Faut-il vraiment encore le présenter ? C’est la question que l’on se pose lorsqu’il s’agit de parler d’Alex du blog Vizeo.net d’où il a tiré son nom de scène : Alex Vizeo !

Alex a démarré son parcours de voyageur en 2011 avec un tour du monde qui a en quelque sorte lancé sa carrière. Depuis il a poursuivi son petit bonhomme de chemin pour devenir l’un des plus importants « influenceurs » comme on dit dans le milieu de la sphère voyage francophone.

Ce sont principalement ses vidéos qui ont fait le succès d’Alex. Au départ en mode carnet de voyage plein d’humour, il a su évoluer pour mixer aujourd’hui cela avec un côté esthétique assumé, s’accompagnant de vidéastes talentueux comme Loris Monteux.

Nous avons demandé à Alex ce qu’il lui restait de son voyage en Colombie qui remonte maintenant à quelques années.

Il est toujours intéressant d’avoir des témoignages un peu plus anciens pour pouvoir les comparer avec les impressions qu’ont les voyageurs aujourd’hui et se rendre compte que tout comme les conseils, ils restent d’actualité. 😉

Profil Voyageur


Alex Vizeo
Vlogueur Voyage
  • Valise ou Sac à dos : Sac à dos
  • Sport ou Farniente : Sport
  • Hostals ou Hotels : Hostals
  • Bus ou avion : Bus
  • Restaurants ou cuisine maison : Cuisine maison
  • Fêtes ou Tranquilité : Les 2 ! (mais plus tranquilité en général…mais la Colombie c’est particulier)
  • Type de budget : Confortable
  • Ville ou campagne : Les deux
  • Mer ou montagne : Les deux
  • Voyage solo / couple / amis : En solo
  • Activités culturelles ou de divertissement : Divertissement
Interview Voyageur Alex Vizeo
Alex Vizeo
Salut Alex ! On croit que ce voyage en Colombie faisait partie de ton tour du monde qui a lancé un peu ta « carrière » de vlogger : Qu’est-ce qui t’a décidé de voyager en Colombie ? Attendais-tu quelque chose de ce voyage en particulier ?

Oui, c’est vrai que la Colombie faisait partie de mon fameux tour du monde. C’était même le dernier pays que j’ai visité avant de rentrer.

En fait à la base, je ne devais pas aller en Colombie. J’avais prévu d’aller au Venezuela. Je cherchais des pays hors sentiers battus pour mon tour du monde.

Sauf que durant le voyage j’ai rencontré plusieurs personnes qui revenaient du Venezuela et cela m’a un peu refroidi et dissuadé d’y aller : ils s’étaient tous fait braquer ou racketter.

Sachant que je ne voyage pas pour me mettre en danger j’ai décidé de changer au profit de la Colombie, parce que la Colombie tout le monde me recommandait d’y aller. Les gens étaient adorables, paysages magnifiques, super ambiance et ce n’était pas du tout comme l’image qu’on en a dans les médias.

Je n’ai pas été déçu !

À chaud comme ça, quel est le premier souvenir qui te revient en mémoire de ton arrivée là-bas ?

Je suis arrivé par la frontière sud en arrivant de l’Équateur. Je me suis arrêté à Ipiales parce que j’avais vu dans un guide cette église qui a été construite avec une partie « pont » à cheval sur la vallée. Très atypique et calme comme endroit.

Peux-tu nous dire rapidement quel a été ton itinéraire en Colombie ?

J’ai parcouru la Colombie du Sud au Nord de Cali jusqu’à la côte Caraïbe :

Ipiales, Popayan, Cali, Salento & la Zona cafetera, Medellin, Carthagène, Parc national de Tayrona et Bogota.

« Les gens étaient adorables, paysages magnifiques, super ambiance et ce n’était pas du tout comme l’image qu’on en a dans les médias! »
A posteriori, aurais-tu fait d’autres choix ? Aurais-tu aimé découvrir d’autres parties du pays ?

Non, j’ai adoré cet itinéraire. Si j’avais eu plus de temps, je serais passé par San Gil et par Buenaventura (même si à cette époque cette zone était une des dangereuses de la Colombie).

Comparé à l’image que tu te faisais (ou pas) de la Colombie, as-tu été surpris par quelque chose, peux-tu nous dire de quelle manière ?

Clairement, je n’y serais pas allé si je n’avais pas eu des recommandations d’autres voyageurs. J’avais forcément une image très négative par rapport aux cartels de drogue et à la sécurité. Et je n’imaginais pas que c’était aussi beau et surtout que les Colombiens étaient des gens aussi cool !

Quel regard portes-tu sur les problèmes de sécurité en Colombie ?

Le même que dans les autres pays d’Amérique Latine : suis les conseils que les locaux te donnent et tout se passera bien !

« Pour moi la Colombie, c’est l’Amérique Latine dans toute sa splendeur : ambiance tropicale, musique, sourire, roots mais pas trop. »
Tu es un des pionniers du vlogging voyage, est-ce que tu as te rappelles des tournages en Colombie, est-ce que c’était facile, compliqué de filmer, une anecdote à nous raconter par rapport à ça ?

Avant d’arriver en Amérique Latine, je flippais de filmer. Je me disais que j’allais me faire braquer la caméra et que je n’allais pas sortir le soir pour les mêmes raisons.

Au final, j’ai filmé sans souci et je ne suis jamais autant sorti le soir pour faire la fête qu’en Colombie !

En même temps, je suis plus attiré par les lieux nature. Donc pour filmer, c’est plus facile et moins risqué que dans une ville.

La Colombie est-elle une destination touristique que tu conseillerais ? Pour quelles raisons ?

Évidemment !

Comme m’a dit un chauffeur de taxi quand j’y étais : « en 2006 y’avait pas de touristes. Mais depuis, chaque voyageur qui vient en Colombie en ramène 5 tellement ils adorent »

Pour moi la Colombie, c’est l’Amérique Latine dans toute sa splendeur : ambiance tropicale, musique, sourire, roots mais pas trop.

Petit jeu du “si tu devais conseiller…”


Une visite incontournable parmi les incontournables

Salento et la vallée de Cocora

Une destination moins touristique

Le Parc de Tayrona (En 2011 ce n’était pas touristique !)

Une activité “organisée”

Le trek de la ciudad perdida (je n’ai pas eu le temps de le faire, mais tout le monde m’en a dit que du bien).

Une expérience insolite

Faire la fête le week-end à Medellin avec des locaux, c’est juste la folie

Ton coup de cœur du voyage

Salento. Je n’aime pas spécialement la pluie (là-bas, il pleuvait tous les jours). Mais j’ai adoré l’ambiance paisible et calme où l’on prend le temps de se recentrer sur soi avec un bon café à la main cueilli à quelques centaines de mètres de là.

Ton coup de gueule du voyage

Les voyageurs qui viennent se taper des prostituées et prendre de la cocaïne. C’est tellement bête d’encourager un des travers de ce pays au lieu d’encourager tous les points positifs. Il y en a tellement !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait partir en Colombie

De prendre quelques cours de salsa avant de partir pour vraiment profiter des soirées et pas être totalement largué comme moi. Là-bas personne ne danse tout seul, même sur du David Guetta !

On reste en contact ?

Inscris-toi à notre Newsletter !