Cette fois-ci, nous avons invité Grégory Rohart à nous parler de son expérience en Colombie. Gregory est un blogueur insatiable aux nombreux projets parallèles ! Il s’occupe de 3 blogs différents : iVoyages est un blog plutôt généraliste où Gregory nous parle de ces voyages à travers le monde. Il y a aussi iTrekkings qui est un blog spécialisé sur toutes les activités outdoor, trekking, randonnées, etc. Et enfin le dernier né, suite logique de son métier de photographe, My Wild Life qui vous propose de découvrir tout l’univers du safari photo.

Gregory aujourd’hui propose des voyages photos pour les passionnés. Il vous emmènera au plus près de la vie sauvage, dans les plus beaux endroits de la planète, pour aller prendre les plus belles photos !

Grégory est parti en Colombie pendant 15 jours en novembre 2014. Oui, cela paraît loin, mais en lisant l’interview on se rend compte que les ressentis et les conseils restent toujours d’actualité. Surtout parce que les activités faites par Grégory ne sont pas les plus touristiques donc, vous allez voir cela vous inspirera tout autant.

C’est également sympa de pouvoir comparer les retours de voyageurs à différents moments, et souvent retrouver des impressions similaires.

Allez, bonne lecture ! 😉

interview voyageur gregory du blog i voyages mon voyage en colombie

Profil Voyageur


Grégory Rohart du blog
i-Voyages
  • Valise ou Sac à dos : plutôt sac à dos ou sac de voyage mais quasiment jamais valise.
  • Sport ou Farniente : sport à 90%
  • Hostals ou Hotels : Les deux
  • Bus ou avion : pour mon voyage en Colombie, j’ai pris des vols internes pour me déplacer plus vite d’une région à une autre.
  • Restaurants ou cuisine maison : Restaurants
  • Fêtes ou Tranquillité : comme toujours tranquillité. Je ne voyage pas pour faire la fête. J’ai mes amis et mes proches pour ça ; en voyage, je découvre et bien souvent, je suis mort de fatigue le soir.
  • Type de budget : Plutôt un budget confortable.
  • Ville ou campagne : Campagne et surtout nature.
  • Mer ou montagne : Montagne. Je n’ai quasiment pas vu la mer en Colombie.
  • Voyage solo / couple / famille / amis : Je suis parti seul mais invité par Procolombia, la structure qui gère la promotion touristique de la Colombie.
  • Activités culturelles ou de divertissement : Un peu des deux comme souvent avec une préférence pour l’outdoor et la nature.
Salut Grégory! Qu’est-ce qui t’a décidé de voyager en Colombie ? Attendais-tu quelque chose de ce voyage en particulier ?

C’est une rencontre qui m’a donné envie de découvrir la Colombie. Matéo qui gère l’agence locale francophone Aventure Colombia m’a parlé de son pays d’adoption avec tant d’enthousiasme que je voulais prendre un billet sur le champ. De mémoire, c’était en 2012. C’est en effet deux ans plus tard que j’ai pris l’avion pour Bogota.

À chaud comme ça, quel est le premier souvenir qui te revient en mémoire de ton arrivée là-bas ?

Ma première impression a été celle d’une grande capitale comme peut l’être Bogota. Une ville jeune, dynamique avec pas mal d’endroits pour faire la fête. Mais je n’étais pas venu pour ça, je suis donc resté très peu de temps. Puis, j’ai découvert Medellín peu avant Noël. C’est dingue toutes les décorations de Noël qu’on peut trouver à cette époque. C’est bien plus impressionnant que ce que l’on peut avoir en France.

 

Peux-tu nous dire rapidement quel a été ton itinéraire en Colombie ? Ou si ce n’est un itinéraire, quelles parties du pays tu as eu la chance de visiter ?

J’ai découvert trois zones en Colombie : la région du café au sud de Medellín dans le secteur de la petite ville de Jardín, l’Amazonie à la croisée de la Colombie, du Pérou et du Brésil et la région de la Ciudad Perdida où j’ai réalisé le trek le plus populaire du pays avec Aventure Colombia dont j’ai déjà parlé…

Pour des raisons totalement différentes, ces trois régions m’ont vraiment emballé. Si j’avais pu rester plus longtemps, j’aurais aimé me rendre également dans le parc national de Cocuy. Une autre fois peut-être…

« Le trek de la Ciudad Perdida pour son aspect aventure et la rencontre avec les indiens Kogi et Wiwa. C’est juste incroyable et cela reste pour cette raison l’une de mes plus grandes expériences de trek. »

Quelle image avais-tu de la Colombie ?

L’image que j’avais du pays était celle d’un pays en guerre contre les trafiquants. Je savais que la situation sur le plan de la sécurité s’était amélioré mais à part cette image, je dois avouer que je n’en n’avais pas beaucoup d’autres à part celle des indiens Kogi véhiculés par Eric Julien, géographe sauvé d’un œdème pulmonaire par leurs soins.

« La région du Café pour l’ambiance paisible et les rencontres chaleureuses, les marchés mais aussi pour l’ornithologie. »

La Colombie est-elle une destination touristique que tu conseillerais ? Pour quelles raisons ?

Est-ce que je conseillerais la Colombie à mes amis ? Un grand OUI. D’après le Quai d’Orsay, certaines zones sont toujours totalement déconseillées. Sans doute mais tout ce que j’ai découvert est en zone jaune et ne comporte pas plus de risques qu’en visitant la France.

Tout ce que j’ai visité, je le conseillerais :

  • Le trek de la Ciudad Perdida pour son aspect aventure et la rencontre avec les indiens Kogi et Wiwa. C’est juste incroyable et cela reste pour cette raison l’une de mes plus grandes expériences de trek.
  • La région du Café pour l’ambiance paisible et les rencontres chaleureuses, les marchés mais aussi pour l’ornithologie. Il est possible d’y observer le coq-de-roche, une espèce typique de la région. J’ai découvert cette région avec Papayotte Travel.
  • L’Amazonie pour la découverte des villages amérindiens et l‘observation de la faune (caïman, anaconda, dauphin rose, saïmiri et une multitude d’oiseaux).
As-tu quelques bonnes adresses à conseiller ?

Oui bien entendu. En voici trois que je partage volontiers car je les ai trouvé bien sympa :

  • Casa Gregorio : C’est un petit lodge tenu par une hollandaise qui s’est mariée avec un membre de la communauté de San Martin de Amacayucu en Amazonie
  • Hotel Jardín : situé sur la place de la ville, c’est un hôtel charmant et typique et pas très cher en plus.
  • La Gabriela : un petit producteur de café ouvre ses portes pour faire découvrir son travail. On peut aussi y dormir et bien entendu y manger et déguster un bon café. Pas de site internet. C’est à Amagá dans la région d’Antioquia au sud de Medellin.
interview voyageur gregory du blog i voyages mon voyage en colombie

On reste en contact ?

Inscris-toi à notre Newsletter !