Capurgana est un petit village situé tout au nord de la Colombie, à la frontière avec le Panama. Encadré d’un côté par le golfe d’Uraba sur la mer des Caraïbes et de l’autre par la jungle du Darién, le village est isolé et uniquement accessible par la mer ou par les airs.

Qu’est-ce qu’on fait à Capurgana ? On s’y baigne dans une mer indécente de douceur et de beauté, on y mange des patacones, et au milieu d’une jungle exubérante on s’y reconnecte à la nature.

Voilà de quoi aiguiser votre curiosité si tant est que vous soyez préparé pour une petite expédition… Ne vous inquiétez pas, rien de bien méchant, vous n’allez pas participer à un remake de Kohlanta, mais mieux vaut prévenir que guérir ! C’est bien pour cela que nous vous avons préparé ce petit guide pratique pour un séjour à Capurgana !

Que faut-il prévoir avant de partir à Capurgana ?

Les petits détails qui font la différence

capurgana voyage en colombie

Ce qui est important à savoir avant de partir à Capurgana, c’est que nous parlons d’un village perdu au fin fond du Darién, au bord de la mer, sans route d’accès. Et même si la destination attire de nombreux voyageurs, sa situation enclavée lui confère quelques spécificités locales à prendre en compte.

Argent

Il n’y a pas de banques ni de distributeurs de billet à Capurgana, alors anticipez !  Il vous faudra retirer la somme dont vous aurez besoin sur place, selon le temps que vous y resterez. Comme on vous en parle dans notre article sur l’argent en Colombie, vous savez que les distributeurs de billets peuvent parfois être capricieux et les plafonds de votre banque vous jouer des tours. Alors, encore anticipez votre séjour à Capurgana en retirant votre argent en plusieurs fois si besoin.

Valise

Quoi mettre dans sa valise pour Capurgana ? Certains vous diront un maillot, une serviette et une paire de tongs et Hop ! Vous être prêts ! En effet le pull ne sera pas nécessaire, comme dans toute la Caraïbe où la chaleur est intense. Cependant, prévoyez du rechange, car le taux d’humidité important pourra vous donner envie de vous changer plus fréquemment que vous ne le pensez. Si vous prévoyez de faire autre chose que de la plage, les balades en forêt pourront nécessiter selon les personnes des petites chaussures de marche légères. Les locaux utilisent des bottes pour s’enfoncer dans la jungle, on imagine très bien la raison. 😉

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier : la crème solaire, le chapeau et l’antimoustiques.

Courses

Capurgana est ravitaillé par bateau, avec une fréquence plus ou moins importante. Quand nous y étions, il y avait seulement deux petites « supérettes ». Alors si vous prévoyez de rester un petit moment et que certains produits vous sont indispensables, préférez vous les procurer avant de partir.

Comment se rendre à Capurgana ?

Les différentes options pour rejoindre Capurgana

comment se rendre à capurgana transport colombie

Capurgana n’est pas la destination la plus simple d’accès, c’est aussi cela qui en préserve quelque peu l’intérêt, même si la fréquentation de ce petit village de la Caraïbe est en constante augmentation. Pour se rendre sur place, plusieurs options s’offrent à vous, à réfléchir selon le budget et le temps que vous avez.

Guide complet pour se rendre à Capurgana : Pour en savoir plus, direction notre article complet sur les transports pour se rendre à Capurgana. Les options sont tellement nombreuses que cela méritait un article à part entière !

+ Se rendre à Capurgana par bus et bateau

Il n’y a pas de routes qui arrivent directement à Capurgana. Vous pourrez vous rendre en bus ou en voiture jusqu’à Turbo ou Necocli, c’est cette dernière option que nous vous conseillons.

Depuis Bogota ou Cali il existe des bus longues distances pour vous rendre à Medellín. De là il vous faudra ensuite prendre un van ou une buseta pour vous rendre à Necocli.

Depuis Cartagena des bus directs vous amènent à Necocli. Depuis Bucaramanga un arrêt à Monteria pourra être nécessaire.

Une fois sur place à Necocli, il vous faudra ensuite prendre une lancha (barque à moteur) pour enfin arriver à Capurgana. Elles partent une fois par jour le matin tôt vers 8h. Le prix est de 60 000 COP avec 8kg de bagages autorisés + 1000 COP par kilo supplémentaires.

+ + Se rendre à Capurgana par avion, bus et bateau

Selon d’où vous partez, une option plus rapide consiste à prendre l’avion pour se rapprocher du golfe Uraba. Deux possibilités s’offrent à vous : prendre un vol pour Monteria, la plupart des grandes compagnies aériennes desservent la ville, ou prendre un billet pour Apartado seulement desservi par la compagnie aérienne régionale SATENA.

Une fois sur place, vous poursuivrez votre route en bus direction Necocli, comme expliqué ci-dessus.

+ Se rendre à Capurgana par avion directement

Pour ceux que la perspective de passer des heures sur la route n’enchante pas, la solution ultime consiste à prendre un avion pour le petit aéroport de Acandi. La compagnie régionale ADA effectue des vols réguliers depuis Medellín.

Connexion au site de Satena et ADA : ces deux site sont inaccessibles depuis la France et pourtant nous vous recommandons de réserver vos billets à l’avance, alors comment faire ? La solution : utiliser un VPN (réseau internet privé), un petit logiciel très simple à utiliser, qui vous protège contre le piratage et qui vous permet de vous connecter comme si vous étiez dans un autre pays et donc de contourner les restrictions de zones géographiques. Très utile dans notre cas donc ! Abonnez-vous pour un mois ou plus à NordVPN, que nous utilisons, installez-le logiciel et connectez-vous au Etats-unis par exemple et magie : vous accédez aux sites de Satena et ADA ! 😉

Enfin des compagnies privées relativement chères pourront même vous emmener directement à Capurgana, qui possède son propre aérodrome, une piste en terre des plus accueillante, construite par ce cher Pablo Escobar !

Se déplacer à Capurgana

Cela méritait-il vraiment une section dans cet article ?

se deplacer à capurgana en colombie

Vous l’aurez compris, à Capurgana, pas de routes, donc pas de voitures, pas de bus, pas de motos-taxis ni de tuk-tuk. Alors cela méritait-il vraiment une section dans cet article pour ne rien dire ?

Claro que si ! Sur place à Capurgana, vous vous rendrez compte que le tout petit village se parcourt à pied sans problème. Reste à savoir comment en sortir de ce paradis ?

Deux options seront possibles selon la distance à parcourir :

La marche à pied

C’est l’un des meilleurs moyens de découvrir les alentours, les petits secrets gardés au fond de la jungle ou au détour d’une petite baie cachée… Beaucoup d’activités sont accessibles à celui qui voudra bien se dégourdir les jambes et la plupart du temps le chemin sera aussi spectaculaire que la destination. 😉

Le bateau à moteur (lancha)

Voilà de quoi vous reposer les gambettes et le moyen de transport parfait pour vous rendre sur les plages et villages alentour (Sapzurro, La Miel, Acandi, Bahia el Aguacate, etc.). Comment ça marche ? Demandez autour de vous, il y aura toujours quelqu’un pour vous amener où vous le souhaitez. Souvent les hostales travaillent avec des « chauffeurs » de confiance, n’hésitez pas à vous renseigner.

Pour exemple une lancha pour Sapzurro coûte entre 5 000 et 10 000 COP, Playa Soledad 30 000 COP…

Quoi faire à Capurgana ?

Les activités incontournables

capurgana voyage en colombie

Mine de rien il y a beaucoup de choses à faire à Capurgana et nous vous en parlons dans notre articles que faire à Capurgana et alentours. Le village en lui-même et ses plages appellent à la relaxation et au farniente. Cela peut déjà vous prendre une bonne partie de votre temps. 😉

Mais passé le lézardage, la région recèle de trésors naturels et culturels. Pour en profiter au maximum, nous vous conseillons de faire appel à une agence locale qui vous fera découvrir les moindres recoins de la zone.

Où sortir à Capurgana ?

Pour manger et boire un verre à Capurgana

restaurants sur la plage de capurgana en colombie

Si l’idée est de sortir pour bien manger, boire un verre ou faire la fête, il y a, mine de rien, plusieurs options dans le petit village de Capurgana qui valent le détour :

Capurgarepa

Petit boui-boui à côté de la place / terrain de foot central, où l’on peut notamment prendre un bon petit déjeuner avec arepas et jus de fruits maison.
Voir sur TripAdvisor

Josefina

Toujours le meilleur restaurant de Capurgana, si vous voulez vous régaler avec des fruits de mer, c’est par ici que cela se passe !
Voir sur TripAdvisor

Le Gecko

Un italien installé là depuis quelques années déjà, et peut-être les meilleures pizzas que vous mangerez de votre séjour en Colombie ! Vous dire qu’il fallait aller jusque là pour ça est déjà en soi une raison d’y aller non ?

Tipik Tropik

Situé sur la cancha du village (le terrain de foot qui sert de place centrale du village) Tipik Tropki est l’unique restaurant végétarien de Capurgana. Si vous voulez les meilleurs jus de fruits du village c’est chez Tipik Tropik que vous les trouverez. Ils font également des hamburgers végétariens le tout sur fond de vieux boleros ou de très bonne salsa.
Voir sur Facebook

La Brujita

C’est LE club pour danser tard le soir. Le lieu s’enflamme particulièrement le week-end avec la venue des touristes colombiens. Dans tous les cas, cette petite maison sur pilotis, littéralement les pieds dans l’eau, sur la plage centrale de Capurgana est un incontournable pour ceux qui veulent faire la fête !

Bar Macondo

C’est le nouvel endroit à la mode à Capurgana, et il faut bien dire que sa terrasse avec vue sur la mer est juste top ! L’ambiance est cool, le mobilier est sympa, le Macondo a tout pour plaire et propose régulièrement des concerts live.

Voir sur TripAdvisor

Où dormir à Capurgana ?

Les choix d'hébergements à Capurgana

hotels à capurgana en colombie

Capurgana offre un grand choix d’hostales propres et confortables, mais également des lodges un peu plus huppés.

La Bohemia Hostal

Cela sera difficile pour moi de parler d’autres lieux que de la Bohemia. C’est une amie à moi qui dirige cet hostal depuis 2013. C’est donc avec la plus grande objectivité que je vous conseille fortement de séjourner ici lors de votre passage à Capurgana !

La Bohemia offre deux types de chambres : des dortoirs classiques de 4 lits, mais également deux chambres doubles pour les couples nécessitant un minimum d’intimité. La maison est des plus charmantes, toute en bois et couleurs, lovée un peu à l’écart du village et donc du bruit, c’est un endroit idéal pour se reposer ou prendre du bon temps lors des soirées entre « Bohemios ». L’ambiance y est amicale et accueillante, autant dire un MUST.

Voir les tarifs de La Bohemia

Attention, ceux qui cherchent un standing de type hôtel, une salle de bain privée, etc. passez votre chemin. Nous sommes là sur des prestations de type hostales. Sachez également que lors des soirées pluvieuses la maison étant construite de façon traditionnelle avec des ouvertures entre le mur et le toit, la pluie pourra entrer dans votre chambre, sur votre lit : une ambiance tropicale garantie qui pour ma part ne me laisse que des bons souvenirs ! 😉

Los Robles

Pour un confort plus important, direction Los Robles, qui propose de charmantes chambres doubles avec vue sur un joli jardin au bord de la mer. Petit déjeuner et restauration possibles sur place.

Voir les tarifs de Los Robles

Cabañas Pura Vida

Pour une ambiance de rêve, chambre avec vue sur la mer des caraïbes et ses couchers de soleil, c’est aux Cabañas Pura Vida que cela se passe. Des prestations plutôt haut de gamme Capurgana avec TV, salle de bain privative, et services d’hôtellerie.

Voir les tarifs de Pura Vida

Cabaña Pura Vida Plus

Pour ceux qui veulent se faire plaisir, voilà le plan parfait avec tout le confort, balcon avec vue sur la mer des Caraïbes, climatisation, chambres immenses, piscine, bar, restaurant… de quoi prendre du bon temps dans une ambiance luxueuse.

Voir les tarifs des lodges Pura Vida Plus

Bon à savoir : Ici comme partout dans la Caraïbe la plupart du temps l’eau de la douche est froide et sortira parfois d’un simple tuyau disposé dans le mur. Ambiance tropicale ! 🙂

Sécurité à Capurgana

À quoi faut-il faire attention à Capurgana

grenouille venimeuse à capurgana animaux de colombie

Il y a encore quelques années, la zone du golfe d’Uraba était tout simplement infréquentable, entre guérilla et narcotrafic, il ne faisait pas bon se promener par ici. Aujourd’hui, même si les problèmes liés au narcotrafic sont encore très présents, la situation s’est améliorée sur des sites précis comme Necocli ou Capurgana.

Cela dit, comme toujours en Colombie, les précautions d’usage sont simplement à prendre en compte.

Conseil n°1 : « NO DAR PAPAYA ! ». « Dar papaya » est une expression purement colombienne pour dire « tendre la joue ». En d’autres termes « No dar papaya » c’est éviter d’être une cible facile…

Voici donc quelques conseils concrets qu’on peut vous donner à Capurgana en termes de sécurité :

  • Ne pas étaler son argent : téléphones, appareil photo, habits, bijoux, accessoires, high-tech… à Capurgana, comme ailleurs en Colombie, la pauvreté est grande alors évitez de montrer votre argent.
  • Ne vous baladez pas avec beaucoup d’argent sur vous, ne prenez que le nécessaire pour la journée.
  • Gardez votre argent dans un lieu sûr, discutez-en avec les propriétaires de l’établissement où vous séjournez.
  • Balades en forêt : éviter de partir seul dans la jungle où l’on a vite faite de se perdre. Si vous partez entre amis sans guide, prévenez quelqu’un et donnez une heure de retour à partir de laquelle on pourra commencer à s’inquiéter.
  • Santé : À part les coups de soleil, les risques se trouvent dans l’eau où les courants peuvent être violents. Préférez vous baigner dans les zones des plages. Dans la jungle quelques spécimens peuvent être plus ou moins dangereux, comme la jolie grenouille venimeuse ci-dessus ! 😉

Conseil n° 2 : écoutez les locaux. Ils vivent là, ils ont l’habitude, ils sont les mieux placés pour vous conseiller.

Météo à Capurgana

Quel temps fait-il à Capurgana ?

meteo des caraibes à capurgana en colombie

Capurgana, est au bord de la mer des Caraïbes, et cela se ressent ! On pourrait même dire que Capurgana possède son propre microclimat dépendant de la température de l’air, de l’eau et du fait que le village est adossé à la forêt tropicale. Ces mouvements d’air entre l’humidité, la fraîcheur de la forêt et la chaleur de l’eau, du soleil font se transformer le temps très rapidement.

Pour exemple pendant notre séjour, il faisait souvent beau la journée et il pleuvait la nuit, amenant un petit vent frais bien agréable ! Car l’autre point à prendre en compte c’est la chaleur : il fait chaud, chaud et humide. Il pourra être compliqué de faire correctement sécher vos affaires mouillées par exemple, à moins de les mettre bien au soleil la journée.

Info générale : En Colombie il n’y a pas de saisons comme en France, comme dans beaucoup de pays tropicaux, on distingue juste deux saisons :
une saison sèche de juin à septembre et de décembre à mars
une saison de pluies de mars à juin et de septembre à décembre.

On reste en contact ?

Envie d'épingler cet article sur Pinterest ?

Inscris-toi à notre Newsletter !

capurgana le guide pratique
capurgana le guide pratique

Un article écrit avec amour par

Samuel | Mon voyage en Colombie

Musicien de formation, j'ai passé le plus clair de mon temps sur les routes. Celles-ci m'ont conduit en 2013 dans un pays dont je suis tombé amoureux : la Colombie ! Un peu geek, un peu photographe, un peu littéraire, je ne pouvais que devenir blogueur voyage ! Depuis 2015, j'écris chez "Les vents nous portent", blog de voyage généraliste où j'évoque mes différents voyages à travers le monde. C'est donc tout naturellement que nous avons créé "Mon voyage en Colombie" avec Angélica ! Suite logique de notre histoire d'amour... avec ce pays !