité en Colombie ?

Il est évident qu’il y a des problèmes de sécurité, qu’il faut faire attention, mettre en place certaines mesures, ne pas aller n’importe où, n’importe quand, ne pas se rendre dans des zones interdites, mais je n’ai pas eu un seul souci sur place en 45 jours il y a 5 ans. Je connais bien l’Amérique du Sud pour y avoir vécu maintenant pendant un an et c’est un continent qui peut être problématique, mais on apprend à vivre avec. Cela devient une sorte de seconde nature, une vigilance constante. Alors oui, parfois je ne sortais pas le soir, parfois je cachais de l’argent dans mes chaussures et parfois je restais éveillée dans les bus de nuit, mais c’est un faible prix à payer pour avoir la chance de découvrir ce fabuleux pays.

J’ai juste envie de dire de ne pas écouter ce que disent les médias, diplomatie.gouv et surtout de ne pas écouter ceux qui vous disent de ne pas y aller, car ils n’y ont jamais voyagé. Ils connaissent aussi bien la Colombie que la Lune.

La Colombie est-elle une destination touristique que tu conseillerais ? Pour quelles raisons ?

Oui, cela a été pendant longtemps mon pays préféré (jusqu’à ce que j’aille vivre un an en Argentine). C’est un pays chaleureux, avec des habitants en or et où il y a tout pour voyager: ruines, jolies villes, jungle, plages, aventures, désert, culture etc.

interview voyageur lucie du blog voyages et vagabondages colombie

Petit jeu du “si vous deviez conseiller…”


Une visite incontournable parmi les incontournables

La ville colorée de Guatape et la vue depuis Pedra del Penol

Une destination moins touristique

Mompox

Une activité “organisée”

Visite de la plantation de café Sacha Mama à Salento avec trek en solo pour s’y rendre

Une expérience insolite

Faire tremper un bout de fromage dans un chocolat chaud… réconfortant après une randonnée pluvieuse à Salento.

Une bonne adresse

Auberge de jeunesse La Serrana à l’extérieur de Salento

Votre coup de cœur du voyage

La tranquillité et l’ambiance Gabriel Garcia Marquez de Mompox, dans la ville ou au fil de l’eau

Votre coup de gueule du voyage

Les amateurs de drogue et de prostitution à Cartagena, venus exprès pour cela depuis les Etats-Unis pour le week-end

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait partir en Colombie

Bien se renseigner sur où il est possible ou non d’aller et toujours demander conseil à l’hôtel ou à l’auberge sur la sécurité d’une ville, que faire ou non…

interview voyageur lucie du blog voyages et vagabondages colombie

Merci à Lucie d’avoir joué le jeu de l’interview ! N’hésitez pas à aller découvrir son blog qui regorge d’articles sur plein de destinations et plein de sujets liés au voyage solo et au féminin.

On reste en contact ?

Inscris-toi à notre Newsletter !